19 décembre 2011

Relation harmonique entre la Terre et notre corps-esprit

journal-d-un-eveil-du-3eme-oeil

Le corps humain est rempli de bien d'autres choses, qui n'est pas de la chimie..Il est aussi rempli de l'énergie magnétique et électrique qui priment avant toute forme de vie organisée, . de la conscience d'être et de la pensée humaine qui sont déjà là avant sa création.

Enfin on sait maintenant depuis les travaux de Schumann et Haimsworth, que grâce notamment à la fameuse RS ou « Résonance de Schumann », il y a une relation harmonique entre la Terre et notre corps-esprit, cette RS pouvant être considérée à juste titre comme « la voix de la planète ». Le champ isoélectrique de basse fréquence de la Terre, le champ magnétique terrestre et le champ électrostatique de notre corps sont étroitement entrelacés. Ainsi, nos rythmes internes interagissent avec les rythmes externes influençant ainsi notre équilibre, les schémas REM, la santé, la concentration mentale.Il semble que les ondes RS régulent nos horloges internes, agissent sur les schémas Sommeil/Rêve/Eveil/Sécrétion Hormonale. En fait, les rythmes et les pulsations du cerveau humain sont le reflet de ceux de la cavité terrestre qui fonctionne comme un conducteur d'ondes. Cette cavité terrestre est une cavité « résonante » formée par l'ensemble Ionosphère/croûte terrestre qui émet une onde de 7,5 cycles par seconde c'est-à-dire d'une fréquence de 7,5 Hz qui est précisément la fréquence de résonance des structures cérébrales des mammifères dont l'homme fait partie. Même constat dans le rapport entre l'énergie, l'information et le vivant.

Pour parler de l'énergie du vivant, la médecine actuelle cite beaucoup les sucres et calcule tout en calories. Or, l'on sait que le rendement (% de l'énergie transformée en travail) d'une machine à vapeur ne peut dépasser 30%, les 70% restant seraient donc dégagés sous forme de chaleur ce qui, dans un organe vivant, créerait d'énormes troubles (oedèmes, hyperthermies, sudations intenses.) entraînant la mort. Donc le vivant utilise d'autres énergies comme l'électrique et le magnétique. En effet, chaque être est parcouru de courants électriques et baigne dans ses propres champs magnétiques étudiés en MBE (Médecine Bio Energétique) dont le père fut C.LAVILLE. Mieux encore, tous les organismes vivants font des transmutations à bas niveaux d'énergie, c'est-à-dire pratiquement sans dégager de chaleur comme l'a montré KERVRAN en 1960. Or, ces réactions de fusion (Mn25+H1=Fe26) correspondent à celle de la bombe à hydrogène dont on ne sait toujours pas contrôler le dégagement d'énergie et de chaleur. De plus, la matière vivante vibre de façon différente de la matière inerte et crée ses propres champs magnétiques spécifiques.

Pour nous, la Terre est un être vivant ; comme chez tout être vivant, la partie la plus importante qui lui donne vie et qui est le starter de son organisation biologique, est la partie la plus subtile, la moins visible : l'atmosphère qui l'entoure. C'est cet espace protecteur qui est le catalyseur qui donne la vie à la Terre par l'intermédiaire des particules ionisantes de la Troposphère qui s'organisent en champs d'énergies de très haut potentiel électrique. Cette activité électrique donne naissance au chaud et au froid, sec/humide, pression/dépression, aux orages et aux éclairs. Des éclairs qui forment tout autour de la Terre un Réseau Electrique nécessaire aux échanges ciel/terre sous forme d'informations électriques polarisées. Le Pr. LEROY considérait que « l'univers est un immense édifice formé d'étages vibratoires » Pour le Pr. TOURNAIRE « tous les corpuscules (électrons, protons, neutrons.) sont des singularisations de l'énergie ». En fait, les mondes physiques et psychiques sont solidaires parce qu'ils sont de même essence ; pareil pour l'homme dont le psychisme est parent du psychisme de la matière, puisque que esprit et matière sont les faces opposées et complémentaires de la même énergie.  

