29 décembre 2011

Stonehenge, les mystères du néolithique révéles

2976703833_1_3_7KBjodis

Stonehenge, la plus grande structure néolithique d’Europe, a été construite sur une période de plusieurs siècles, de 3000 à 1600 avant Jésus-Christ. Pour la première fois depuis près de cinquante ans, de nouvelles fouilles à l’intérieur de son enceinte sont organisées dans le but de résoudre enfin le mystère que représente le site : à quoi servait Stonehenge ? Etait-ce un temple dédié au Soleil ou à la Lune ? Un calendrier astronomique ? Un sanctuaire voué au culte des morts ? Les archéologues anglais Tim Darvill et Geoff Wainwright proposent une nouvelle hypothèse : comme Lourdes, Stonehenge était peut-être un lieu où les malades et les blessés venaient en espérant y trouver la guérison.


Stonehenge, les mystères du néolithique révéles... par cheri-bibi
Stonehenge, les mystères du néolithique révéles... par cheri-bibi
Stonehenge, les mystères du néolithique révéles... par cheri-bibi


28 décembre 2011

L'arnaque de l'impôt sur le revenu.

chouard

 

Retour rapide sur l’intervention d’Etienne Chouard, son approche très pédagogique permet de comprendre simplement ce que les banques et notre société tiennent pour très complexe :

 Étienne Chouard – L’arnaque de l’impôt sur le revenu

 Seulement 5 banquiers sont à l’origine de l’endettement de l’état américain … Et c’est le président Wilson qui a mis ce système en place, ainsi que l’impôt sur le revenu, alors que ce dernier n’existait pas aux USA…
La monnaie c’est la dette, tout ce que vous payez en impôt sur le revenu, tout part dans la dette, et les banquiers gangsters (Banksters) ont fait en sorte que les Etats ne puissent plus produire leur monnaie.

Posté par rusty james à 12:51 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Le PDG d'Ikea INGVAR KAMPRAD, est accusé d'avoir eu des relations avec les nazis

82127_81722_81211_une-ikea-plaisir

Le PDG d'Ikea INGVAR KAMPRAD, à gauche, EST MIS EN CAUSE POUR SES RELATIONS AVEC LES NAZIS dans le livre d'une journaliste suédoise.
afp.com/Eric Feferberg



Il a entretenu des LIENS plus poussés AVEC DES GROUPUSCULES NAZIS SUÉDOIS qu'il ne l'admet, affirme le livre d'une journaliste suédoise.
Rattrapé par son passé? LE FONDATEUR DU GROUPE SUÉDOIS IKEA A ENTRETENU, PENDANT ET APRÈS LA SECONDE GUERRE MONDIALE, DES LIENS PLUS POUSSÉS AVEC DES GROUPUSCULES NAZIS SUÉDOIS QU'IL NE L'A ADMIS PAR LA SUITE, selon un nouveau livre publié dans le royaume où il suscite des réactions critiques.  

INGVAR KAMPRAD (cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Ingvar_Kamprad ), UN MILLIARDAIRE ÂGÉ DE 85 ANS QUI CONTINUE À CONTRÔLER LE NUMÉRO UN MONDIAL DE L'AMEUBLEMENT, A RECONNU DEPUIS UNE QUINZAINE D'ANNÉES QU'IL AVAIT ADHÉRÉ À UN MOUVEMENT DE JEUNESSE FASCISTE DURANT LA GUERRE, en qualifiant cet épisode de "plus grave erreur" de sa vie et de "folie de jeunesse".  

LE SUÉDOIS AVAIT POURTANT ADHÉRÉ À UN AUTRE GROUPUSCULE ENCORE PLUS EXTRÉMISTE ET IL EST RESTÉ UN ADMIRATEUR DE PER ENGDAHL, L'UNE DES PRINCIPALES FIGURES NAZIES DE SUÈDE (cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Per_Engdahl ), détaille la journaliste suédoise Elisabeth Aasbrink, auteur d'un livre qui est sorti cette semaine. "C'est peut-être le plus surprenant. Il a toujours dit qu'il s'était impliqué dans la confusion de la jeunesse. MAIS EN AOÛT DERNIER, IL ÉTAIT ENCORE LOYAL À L'ÉGARD DE CE LEADER FASCISTE", a-t-elle assuré, sur la foi d'un entretien qu'Ingvar Kamprad lui avait alors accordé. "IL M'A DIT: "ENGDAHL ÉTAIT UNE GRANDE PERSONNALITÉ ET JE LE MAINTIENDRAI JUSQU'À LA FIN DE MES JOURS."  


