bugarachDe nombreux faits troublants....De nombreux témoignages d'observations ovnis au sommet du Mont Bugarach ou de ses alentours ont été recensés.
Certains font état d’apparitions ou de lumières nocturnes sortant ou entrant dans cette montagne. D'autres pensent qu'il existerait des bases souterraines accompagnées de secrets.
Les avions en sont déconseillés de survol pour ces raisons : tous les instruments se dérèglent sans aucune explication, compas, altimètre, etc.
Des chercheurs et les gens du village disent avoir vu des hélicoptères se poser et en descendre, à plusieurs reprises, … François Mitterrand ...Les parchemins découverts par l'abbé Saunière -qui, soulignons le, ont disparu - contenaient la preuve de la survivance de la dynastie mérovingienne qu'on croyait éteinte en la personne de Dagobert II, mais dont le fils, Sigebert IV réfugié secrètement à Rennes Le Château, aurait fait souche.

Le Pech de Bugarach à été surveillé par un détachement de parachutiste, et un peloton de gendarmerie pendant toutes les fouilles effectuées par le CNRS. avec des lieux interdit au publique, mais bien avant cela, les nazis déjà s'intéressaient a cet endroit, puis les services secret Israélien, et un chercheur de la NASA et venu pour sonder les sols avec un magnétomètre à proton.

Ce redoutable secret est depuis des siècles sous la garde d'une non moins secrète et non moins redoutable société, le Prieuré de Sion, fondée en 1090 à Jérusalem par Godefroy de Bouillon ,.Jules Vernes situait l’entrée au monde souterrain dans ce pays, et en  situerait l’accès sous Bugarach. Ce monde, pour les celtes, abriterait le « Maître des collines creuse

Il existe en pays Cathare, près du célèbre village de Rennes le Château,
une étrange montagne qui se nomme le Pech de Bugarach, dominant le
bourg du même nom. En arabe, ce nom peut se traduire par « Père des pierres ».
Ce pic porte en lui une prodigieuse aventuredans le temps et dans l’espace. Sur chaque route,
sur chaque chemin, en tous lieux du département de l’Aude, le Bugarach
apparaît comme une sorte de centre du monde, de centre de toutes choses. Il est difficile de décrire avec des mots la
vision de cette montagne. Elle se dresse toujours au milieu du paysage, superbe de
brillance, sur un fond de ciel bleu. Elle irradie même encore par temps couvert.
La montagne semble irréelle telle une gigantesque météorite tombée du ciel.

Toutes les personnes réceptives qui admirent le mont Bugarach ne cessent d’y trouver
une représentation sacrée : celle du Bouddha,celle du Sphinx ou celle d’un grand
aigle qui s’apprête à prendre son envol. Sur la partie sommitale du pic, apparaît
une étrangeté : une immense croix languedocienne,
un signe visible du ciel qui semble indiquer à de lointains visiteurs,
un grand message... Les bras gigantesques de ce symbole peuvent être estimés à plus
de cent mètres chacun. Cette mystérieuse balise aérienne est invisible au promeneur
pédestre et à toute reconnaissance aérienne, sans certains paramètres de luminosité.

Bugarach_ovni

Ce signal ne peut être vu qu’à une seule période de l’année.
La montagne magique est aussi le théâtre d’une recrudescence du phénomène
OVNI. La rumeur locale affirme que d’étranges engins volants empruntent
souvent les vallées de la Sals et de la Blanque et se perdent en un point mystérieux
du site. Des nuages se forment d’une manière anormale, des éclairs zèbrent le ciel
à l’horizontal et des orages imprévisibles éclatent sans cause apparente...
Le mont Bugarach paraît être le refuge d’une puissance inconnue. Un autre
monde, un lieu irréel entre le ciel et la terre. Le promeneur réceptif ne peut
qu’apprécier ce fabuleux paysage. En se trouvant sur le site, il entre en résonance
avec une vibration inconnue. Au cours des siècles passés, de nombreux initiés
ont reçu une forme de connaissance sur le Bugarach.

Le plus célèbre d’entre eux est
sans doute Jules Verne qui est venu sur place, car un des héros de ses romans se
nomme le capitaine Bugarach. Ce que l’on sait moins c’est qu’un metteur en
scène célèbre  dans le monde entier est aussi venu s’inspirer sur place avant de
réaliser un succès mondial de science fiction. De nombreux êtres ne viennent
pas innocemment sur le Bugarach. Ils ressentent un appel intérieur pour une
raison mystérieuse. Parfois des personnages en blanc apparaissent et disparaissent
au détour d’un chemin. Selon certains initiés, l’étrange Maître Saint-Germain — baptisé
aujourd’hui Orthôg Mathev — s’y manifeste de temps à autre comme sur le célèbre
Mont Shasta aux USA. Parfois également, certaines nuits, apparaît un grand
faisceau lumineux qui sort de la montagne et se dirige vers le ciel. Selon moi même,
le Mont Bugarach recèle en ses flancs une porte vibratoire vers les royaumes
de la terre creuse et un héritage antédiluvien : celui des Atlantes. Il s’agit
d’une nef abritant un personnage en léthargie baptisé : Le Roi Nemrod.
Dans cette vaste crypte, sont ensevelis  — depuis 12.000 ans — les vestiges d’un
passé oublié et la mémoire de l’humanité. Enfin, le Bugarach va être le catalyseur
d’un nouveau plan — Issahâ — ayant pour but d’éveiller l’homme de l’ère du
verseau à sa nouvelle dimension cosmique…

Orage_sur_Bugarach_9_08_2009Bugarach_et_ovnis