730020070_f7a8b0ab28_o
Comme si les cieux polaires n'étaient pas déjà 'assez brillant avec le spectacle des aurores boréales, les scientifiques observent maintenant une augmentation de la brillance des nuages la nuit.. Ces nuages, considérés extraordinairement rare, se développent dans les conditions extrêmes trouvées près de la couche 'mésopause' de l'atmosphère. Entre  80 à 90 kilomètres au-dessus du niveau de la mer, le mésopause est la couche du ciel  la plus froide de la planète
Quand la température dans cette couche tombe  au-dessous de-130°c le gel de la  vapeur d'eau se change en cristaux de glace, dans les nuages et reflète la lumière du soleil, même après que le soleil ce soit  couché. De la  perspective Terrestre, les contours des nuages apparaissent  illuminés 'au-dessous de l'horizon.
Pour être témoin de ces nuages mesosphèric vous-même, vous devait être vers une latitude comprise 'entre 55 et 65 degrés
de l'équateur - en Norvège ou en  Russie par exemple - ou si vous êtes basés au sud, l'Antarctique ou l'Argentine sont les meilleurs emplacements pour les voir
L' idéal se trouve être en période estivale , contrairement à que vous pourriez vous attendre, le mésosphère à cette période est la plus froide et jeter un œil vers le ciel environ deux heures après le coucher du soleil quand le ciel devient assez sombre pour les voir. Matthew DeLand, un scientifique atmosphérique du  Centre de Vol Spatial Goddard de la NASA, a constaté l'accélération   de ce phénomène ,tant dans la formation que dans la luminosité de ces nuages en comparaison des décennies précédentes. . Il a constaté que les changements de la température et l'humidité dans le mésosphère rendent  les nuages plus brillants et plus fréquents. ce phénomène inquiètent car cela marque le début possible d' une glaciation qui pourrait se produire si une baisse de la pression atmosphérique se produisait  alors nous aurions un scénarios digne du jour d'après .affiche_promotionnelle_le_jour_d_apres

Source : Australien Géographique