16 mars 2011

Situation des réacteurs nucléaires au Japon suite au séisme

IRSN

Note d’information
Situation des réacteurs nucléaires au Japon suite au séisme
majeur survenu le 11 mars 2011
Point de situation du 16 mars 2011 à 9 heures
Centrale de Fukushima I (Daiichi)


Depuis le précédent point d’information du 15 mars 2011 à 22h00 sur la situation de la centrale de
Fukushima Daiichi, les informations obtenues par le centre technique de crise de l’IRSN permettent
d’établir l’état suivant des installations.
Des doutes subsistent sur l’inventaire des éléments combustibles stockés dans les piscines des
réacteurs n°1, 2, 3 ainsi que sur leurs conditions de refroidissement.
La piscine du réacteur N°4 est en ébullition. A défaut d’appoint d’eau, un début de dénoyage des
assemblages combustibles interviendra sous quelques jours. L’assèchement de la piscine conduirait
à terme à la fusion du combustible présent. Dans un tel cas, les rejets radioactifs correspondants
seraient bien supérieurs aux rejets survenus jusqu’à présent. Vers 6h00 (heure locale) le 16 mars
2011 (22h00 heure de Paris le 15 mars 2011), les intervenants n’ont pas pu s’approcher de la piscine
compte tenu d’un débit de dose ambiant trop important (de l’ordre 400 mSv/h).
Les températures des piscines des réacteurs n°5 et n°6 augmentent lentement. Sans
refroidissement, ces piscines pourraient entrer en ébullition sous quelques jours. Selon des
informations à confirmer, des groupes électrogènes diesels supplémentaires seraient mis en place
afin d’assurer le refroidissement de ces piscines.
Deux incendies, dont les origines sont inconnues, se sont déclarés sur le réacteur n°4 et auraient
été maîtrisés rapidement.

Vers 13h00 heure locale (5h00 heure de Paris), un dégagement de vapeur est visible sur le réacteur
n°3. L’origine de ce dégagement n’est pas confirmée par le gouvernement japonais.
Actuellement, le vent souffle du nord-ouest. Météo France prévoit un vent provenant d’avantage de
l’ouest pour les deux prochains jours.
La radioactivité ambiante dans les environs de Tokyo reste à des niveaux non significatifs en termes
d’impact radiologique.
Peu avant 5h00 heure de Paris, l’exploitant TEPCO a procédé à une évacuation temporaire de son
personnel.


La compréhension détaillée actuelle de la situation des réacteurs affectés par le séisme est décrite
ci-dessous.


Réacteur n°1
Selon l’exploitant, 70% du coeur du réacteur est endommagé. L’injection d’eau de mer dans la cuve
serait maintenue afin d’assurer le refroidissement du coeur qui reste cependant partiellement
dénoyé. L’eau contenue dans la cuve se décharge dans l’enceinte de confinement via une soupape.
L’enceinte de confinement est maintenue intègre. Des dépressurisations de l’enceinte de
confinement sont réalisées. Chaque ouverture entraîne de nouveaux rejets de produits radioactifs
dans l’environnement.

2014493026
L’IRSN a examiné les scénarios susceptibles de se produire en cas de rupture de la cuve et estime
que cela entrainerait très rapidement la rupture de l’enceinte de confinement. Un accroissement
des rejets radioactifs, accompagné de phénomènes explosifs (combustion), serait à craindre.
L’injection d’eau en cuve doit donc absolument être maintenue.
L’IRSN ne dispose d’aucune information (niveau et température) sur l’état de la piscine de
combustible.


Réacteur n°2
Selon l’exploitant, 33% du coeur du réacteur est endommagé. L’injection d’eau de mer dans la cuve
est maintenue afin d’assurer le refroidissement du coeur qui reste cependant partiellement dénoyé.
L’enceinte de confinement est endommagée. Cela implique des rejets radioactifs non filtrés dans
l’environnement.


