31 mai 2011

Le directeur de la Banque d'Alexandrie ami de DSK arrêté à New York pour agression sexuelle

dominique-strauss-kahn-fmi-arrestation-new-york-318317-jpg_19866931/05/2011 à 17h:26 Par Jeune Afrique

C'est dans ce luxueux hôtel de New York que l'agression présumée s'est déroulée. C'est dans ce luxueux hôtel de New York que l'agression présumée s'est déroulée. © D.R.

Le directeur de la Banque d’Alexandrie, Mahmoud Abdel Salam Omar, a été interpellé à New York mardi. Il aurait agressé sexuellement une femme de chambre dans un hôtel de luxe. Une affaire qui ressemble à celle de DSK.

Après l’affaire Dominique Strauss-Kahn, une nouvelle affaire d’agression sexuelle dans un hôtel à New York défraie la chronique internationale. Elle met en accusation le banquier égyptien, Mahmoud Abdel Salam Omar, le directeur de la Banque d’Alexandrie.

Également directeur de la compagnie El-Mex Salines, cet homme d’affaires originaire d’Égypte est suspecté d’agression sexuelle à l’encontre d'une femme de chambre travaillant dans un hôtel de luxe new-yorkais, le « Pierre », a déclaré ce mardi la police, citée par l’agence Associated Press. Il a été arrêté ce mardi pour des faits datant de dimanche (18 heures), selon l’agence Reuters.

"Une femme noire de 44 ans"

Mahmoud Abdel Salam Omar aurait fait venir une employée de l’hôtel, « une femme, noire, âgée de 44 ans, dans sa chambre au 10e étage dimanche soir pour y déposer du papier toilette, avant de l'agresser », a précisé un porte-parole de la police.

« Une fois dans la chambre, [la femme] a été agressée », a précisé ce porte-parole, sans donner plus de détails. C’est sur le site du New York Daily News, repris par le quotidien français Le Parisien, que l’on apprend que le présumé coupable a « touché ses seins, l'a tripotée et s'est frottée contre elle ».

Le banquier est actuellement en garde à vue. Il devrait répondre d'abus sexuel, de séquestration, d'attouchements forcés et de harcèlement.
 cette affaire est liée a celle de DSK voir l'article sur la Russie et DSK et les réserves d'or de fort knox de plus c'est un ami de DSK qui en savait trop il a 74 ans et c'est un fervent musulman qui est loin d'etre un violeur ces deux affaires sont liées preuves en est le même type d'opération pour empêcher ces hommes de parler ,DSK devait remettre les documents  a salam omar mais les services secrets lui ont monté un traquenard ,un de plus DSK n'est pas plus coupable que son ami....

La preuve aucun médias Français n'en parle à ce jour silence complice tv  journaux honteux,pour ne pas éveiller  les soupçons et ainsi disculper DSK qui est tombé dans une kabbale selon poutine le seul homme d'état venu au secours de DSK......

 

Posté par rusty james à 20:53 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


La Russie affirme que DSK avait découvert que les réserves d'or américaines avaient disparu

 Bank  
La Russie affirme que le directeur général du FMI a été emprisonné parce qu'il avait découvert que les réserves d'or des usa avaient disparu.

Un nouveau rapport préparé pour le Premier ministre Poutine par le Service de sécurité fédéral ( FSB ) dit que l'ancien Fonds monétaire international ( FMI ) en chef Dominique Strauss-Kahn a été inculpé et emprisonné aux États-Unis pour des crimes sexuels pour l'empécher de révéler sa découverte du  14 mai que tous l' or détenu aux États-Unis Bullion Depository situé à Fort Knox a été 'manquants et / ou portées disparues »
Selon ce rapport secret du FSB, M. Strauss-Kahn était devenu «de plus en plus génant» plus tôt ce mois après les États-Unis ont commencé à retarder sa livraison promis au FMI de 191,3 tonnes d'or est convenu dans le deuxième amendement des Statuts d'accord signé par le Conseil exécutif en avril 1978 qui devaient être vendus pour financer ce qu'on appelle les droits de tirage spéciaux ( DTS ) comme une alternative aux monnaies de réserve Ce nouveau rapport stipule que FSB sur Strauss-Kahn avait  soulevé la question avec des fonctionnaires du gouvernement américain proche du président Obama, il a été "contacté" par "éléments du renseignement de l'Agence centrale ( CIA ) qui a apporté la preuve que tout l' or  détenu par les États-Unis »a disparu.
 Strauss-Kahn reçoit la preuve de la CIA, ce rapport continue, il a pris des dispositions immédiates pour quitter le pays pour Paris, mais lorsqu'elles sont contactées par les agents travaillant pour la France de la Direction générale de la sécurité extérieure ( DGSE ) que les autorités américaines étaient à la recherche de sa capture, il s'enfuit à de New York l'aéroport JFK la suite de ces agents directive de ne pas prendre son téléphone portable parce que la police des États-Unis pourraient suivre son emplacement exact.

