metal-liberty-321071396Au mois d’Aout 2011, Rick Perry, le gouverneur du Texas et principal candidat à l’investiture du Parti Républicain pour l’élection présidentielle US de 2012 a organisé plusieurs « rassemblements de prière ». A cette occasion, John Benefiel, dirigeant du réseau chrétien « Heartland Apostolic Reformation Network » et principal conseiller spirituel de Rick Perry a expliqué à l’auditoire qu’il fallait se débarrasser de la Statue de la Liberté, idole démoniaque :

    Comme vous le savez, nous avons une statue dans le port de New York qui s’appelle la Statue de la Liberté. Vous savez qui nous l’a donnée ? Des franc-maçons français. Ecoutez moi bien mes amis, cette statue, c’est une idole, une idole démoniaque, dressée là, devant nos yeux dans le port de New York. Alors bien sûr, les gens vous disent « Mais non, c’est un symbole patriotique ». En quoi est-ce que ce truc est patriotique ? Et pourquoi le serait il ? C’est la statue d’une fausse divinité,

oui cela fait plaisir que les gens se réveille un peu ,la statue de la liberté est ishtar  que fait elle elle apporte la lumière  et en latin l'apporteur de lumière s'appelle lux ferro lucifer voilà pour l'histoir après çà ils vous parlent de laïcité  ..

qu'ils enlèvent donc de nos villes les symboles ostentatoires du culte babylonien et sataniste....Frédéric Gustave BARTHOLDI, Français et Franc-maçon, issu de la première génération vivant en 1876, est le concepteur de cette statue. Elle représente en fait la Diane antique ou l'Isthar Babylonienne, couronnée, brandissant une torche, porteuse de lumière donc afin d'être prise pour la lumière des nations, un titre usurpé à Jésus-Christ, Lumière des nations.