L’IRSN a examiné les scénarios susceptibles de se produire en cas de rupture de la cuve et estime
que cela entraînerait très rapidement la rupture de l’enceinte de confinement. Un accroissement
des rejets radioactifs, accompagné de phénomènes explosifs (combustion), serait à craindre.
L’injection d’eau en cuve doit donc absolument être maintenue.


L’IRSN ne dispose d’aucune information (niveau et température) sur l’état de la piscine de
combustible.


Réacteur n°3
Le coeur du réacteur est partiellement endommagé. Le gouvernement japonais émet des doutes sur
l’intégrité de l’enceinte de confinement à la suite d’un dégagement de vapeur actuellement visible.
L’origine de ce dégagement de vapeur reste à confirmer.
L’IRSN a examiné les scénarios susceptibles de se produire en cas de rupture de la cuve et estime
que cela entraînerait très rapidement la rupture de l’enceinte de confinement. Un accroissement
des rejets radioactifs, accompagnés de phénomènes explosifs (combustion), serait à craindre.
L’injection d’eau en cuve doit donc absolument être maintenue.
L’IRSN ne dispose d’aucune information (niveau et température) sur l’état de la piscine
combustible.


Réacteur n°4
La partie supérieure du bâtiment est endommagée. La piscine est en ébullition (cf. ci-dessus).


Réacteurs n°5 et 6

Les piscines de stockage des combustibles présentent une élévation de température, les
assemblages sont à ce stade maintenus sous eau. En cas d’absence de refroidissement, le
découvrement des assemblages combustible pourrait survenir dans quelques jours.

Posté par rusty james à 18:45 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


Ovnis en observation filmés au japon le jour du tsunami .

Japon_helico_copie_1

 Ovnis vu en provenance de la mer qui traverse toute la zone du tsunami juste avant l'arrivé de la  vague ,le second lui vient voir les incendies causés par le tremblement de terre ,sont t'ils des acteurs du drame ou de simple témoins ?,sachant qu'à chaque catastrophe notamment lors d'eruptions volcaniques ses ovnis ont été filmés...

</>

UFO.Tsunami.JAPON.11.03.2011 Captaine Tipiak merci !


ufo.Japon.Tsunami.03.2011 par androbate

 

 

 

 

 

6a00d8341bf7f753ef00e54f401de58834_800wi

 

 

 

 

 

 

 

Posté par rusty james à 17:06 - Permalien [#]

Espace décharge : + de 25000 objets divers en orbite autour de la terre

espace_008Depuis 1957 l'environnement spatial proche de la Terre voit chaque année de nouveaux débris s'accumuler en raison de la prolifération des vols spatiaux.
Au fil des années des dizaines de tonnes de matériels devenus inutiles sont abandonnés sur orbite en attendant une lente dégradation ou leur récupération.

Selon un rapport du NORAD établi le 1/01/1999 et suite au recensement effectué par le Space Surveillance Network de l'US Space Command (USSPACECOM), depuis 1957, la Russie, les Etats-Unis, l'Europe, le Japon, la Chine, l'Inde et Israël ont procédé à près de 5 343 lancements réussis d'engins spatiaux.
Cela représente plus de 20 000 tonnes de matériaux et 25 500 objets divers en orbite autour de la Terre, parmi lesquels il ne reste que 595 satellites opérationnels représentant une masse de 4 500 tonnes.

Parmi ces objets spatiaux on dénombre 15 680 débris de plus de 10 cm orbitant entre 400 et 1 500 km d'altitude. 100 000 objets d'une taille inférieure à 10 cm sont en orbite basse et il devrait y avoir des centaines de milliers de débris de taille inférieure au centimètre pour un total de quelque 35 millions de débris si on s'attarde aux particules de moins d'un millimètre. Parmi ces débris spatiaux 41% sont constitués de fragments, 13 % sont des débris opérationnels, 17 % des étages supérieurs de lanceurs et 22 % sont des satellites qui ne sont plus en état de fonctionner sans compter les éclats de peinture, les éjections de combustible, de liquide de refroidissement...

il explique. Apparemment, J002E3 a laissé la Terre en 1971, est allé autour du Soleil pendant 30 et est encore revenu. Chodas, un expert dans le mouvement planétaire qui a vu beaucoup d'orbites compliquées, dit : " je n'ai jamais vu n'importe quoi comme ceci ".