Une fois que Strauss-Kahn a été arrété  sur un vol Air France à Paris, cependant, ce rapport FSB dit qu'il a fait une «erreur fatale» en appelant l'hôtel à partir d'un téléphone dans l'avion et en leur demandant de parvenir le téléphone portable qu'il avait été dit de laisser à son séjour français, après que les agents américains ont été en mesure de repérer son appel et l'arréter.

Dans la dernière quinzaine, le présent rapport continue, Strauss-Kahn tendu la main à son ami intime et haut  banquier Mahmoud Abdel Salam Omar de récupérer des États-Unis les éléments de preuve fourni ent par la CIA. Omar, cependant, et exactement comme Strauss-Kahn devant lui, a été accusé hier les États-Unis avec un délit sexuel contre une femme de chambre hôtel de luxe, une accusation que les services du  FSB a démenti au-delà de la croyance» en raison que  Omar est agé de  74-ans et est  un fervent musulman.

Dans un geste étonnant  à Moscou, Poutine après la lecture de ce  rapport secret a pris la défense de M. Strauss-Khan et  devient le1er  leader mondial à dire que ledirecteur du  FMI a été victime d'un complot des Etats-Unis . Poutine a ajouté: "Il est difficile pour moi d'évaluer les politiques des motifs cachés mais je ne peux pas croire à la version des faits tels qu'ils ont été présenté.
fakegold09
Intéressant à noter à propos de tous ces événements est que l'un des premiers candidat à la présidence pour 2012 , Ron Paul ] a longtemps affirmé sa conviction que le gouvernement américain a menti sur ses réserves d'or détenues à Fort Knox. et accuse  la Réserve fédérale de cacher la vérité au sujet des réserves d'or américaines, il a présenté un projet de loi à la fin 2010 pour forcer la vérification de cette réserve, mais qui a été ensuite été annulé par les collaborateurs  du régime Obama.

Lorsque la question a été  directement posées par des journalistes s'il croyait qu'il n'y avait pas d'or à Fort Knox ou la Réserve fédérale, Paul a donné la réponse incroyable, " Je pense que c'est une possibilité . "

Il est également intéressant de noter qu'à peine 3 jours après l'arrestation de M. Strauss-Kahn, le député Paul a fait un nouvel appel aux États-Unis de vendre ses réserves d'or en disant: « Compte tenu du prix élevé, il est le bon moment pour vendre , compte tenu  du  problème de la dette énorme que nous avons, il est nécessaire de vendre au prix le plus haut.
Bizarre rapports émanant des États-Unis pendant des années,qui  cependant, suggèrent qu'il n'ya pas d'or à vendre, diffusée en 2009 :

"En Octobre 2009, la Chine a reçu une cargaison de lingots d'or. L'or est régulièrement les échanges entre les pays de payer ses dettes et de régler le soi-disant équilibre du commerce. La plupart d'or est échangé et stockées dans des coffres sous la supervision d'un organisme spécial basé à Londres, le London Bullion Market Association (LBMA ou). Lorsque l'envoi a été reçu, le gouvernement chinois a demandé que des tests spéciaux soient  effectués pour garantir la pureté et le poids des lingots d'or. Dans cet essai, quatre petits trous sont percés dans les lingots d'or et le métal est ensuite analysé.résultat les lingot etaient faux ce qui à amené les chinois a traiter les banquier US d'escroc et demandé a sa population de se reporter massivement sur les réserves d'argent ............voir article sur l'argent et la chine

Pour les effets pratiques sur l'économie mondiale devrait-il être prouvé que les États-Unis, en effet, ont  menti sur leur réserves d'or, Banque centrale de Russie hier a réhaussé  le taux d'intérêt élevé de 0,25 à 3,5 pour cent et Poutine a ordonné l'interdiction d'exportation du  blé et des céréales pour  les stocks  récolté le Juillet 1st  2010 dans un geste destiné à remplir les grenier de la russie  , qui, normalement, auraient été vendus aux États-Unis.

Les peuples d'Amérique a le droit de savoir que leur pays se prépare pour la terrible effondrement économique de leur nation et nous croyons que ce sera plutôt que prévue.

30 mai 2011

Jim Marrs: La Montée du 4ème Reich et projet camelot aux usa

Marrs1riseMarrs3911Marrs2secrecy

 

jim Marrs, un texan sympathique au regard pétillant et à l'esprit affuté est un chercheur chevronné ainsi qu'un conférencier de tous les sujets liés à l'agenda du Nouvel Ordre mondial. Projet Camelot est fier de le compter parmi les meilleurs témoins de notre temps.

Les livres que Jim a écrit représentent clairement ses intérêts: Crossfire (JFK), Alien Agenda, Rule by Secrecy, The Terror Conspiracy, PSI Spies, The Rise of The Fourth Reich, et Above Top Secret. Ses recherches n'ont pas oublié les mythologies égyptiennes et sumériennes, les technologies nazies, la présence extraterrestre, l'analyse géopolitique actuelle, le pouvoir du complexe militaro-industriel, les Illuminati,  et ce que l'on pourrait appeler l'histoire vraie du vingtième siècle.