Ami d'un jeune juif

LE LIVRE D'ELISABETH AASBRINK, ET LES ARBRES RESTENT DEBOUT À WIENERWALD, raconte l'histoire d'Otto Ullman, un jeune juif devenu un "très bon ami" d'Ingvar Kamprad, avoir avoir été envoyé d'Autriche vers la Suède, officiellement neutre, juste avant le début de la 2e guerre.  

Elisabeth Aasbrink a indiqué avoir voulu comprendre comment il avait pu devenir aussi proche d'Otto Ullman, tout en étant impliqué dans un mouvement dont l'idéologie avait contribué à envoyer les parents de l'Autrichien dans le camp d'Auschwitz où ils ont été tués. En insistant auprès de lui sur ce paradoxe, Kamprad a fini par lui répondre: "je ne peux pas voir là une contradiction".  


Proche d'un leader nazi

MÊME APRÈS LA GUERRE, INGVAR KAMPRAD (cf. http://www.epokhe.com/entrepreneurs/ingvar-kamprad/ ) EST RESTÉ AMI AVEC PER ENGDAHL (décédé en 1994). Elisabeth Aasbrink a rappelé notamment qu'IL AVAIT INVITÉ LE LEADER NAZI À SON PREMIER MARIAGE EN 1950 - ÉPISODE ADMIS PAR INGVAR KAMPRAD DANS LA BIOGRAPHIE AUTORISÉE QUI LUI EST CONSACRÉE. Elisabeth Aasbrink a également découvert que LE JEUNE KAMPRAD, QUI A ADMIS AVOIR REJOINT LE NOUVEAU MOUVEMENT SUÉDOIS DE PER ENGDAHL, AVAIT AUPARAVANT ÉTÉ MEMBRE D'UN GROUPUSCULE PLUS EXTRÉMISTE, LE RASSEMBLEMENT SOCIALISTE SUÉDOIS (SSS). SA CARTE DE MEMBRE PORTAIT LE NUMÉRO 4014.  

AUTRE ÉLÉMENT NOUVEAU DANS LE LIVRE, LA POLICE DE SÉCURITÉ SUÉDOISE, LA SAEPO, AVAIT OUVERT UN DOSSIER INTITULÉ "NAZI" SUR LE COMPTE D'INGVAR KAMPRAD EN 1943, L'ANNÉE OÙ IL AVAIT FONDÉ, À 17 ANS, UNE PETITE ENTREPRISE, IKEA, DANS UN VILLAGE DU SUD DE LA SUÈDE. Elisabeth Aasbrink a précisé ne pas avoir pu consulter ce dossier au-delà de l'année 1949. Dans la partie du document à laquelle elle a eu accès, la journaliste a lu qu'INGVAR KAMPRAD AFFIRMAIT À L'ÉPOQUE "AVOIR RECRUTÉ DES MEMBRES (...) ET NE SEMBLAIT PAS MANQUER UNE OCCASION DE SERVIR LE PARTI", LE SSS.  

Ni le Suédois, domicilié en Suisse depuis 1978, ni son porte-parole ne pouvait être joint pour un commentaire jeudi soir. Sur son site Internet, Ikea a souligné que "ce qui s'est passé il y a 70 ans est quelque chose pour laquelle Ingvar a présenté ses excuses à de nombreuses reprises (...) et cela n'a rien à voir avec les activités d'Ikea". "Ingvar a dédié sa vie d'adulte à Ikea et aux valeurs démocratiques que représente Ikea", est-il ajouté. 

