Source : 20 minutes)

JPG - 112.8 ko
Après des années de travaux, le LHC va montrer ce qu’il a dans le ventre. (photo : epa)

Il tentera le 30 mars prochain de recréer le Big Bang qui est à l’origine de l’univers dans son accélérateur de particules LHC, le plus puissant du monde. Les collisions à une puissance inédite de 7 Tev auront lieu dans le tunnel circulaire de 27km, enfoui à 100 mètres sous terre entre la France et la Suisse.

« C’est un peu comme lancer des aiguilles des deux côtés de l’Atlantique pour qu’elles entrent en collision au milieu de l’océan », a souligné Steve Myere, directeur du CERN. Les chercheurs tentent notamment de trouver la preuve de l’existence du boson de Higgs.

JPG - 12.6 ko

Zone-7 : En espérant que le scénario diffère de celui du film Trou Noir dont voici le synopsis : À la suite d ’une expérience scientifique qui a mal tourné, la ville de Saint-Louis se trouve menacée par la formation d ’un trou noir et par la progression d ’une entité monstrueuse se nourrissant d ’électricité. Le physicien Eric Bryce fait alors figure de sauveur pour empêcher la catastrophe qui se prépare...

pour mémoire le cern à été détourné de sa mission civile "


Activités principales
Le CERN, le plus grand laboratoire mondial de recherche en physique des particules,
a été l’une des premières entreprises communes à l’échelle européenne,
et est devenu un exemple éclatant de collaboration internationale.
Le CERN, dont la Convention constitutive a été signée à l’origine par 12 pays,
compte aujourd’hui 20 Etats membres.
Le Laboratoire est situé de part et d’autre de la frontière franco-suisse
à l’ouest de Genève, au pied du Jura. Le plus grand accélérateur au CERN,
le grand collisionneur électron-positron (LEP),
a été mis en service en 1989 et a une circonférence de presque 27 kilomètres.
Il a été fermé en 2000, et sera remplacé en 2008 par le grand collisionneur de hadrons (LHC),
un accélérateur dans lequel des protons entreront en collisions frontales
avec des énergies (14 TeV) supérieures à celles jamais atteintes,
permettant aux scientifiques de pénétrer encore plus loin dans la structure intime
de la matière et de recréer les conditions qui régnaient dans l'Univers à peine 1012 seconde
après le "Big Bang".

pour un projet militaire , la création de l'antimatière serait comme mettre la main sur tout l'arsenal nucléaire et ce là en produisant  seulement 400g d''antimatière ,les armes de demain sont diaboliquement monstrueuses,le nucléaire à coté ne sera plus que de la dynamite ,multipliant par 10 000 le pouvoir de destruction d'une bombe nucléaire.De plus en créant un mini trou noir on pourrait creer une breche spatio temporelle  comme un miroir qui refléterait le future ,si tel est le projet ,çà expliquerait toutes les gesticulations mondiales à peine voilée ils savent quelque chose que nous ignorons.