McNaught_360
C/2009 R1 (McNaught), c’est son nom complet, arbore dès à présent une queue très impressionnante visible dans une paire de jumelles. Cette image, prise dimanche 6 juin 2010 depuis l’observatoire d’Altamira aux îles Canaries et couvrant un champ d’environ 5 degrés, offre des détails de la chevelure verdâtre et de la longue queue d’ions sur fond de filé d’étoiles. Bien que la prévision d’éclat des comètes soit un art difficile, la comète MacNaught devrait franchir fin juin le seuil de la visibilité à l’œil nu dans l’hémisphère nord, avant le lever du Soleil, et début juillet après le coucher du Soleil. Découvert par Robert MacNaught l’an dernier, cet iceberg cosmique passera au niveau de l’orbite terrestre la semaine prochaine et continuera à fondre et à rejeter des débris tandis qu’il s’approchera du Soleil jusqu’à début juillet. Après s’être approchée du Soleil jusqu’à la moitié de la distance Terre-Soleil, la comète devrait perdre rapidement de son éclat tandis qu’elle repartira vers les confins du système solaire.