Jim a une vision générale très nette, une grande maitrise du détail, il est l'un des conférenciers les plus aboutis . Le titre de sa vidéo: La Montée du Quatrième Reich en Amérique parle de lui-même.

Dans cette interview d'une heure et quart Jim établit la preuve dérangeante et convaincante, alors que la plupart des gens pensaient que la seconde guerre mondiale était terminée, que les nazis n'ont jamais été stoppés dans la poursuite de leur agenda, ce qui peut être compris uniquement si nous voyons comment ils ont été hissés au pouvoir par ces "Controllers" qui prévoient en termes de générations... pas en termes d'administration gouvernementale.

 

Artefact :Les secrets du disque céleste de Nebra

 un_incroyable_artefact
Comment la découverte en Allemagne d'un disque incrusté de motifs stellaires en or, datant de 3 600 ans, a révolutionné notre manière de voir les Européens de l'âge de bronze, considérés jusque là comme peu civilisés. Une enquête haletante au cœur d'un mystère céleste.
En 1999 trois pilleurs de site archéologique font une découverte insolite sur le mont Mittelberg, près de Nebra, en Allemagne centrale : un disque de bronze incrusté de motifs en or, dont la Lune, le Soleil et de mystérieux cercles pleins.

En février 2001, l'archéologue allemand Harald Meller entend parler de cet objet mis en circulation sur le marché noir. Avec la police de Bâle (Suisse), le scientifique décide de tendre un piège aux pilleurs. La mission accomplie, Harald Meller peut enfin analyser cette découverte inestimable.
Une datation au carbone 14 confirme que la pièce a été fabriquée en 1800 avant J.-C.
Comment des européens considérés comme sauvages et peu civilisés à l'époque ont-ils pu fabriquer un tel ouvrage ?
Que symbolisent les motifs qui l'ornent ?
Serait-ce la plus vieille représentation stellaire de tous les temps ?
Ou un objet égyptien atterri par hasard en Allemagne ?

Le disque de Nebra

Disque de bronze pesant à peu près 2 kg et d'environ 30 cm de diamètre. Datant de l'âge du Bronze, il est retrouvé en juillet 1999 à Nebra-sur-Unstrut en Saxe-Anhalt (Allemagne). Il serait d'environ 1600 avant J.-C. Ce serait jusqu'à ce jour la représentation la plus ancienne de la voûte céleste jamais retrouvée.

L'archéologue allemand Harald Meller la qualifie de « ciel étoilé automnal ».Il s'agit d'une représentation du ciel pour un observateur qui se serait situé en Allemagne à l'apparition des Pléiades et ce, il y a 3600 ans.
On y retrouve un arc de 82 degrés représentant le lever et le coucher du soleil à cette période de l'année. L'image veillerait à perpétuer les enseignements sur l'astronomie. C'était une sorte d'aide-mémoire. La tradition orale se devait de maintenir les connaissances sur la nature et les saisons. Cette connaissance était essentielle pour les récoltes qui devaient être effectuées à un temps précis de l'année (solstice d'hiver).

De l'autre côté du disque, à l'opposé, un autre arc servirait à déterminer le solstice d'été. Un autre arc représenterait soit une barque solaire soit la voie lactée. Il y a aussi un croissant de lune ainsi que le soleil (ou une pleine lune selon d'autres chercheurs).
pleiades
Enfin, on voit aussi plusieurs étoiles et plus particulièrement l'amas des Pléiades. Nature et religion ne faisant qu'un à cette époque, ce serait en quelque sorte une bible recueillant plusieurs des savoirs de l'âge du Bronze.
L'objet serait maintenant analysé et conservé au Musée de Halle, en Allemagne.[/justify]
Mittelberg : une colline de 252 mètres dans le sud de la forêt de Ziegelroda à 180 km de Berlin. Les archéologues étudient avec beaucoup d'attention un lieu au sommet de la colline où a été trouvé en 1999 un disque en bronze et or de 32 cm remontant au delà de 3.600 ans, comme il ressort des analyses de Harald Meller archéologue de l'État de Saxe-Anhalt. Mittelberg est près de la cité allemande de Nebra dont le disque a pris le nom. Le disque montre 32 étoiles, y compris le groupe des Pléiades qui paraissent sur l'horizon en alignement avec une montagne locale, le Brocken.

Enquête celeste

À la manière d'un polar, ce documentaire explore le mystère de ce disque céleste : de son excavation aux conclusions finales en passant par la reconstitution de l'arrestation des pilleurs, en passant par les tests d'authentification auxquels ont été soumis l'objet et l'exposition des les différentes hypothèses émises par les scientifiques, nous assistons à la mise au jour d'une découverte majeure pour l'histoire de notre culture européenne.

La représentation de la constellation des Pléiades et d'un arc latéral symbolisant le solstice, le dessin d'une barque solaire inspiré des modèles égyptiens… Tout concorde à conclure que le peuple européen de l'âge de bronze aurait développé un système de connaissances et de croyances plus élaboré que l'on croyait.

