1302013030MOSCOU – La Russie a exigé mardi l’évaluation de la légitimé des bombardements effectués par les forces françaises et onusiennes en Côte d’Ivoire, dans un communiqué lu par le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. « Selon les informations de la nuit dernière, la mission de l’Onu (Onuci) et le contingent français (Licorne) qui l’appuie se sont engagés dans des hostilités aux côtés de M.Ouattara, en portant des frappes aériennes » sur les positions de l’armée, en insistant sur le mandat de l’Onuci qui l’oblige « à être neutre et impartiale ». Les réactions dans le monde se multiplient contre les bombardements aériens des forces françaises en Côte d’Ivoire. Le président de l’Union africaine, Teodoro Obiang Nguema, a dénoncé mardi le recours à la force par l’Onu et la France. A Paris, le Parti Communiste , le Nouveau Parti Anti-capitaliste (NPA) et Lutte ouvrière par un communiqué ont exigé le retrait « immédiat » de Côte d’Ivoire des troupes françaises. La veille, le sénateur américain Jim Inhofe (R-Okla.), membre éminent de la commission sénatoriale des services armés (SASC) et du comité chargés des relations étrangères du Sénat (SFR), a indiqué que l’opposant ivoirien Alassane Ouattara était « illégitime pour diriger la Côte d’Ivoire », estimant que « les récents rapports des massacres perpétrés par les forces de Ouattara » constituent des « preuves supplémentaires » qui doivent emmener les États-Unis à « changer leur position » dans la crise ivoirienne . la France est entrain de se griller en Afrique , la politique étrangère n'a jamais était aussi désastreuse. il ne faut pas oublier nos ressortissants qui vivent en Afrique car nous les mettons gravement en danger.