Koenig, un élève de Schumann, après avoir pris des relevés de signaux RS, observa la grande ressemblance du signal diurne de la RS avec le rythme Alpha et de l'onde RS ultra longue de 3 Hz nocturne avec le rythme Delta du sommeil. Ce constat permit à Koenig de postuler que les ondes cérébrales ELF avaient évolué de façon à utiliser les signaux naturels de son côté. B.LOMETREE enregistra 2 signaux anormaux se situant dans la gamme Delta : l'un à 0,9 Hz, l'autre à 1,82 Hz. Ces ondes d'énergie sont sans doute ce que l'on appelle les ondes ALFVEN, des micro pulsations dans le plasma magnétosphérique. Selon LOMETREE, l'atmosphère serait un milieu favorable au mélange des signaux ; lorsque 2 signaux se mélangent, on obtient la somme, la différence et la fondamentale ; ces signaux se produisent à des fréquences ultra basses et répondent à certaines lois acoustiques. Ainsi, nous sommes réellement connectés à notre planète, et la Terre et notre Corps/Esprit sont en relation harmonique. Le champ isoélectrique de Basse Fréquence de la Terre, le champ électromagnétique de la Terre et le champ électrostatique qui émerge de notre corps sont étroitement entrelacés. Nos rythmes internes interagissent avec les rythmes externes, influant notre équilibre, les schémas REM, la santé et la concentration mentale. Il semble que les ondes RS régulent également nos horloges internes agissant sur les schémas Sommeil/Rêve/Eveil/Sécrétion Hormonale. De plus, les rythmes et pulsations du cerveau humain sont le reflet de ceux de la cavité terrestre qui fonctionne comme un conducteur d'ondes. Et ces RS sont fluctuantes tout comme les ondes cérébrales.

Toutes ces relations électromagnétiques sont trop complexes pour pouvoir être étudiées ici, même sommairement. Il fallait toutefois évoquer leur rôle car elles affectent notre mental, la structure générale et cellulaire de notre corps, nos cycles de sommeil et de rêve, nos émotions et notre esprit. Tout porte à croire que la santé humaine est liée aux paramètres géophysiques par le biais de la RS dont les signaux naturels ont une influence sur l'évolution du modèle des ondes cérébrales. De ce fait, les champs électriques produits par les techniques modernes exercent une influence sur notre santé, notre psychisme, et peuvent constituer des éléments tendant à modifier l'homme et la vie même sur notre planète.

Dans le cas des ondes ELF par exemple, on s'est rendu compte que ces ondes de faible puissance avaient une énorme influence sur l'homme, tout comme les ondes électromagnétiques. En effet, tout organisme vivant réagit à ces signaux connus sous le nom d'ondes : ondes Delta (0 à 4 HZ), Thêta (4 à 7 Hz), Alpha (7 à 12 Hz), Bêta (12 à 25 Hz) et Gamma (25 à 60 Hz). Le cerveau réagit aux impulsions de certaines fréquences, à des sons de vibrations. Le son est mesuré en Hertz ou cycles par secondes ; chaque cycle d'une onde étant une seule pulsation du son. L'oreille humaine peut recevoir les ondes de 16 Hz à 20.000 Hz mais pas les très basses fréquences dont nous ne percevons que les rythmes. Les fréquences de nos ondes cérébrales indiquent dans quel type d'activités notre cerveau est engagé, car le cerveau utilise sa propre gamme de vibrations pour communiquer en mode interne ou avec le reste du corps. Ces ondes classées par fréquences et ces fréquences prédominantes de nos ondes cérébrales indiquent dans quel type d'activité notre cerveau est engagé.Ainsi, lorsque les astronautes rentraient de leurs missions spatiales, ils avaient tous de sérieux problèmes de santé. En effet, lorsqu'ils volaient au dehors de l'Ionosphère, il leur manquait cette fréquence vitale de 7,8 Hertz. Pour résoudre ce problème majeur, on installa à bord des vaisseaux de l'espace des générateurs d'ondes de Schumann artificielles. La NASA a, sur ce sujet, multiplié les études et prouvé que si l'on enferme quelqu'un dans un bunker totalement isolé magnétiquement, de graves problèmes de santé surviennent rapidement accompagnés de rythmes cardiaques complètement anarchiques. Dés que l'on émet des pulsations de 7,8 Hertz à l'intérieur, immédiatement les conditions se stabilisent. Notons encore que beaucoup de problèmes cardiaques surviennent durant les tempêtes électromagnétiques sur Terre ; ils sont dus aux perturbations de ces ondes RS ou onde Schumann.