Les secrets du disque céleste
Documentaire de Collin Murray
(Royaume-Uni, 2004, 49mn)
Production : BBC Horizon
ARTE FRANCE


LE MYSTERE DU DISQUE CELESTE DE NEBRA 1/3 par nane6538
Le MYSTERE DU DISQUE CELESTE DE NEBRA 2/3 par nane6538
Le MYSTERE DU DISQUE CELESTE DE NEBRA 3/3 par nane6538

"Gravity Probe B" la Nasa a réussi à courber l'espace temps

wallpaper_relegationGrâce à l'expérience "Gravity Probe B", l'agence américaine et des physiciens ont prouvé que l'espace et le temps peuvent être déformés.

La théorie générale de la relativité d'Einstein a été vérifiée par une expérience de la Nasa et de physiciens américains qui ont pu mesurer avec une grande précision les effets de la gravité de la Terre sur l'espace et le temps. "Imaginez notre planète comme si elle était immergée dans du miel et qu'elle tournait sur son axe en orbite autour du Soleil, le miel se trouvant autour se déformerait", explique Francis Everitt, un physicien de l'université de Stanford en Californie (ouest), ajoutant : "C'est la même chose avec l'espace et le temps."

Il a dirigé cette expérience, baptisée "Gravity Probe B", qui a consisté à utiliser quatre gyroscopes ultraprécis à bord d'un satellite lancé en avril 2004 pour mesurer deux postulats-clés de la célèbre théorie publiée par Einstein en 1905. Le premier est l'effet, dit géodétique, ou la déformation de l'espace et du temps autour d'un objet exerçant une force gravitationnelle. Le second est la quantité d'espace et de temps qu'un tel objet affecte en tournant sur lui-même. Le satellite était pointé en direction d'une seule étoile, IM Pegasi, tout en étant sur une orbite polaire autour de la Terre.

Changements mesurables

Si la gravité terrestre n'avait pas affecté l'espace et le temps, les quatre gyroscopes placés dans le satellite auraient toujours pointé dans la même direction. Mais ces gyroscopes, tirés par la gravité terrestre, ont subi des changements mesurables de la direction vers laquelle ils pointaient, confirmant la théorie de la relativité d'Einstein.

Un gyroscope consiste en une roue ou en une pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d'un axe passant par son centre et qui, une fois lancée, tend à résister aux changements de son orientation. "L'expérience GP-B a confirmé deux des postulats les plus importants dans la théorie d'Einstein concernant l'univers, avec des implications pour l'ensemble de la recherche en astrophysique", explique aussi Francis Everitt. "Les décennies d'innovations technologiques qui sont derrière cette mission auront des effets durables dans la recherche sur la Terre et l'espace", a-t-il ajouté.

Prix Nobel

Les avancées permises par le projet "Gravity Probe B" (GP-B) initié en 1959 notamment par Leonard Schiff, alors patron du département de physique de l'université Stanford, ont été utilisées dans le système de positionnement par satellite (GPS). Des technologies découlant de la préparation de cette expérience ont aussi été appliquées à la mission du satellite COBE (Cosmic Background Explorer) de la Nasa pour étudier le rayonnement électromagnétique émis peu après le big bang, selon la théorie. Ces mesures ont permis d'étayer cette théorie. Elles ont été effectuées par John Mather de la Nasa qui a obtenu pour ces travaux le prix Nobel de physique.

"Les résultats de la mission GP-B auront des effets sur les travaux des théoriciens en physique durant de nombreuses années", juge Bill Danchi, un astrophysicien de la Nasa. "Tout défi à la théorie générale de la relativité d'Einstein devra obtenir des mesures encore plus précises que celles remarquables de précision produites par le GP-B", souligne-t-il. Les résultats de cette expérience - l'une des plus longues menées par la Nasa -, à laquelle des centaines de chercheurs ont travaillé, sont publiés dans la revue américaine Physical Review Letters.

 

Posté par rusty james à 20:17 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


Une déchirure massive de notre espace temps s'est produite en russie

article_0_0BEF628700000578_876_964x562Les scientifiques russes ont déclarés  étre en état de choc aujourd'hui, après avoir examiné le rapport préparé par l'Agence spatiale fédérale (FKA / RKA) qui dit que le "tissu" de notre Terre "vortex espace-temps" a été "déchiré" [photo en haut à gauche], la semaine dernière plus Ekaterinbourg (aussi connu comme Ekaterinburg), la plus grande ville dans les montagnes de l'Oural en Russie, et le quatrième dans toutes le pays.


article_1384340_0BEF62CB00000578_34_964x394L'existence d'un vortex d'espace-temps autour de notre planète Terre [2e photo de gauche] a d'abord été postulée par le grand physicien théorique d'origine allemande qui a développé la théorie de la Relativité Générale, Albert Einstein (1879-1955), et qui a récemment été confirmée pour la première fois dans l'histoire par des scientifiques travaillant sur l'espace des États-Unis la plus longue du projet en cours d'exécution dans l'histoire de la NASA (depuis 1963) appellé le Gravity Probe B.

