Pictures23
traduction de la vidéos


Ce drône furtif est utilisé uniquement par la CIA.
On se souvient qu'un mystérieux virus informatique indélogeable a été repéré il y a environ un mois dans le système informatique américain de pilotage des drônes.
On se souvient que le virus informatique Stuxnet, de provenance inconnue mais soupçonnable, a attaqué les installations nucléaires iraniennes il y a quelques temps. Depuis, ce virus a pu être examiné et dépiauté TehranTimesVideo le 08/12/2011 en anglais a écrit:

L'Iran a publié une vidéo du plus avancé technologiquement des drônes (avions sans pilotes) américains de reconnaissance, qui a été contraint à atterrir par l'armée iranienne plus tôt cette semaine dans l'est de la république islamique.

Un commandant des Forces Aérospatiales des Gardiens de la Révolution Islamique, le brigadier général Amir Ali Hajizadeh est apparu jeudi soir dans une émission de TV pour expliquer comment les forces iraniennes ont fait atterrir le drone furtif extrêmement avancé des États-Unis.

« Récemment, notre intelligence électronique a révélé que cet avion tentait de s'infiltrer dans notre espace aérien pour des missions d'espionnage » a dit le Général, ajoutant : « après qu'il soit entré dans l'est du pays, cet avion est tombé dans le piège de nos armées et a été contraint d'atterrir en Iran avec des dommages minimaux pour l'appareil».

« La largeur d'ailes du drone Sentinelle RQ-170 est d'environ 26 mètres avec une longueur de 4,5 mètres et une hauteur de 1,84 mètres ».

« Le drone dispose d'équipements de surveillance, de collection de données, de communications électroniques et de systèmes de radar extrêmement avancés » a-t'il continué.

« Du point de vue de sa plateforme et de son revêtement de surface, ce type d'avion a été conçu pour échapper aux systèmes radar, et du point de vue technologique c'est l'un des types les plus récents d'avion avancé utilisé par les Etats-Unis, » a ajouté le commandant d'IRGC.

« La technologie utilisée dans cet avion était déjà utilisée dans les avions B2 et F35, » a dit Hajizadeh, et de plus, « Cet avion contrôlé et dirigé par satellite stationne en Afghanistan et aux États-Unis ».

« Les experts militaires sont conscients d'à quel point sont précieuses les informations technologiques de ce drône » a-t'il ajouté.

L'avion de surveillance perdu par les Etats-Unis en Iran est un avion furtif utilisé pour les missions secrètes par la CIA, ont admis plus tôt cette semaine des officiers des États-Unis.

L'avion est parmi la plateforme de surveillance la plus raffinée dans la flotte de CIA, qui a été formée et conçue pour échapper aux défenses ennemies.

La mission du drone capturé reste incertaine. Le RQ-170 ont été utilisés par la CIA pour les missions extrêmement sensibles dans les espaces aériens des autres nations, y compris les mois de surveillance du lieu dans lequel Osama ben Laden se cachait au Pakistan avant qu'il ait été tué dans une attaque de mai par les forces des Opérations Spéciales américaines.

D'actuels et anciens officiers de défense des Etats-Unis ont dit que même l'armée d'Etats-Unis ne peut pas utiliser un tel avion furtif extrêmement sophistiqué car il n'y en a pas beaucoup et qu'il est seulement employé par la CIA.

L'Iran a annoncé dimanche que ses forces de défense ont fait atterrir l'avion grâce à une cyberattaque sophistiquée.

Le drone est le premier perdu par les Etats-Unis.

Le RQ-170 a uns revêtement spécial et une forme conçues pour l'aider à pénètrer des défenses aériennes en restant inaperçu. L'existence de l'avion, qui est fabriqué par Lockheed Martin, a été connue depuis 2009, quand un modèle a été photographié au terrain d'aviation principal des États-Unis dans Kandahar, en Afghanistan.

Le Ministère Des Affaires Etrangères iranien a appelé jeudi l'Ambassadeur suisse à Téhéran en tant que représentant des intérêts des États-Unis pour exprimer les protestations de l'Iran pour la violation par un drone d'espionnage des États-Unis de l'espace aérien iranien.

La lettre de protestation iranienne, transmise à l'ambassadeur suisse, a dénoncé provocations et mouvements secrets croissants des Etats-Unis contre la République Islamique d'Iran.

« Ce mouvement est en violation de toutes les lois et règles internationales et contraire à la paix et la sécurité régionale et internationale. Sûrement la responsabilité pour cette intrusion illégale est du coté des autorités des États-Unis, » est-il ajouté.

La déclaration a exprimé les plus fortes protestations de la République Islamique d'Iran sur cette intrusion, ajoutant que l'Iran se réserverait le droit de poursuivre le cas comme estimé approprié.

Sources: IRIB, PressTV, FNA

http://www.tehrantimes.com/politics/93299-video-captured-us-drone-rq-170