Posté par rusty james à 12:21 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

SURPRENANTES REVELATIONS PROVENANT D’UN INITIE BANCAIRE SUISSE

bancaire-suisse1

L'identité de ce mystérieux banquier n’ayant pas été révélée, il ne nous est pas possible de garantir la fiabilité de l’intégralité de ses révélations, un bon nombre s’avérant néanmoins vérifiables et d’autres plus que plausibles au vu de ce que nous savons déjà.
Surprenantes révélations d’un initié bancaire suisse

Peter Odintsov
Moscou,
(entretien avec un banquier suisse effectué à Mosсou
Q: Pouvez-vous nous parler de votre implication dans le secteur bancaire suisse?
R: J’ai travaillé pour les banques suisses durant de nombreuses années. J’ai été désigné comme l’un des meilleurs directeurs de l’une des plus grandes banques suisses. Au cours de mon travail, j’ai été impliqué dans le paiement direct en espèces d’une personne qui a tué le président d’un pays étranger. J’étais à la réunion où il a été décidé de verser cet argent en espèces au tueur. Cela m’a donné des maux de tête dramatiques et a troublé ma conscience. Ce n’était pas le seul cas qui était vraiment mauvais, mais c’était le pire.
Il s’agissait d’une instruction de paiement à la commande de la part d’un service secret étranger écrite à la main, donnant l’ordre de verser une certaine somme à une personne qui a tué le chef suprême d’un pays étranger. Et ce n’était pas un cas isolé. Nous avons reçu plusieurs lettres manuscrites du même genre provenant de services secrets étrangers donnant des ordres de paiement en espèces, à partir de comptes secrets, pour financer des révolutions ou pour le meurtre de personnes. Je peux confirmer ce que John Perkins a écrit dans son livre « Confessions of an Economic Hit Man » (Les Confessions d’un assassin financier, voir également cette vidéo ). Il existe vraiment un tel système, et les banques suisses sont impliquées dans de tels cas.
Q: Le livre de Perkins est également traduit et disponible en russe. Pouvez-vous nous dire de quelle banque il s’agit et qui était responsable?
A: C’était l’une des trois plus grandes banques suisses de l’époque, et il s’agissait du président d’un pays du tiers monde. Mais je ne veux pas donner trop de détails, car ils vont me trouver très facilement si je donne le nom du président et le nom de la banque. Je risquerais ma vie.
Q: Vous ne pouvez nommer personne de la banque non plus?
R: Non je ne le peux pas, mais je peux vous assurer que s’est arrivé. Nous étions plusieurs personnes dans la salle de réunion. La personne en charge du paiement physique de l’argent est venue vers nous, et nous a demandé s’il était autorisé à effectuer le paiement d’une si grande quantité en espèces à cette personne, et l’un des administrateurs a expliqué l’affaire et tous les autres ont dit ok tu peux le faire.
Q: Est-ce arrivé souvent? S’agissait-il d’une sorte de caisse noire?
A: Oui. Il s’agissait d’un fonds spécial géré dans un endroit spécial de la banque, où toutes les lettres codées provenaient de l’étranger. Les lettres les plus importantes étaient écrites à la main. Nous devions les déchiffrer, et en elles se trouvait l’ordre de payer une certaine somme d’argent à partir des comptes pour l’assassinat de personnes, le financement de révolutions, le financement de grèves, le financement de toutes sortes de parties. Je sais que certaines personnes qui sont membres du Bilderberg ont été impliquées dans de tels ordres. Je veux dire qu’ils ont donné l’ordre de tuer.

