6547_t2l’espace, qui est exposé au rayons solaires sans interférence de notre atmosphère, est extrêmement froid, approximativement 3 oK (-273 oC). Plus on monte en hauteur et plus il fait froid. Pourquoi l’espace n’est-il donc pas extrêmement chaud; alors que, lorsque le Soleil resplendit, en été, et qu’il n’y a pas de nuages, il fait très chaud sur Terre ? Les ions et les électrons sont généralement mélangés dans une « soupe » contenant autant de charges positives que négatives. Une telle mixture est appelée plasma (le même terme a un sens différent en médecine ); cf :histoire du plasma. Le plasma réagit comme un gaz, mais lorsque des forces électriques et magnétiques sont présentes, de nouvelles propriétés voient le jour, très différentes de celles des gaz ordinaires.

La ionosphère au dessus de nos têtes est en fait du plasma. Au contraire de l’air, elle conduit l’électricité, et en fait, la ionosphère dans les régions polaires transporte de larges courants électriques, comme il en est discute une section ultérieure. La conductivité électrique de la ionosphère, au contraire des métaux ou de l’eau de mer, est très influencée par le champ magnétique terrestre. C’est un plasma très spécial, parce que la ionosphère contient également une grande quantité de molécules atmosphériques neutres qui se heurtent constamment aux ions et aux électrons. c'est en rentrant dans notre atmosphère par la frictions des ions positifs et négatifs que se dégage la chaleur du rayonnement ionisant .,comme un micro-onde il reste froid mais peut réchauffer très vite un plat .Le transfert d’énergie est produit par des ondes de radiation thermale comme dans une combustion ou par des ondes électromagnétiques (“froides”) comme en radiofréquence. Évidemment, le Soleil détruirait un satellite qui s’approcherait trop de sa surface, mais non a cause de la chaleur, mais des hautes radiations d’ondes (gamma, alpha, cosmiques, ultraviolette, visibles, infra rouge, etc… ). Personne ne devrait mettre sa main au travers d’un plasma de gaz , non parce qu’elle brulerait mais à cause des hautes radiations qui la détruiraient. L’interaction entre les champs morpho-génétiques de la Terre et n’importe quel autre corps céleste et surtout n’importe quel autre corps vivant ou non (qui est egalement forme de champs morphogénétiques) et les radiations solaires provoquent  la chaleur.

Pour parler précisément, le Soleil n’est ni chaud, ni froid dans son état stable puisque c’est du plasma et ses radiations ne sont ni chaudes ni froides. La température de ce plasma est affectée par les lois de la thermodynamique. Mais considérant que l’on attribue une température à sa surface de plusieurs millions de degrés, c’est donc un corps froid, mais pas glacé.comment des gaz surchauffés peuvent réagir magnétiquement.

C’est un fait élémentaire de physique qu’une substance perd son magnétisme lorsqu’elle est chauffée. Puisque les astronomes ont incontestablement enregistré des effets magnétiques émergeant du Soleil, nous avons là, un conflit direct entre la vraie nature du Soleil et sa température supposée. Ce conflit indique uniquement que le Soleil n’est pas la masse de gaz surchauffés comme le croient les scientifiques, mais plutôt un corps froid comme l’a dit Herschel

>En 1543, une grande comète s’approcha du Soleil comme aucune autre comète ne l’avait jamais fait et cela se répéta avec une autre comète en 1882. En fait, elles pénétrèrent la couronne solaire, qui a une température supposée d’un million de degrés absolus. Ces comètes voyagèrent sur plus d’un million de kilomètres au travers de cette couronne enflammée et en sortirent sans égratignure ni aucun changement de vitesse ou de direction. Si le Soleil émet de la chaleur, pourquoi est ce que ces comètes ne se sont elles pas instantanément désintégrées en entrant dans une immense zone de chaleur de l’ordre d’un million de degrés absolus. Il est certain que rien ne pourrait survivre à un tel traitement.  La science a exploré la partie supérieure de l’atmosphère de la Terre et a remarqué qu’a 60 miles au dessus de la Terre, on a besoin de lumière artificielle et à 90 miles au dessus de la Terre, c’est le noir complet. Plus on va haut, plus il fait froid, donc on voit, par un simple raisonnement logique, que la chaleur et la lumière ne viennent pas du Soleil. Seules les lignes de force viennent du grand corps solaire.

sun

La science a exploré la partie supérieure de l’atmosphère de la Terre et a remarqué qu’a 60 miles au dessus de la Terre, on a besoin de lumière artificielle et à 90 miles au dessus de la Terre, c’est le noir complet. Plus on va haut, plus il fait froid, donc on voit, par un simple raisonnement logique, que la chaleur et la lumière ne viennent pas du Soleil. Seules les lignes de force viennent du grand corps solaire.Je pense personnellement que le soleil est un immense four a micro ondes ,qui fabrique du plasma et non du gaz chaud ,qui génère un champs électromagnétiques impossible avec une chaleur intense ,je tiens a rajouter que ne cherché pas une infos dans sciences et avenir le soleil froid n'a jamais était abordé par la science il faut observer par vous même et vous posez des questions là est la vraie liberté de penser ,n'attendez pas qu'on vous dise voilà ce qu'il faut savoir,voilà ce qu'il faut apprendre et penser,vous êtes sur de ne jamais comprendre ce qui se passe vraiment .pour la spiritualité c'est pareil soyez curieux et posez des questions que vous n'entendez jamais à la télé .ou dans les journaux ,bref explorez le monde ,la clef de l'univers s'y trouve et elle ouvre la porte de  la vérité..

....rusty james

._151ZD17