Actuellement, toutes les recherches faites sur la RS indiquent que la fréquence de base de la RS a augmenté dangereusement créant une menace pour toute la Biosphère et pour la santé et l'avenir de l'espèce humaine. Rappelons que tous les processus biologiques sont fonction des interactions du champ électromagnétique. Ces champs EM constituent le lien entre le monde des formes et les schémas de résonance ; ils stockent les configurations et les modèles d'information. Enfin, le pont qui relie les résonances du système solaire et les fréquences cérébrales se situe dans l'hélice de l'ADN humain. HAIMSWORTH, comme Schumann se rendit vite compte que la santé des hommes, leur existence même était liée à des paramètres géophysiques par le biais de ELF naturelles. HAIMSWORTH précisait les particularités naturelles de la gamme des fréquences des ondes du cerveau : les fréquences des signaux électromagnétiques naturels qui circulent dans l'enceinte électriquement réverbérante délimitée par la Terre et l'Ionosphère ont dirigé ou déterminé l'évolution ou le développement des fréquences de fonctionnement des principaux signaux du cerveau humain. En particulier, le rythme Alpha est situé de telle sorte qu'il ne peut, en aucune circonstance supporter une interférence importante de la part des signaux naturels ambiants.

Pour HAIMSWORTH, ces fréquences cérébrales évoluent en réponse à ces signaux ; donc les conditions des changements évolutifs des modèles des ondes cérébrales sont bien établies et leurs variations peuvent affecter gravement la santé et le comportement humain ; certains effets commencent à être connus mais dans la plupart des cas, la nature des stimulis ne permet pas toujours l'identification exacte des effets provoqués, surtout si au milieu s'insèrent des effets eux aussi provoqués, de stress, on obtient donc, avec ces changements de signaux, des comportements asociaux, des troubles mentaux profonds, des états psychosomatiques et des perturbations neurologiques. Certains phénomènes des champs électromagnétiques ont pu être associés à une diminution de la résistance immunitaire et à la prolifération de cellules anormales (tumorales.). Ainsi le champ Isoélectrique de basse fréquence de la Terre, le champ magnétique terrestre et le champ électrostatique qui émanent de nos corps sont étroitement imbriqués ; nos rythmes internes interagissent avec les rythmes externes affectant notre équilibre. Nos schémas REM (Rapid Eye Mouvement), notre santé et notre concentration mentale. Les ondes RS participent sans doute à la régulation de notre horloge interne, agissant sur le sommeil et les rêves, les états d'éveil et les sécrétions hormonales. Les rythmes et les pulsations du cerveau humain reflètent bien les propriétés de résonance de la cavité terrestre qui fonctionne comme un régulateur d'onde. Cette vibration naturelle n'est pas une valeur fixe mais la moyenne de plusieurs fréquences, de même que les EEG sont des lectures moyennes d'ondes cérébrales.

 

Posté par rusty james à 23:02 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


Aleister Crowley aurait tué les gens liés à la découverte du tombeau du pharaon.

thumbnail-868375-small_accueilcrowleyeyeyeeyey

 

C'est un célèbre occultiste, et non une malédiction, qui aurait tué les gens liés à la découverte du tombeau du pharaon.

La malédiction de Toutankhamon - le pharaon mort enfant en 1327 avant notre ère - n'est qu'un mythe, affirme l'historien anglais Mark Beynon. Selon lui, au moins sept des 27 personnes décédées de mort non naturelle après la découverte de son tombeau dans les années 1920 ont été assassinées par Aleister Crowley, un célèbre occultiste britannique.

Mark Beynon a refait l'enquête sur les six victimes supposées de la malédiction qui ont été retrouvées sans vie à Londres et il a constaté qu'avant qu'elles ne passent de vie à trépas, l'ombre d'Aleister Crowley planait à proximité. C'est le journal intime de ce dernier qui a mis la puce à l'oreille de l'historien, signale The Telegraph.

Fasciné par Jack l'Eventreur

Aleister Crowley s'adonnait à Thelema, un culte sataniste qu'il a lui-même inventé, rappelle M. Beynon dans son livre* qui vient de paraître. Cette religion - qui a toujours des adeptes (voir www. thelema.org) - est basée sur une triade cosmologique impliquant l'écrivain français François Rabelais et les croyances de l'ancienne Egypte. L'occultiste était par ailleurs un adepte des drogues et prônait une sexualité débridée.