Selon l'Université de Stanford physicien Francis Everitt, principal investigateur de la mission Gravity Probe B, «L'espace-temps autour de la Terre semble être déformé comme la relativité générale prédit." Clifford Will de l'Université Washington à St. Louis, et un de la population mondiale experts de haut niveau dans les théories d'Einstein, dit encore de ces nouvelles découvertes par la Gravity Probe B que, "C'est un résultat épique. Un jour, ce sera écrit dans les manuels scolaires comme l'une des expériences classiques de l'histoire de la physique. "
article_0_0BEF620300000578_668_964x402
Cette déchirure massive de vortex de notre Terre espace-temps a été vu par des centaines de milliers d'habitants Ekaterinbourg qui a photographié et filmé cet événement .

lorsque je vous disais qu'il avait la technologie de voyage dans le temps  ,quand on s'est courbé le temps et créer des vortex ce n'est pas pour la beauté du phénomène nous sommes au moyen âge et eux au 23 e siècles pour que vous compreniez la technologie qu'ils possèdent elle dépasse de très loin ce que vous pouvez imaginer une année militaire représente 24 ans d'avance sur le civil et nous avons 24 ans de retard sur eux 24*24  donne 576 ans d'avance sur notre société ,pour rappel toute science est un moyen orienté vers une fin le moyen c'est la connaissance et la fin c'est le contrôle .....R James

www.dailly .com

29 mai 2011

Brevet secret us pour transmettre gratuitement de l'electricité sans aucun cable ni central

 

laserswap_04

 

"Power Beaming System."

 

United States Patent Number: 5,068,669

Date of Patent: November 26, 1991

Inventor: Peter KOERT and James

T. CHA

Assignee: APTI, Inc., Los Angeles, Ca.

Ce brevet décrit un système permettant de transmettre, par ondes électromagnétiques, l'énergie nécessaire à un équipement situé à distance.

L'invention consiste à émettre un signal électromagnétique à très haute fréquence, au moins 10 GHz selon KOERT, en direction de l'appareil à alimenter, ce dernier étant équipé

d'un ensemble d'antennes de réception pour recevoir et redresser le signal en une source d'énergie DC. Ce transport d'énergie DC sans conducteur permettrait, selon les auteurs de l'invention, d'alimenter en permanence et à faible coût des plates-formes de communications ou de reconnaissance. Selon Nick BEGICH, la société ARCO a

testé ce concept au début des années 90 en maintenant en vol, pendant 10.000 heures à 80.000 pieds et sans carburant, un petit avion alimenté par l'énergie électrique DC redressée à

partir d'un rayonnement micro-onde dans l'axe duquel il évoluait. Ces expériences auraient été menées sur l'aérodrome de Tyendinga Airport près de Kingston, dans l'Ontario au Canada.

Figure 14. Extrait du brevet 5.068.669 de Peter KOERT and James T. CHA, décrivant une

technique de transport d'énergie

Source: U.S. Patent 5.068.669, 26 novembre 1991.

"Power Beaming System with Printed

Circuit Radiating Elements having Resonating

Cavities."

United States Patent Number: 5,218,374

Date of Patent: June 8, 1993

Inventor: Peter KOERT and James

T. CHA

Assignee: APTI, Inc., Los Angeles Ca.

Posté par rusty james à 22:04 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Un jour vous pourrez voir vos pensées sur un écran

DSCN4958_3Un jour vous pourrez voir vos pensées sur un écran


Une équipe japonaise a réussi à isoler le signal contenant l'information visuel qui se forme sur la rétine Crédits : Iwyn
--------------------------------------------------------------------------------

[justify]Des chercheurs du ATR Computational Neuroscience Laboratories ont réussit à capturer et à diffuser des images directement issues du cerveau d’un humain. L’information a filtré de la revue américaine Neuron dans laquelle les scientifiques japonais publient une étude.

Alors que l’équipe n’a pu reproduire que de simples images extraites du cerveau, ils annoncent que leur technologie pourrait être employée pour visualiser les rêves et les pensées secrètes.

"Pour la première fois au le monde il a été possible de visualiser ce qu’un individu est en train de voir avec ses yeux à partir de son activité cérébrale"

Quand on regarde un objet, une image se forme sur la rétine de notre œil, celle-ci est convertit en un signal électrique qui est envoyé vers le cerveau dans la zone du cortex visuel. Le directeur de l’équipe Yukiyasu Kamitani est parvenu à isoler ce signal et à le reconstruire pour le rendre diffusable.

Lors de l’expérience, les chercheurs ont montré aux participants les six lettres "neuron" et enregistré le signal issu du nerf optique. Le décodage de l’information a été rendu possible par un travail préliminaire qui a consisté à analyser les signaux correspondants à la visualisation de plus de 400 images par les participants. A partir de ces données les scientifiques ont pu comprendre le mécanisme de conversion du signal en image.

Espérons que cette technologie tienne toutes ses promesses, il serait vraiment incroyable de pouvoir revoir les évènements qui nous ont marqué tels que nous les avons vus.

