Cheoptics_360_XL_B_7_1699_3Le Japon vient de poser sa candidature pour la coupe du monde de football en 2022 et en plus de la 3D, le pays du soleil levant promet des projections holographiques.
De la 3D aux hologrammes

Force est de constater que le Japon promet monts et merveilles technologiques. Il a, en effet, assuré à la FIFA de l’utilisation de plus de 200 caméras HD capturant les matchs sur 360 º. Les images seront retransmises en 3D et seront diffusées sur écrans géants. Des micros seraient aussi installés sous le terrain pour capturer les sons et voix des joueurs et une projection holographique du jeu sur un terrain vide permettrait de réunir plus de monde.

viZoo a récemment fait la présentation de son nouveau système d’affichage holographique disposant d’un angle de vision de 360 degrés. Le Cheoptics 360 XL se compose d’une pyramide de quatre côtés. Les matériaux composants cette pyramide sont transparents le but étant de voir aux travers. La pyramide utilise en fait un système de miroir et de réflexion constitué en prisme assemblant la lumière émanant de quatre projections vidéo afin de former une image dans l’espace. On obtient ainsi une image en 3D disposant d’un angle de vision de 360°.

Il est possible de voir un reportage réalisé par ViZoo ici faisant la démonstration du Cheoptics 360 XL. Ce produit est particulièrement imposant et si personne ne parle encore d’utilisation de masse, cela laisse tout de même rêveur. viZoo travaille main dans la main avec Ramboll sur ce projet et ils destinent d’abord leurs produits aux entreprises et publicitaire.
Le directeur technologique japonais estime que les technologies nécessaires pourraient être prêtes d’ici 2016, tentant ainsi de rassurer ceux qui pensent que le Japon s’emporte. Il est vrai que les écrans holographiques sont de plus en plus populaires (cf. « Un écran holographique 360° » et « Un écran holographique tactile ») et que la technologie avance à grands pas. Néanmoins, à notre connaissance, aucun prototype n’est pour l’instant capable de reproduire une image aussi complexe et aussi grande afin de reproduire un match complet sur un terrain vide.

Il est vrai qu’une décennie dans le monde des hautes technologies est une éternité. Reste maintenant à voir si ce cela suffira pour que 2022 marque l’arrivée des jeux holographiques. Une chose est sûre, les gains monétaires que représenterait un tel évènement seront une grande motivation. En effet, réunir des fans dans un stade permettrait d’attirer beaucoup plus de revenus qu’une projection sur écran.