femme-lumiere-divineTesla fut le Judas inconscient de l'énergie libre, celui qui " livre la lumière aux ténèbres ".
Tous les chercheurs qui marchent dans son sillage devront reconnaître un jour que c'est une impasse, à moins de se prostituer au système militaro-industriel. L'énergie libre doit être libérée du carcan technologique matérialiste. Elle ne peut être captée et utilisée que dans le cadre d'une civilisation spirituelle, hautement morale et au service de la réintégration des êtres dans le plan divin. Sinon, elle tombe entre des mains indignes, se souille et empoisonne en retour ses utilisateurs. (Voir les recherches secrètes en matière d'énergie libre, pour le contrôle du climat et de la pensée)
Reconnaissons toutefois que la palme des apprentis sorciers revient incontestablement aux tripatouilleurs d'énergie nucléaire pour avoir violé le sanctuaire de la nature avec la plus extrême violence et déchaîné en retour le courroux de la Mère. C'est une affaire à suivre.
On m'objectera sans doute : " Vous semblez faire table rase de la science sur le plan physique ainsi que de toute amélioration sur le plan moral et spirituel. Que comptez vous mettre à la place ? Réponse : A la place, il n'y a rien à mettre, car la civilisation actuelle n'est pas réformable. Elle deviendra finalement ce qu'elle a toujours été, c'est à dire totalement destructrice de la nature et négatrice de l'âme. Cela la conduira à sa chute inéluctable. Alors, pourquoi l'empêcher de disparaître? Voilà ce que nous contestons dans la démarche idéaliste,
c'est l'illusion d'une amélioration progressive de ce qui est voué à la mort. Pourquoi dépenser autant d'énergie et de bonne volonté pour sauver et réparer ce qui
s'oppose radicalement aux lois universelles ? En d'autres termes, pourquoi entretenir ce dont l'univers ne veut plus, ce qu'il n'a jamais reconnu, ce qui nie les dimensions supérieures, ce qui viole les lois naturelles, ce qui a été rejeté hors de l'harmonie universelle afin de ne pas
contaminer les autres systèmes galactiques ? Pourquoi s'obstiner à servir un ordre temporel qui n'apporte que désillusions, souffrances et injustices ? C'est ce qu'il faut se demander. Cette civilisation planétaire est au service de hiérarchies inférieures qui exploitent l'humanité. Pourquoi les faire durer plus

longtemps lorsque les signes de leur déclin sont apparents et que, par réaction, le vieux système veut nous enrôler dans son marasme en nous incitant à l'améliorer pour qu'il ne s'écroule pas sur le champ Pourquoi donner à boire au bourreau ? Ceux qui réparent cette machine internationale à broyer les âmes sont des collabos, aussi idéalistes et sincères soientils. Ce sont des ignorants et des inconscients que le système manipule par chantage sentimental. On leur dit par la voix des illuminati en place pour vanter la paix et le progrès " Cette fois nous serons bons avec vous si vous nous donnez encore une chance. Nous vous promettons un monde meilleur. Espérez, priez, émettez de bonnes pensées, et vous hériterez d'une vie heureuse sur une terre pacifiée. Notre planète n'est-elle pas merveilleuse ? Allez-vous la laisser se dégrader ? Certes non, car vous êtes des êtres de bonté et vous méritez de vivre heureux. Accordez-nous encore un peu de temps et nous vous promettons de régler les problèmes de pollution, d'effacer toute injustice, et de mettre en place une science de l'énergie respectueuse de la nature et de votre santé. Nous avons des projets grandioses, et nous préparons pour vous un avenir sublime. Donnez-nous votre amour, vous qui avez tant à donner ". Vous connaissez ce chant des sirènes. Il faut être tout à fait innocent pour croire que ces puissances si jalouses de leurs privilèges depuis des milliers d'années, se seraient subitement converties à la compassion. Non, c'est simplement une nouvelle forme de politique adaptée à notre changement de mentalité. Voyez le discours humanitaire de l'Eglise qui ne s'intéresse aujourd'hui qu'aux pauvres et aux problèmes sociaux alors qu'elle a toujours défendu la classe possédante. Si les puissants sont subitement autant préoccupés du sort des petits, c'est qu'ils leur préparent un gros coup. C'est la politique. C'est ainsi que l'être humain est manipulé, et qu'une partie importante de l'humanité le sera encore pendant des temps infinis tant qu'elle continuera à se laisser séduire par le chant des sirènes.

Autre objection : " Votre vision est désespérante même si elle est fondée. Ne faut-il pas pardonner et espérer que l'évolution ira dans le bon sens malgré la lenteur du progrès et la duplicité des illuminati ? "
Réponse : Je vous renvoie la question. Pourquoi voulez-vous faire durer un système périmé'? Pourquoi aimez-vous tellement votre prison ? Pourquoi ne vous sentez-vous pas libre d'ouvrir de nouvelles perspectives, une nouvelle vision ? Qui vous a dit que cette civilisation était appelée à évoluer vers une perfection, alors que toutes les civilisations anciennes ont décliné et disparu ? Qui vous a fait croire que celle-ci était appelée à une évolution infinie ? D'où vient cette croyance dans le progrès ? Elle vient de la loge internationale - peut importe son nom illuminati, pseudo grande loge blanche - qui a établi le programme du nouvel ordre mondial il y a plusieurs siècles. A force de propagande, ils vous en ont convaincu. Pourquoi voulez-vous sauver leur civilisation du déclin'? C'est là le signe d'une grande stupidité. Qui vous a enseigné que vous étiez en charge de l'amélioration de leur système antinaturel ? Bien sûr, vous avez une responsabilité dans l'avenir du monde, mais ce n'est pas en demeurant un prisonnier servile qui plante des fleurs dans le camp de concentration en espérant que les maîtres s'adouciront lorsque le camp deviendra un jardin fleuri. C'est ça l'idéal des utopistes d'un monde meilleur. Qui vous a inculqué une telle illusion sinon les gardiens du camp ?
Objection : " Ce que vous dites est irrecevable pour nous les idéalistes. Nous croyons que le mal qui sévit sur la terre n'est qu'un phénomène passager, qu'il provient des erreurs de nos dirigeants, mais non d'une volonté délibérée de nuire. Nous considérons que la science évoluera peu à peu et que la société va intégrer des valeurs justes. Le mal disparaîtra alors. "
Réponse : Vous croyez naïvement que les vaccins, par exemple, proviennent d'une erreur scientifique ! Vous ne pouvez comprendre qu'ils ont été élaborés dans un but secret sans rapport avec la santé des populations. Vous ne pouvez pénétrer ce qui est ésotérique. Vous êtes incapables de voir le jeu qui se joue derrière le rideau. Vous êtes comme des enfants devant le théâtre de Guignol du monde. Vous applaudissez les " bons " et vous criez contre les " méchants ", alors que les deux bandes de comédiens n'en forment qu'une seule !
C'est pourquoi, il ne faut pas prendre parti. Il faudrait s'efforcer d'entrer dans la dissidence intégrale, ce qui ne signifie pas la révolte vaine.
Tout en vivant dans cette société, il faut forer une voie pour une vie nouvelle. Cela commence par une mutation. C'est ce que nous essayons de réaliser dans la Nation Libre.

Droit réservé Joël Labruyère