Q: Pouvez-vous nous dire en quelle année ou décennie c’est arrivé?
A: Je préfère ne pas vous donner l’année précise, mais c’était dans les années 80.
Q: Ce travail vous posait-il problème?
A: Oui, un très gros problème. Je n’ai pas pu dormir pendant plusieurs jours, et à un moment donné, j’ai quitté la banque. Si je vous donne trop de détails, ils me retrouveront. Plusieurs services secrets à l’étranger, principalement de langue anglaise, ont donné des ordres pour financer des actes illégaux, y compris le meurtre de personnes par le biais des banques suisses. Nous avons dû payer sur les instructions de puissances étrangères pour le meurtre de personnes qui n’ont pas suivi les ordres du Bilderberg, ou du FMI, ou de la Banque mondiale par exemple.
Q: C’est une révélation des plus surprenantes que vous faites. Pourquoi ressentez-vous le besoin de le dire maintenant?
R: Parce que le Bilderberg se réunit en Suisse. Parce que la situation mondiale s’aggrave de plus en plus. Et parce que les plus grandes banques en Suisse sont impliquées dans des activités contraires à l’éthique. La plupart de ces opérations se situent hors bilan. C’est le multiple de ce qui est officiellement déclaré. Ce n’est pas vérifié et échappe à toute taxation. Les chiffres en jeu ont un grand nombre de zéros. Il s’agit de quantités énormes.
Q: Donc, ça se chiffre en milliards?
A: C’est beaucoup plus, il s’agit de milliers de milliards, totalement non contrôlés, illégaux, et se situant en dehors du système fiscal. Fondamentalement, il s’agit d’un vol au dépend de tout le monde. Je veux dire, la plupart des gens normaux paient des impôts et respectent les lois. Ce qui se passe ici va totalement à l’encontre de nos valeurs suisses, comme la neutralité, l’honnêteté, et la bonne foi. Dans les réunions auxquelles j’ai participé, les discussions allaient complètement à l’encontre de nos principes démocratiques. Vous voyez, la plupart des directeurs des banques suisses ne sont plus des locaux, se sont des étrangers, principalement anglo-saxons, américains ou britanniques, ils ne respectent pas notre neutralité, ils ne respectent pas nos valeurs, ils sont contre notre démocratie directe, ils utilisent juste les banques suisses pour leurs buts illégaux.
Ils utilisent d’énormes quantités d’argent créées à partir de rien, et ils détruisent notre société et détruisent les personnes dans le monde juste par cupidité. Ils cherchent le pouvoir et détruisent des pays entiers, comme la Grèce, l’Espagne, le Portugal, ou l’Irlande, et la Suisse sera l’un des derniers sur la liste. Et ils utilisent les chinois comme travailleurs esclaves. Et une personne comme Josef Ackermann, qui est un citoyen suisse, est le grand patron d’une banque allemande et il utilise son pouvoir pour assouvir sa cupidité et ne respecte pas les gens ordinaires. Il a de très nombreux procès en Allemagne, et maintenant aussi États-Unis. C’est un Bilderberger, et il ne se soucie pas de la Suisse ou de tout autre pays.
Q: Voulez-vous dire, que certaines de ces personnes que vous mentionnez seront présentes à la réunion du Bilderberg qui se tiendra en juin à Saint-Moritz?
A: Oui.
Q: Donc, ils sont actuellement à une position de pouvoir?
A: Oui. Ils ont d’énormes quantités d’argent disponibles, et les utilisent pour détruire des pays entiers. Ils détruisent notre industrie et la construisent en Chine. D’un autre côté, ils ont ouvert les portes de l’Europe à tous les produits chinois. La population active d’Europe gagne de moins en moins. Le but réel est de détruire l’Europe.
Q: Pensez-vous que la réunion du Bilderberg à St-Moritz a une valeur symbolique? Parce qu’en 2009, ils étaient en Grèce, en 2010 en Espagne, et regardez ce qui leur est arrivé. Cela signifie-t-il que la Suisse peut s’attendre à quelque chose de mauvais?
A: Oui. La Suisse est l’un des pays les plus importants pour eux, parce qu’il y a tant de capitaux ici. Ils se réunissent là parce qu’entre autres choses ils veulent détruire toutes les valeurs que la Suisse défend. Vous voyez, c’est un obstacle pour eux, n’étant pas dans l’UE ou l’Euro, pas totalement contrôlée par Bruxelles, et ainsi de suite. En ce qui concerne les valeurs, je ne parle pas des grandes banques suisses, car elles ne sont plus suisses, la plupart d’entre elles sont dirigées par des Américains. Je parle de l’esprit réel suisse que les gens ordinaires chérissent et maintiennent en place.