Crowley a considéré l'exploration de la tombe du pharaon comme un sacrilège. Un affront que cet homme fasciné par Jack l'Eventreur, le tueur en série qui a terrorisé Londres à la fin du XIXe siècle, se devait de laver dans le sang.

Accusé d'avoir assassiné ses serviteurs quand il vivait en Inde, Crowley a commencé à passer à l'acte le 4 novembre 1923, soit un an jour pour jour après l'ouverture le 4 novembre 1922 de la chambre funéraire de Toutankhamon par l'archéologue Howard Carter. Sa première victime est morte à l'heure exacte de l'ouverture en grande pompe du tombeau et la dernière, le conservateur du British Museum en charge des antiquités égyptiennes, en 1930.

Les meurtres ont été ingénieusement organisés puisqu'à ce jour personne n'a soupçonné Crowley de quoi que ce soit. Selon Mark Beynon, il aurait notamment persuadé une de ses maîtresses de commettre certains des assassinats, notamment celui de son propre mari, un prince égyptien qui a été l'un des premiers à visiter le tombeau. La jeune femme a abattu son époux en plein jour dans le lobby de l'hôtel le plus luxueux de Londres, le Savoy. Ce qui ne l'a pas empêchée de sortir libre du tribunal, car les juges anglais partageaient à l'époque l'avis général qu'un Arabe, fût-il prince, ne pouvait que maltraiter sa femme. Les autres meurtres ont été en revanche commis de façon plus discrète.

* «London's Curse: Murder, Black Magic and Tutankhamun in the 1920s West End», par Mark Beynon.

10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis seront jugés comme l’Empire le plus violent de l’Histoire

Anthony Freda War Mind

Le Bien et le Mal n’ont pas de zone grise. Tuer et voler c’est mal. La violence n’est jamais un « bien » ou n’est jamais nécessaire – à moins qu’elle ne soit utilisée pour se défendre des assassins et des voleurs. En fait, c’est la morale qui est derrière le principe de la « guerre juste » selon sa définition par les lois et traités internationaux.

Cependant, ce concept simple de bien et de mal est embrouillé par les différentes idées qui sont autour de la religion, du patriotisme, de l’économie et de beaucoup d’autres choses qui divisent

La règle de la « guerre juste » s’est écroulée sous le poids des ambitions des empires de l’histoire. Celle qui est menée par l’empire anglo-saxon des Etats- Unis n’est pas différente.

Depuis la chute de Rome, cet empire est devenu soudainement le territoire qui a conquis et colonisé. Cependant il n’a gagné au siècle dernier qu’une identité visible d’Amérique du Nord. Les Etats-Unis ont émergé rapidement comme la « super puissance » mondiale, principalement au travers de leur pouvoir économique. Il y a un certain temps, beaucoup ont cru que les Etats-Unis étaient un exemple brillant de la liberté économique, exemple que les autres pays devaient suivre. Les Etats-Unis cherchaient à promouvoir la « liberté économique » dans le monde entier afin d’ouvrir de nouveaux marchés aux entreprises qui y étaient basées.

Quand les leaders étrangers ont refusé dans leur pays les intérêts de ces entreprises, ces leaders ont été remplacés au moyen de diverses actions clandestines. Peu importait aux faiseurs de l’empire la sorte de gouvernement qui était installée du moment que les intérêts des compagnies étaient servis. Dans la majeure partie des cas, ces pays se sont simplement rendus à ce qui semblait être le pouvoir illimité du tout-puissant dollar, ce qui camouflait la méthode traditionnelle de construction d’un empire puissant.

Cependant, quelques pays, particulièrement dans les dernières décades se montrèrent têtus et n’ont pas voulu changer leur système bancaire, évitant par là même les compagnies occidentales. Malgré les efforts de subornation diplomatique de l’empire ou les sanctions pour obtenir la soumission, qui, en dernier, requièrent une main de fer militaire pour forcer leur accomplissement.

Jusqu’à il y a peu, l’action militaire intervenait en dernier recours. Mais maintenant, l’action militaire préventive semble devenue la méthode préférée - et peut-être qu’elle est nécessaire - pour la conquête des derniers pays riches en ressources et hors de portée.