À première vue, J002E3 paraîtrait être d'Apollo 14. Cette mission a commencé en janvier de 1971, et d'après les calculs de Chodas, J002E3 a cassé hors d'orbite de la Terre le mois de mars de la même année. Il y a un problème, pourtant : la NASA a expliqué qu'aucun des grands morceaux du vaisseau spatial Apollo 14 ne manque.

Chodas inventorie de la mission : Le 31 janv. 1971, une fusée Saturne V a décollé de la Floride avec Al Shepard, Ed Mitchell et Stuart Roosa. Deux étages de la fusée sont rentrés dans l'atmosphère quand ils ont épuisé leur combustible. Les S-IVB, alimentions de réservoir et du moteur de la fusée qui ont propulsé l'équipage de la Terre vers une orbite de la Lune ont été également abandonnés. Cependant, le S-IVB n'est pas rentré dans l'atmosphère terrestre, il a frappé la Lune. Les contrôleurs l'ont guidé pour fournir un impact pour les postes de l'écoute sismiques lunaires. Le module lunaire Antares s'est aussi écrasé délibérément--plus de données pour le réseau sismique.

Ce corps J002E3 pourrait bien être le S-IVB de la fusée Saturne V.j002e3animecliquez sur la photo  pour voir l'animation.

Depuis la collision du 10 février, les États-Unis et la Russie se consultent afin de renforcer la transparence et la confiance entre eux. La coopération avec d'autres pays à l'avenir devrait permettre de prévenir d'autres collisions de ce genre.

Les coordonnées des débris des satellites américain et russe doivent être affichées sur le site Internet http://www.Space-Track.org, ce qui permettra aux États et organismes dotés d'engins spatiaux de déterminer les risques éventuels pour ces derniers, a indiqué le porte-parole du ministère de la défense, M. Geoff Morrell.

Il est prévu l'utilisation prochaine de lasers pour déplacer les objets les plus dangereux des trajectoires des satelites .

 

Posté par rusty james à 15:47 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

l'histoire de la magie et de l'ésotérisme dans les sociétés secrètes

62803956_p
Roger Gougenot des Mousseaux, dit aussi le chevalier Gougenot des Mousseaux, né le 22 avril 1805 à Coulommiers et mort le 5 novembre 1876 dans cette même ville, est un journaliste et écrivain polémiste français.

Catholique ultramontain, Gougenot des Mousseaux consacra plusieurs ouvrages à l'histoire de la magie et de l'ésotérisme et à la dénonciation des sociétés secrètes et de la franc-maçonnerie. . C'est aussi un légitimiste anti-libéral très opposé à l'orléanisme politique et dynastique (La Question des princes d'Orléans, 1872).
Son antijudaïsme chrétien connut une postérité certaine avec l'abbé Ernest Jouin et plusieurs polémistes du tournant du XIXe siècle qui se sont consacrés à la dénonciation du complots judéo-maçonniques.
Il a été traduit à la fin des années 1910 par Alfred Rosenberg, futur idéologue officiel du IIIe Reich, et déjà très proche d'Adolf Hitler.

