2008-09-06_Gordon_060908

La science travaille depuis quelque temps sur les connections neurones et microprocesseurs . Des chercheurs savent désormais cultiver des neuronnes sur des puces électroniques. Des scientifiques de la « Reading University » ont crée en 2008 un robot qui est controllé par des cellules venant du cerveau d’un rat.
C’est à partir de neurones de rat en culture sur une soixantaine d’électrodes que les cybernéticiens ont constitué un tableau multi-électrodes (TME) réalisant une véritable interface entre tissus nerveux et machine. Il permet au cerveau d’envoyer des impulsions électriques pour diriger les roues, et de recevoir des informations sur l’environnement à partir de capteurs.
Le robot hybride apprend par répétition et peut par habitude contourner un obstacle, par simple apprentissage au niveau des neurones qui tissent des connexions au sein du TME. Les chercheurs de l’Université de Reading étudient et manipulent ainsi un certain nombre de processus fondamentaux, ce qui serait impossible in vivo.
Chaque TME se compose actuellement de 50 000 à 100 000 neurones contre environ deux cent millions pour un cerveau de rat et quelques 100 milliards pour un homme.
Gordon constitue ainsi un modèle simplifié d’un cerveau biologique dans un corps dont on peut contrôler afférences et efférences.
La connection entre les deux se feraient grace à l’ emploi de protéines qui transmettraient l’ information du neuronne vers la puce electronique et vice versa. Le côté thérapeutique de cette recherche ne serait en fait qu’ un prétexte . on travaillerait en fait sur d’ autres objectif , tel la conception du futur cerveau de l’ Androïde .
Bien que toute ses recherches gardent un objectif therapeutique , il n’ en demeure pas moins , qu’ ils nous orienteraient vers d’ autres horizons bien moins joyeux .
Les compétences de ces hybrides rat-robot sont très simples à ce stade. Mainly the neuron control helps the robot to avoid walls. Principalement le contrôle des neurones permet au robot d’éviter les murs. Yet that obstacle avoidance often shows clear improvement over time, demonstrating how networks of neurons can grant simple learning to the machines. Pourtant, l’évitement d’obstacles montre souvent une nette amélioration au fil du temps, ce qui démontre comment les réseaux de neurones peuvent accorder simple apprentissage de la machine.




Certes les scientifiques pensent oeuvrés pour le bien de l’ humanité en exerçant leurs leurs talents sur des puces neuro - electroniques , mais avec l’ évolution téchnologique et la finalité de leurs travaux , ils se rendront bien compte qu’ ils travaillaient en fait sur un programme dont le but premier était le controle de l’ esprit humain , la conception de mutants aux facultés psychiques décuplés et surtout la base même de ce qui deviendra le cerveau des Androïdes et cyborg que nous avait tant dépeint le cinéma de science - fiction .

Un scientifique Suisse, le Professor Henry Markram, s’est lancé dans une grande aventure scientifique. En effet, selon lui, il n’existe pas de magie avec la conscience humaine ou animale et que celle-ci peut être reproduite informatiquement grâce à un « niveau suffisant de complexité organisée ». Il souhaite donc, dans un premier temps, réaliser une copie à l’identique d’un cerveau de rat, neurone par neurone… Et puis après recréer un cerveau humain. Le professeur Markram s’est donné jusqu’en 2018 pour aboutir à un premier prototype…

Selon lui, en arrivant à ce stade, le dit cerveau artificiel (qui sera entièrement informatique) possèdera une réelle conscience avec des émotions et tout ce qui va avec ! Un genre de vrai bébé avec un disque dur. Flippant mais passionnant.

Evidemment ce projet coûte horriblement cher mais il a réussi a obtenir pas mal de subventions et d’aides de tous les côtés, tant son projet passionne. Cela soulève quand même pas mal de questions… Est ce qu’une machine qui possède une conscience sera considérée comme un humain ou un animal ? Que sera-t-elle capable de ressentir ? Se posera-t-elle des questions sur le sens de sa vie ?


http://www.rfi.fr/sciencefr/articles/104/article_70437.asp
http://bernard-claverie.blogspot.com/2008/11/ia-bio-gordon-le-cyborg.html
http://www.lepoint.fr/actualites-technologie-internet/ce-robot-qui-fonctionne-avec-un-cerveau-dote-de-neurones-de-rat/1387/0/266656