Sophia stewart à l'origine des films Matrix et terminator accuse

sophia_stewart_in_matrix_code_703187Hollywood s’est bien gardé de révéler que derrière les succès planétaires des productions « The Matrix I, II, III » et « Terminator I, II, III » se trouve une femme noire. Ah ?! Cette africaine-américaine presque anonyme se nomme Sophia Stewart. On croit rêver ! La raison de cet anonymat déplacé ou pour le moins mal placé ? Les scénaristes et les majors responsables de ces blockbusters mondiaux ont tout simplement « oublié » avec insistance dirons-nous de créditer Sophia Stewart comme auteur des scenarii qui ont inspiré lesdits films. Voilà.

Tout cela pourrait aisément ressembler à une mauvaise farce, à la différence que l’affaire s’est terminée devant les tribunaux qui ont reconnu l’escroquerie et les escrocs accrocs et donné gain de cause à la femme noire.

Reprenons depuis le commencement. Nous sommes au milieu des années 80, et Sophia Stewart envoie une copie d’un manuscrit intitulé « The third eye » (le troisième œil) aux frères Wachowsky qui voudraient réaliser un film de science-fiction original. L’affaire semble en rester là jusqu’à ce qu’en 1999 comme par enchantement Sophia Stewart déchante lorsqu’elle reconnaît dans « Matrix » des frères Wachowsky des passages du manuscrit qu’elle leur avait envoyé des années auparavant. Cela en termes juridiques clairs se nomme « plagiat », et l’auteur africaine-américaine saisit les tribunaux. Le FBI est requis et des investigations sont menées. La visualisation de la version originale du film (cette version ayant d’ailleurs subi des modifications afin de tenter de masquer l’escroquerie) doublée du témoignage du personnel même de la Warner qui nie aux réalisateurs du film la paternité du scénario original et attestent par ailleurs de l’utilisation fréquente de l’œuvre de la femme noire convergent vers la même conclusion sans appel.

Pendant cinq années d’épique bataille juridique la femme noire a seule dû braver la toute-puissance des goliaths de la Warner Bros, producteurs de « Matrix », et ce n’est que le 04 Octobre 2004 que le verdict enfin est tombé : le manuscrit « The third eye » de la femme noire ayant effectivement inspiré les trois films « Matrix » mais également les trois « Terminator », la modique somme de 2,5 milliards de $ devra être versée à Sophia Stewart en dommages et intérêts. L’africaine-américaine en réclamait cinq, les films incriminés ayant rapporté en recettes cumulées près de 2000 milliards de $.
Un article Afrikara traitant justement de la kémitisation de Hollywood avait déjà trouvé des couleurs bien africaines à ce « Matrix » : des actions initiées dans le monde invisible qui avaient des répercussions dans le monde matériel ; des rites initiatiques qui entraînent une nouvelle naissance obligatoire de l’initié qui doit accomplir sa mission, etc. Nous pouvons aujourd’hui comprendre pourquoi.

Le projet de base de Sophia Stewart était comme elle a pu le dévoiler afrocentrique. L’idée d’une matrice unique comme conscience-mère de toutes les machines lui est venue de la réalité scientifique de la femme africaine mère de toute l’humanité. Il est intéressant de noter aussi que les personnages clefs du film sont noirs : Morphéus l’initiateur de l’élu, la maître du rêve qui détient les clés du monde invisible ; l’oracle (une femme) maîtresse des mystères qui détient tous les secrets ; l’élu lui-même devait à l’origine être joué par un acteur noir (Will Smith) avant que ce dernier ne décline la proposition. Ce qui renvoie donc à ce schéma central : l’élu de l’humanité, le messie qui sauve les hommes est un Noir. L’homme qui connaît le monde invisible, l’initié par excellence est un Noir. La personne qui détient les réponses ultimes parce que mère de la matrice est une femme noire.

     
Voilà l’axe afrocentrique du film. L’idée du messie qui vient sauver les humains de la dictature des créations technologiques a été exploitée dans « Terminator ». Le monde doit tout cela à la même géniale matrice qui est bien fille celle-là de cette Afrique déportée en Amérique déclinée US.
Un communiqué de presse de l’auteur datant de juin 2004 a laissé entendre que Hollywood ne tenait pas à rendre public le fait que des films si importants, si novateurs et si déterminants pour l’avenir du cinéma mondial ont été conçus en réalité par une femme noire parce que cela changerait l’Histoire. Cela encouragerait tous les enfants noirs à réaliser leurs rêves parce qu’il n’est rien dans ce monde qu’ils ne puissent réaliser, atteindre, accomplir s’ils en ont la volonté et le désir. Autrement dit, le pouvoir, l’intelligence, le génie pour changer le monde ils l’ont, et cela effraie le système qui doit taire cette vérité.