* Le Monde avant le Christ. Influence de la religion dans les États, ou Séparation et harmonie entre les institutions religieuses et les institutions politiques, Paris, P. Mellier, 1845.
 Des Prolétaires, nécessité et moyens d'améliorer leur sort, Paris, Mellier frères, 1846.
 Dieu et les dieux, ou Un voyageur chrétien devant les objets primitifs des cultes anciens, les traditions et la fable, monographie des pierres dieux et de leurs transformations, Paris, Lagny frères, 1854.
Son premier ouvrage Mémoire sur les Pierres sacrées (1843), qui contient en germe la suite de son oeuvre, prend appui sur la Bible et les monuments de tous les âges et cherche à démontrer la participation directe et continue du démon dans les actes idolâtriques. Il est suivi du Monde avant le Christ (1845) première version de Dieu et les Dieux, ou un voyageur chrétien devant les objets primitifs des cultes anciens, les traditions et les fables (1854) où l'auteur montre d'une part que les pierres sacrées, d'abord gages d'alliance entre Dieu et les hommes, dégénèrent par la suite en objet d'adoration (bétyles) dans l'univers entier jusqu'à la divinisation de la matière symbolisée par l'Œuf et, d'autre part, que les sanglantes immolations saturniennes qui inondèrent le monde sont une imitation impie du dogme de la Rédemption divine préfigurée par le sacrifice d'Abraham. Ce qui l'amène à déduire que « l'enchaînement indéniable des erreurs humaines, parallèlement aux vérités révélées, est l'un des plus merveilleux témoignages d'une tradition indéfectible et de l'unité de la race humaine ».

Entre temps, en 1848, il est choisi par le clergé de Meaux au côté de l'abbé Bautain comme candidat à l'Assemblée nationale. Puis il entreprend de démontrer l'existence de Satan et son action parmi les hommes par le biais de la magie, du magnétisme et du spiritisme. D'abord La magie au XIXème siècle, ses agents, ses vérités, ses mensonges (1860) où il ne laisse d'autre alternative au fluide animique ou magnétique « forme actuelle de la magie » que l'action déguisée du démon ou le pur néant - l'électricité ne pouvant, à l'occasion, constituer qu'un moyen et non une cause.
Les Médiateurs et les moyens de la Magie, les hallucinations et les savants, le fantôme humain et le principe vital (1863) se veut une série de faits et de preuves à l'appui de la relation fondée entre le démon et la race humaine avec pour intermédiaires les grands prêtres idolâtres, les magiciens proprement dits et les médecins-magiciens faussant les liens de l'homme avec Dieu et les remèdes à la déchéance originelle; ainsi que Moeurs et pratiques des Démons ou Esprits visiteurs du spiritisme ancien et moderne (1863), édition augmentée d'un ouvrage déjà paru en 1854, et Les hauts Phénomènes de la Magie précédé du Spiritisme antique, avec quelques lettres adressées à l'auteur (1864) réservé à un public averti.

Ses travaux, parallèlement à ceux du marquis de Mirville, sont alors salués par les grandes revues médicales tant pour le talent que pour le bon sens dont ils font preuve. Enfin, après mûre réflexion et l'année même du concile de Vatican I , il couronne son oeuvre avec Le Juif, le Judaïsme et la judaïsation des peuples chrétiens (1869) où il apparaît à notre auteur que le judaïsme a transformé la Bible en une tradition rabbinique, amas d'erreurs intellectuelles et morales dont le Talmud, répercuté à travers le monde, a gardé le dépôt. Honoré de la croix de commandeur de l'ordre pontifical de Pie IX, il meurt à Coulommiers le 4 octobre 1876 laissant à l'état de manuscrit un ouvrage consacré à la franc-maçonnerie.
 Pages, L., " Le chevalier Gougenot des Mousseaux et ses travaux sur la magie contemporaine ", Annales de philosophie chrétienne, octobre 1877.

Esotérisme, occultisme, franc-maçonnerie
et Chritianisme aux XIXe et XXe siècles
Marie-France James
Nouvelles Editions Latines, 1981 livre dispo ici en lecture

l'histoire de la magie et de l'ésotérisme dans les sociétés secrètes

 

 

Posté par rusty james à 12:33 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,