Les populations de l’empire ont suivi cette stratégie par peur d’être attaquées par ces pays rebelles qui ne les avaient jamais attaquées et n’avaient pas non plus menacé de le faire. Dans le brouillard de la peur tuer et voler devint acceptable. En fait, la détention sans charges et la torture devinrent acceptables dans l’ancienne capitale de la liberté. L’Amérique a décidé que la fin justifiait les moyens – ce qui donne plus de pouvoir.

Comme pour tous les empires ces « moyens » sont devenus de plus en plus violents et destructeurs face à la résistance. Cependant, il reste quelques cartes pour à jouer pour abattre les Etats-Unis, afin de terminer un plan mis en marche bien avant de devenir l’une des colonies. C’est évidemment moins que si d’autres puissances mondiales rompaient les rangs et tentaient de stopper les conquérants, ce qui pourrait conduire à un conflit à grande échelle.

De toutes façon quand la poussière sera retombée et qu’on écrira l’histoire morale, l’Amérique et sa cohorte occidentale seront probablement vues comme l’empire le plus violent de l’Histoire.

Voici 10 raisons pour lesquelles c’est déjà le cas :

 1. L’appui aux dictateurs : Dans tous les cas de contes de fée où il s’agissait de répandre la Démocratie et la défense des Droits de l’Homme, l’empire, de manière répétée, a non seulement apporté son appui aux dictateurs mais a dans bien des cas renversé un leader élu par le peuple et l’a remplacé par un tyran de pacotille. Les exemples vont du financement secret des nazis à l’instauration du Sha en Iran, de Pinochet au Chili à l’appui apporté à Musharraf au Pakistan, à l’ histoire d’amour éternel avec la barbare famille royale saoudienne, pour n’en citer que quelques uns. Les actes parlent plus que les mots pour celui qui peut naviguer dans la tourmente de la propagande avec une boussole morale qui indique le bien et le mal. Les dictateurs et la liberté ne peuvent pas coexister.

 2. Les guerres préventives : On pourrait dire que toutes les guerres sont préventives dans la nature tant sont nombreuses les entités qui en bénéficient. Pourtant, même avant leur dernière croisade, les Américains ont attaqué en secret et chirurgicalement des pays qui ne les avaient jamais menacés. Cela leur a permis de garder la tête haute moralement aux yeux du public, pendant qu’ils construisaient les fondations de leur empire. Cela a été jusqu’au fait que la doctrine Bush, l’utilisation de l’action militaire de prévention face à de possibles menaces, soit adoptée non officiellement comme nouvelle politique étrangère pour combattre le terrorisme. Depuis lors, les Etats-Unis sont devenus un agresseur violent, qui a envahi officiellement deux pays – l’Afghanistan et l’Irak – sans qu’il y ait eu provocation pour légitimer cette invasion. Les agresseurs violents ont toujours été jugés par l’Histoire comme représentant le mal. Mais il y a pire…

 3. La torture : La torture n’a jamais été acceptable pour les partisans d’une morale de haut niveau dans la communauté globale. Les nazis et les soldats Japonais ont été condamnés et exécutés pour leur participation à des techniques de torture qui sont exactement les mêmes que celles qui ont été redéfinies par les Américains comme « interrogatoires approfondis ». « Je n’ai fait qu’obéir aux ordres » n’était pas une excuse valable pour des comportements aussi inhumains, de même que ce n’était pas une défense suffisante pour les moutons expiatoires du bas de la hiérarchie qui ont été sur le devant de la scène lors du sinistre scandale des tortures d’Abou Graib que leurs actes aient été approuvés au plus haut niveau. L’approbation par l’Etat de la torture de prisonniers détenus sans charges peut elle être vue d’une façon moins grave que violente ?

 4. L’élimination de l’Opposition : Tous les régimes tyranniques au long de l’Histoire ont réprimé l’opposition intérieure. Comme l’oppression du gouvernement devient plus forte à l’intérieur et à l’extérieur, davantage de citoyens vont naturellement exprimer leur indignation, ce qui engendre des contrôles encore plus oppressifs. C’est ce qui se passe aux Etats-Unis à travers ce que tout le monde voit du « Department of Homeland Security » avec l’espionnage sans ordre de la justice, les listes de surveillance arbitraires, les campagnes d’espionnage citoyen, et les dommages causés par la « Transportation Security Administration (TSA) » pour voyager n’importe où. De plus, dans l’intention d’écraser la libre expression, ils ont rendu inaccessibles des sites Web et se sont affrontés avec violence à des manifestants pacifiques. Malencontreusement, comme les questions abordées dans ce même article se répandent, les USA risquent de devenir encore plus forts dans la répression de l’opposition. En d’autres termes, le pire est à venir et l’Histoire jugera que les Etats-Unis ne sont pas exactement le phare de la Liberté qu’ils ont prétendu être.

