Ondes scalaires (2)

Ondes scalaires: rupteurs atomiques?

En fait que je parle de déstabiliser la liaison nucléïque, je ne parle pas de destruction de la liaison, qui est collée par intéraction forte, plus solide que les énergies mises sen jeu par les ondes scalaires.

Je parle plutôt d'ajouter ou soustraire de l'énergie à cette liaison, capable d'exciter ou désexciter un atome, et pourquoi pas brouiller la liaison qui existe entre le noyau et les électrons en orbite, rendant les électrons plus mobiles ou moins mobiles, en les liant plus fortement au noyau (puisque les ondes scalaires sont sensées être des ondes de potentiel gravitique et des engendreurs de champ magnétique et électrique par interférence mutuelle). En clair: elles peuvent générer des ondes EM, changer la gravité, et aussi l'écoulement local du temps.

Elles sont en quelque sorte l'énergie de base qui sert à actionner d'autres forces.

Dans les processus à énergie libre, on récupère l'énergie de ces ondes scalaires, créées par le "vide" quantique pour créer de l'énergie sous forme électrique. Voilà d'ou vient l'énergie libre.

Dans l'utilisation comme arme, des faisceaux d'ondes EM classiques émises en faisceaux de vibration nulle (en émettant des ondes EM classiques déphasées à moitié par rapport à l'autre moitié), c'est à dires des ondes scalaires, interfèrent entre elles au point d'intersection des émetteurs pour produire en retour d'interférence des ondes EM pures à vibration non nulles: on transporte ainsi à travers les airs de l'énergie EM, qui apparaît dans sa traversée sous une forme non visible.

Emission: on a de l'énergie EM, qu'on annule en vibration (c'est à dire des ondes scalaires) et qu'on émet par des émetteurs différents (qui servent d'interféromètres)

Transmission: des ondes scalaires se propagent dans l'air: c'est la fameuse transmission d'énergie à distance dont parlait Tesla: il disait pouvoir alimenter en électricité à distance un bateau en mer qui n'aurait besoin d'aucune source propre pour produire de l'énergie, simplement en recevant un "death ray" (faisceau ultra puissant d'ondes scalaires) à convertir en énergie électrique utilisable.

Réception: on a de l'énergie EM au point d'intersection, utilisable sous forme électrique

Bref, les ondes scalaires sont à utiliser non pas comme des rupteurs atomiques, elles n'en ont pas la puissance, mais comme des transporteurs d'énergie pouvant être converties en énergie électrique, et dans les processus à énergie libre, comme des sources d'énergie gratuites, puisque leur producteur est le vide.