Sophia Stewart dénonce également le silence -qu’elle juge coupable- des institutions sociales et des personnalités africaines-américaines qui auraient dû monter au créneau pour soutenir un combat qui concerne après tout l’ensemble de la communauté.
Singulier aussi qu’une affaire de nature me direz-vous à booster ventes de journaux et taux d’audimat des chaînes TV n’ait miraculeusement pendant cinq années reçu le moindre écho dans la presse où dans votre petit écran. L’auteur en attribue la cause au fait que les studios Warner Bros font partie de l’entité médiatique AOL-Time Warner qui à elle seule contrôle une part énorme des médias outre-atlantique (NY Times, LA Times, Newsweek, Fortune, Sports illustrated, People Magazine, CNN etc,etc.). Dans l’hexagone le même mutisme est adopté par les médias. Alors, posons-nous la question qu’il est impossible d’éviter de se poser : dans la mesure où l’information que nous recevons est monolithique, formatée, décidée à notre place, dans quelle mesure pouvons-nous toujours prétendre être maîtres de nos opinions et de notre pensée ?
    
Jusqu’à quel point la notion même de démocratie peut encore être pertinente si une partie si essentielle de notre liberté, à savoir la pensée, nous est ôtée ? En quoi sommes-nous encore sujets ou plutôt en quoi ne sommes-nous pas objets ? Jusqu’à quel point pouvons-nous affirmer avec certitude ne pas être ces machines de « Matrix » ou ces robots de « Terminator » ?

Source :http://www.grioo.com/info3779.html

 

Posté par rusty james à 11:53 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 mai 2011

Les 3 portes de la plénitude

994112726Un Roi avait pour fils unique un jeune Prince courageux, habile et intelligent. Pour parfaire son apprentissage de la Vie, il l’envoya auprès d’un Vieux Sage.

« Éclaire-moi sur le Sentier de la Vie », demanda le Prince.
« Mes paroles s’évanouiront comme les traces de tes pas dans le sable. », répondit le Sage. « Cependant je veux bien te donner quelques indications. Sur ta route, tu trouveras 3 portes. Lis les préceptes indiqués sur chacune d’entre elles. Un besoin irrésistible te poussera à les suivre. Ne cherche pas à t’en détourner, car tu serais condamné à revivre sans cesse ce que tu aurais fui. Je ne puis t’en dire plus. Tu dois éprouver tout cela dans ton coeur et dans ta chair. Va, maintenant. Suis cette route, droit devant toi. »

Le Vieux Sage disparut et le Prince s’engagea sur le Chemin de la Vie. Il se trouva bientôt face à une grande porte sur laquelle on pouvait lire :

« CHANGE LE MONDE »

« C’était bien là mon intention », pensa le Prince, « car si certaines choses me plaisent dans ce monde, d’autres ne me conviennent pas. » Et il entama son premier combat. Son idéal, sa fougue et sa vigueur le poussèrent à se confronter au monde, à entreprendre, à conquérir, à modeler la réalité selon son désir. Il y trouva le plaisir et l’ivresse du conquérant, mais pas l’apaisement du coeur. Il réussit à changer certaines choses mais beaucoup d’autres lui résistèrent. Bien des années passèrent.

Un jour il rencontra le Vieux Sage qui lui demande : « Qu’as-tu appris sur le chemin ? »

« J’ai appris », répondit le Prince, « à discerner ce qui est en mon pouvoir et ce qui m’échappe, ce qui dépend de moi et ce qui n’en dépend pas. »
« C’est bien », dit le Vieil Homme, « utilises tes forces pour agir sur ce qui est en ton pouvoir. Oublie ce qui échappe à ton emprise. » Et il disparut.

Peu après, le Prince se trouva face à une seconde porte. On pouvait y lire :

« CHANGE LES AUTRES »

« C’était bien là mon intention », pensa-t-il. « les autres sont source de plaisir, de joie et de satisfaction mais aussi de douleur, d’amertume et de frustration. » Et il s’insurgea contre tout ce qui pouvait le déranger ou lui déplaire chez ses semblables. Il chercha à infléchir leur caractère et à extirper leurs défauts. Ce fut là son deuxième combat. Bien des années passèrent.

Un jour, alors qu’il méditait sur l’utilité de ses tentatives de changer les autres, il croisa le Vieux Sage qui lui demanda : « Qu’as-tu appris sur le chemin ? »

« J’ai appris », répondit le Prince, « que les autres ne sont pas la cause ou la source de mes joies et de mes peines, de mes satisfactions et de mes déboires. Ils n’en sont que le révélateur ou l’occasion. C’est en moi que prennent racine toutes ces choses. »
« Tu as raison », dit le Sage, « par ce qu’ils réveillent en toi, les autres te révèlent à toi-même. Soit reconnaissant envers ceux qui font vibrer en toi joie et plaisir. Mais sois-le aussi envers ceux qui font naître en toi souffrance ou frustration, car à travers eux la Vie t’enseigne ce qui te reste à apprendre et le chemin que tu dois encore parcourir. » Et le Vieil Homme disparut.