 5. L’élimination de l’Habeas Corpus : Dites au revoir à la présomption d’innocence, au droit à faire face à l’accusation et à l’accusateur, au droit à un jugement libre et juste. L’Habeas Corpus, considéré comme l’unique voie humaine pour « qu’un prisonnier puisse être libéré en cas de détention illégale » a été éliminé pour ceux que les USA ont nommé de manière vague « combattants pour l’ennemi ». Comme pour l’Inquisition Espagnole, maintenant, tu es coupable jusqu’à ce que sous la torture tu admettes ta faute. Peut-il y avoir quelque chose de plus mal ? Pour savoir pourquoi si, c’est possible, continuez à lire.

 6. L’assassinat des citoyens : C’est ainsi. Pas de juge, pas de jury, pas de condamnation ; seulement directement à l’exécution. L’Amérique a accompli un pas de plus dans la progression vers un empire tyrannique quand elle a ouvertement assassiné un citoyen Américain et tête de turc du gouvernement Anwar al-Awlaki et son fils adolescent parce qu’elle les soupçonnait de terrorisme. Paul Craig Roberts s’afflige : « Maintenant, le gouvernement des Etats-Unis peut non seulement s’emparer d’un de ses citoyens et le faire croupir en prison pour le restant de ses jours sans présenter de preuves et sans avoir obtenu une condamnation, mais encore il a pu le descendre en pleine rue ou le faire survoler par un drone. » Ce n’est pas la raison pour laquelle l’Amérique prétend frapper tous les dictateurs du monde – l’assassinat délibéré de son propre peuple ?

Mais Awlaki était une pomme pourrie, puisque la communauté du renseignement l’a dit. Ce qui est le plus révélateur de ce que l’Amérique va continuer dans cet « axe du mal », c’est la cécité de la plupart de ses législateurs à l’égard de la violation grotesque des droits constitutionnels. Seul Ron Paul a dit que l’assassinat d’un citoyen Américain sans charges est rien moins qu’une offense digne d’ »empeachment ». Le pire est que la majeure partie du pays a célébré l’assassinat de Awlaki comme une « victoire » dans la guerre contre le terrorisme, indiquant qu’il s’agit maintenant d’une tactique acceptable. Attention, les Américains : vous pouvez passer d’une liste secrète de surveillance à une liste secrète d’assassinats dans cet empire violent.

 7. La guerre non autorisée au moyen des drones : Les guerres non provoquées, sans autorisation, sans responsabilité ou seulement supervision indépendante, paraissent en augmentation, et avec peu de résistance. Le Congrès Américain n’a pas voté de « déclarer la guerre ». Ils s’est borné à donner au Commandant en Chef une ample « autorisation » pour user de la forces contre des nations spécifiques. Cependant, même cela, ce n’est pas suffisant pour la chasse rapide de l’empire. Maintenant les guerriers au joystick, commandés par la CIA et le Pentagone, prennent pour cibles au moins trois pays qu’ils atteignent avec des armes non autorisées : le Pakistan, le Yémen et la Somalie. Encore pire, ils livrent une guerre à grande échelle contre la Libye pour le changement de gouvernement et le pillage des ressources sans aucune sorte d’autorité à l’intérieur des Etats-Unis. Sous la bannière de l’OTAN, financée à 75% par les USA, ils ont effectué 9 200 attaques aériennes pour renverser illégalement Kadhafi. Ivre de succès, l’empire sanguinaire est en marche vers ses prochaines cibles préventives, la Syrie et l’Iran. Evaluation rapide de la moralité : le meurtre sans provocation et le vol comme premier objectif, ça reste incorrect, non ?

