image_70513542Document 1 :

Cliquer sur le graphique pour l’agrandir.

Document 2 :

 LiabilitiesEquityLeverageTier 1Rank
Société Générale 1 135,473 22,535 50,4 2,0 39
Mizuho 160 812,000 4 329,000 37,1 2,7 38
Deutsche Bank 1 799,640 50,055 36,0 2,8 37
Banque Postale 168,232 4,784 35,2 2,8 36
Crédit Agricole SA 1 546,714 47,101 32,8 3,7 35
Crédit Suisse 945,707 31,216 30,3 3,3 34
ING 1 200,443 40,288 29,8 3,4 33
Commerzbank 660,766 22,915 28,8 3,5 32
Barclays 1 441,350 51,572 27,9 3,6 31
BNP 1 857,863 68,216 27,2 3,7 30
UBS 1 189,507 47,263 25,2 4,0 29
Mitsubishi UFJ 206 227,000 8 949,000 23,0 4,3 28
BPCE 1 010,562 46,656 21,7 4,6 27
Lloyds Bk Gr 934,042 44,909 20,8 4,8 26
Royal Bk Scot. 1 371,225 74,744 18,3 5,5 25
Crédit Mutuel 559,020 32,289 17,3 5,8 24
Royal Bk Canada 690,359 40,211 17,2 5,8 23
ICBC 14 037,657 858,391 16,4 6,1 22
Bk of China 10 813,660 669,838 16,1 6,2 21
HSBC 2 530,737 160,250 15,8 6,3 20
Santander 1 158,376 73,532 15,8 6,3 19
China Construct. 11 021,168 733,598 15,0 6,7 18
Rabobank 622,440 42,513 14,6 6,8 17
B Sarasin 17,020 1,220 14,0 7,2 16
Raiffeisen 0,141 0,011 13,3 7,5 15
Unicredit 854,046 64,726 13,2 7,6 14
GoldmanSachs 867,654 69,256 12,5 8,0 13
JPMorgan 2 071,685 175,079 11,8 8,5 12
Swissquote 2,297 0,219 10,5 9,5 11
BC Valais 9,956 0,964 10,3 9,7 10
Martin-Maurel 1,655 0,163 10,2 9,9 9
Citigroup 1 780,262 176,364 10,1 9,9 8
Julius Baer 43,078 4,394 9,8 10,2 7
Bank of America 2 120,605 218,505 9,7 10,3 6
BC Vaud 32,987 3,488 9,5 10,6 5
Pouyanne 0,196 0,022 9,1 11,0 4
B Rothschild 0,011 0,001 8,2 12,3 3
BC Berne 22,006 2,712 8,1 12,3 2
M Inch BAMI 0,377 0,050 7,6 13,2 1


Les 9 banques françaises sont en rouge, les mécanos de la Générale étant les pires banquiers de cette sélection mondiale avec à l’opposé la Banque Michel Inchauspé BAMI, médaille d’or.

Ce classement n’est pas exhaustif : je reprends les chiffres des 9 banques françaises indépendantes et une sélection d’autres banques étrangères à raison de 10 par zone géographique, pour simplifier.

Les banques helvètes passent au vert : en dehors de Crédit Suisse et d’UBS, elles sont pour la plupart sous la barre critique de 10, c’est-à-dire vertueuses, fiables, susceptibles de passer les fortes turbulences financières à venir.

Il en est de même pour les banques américaines, en bleu clair.

En orange les autres banques européennes et en jaune, évidemment, les banques asiatiques.

Je précise une fois de plus que j’utilise toujours la même méthode de calcul pour déterminer le véritable leverage selon les recommandations de ce bon vieux Greenspan, en prenant bien soin de déterminer les véritables capitaux propres.

Cet instrument d’analyse est le plus fiable que l’on puisse imaginer présentement pour évaluer la fiabilité des banques.

http://chevallier.biz/2011/10/leverage-de-banques-dans-le-monde/