Peu après, le Prince arriva devant une porte où figuraient ces mots :

« CHANGE-TOI TOI-MÊME »
« Si je suis moi-même la cause de mes problèmes, c’est bien ce qui me reste à faire », se dit-il. Et il entama son 3ème combat. Il chercha à infléchir son caractère, à combattre ses imperfections, à supprimer ses défauts, à changer tout ce qui ne lui plaisait pas en lui, tout ce qui ne correspondait pas à son idéal.

Après bien des années de ce combat où il connut quelque succès mais aussi des échecs et des résistances, le Prince rencontra le Sage qui lui demanda :  »Qu’as-tu appris sur le chemin ? »

« J’ai appris », répondit le Prince, « qu’il y a en nous des choses qu’on peut améliorer, d’autres qui nous résistent et qu’on n’arrive pas à briser. »

« C’est bien », dit le Sage.
« Oui », poursuivit le Prince,  »mais je commence à être las de ma battre contre tout, contre tous, contre moi-même. Cela ne finira-t-il jamais ? Quand trouverai-je le repos ? J’ai envie de cesser le combat, de renoncer, de tout abandonner, de lâcher prise. »

« C’est justement ton prochain apprentissage », dit le Vieux Sage, « mais avant d’aller plus loin, retourne-toi et contemple le chemin parcouru. » Et il disparut.

Regardant en arrière, le Prince vit dans le lointain la 3ème porte et s’aperçut qu’elle portait sur sa face arrière une inscription qui disait :

« ACCEPTE-TOI TOI-MÊME »

Le Prince s’étonna de ne point avoir vu cette inscription lorsqu’il avait franchi la porte la première fois, dans l’autre sens. « Quand on combat on devient aveugle », se dit-il. Il vit aussi, gisant sur le sol, éparpillé autour de lui, tout ce qu’il avait rejeté et combattu en lui : ses défauts, ses ombres, ses peurs, ses limites, tous ses vieux démons. Il apprit alors à les reconnaître, à les accepter, à les aimer. Il apprit à s’aimer lui-même sans plus se comparer, se juger, se blâmer.
Il rencontra le Vieux Sage qui lui demanda : « Qu’as-tu appris sur le chemin ? »

« J’ai appris », répondit le Prince, « que détester ou refuser une partie de moi, c’est me condamner à ne jamais être en accord avec moi-même. J’ai appris à m’accepter moi-même, totalement, inconditionnellement. »

« C’est bien », dit le Vieil Homme, « c’est la première Sagesse. Maintenant tu peux repasser la 3ème porte. »

A peine arrivé de l’autre côté, le Prince aperçut au loin la face arrière de la seconde porte et y lut :

« ACCEPTE LES AUTRES »

Tout autour de lui il reconnut les personnes qu’il avait côtoyées dans sa vie ; celles qu’il avait aimées comme celles qu’il avait détestées. Celles qu’il avait soutenues et celles qu’il avait combattues. Mais à sa grande surprise, il était maintenant incapable de voir leurs imperfections, leurs défauts, ce qui autrefois l’avait tellement gêné et contre quoi il s’était battu.

Il rencontra à nouveau le Vieux Sage. « Qu’as-tu appris sur le chemin ? » demanda ce dernier.

« J’ai appris », répondit le Prince, « qu’en étant en accord avec moi-même, je n’avais plus rien à reprocher aux autres, plus rien à craindre d’eux. J’ai appris à accepter et à aimer les autres totalement, inconditionnellement. »
« C’est bien », dit le Vieux Sage, « c’est la seconde Sagesse. Tu peux franchir à nouveau la deuxième porte. »
Arrivé de l’autre côté, le Prince aperçut la face arrière de la première porte et y lut :

« ACCEPTE LE MONDE »

« Curieux », se dit-il, « que je n’aie pas vu cette inscription la première fois. » Il regarda autour de lui et reconnut ce monde qu’il avait cherché à conquérir, à transformer, à changer. Il fut frappé par l’éclat et la beauté de toute chose. Par leur perfection. C’était pourtant le même monde qu’autrefois. Était-ce le monde qui avait changé ou son regard ?

Il croisa le Vieux Sage qui lui demanda : « Qu’as-tu appris sur le chemin ? »
« J’ai appris », dit le Prince, « que le monde est le miroir de mon âme. Que mon âme ne voit pas le monde, elle se voit dans le monde. Quand elle est enjouée, le monde lui semble gai. Quand elle est accablée, le monde lui semble triste. Le monde, lui, n’est ni triste ni gai. Il est là ; il existe ; c’est tout. Ce n’était pas le monde qui me troublait, mais l’idée que je m’en faisais. J’ai appris à accepter sans le juger, totalement, inconditionnellement. »
« C’est la 3ème Sagesse », dit le Vieil Homme, « te voilà à présent en accord avec toi-même, avec les autres et avec le Monde. »

Un profond sentiment de paix, de sérénité, de plénitude envahit le Prince. Le Silence l’habita.
« Tu es prêt, maintenant, à franchir le dernier Seuil », dit le Vieux Sage, « celui du passage du silence de la plénitude à la Plénitude du Silence. » Et le Vieil Homme disparut.