 8. L’utilisation d’Armes de Destruction Massive : Quelle ironie ! Le Gendarme du Monde qui est à la recherche d’Armes de Destruction Massive est le seul qui en fasse usage à grande échelle ! Les Etats-Unis détiennent le record de l’usage d’armes chimiques, biologiques et même nucléaires. Depuis les bombes atomiques lancées sur Hiroshima et Nagasaki lors de la seconde guerre mondiale, l’Agent orange de Monsanto au Vietnam, l’uranium appauvri utilisé en Afghanistan et en irak, l’Amérique ne se condamne elle-même que lorsqu’on parle des nuisances des Armes de Destruction massive. Mais les assassins ne semblent pas prêter attention à la manière dont la mort a été donnée, du moment qu’elle atteint leurs objectifs. Il est probable que les véritables feux d’artifice auront lieu contre l’Iran, ou si la Chine et la Russie sont entraînées dans le conflit.

En réalité, ça n’a pas beaucoup d’importance ce que dit l’Histoire si l’usage des Armes de Destruction Massive augmente de chaque côté, mais les agresseurs doivent être justement condamnés pour la terre brûlée qu’ils laisseront, tandis que ceux qui se défendent des assassins et des voleurs doivent être considérés comme des justes.

 9. Le plus grand commerce de drogue au monde : L’empire Américain est le plus grand dealer du monde ? Ils prétendent qu’il n’en est rien. Bien. En plus d’imposer les drogues légales et les OGM à différents pays, en général sous couvert d’ »aide », les Etats-Unis sont leader en matière de commerce de drogues illégales. De fait, de nombreux enquêteurs révèlent que la guerre contre la drogue n’est utilisée que pour contrôler et monopoliser le trafic illicite. Le gouvernement des USA a à plusieurs reprises saisi de la cocaïne, en complicité avec certains cartels pour contrôler l’industrie, et aujourd’hui ils protègent et transportent ouvertement l’opium d’Afghanistan. En fait, Global Research signale qu’en 2001 « selon les chiffres de l’ONU, la production d’opium était descendue à 186 tonnes. Juste après l’invasion des USA en Octobre 2001, la production a augmenté dramatiquement, retrouvant son niveau historique ». Ce mois-ci, l’ONU a annoncé que maintenant l’Afghanistan fournissait 93% de l’opium du monde. La production a augmenté de 61% depuis 2001 pour atteindre la bagatelle de 56 000 tonnes. Bien que l’empire essaye de garder le secret, il ne pourra pas toujours cacher l’hypocrisie.

 10. La prison mondiale du fonds monétaire : Bien que l’utilisation de l’Arme Massive de la Dette soit une forme non-violente d’expansion de l’empire, c’est peut-être la forme de contrôle la plus violente et la plus efficace. Demander aux pays étrangers d’acheter le pétrole et autres produits d’importation avec des dollars c’est exercer un pouvoir immense. Du fait que tous les pays doivent acquérir des dollars pour acheter leurs ressources indispensables ils deviennent rapidement endettés à l’égard de la FED (Réserve fédérale), de ses banques centrales, et du FMI. En peu de temps, le monde entier est colonisé par la dette. Il semble que seuls les pays qui n’ont pas besoin ou refusent les crédits des institution bancaires occidentales sont ceux qui sont en danger d’être confrontés à la machine de guerre impériale. Incidemment, la majorité des pays riches en pétrole a prohibé l’usure (prêter de l’argent avec intérêts), ce qui rend impossible de les conquérir au moyen de la dette. Contrôler le fonds monétaire du monde signifie avoir le contrôle des clefs de la vie même, ce qui est une arme dangereuse entre les mains d’un empire agressif. La dette est la dernière Arme de Destruction Massive que l’empire utilise pour réduire le monde en esclavage, ce qui laisse aux opposants le choix entre deux options claires : l’esclavage ou la mort.

Bien que cet empire soit infiniment plus puissant que ne le fut l’empire romain, il connaîtra le même sort. Pour chaque action négative dans laquelle s’engage l’empire, il y a une réaction bonne et opposée. Et la bonté de l’humanité a toujours renversé la tyrannie quand celle-ci va trop loin. Cependant un empire qui a tant à perdre va chuter en vrille et utiliser toutes les armes de son arsenal, mettant ainsi le sceau final à son statut d’empire le plus violent de l’Histoire.

Source : : http://www.activistpost.com/2011/11/10-reasons-america-will-...

Posté par rusty james à 20:37 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,