Transit_de_Venus
A Picturesque Venus Transit
Image Credit & Copyright: David Cortner
TRANSIT DE VENUS DU 6 JUIN 2012

Ce n’est qu’en 1966 que les astronomes connurent exactement la durée d’un jour vénusien,

c’est à dire la durée de la rotation de la planète autour de son axe.

Cette rotation sidérale équivaut à 243 jours terrestres et surprise,

Vénus est la seule planète du système solaire à tourner à contre sens des autres.

Cette rotation sidérale rétrograde constitue une énigme pour les scientifiques.

De plus, cas unique, l’orbite de Vénus est un cercle presque parfait,

son excentricité n’est que de 0,007, moins de 1%.

Les coïncidences étranges concernant les relations de Vénus avec la terre sont nombreuses.

Les deux planètes sœurs sont en harmonie.

La période de rotation de Vénus avec la période de révolution de la Terre sont synchronisées.

La terre effectue deux révolutions autour du soleil au cours de trois jours vénusiens : 365×2 = 730 et 243×3 = 729 (9 au cube).

Huit années terrestres égalent treize ans de Vénus : 365,25×8 = 2922 et 224,7×13 = 2921,1.

Tous les 584 jours, lors de la conjonction de Vénus avec le soleil,

la planète nous présente toujours la même face.

En effet, en 584 jours elle a effectué 4 révolutions synodiques de 146 jours par rapport à la Terre ;

c’est à dire qu’en fonction du mouvement des deux planètes un point fixe quelconque sur Vénus

s’est retrouvé face à la Terre tous les 146 jours.

Alors que ce même point se présente tous les 116,7 jours face au soleil.

Au cours de huit années de la Terre, alors que les cinq conjonctions de Vénus avec le soleil dessinent un pentagone dans le ciel, il s’écoule :

- 12 rotations sidérales de Vénus autour de son axe.
- 13 révolutions sidérales (années vénusiennes de 224,7 jours).
- 20 rotations synodiques de 146 jours par rapport à la terre.
- 25 rotations synodiques de 116,7 jours par rapport au soleil.

Les synchronisations, il est vrai, ne sont pas rigoureusement exactes,

mais elles présentent tout de même une précision de l’ordre de 0,2% et 0,03%, ce qui est déjà exceptionnel.

Ajoutons à cela que la période de huit ans est celle de l’octaétéride des Anciens qui comptait 99 lunaisons.

Comme le 8 juin 2004, la conjonction de VENUS et du SOLEIL du 6 JUIN 2012 sera un événement céleste extraordinaire, puisque la planète passera juste devant le disque solaire.

C’est un phénomène très rare observé chaque fois par les astronomes du monde entier depuis 1639.

Ces passages précis se produisent régulièrement tous les 113 et 130 ans par paires espacées de huit ans.

Ils ont lieu soit en décembre au nœud ascendant, soit en juin au nœud descendant.

Le nombre moyen des passages est de quatre en 243 ans ; encore une coïncidence.

Dans l'antiquité, les astronomes grecs, égyptiens, babyloniens et chinois connaissaient Vénus e

t notaient ses mouvements. Les Grecs anciens pensaient que les apparitions

matinales et vespérales de Vénus correspondaient à deux objets différents,

Hesperus l'étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome,

semblable à une énorme boule de plasma) du soir et PHOSPOHRUS l'étoile du matin.

On attribue à Pythagore la découverte qu'il s'agissait de la même planète. Au IVe siècle av. J.-C.,

Héraclide du Pont émis l'hypothèse que Vénus et Mercure orbitaient autour du Soleil et non de la Terre.

Aucun élément ne permet d'affirmer que ces cultures connaissaient les transits,

cependant les grecs organisaient les jeux olympiques selon les PENTACLES de vénus,

comme c'est toujours le cas de nos jours ...

 

Il y a 42 jours séparant la cérémonie d'ouverture de l'EURO à VARSOVIE, le 9 JUIN 2012 (Transit de VENUS) au Jeux de LONDRES, le 21 Juillet 2012 (alignement solaire ORANGE), Le 42 étant l'angle du prisme lumineux : c'est la lumiere luci.......

