ipad2_rein_300x225Un Chinois de 17 ans a vendu l’un de ses reins pour pouvoir s’offrir un iPad 2, rapporte Shenzhen TV.

« Je voulais un iPad 2, mais je n'avais pas d'argent pour le payer. C'est en surfant sur Internet que j'ai découvert une publicité où on promettait 20 000 yuans (2000 €) en échange d'un rein », explique l’adolescent qui a subit l’opération dans l’un des hôpitaux de Chenzhou et en est ressorti avec de l’argent pour son iPad mais aussi quelques complications post-opératoires.

Le jeune homme qui est revenu chez ses parents avec son iPad 2, tant désiré qu’il a risqué sa vie pour, plus un nouvel ordinateur, a avoué à sa mère surprise des nouvelles acquisitions de son fils comment il s’était procuré l’argent : « Je lui ai demandé où il avait trouvé l'argent, et il a fini par m'avouer qu'il avait vendu un de ses reins ».

La mère et son fils sont allés portés plainte à la police mais les intéressés restent injoignables et l’hôpital nie les faits.

Cette histoire relayée en Europe par le Daily Telegraph a choqué certains internautes chinois qui critiquent « l'immoralité de la société de consommation ». Cette histoire rappelle aussi que le trafic d’organe en Chine est banalisé et est toujours d’actualité. En effet les condamnés à mort sont dépouillés de leurs organes pour etre revendu à travers le monde ....