De la cérémonie d'ouverture du mondial de football africain le 11 juin 2010 à la cérémonie d'ouverture
des J.O. de Londres 2012 il y a exactement 777 jours, chiffre divin de l'avènement et de la satisfaction.

les anneaux olympiques symbolisaient une des épreuves de gymnastique ; mais ce sont, en fait, des cercles.

Pour l'occultiste, le cercle représente le chiffre zéro, "symbole de l'infini, et d'un univers sans limites"

, selon Héléna Blavatsky, dans son ouvrage "Isis dévoilée". C'est aussi une représentation de l'éternité,

et du bonheur de celui qui est "né de nouveau" grâce à ses propres efforts dans une discipline occulte :

c'est ainsi que l'occultiste conçoit le salut. Pourquoi ces cercles sont-ils au nombre de cinq ?

Pas seulement parce qu'il existe cinq continents. Le chiffre cinq représente l'étoile à cinq branches

ou pentagramme. Wynn Westcott, dans son ouvrage "The Occult Power of Numbers"

(Le pouvoir occulte des nombres) souligne que le cinq représente l'illumination spirituelle,

  1. qui permet d'unir le nombre pair (le deux) au nombre impair (le trois).

Ces cercles sont entrelacés, ce qui symbolise l'interdépendance de toutes les races du monde et constitue un autre thème essentiel de la pensée du Nouvel Age. Il s'agit en fait d'une représentation des CYCLES DE VENUS et d'un CULTE SOLAIRE caché à la face du monde.

LA FLAMME
La flamme olympique est aussi un symbole occulte. Elle tire son origine de rites antiques et même de sacrifices humains. Dans son ouvrage "The Spear of Destiny" (La lance de la destinée),

Trevor Ravenscroft décrit le déroulement des rassemblements hitlériens dans les stades allemands. C'étaient des cérémonies occultes, des rituels satanistes qui se terminaient par une procession, dans laquelle les participants s'approchaient d'une flamme en tous points semblable à la flamme olympique, et s'inclinaient devant elle.

La TORCHE est aussi un hommage à PERSEPHONE la déesse des enfers.

LA COLOMBE
La Colombe aussi est un symbole occulte. La colombe représentait les Energies Cosmiques issues du Centre Mystique du Cosmos.

Là s'unissent les manifestations mystiques et scientifiques des Puissances Universelles.

Dans les Mystères sacrés, la colombe représentait la deuxième personne de la Trinité ; elle était consacrée à la Déesse.

Elle symbolisait la pureté, l'innocence, et aussi la Sagesse. Ainsi, la colombe olympique représente le culte de la déesse. Sous des formes manifestes ou voilées.

La Colombe païenne joue également un autre rôle : elle porte l'hostie païenne de la terre jusque dans le ciel, où elle la dépose sur la pierre céleste de la pureté.

Ensuite seulement, la Colombe se transforme en Phénix, cet oiseau qui s'immole dans le feu pour renaître de ses propres cendres. D'après les écrits des occultistes, la future monnaie universelle devrait s'appeler " LE PHENIX ".

Il est prévu d'en faire une monnaie électronique, avec suppression totale de la monnaie en espèces (si cela se produit, ce sera la réalisation d'une des prophéties de la Bible).


<

,Ces Jeux Olympiques ont lieu tous les 4 ans car les dates sont calculées selon les cycles de VENUS et de NEPTUNE, mais principalement de VENUS. C'est ce que représente le drapeau Olympien.

Au temps de Babylone, VENUS était symbolisée par le pentagramme d' ISHTAR, la déesse de l'amour et de la guerre. Elle était " étoile du matin " et " étoile du soir ".



VENUS n’est visible qu’au coucher du SOLEIL devenant à ce moment l’Étoile du Soir, Hespéros, Aphrodite, ensuite elle est totalement invisible pendant 14 jours avant de réapparaître comme Étoile du Matin ou Phosphoros,

Étoile de l’Est ou encore " LUCIFER ". ainsi un monde nouveau sera déclenché , ce monde ne s'écrit pas demon à l'envers par hasard ....