Bien sûr, ceci a une valeur symbolique, comme vous le dites, en ce qui concerne la Grèce et l’Espagne. Leur objectif est d’être une sorte de club d’élite exclusif qui dispose de tout le pouvoir, et le reste du monde est appauvri et abaissé.
Q: Pensez-vous que le but du Bilderberg est de créer une sorte de dictature mondiale, contrôlée par les grandes sociétés mondiales, où il n’y aura plus d’états souverains?
R: Oui, et la Suisse est le seul endroit avec une démocratie directe, et elle se trouve en travers de leur chemin. Ils utilisent le chantage du « too big to fail » (trop grande pour échouer), comme dans le cas d’UBS, pour plonger notre pays dans une grande dette, tout comme ils l’ont fait avec beaucoup d’autres pays. En fin de compte, peut-être qu’ils veulent faire avec la Suisse ce qu’ils ont fait avec l’Islande, avec toutes les banques et le pays en faillite.
Q: Et aussi la faire entrer dans l’UE?
R: Bien sûr. L’UE est sous la poigne de fer du Bilderberg.
Q: Qu’est-ce qui pourrait stopper ce projet selon vous?
A: Eh bien, c’est la raison pour laquelle je vous parle. C’est la vérité. La vérité est la seule voie. Braquer la lumière du projecteur sur cette situation, les exposer. Ils n’aiment pas être sous le feu des projecteurs. Nous devons créer la transparence dans le secteur bancaire et à tous les niveaux de la société.
Q: Ce que vous dites, c’est qu’il y a un bon côté à l’activité bancaire suisse, et qu’il y a quelques grosses banques qui utilisent abusivement le système financier pour leurs activités illégales.
A: Oui. Les grandes banques forment leur personnel avec les valeurs anglo-saxonnes. Elles leur apprennent à être avides et impitoyables. Et la cupidité détruit la Suisse et le reste du monde. En tant que pays, nous avons la majorité des banques opérant de la façon la plus correcte dans le monde, si vous regardez les petites et moyennes banques. C’est juste les grandes qui opèrent au niveau mondial qui sont un problème. Elles ne sont plus suisses, et ne se considèrent pas comme tel.
Q: Pensez-vous que ce soit une bonne chose que les gens exposent le Bilderberg et montrent qui ils sont vraiment?
A: Je pense que le cas Strauss-Kahn est une bonne opportunité pour nous, car il montre que ces gens sont corrompus, mentalement malades, tellement malades qu’ils sont pleins de vices, et ces vices sont tenus secrets sur leurs instructions. Certains d’entre eux comme Strauss-Kahn violent les femmes, d’autres sont sado masos, ou pédophiles, et beaucoup sont impliqués dans le satanisme. Quand vous allez dans certaines banques vous voyez ces symboles sataniques, comme à la Banque Rothschild à Zurich. Ces personnes sont contrôlées par le chantage en raison de leurs points faibles. Elles doivent suivre les ordres ou elles seront exposés, détruites, ou même tuées. La réputation de M. Strauss-Kahn n’est pas seulement tuée dans les médias de masse, il pourrait être littéralement tué aussi.
Q: Puisqu’Ackermann fait partie du comité directeur du Bilderberg, pensez-vous qu’il y dispose d’un rôle de décideur important?
A: Oui. Mais il y en a beaucoup d’autres, comme Lagarde, qui sera probablement la prochaine tête du FMI, également membre du Bilderberg, puis Sarkozy et Obama. Ils ont un nouveau plan pour censurer l’Internet, car l’Internet est encore libre. Ils veulent le contrôler et utiliser le terrorisme, ou quoi que ce soit d’autre, comme prétexte. Ils se pourraient même qu’ils planifient quelque chose d’horrible de façon à avoir une excuse.
Q: C’est donc votre crainte?
A: Ce n’est pas seulement une crainte, j’en suis certain. Comme je l’ai dit, ils ont donné l’ordre de tuer, ils sont donc capables de choses terribles. S’ils ont le sentiment de perdre le contrôle, comme dans le cas du soulèvement maintenant en Grèce et en Espagne, et peut-être que l’Italie suivra, alors ils peuvent monter un autre Gladio. J’étais proche du réseau Gladio. Comme vous le savez ils ont instigué le terrorisme payé avec l’argent américain pour contrôler le système politique en Italie et d’autres pays européens. En ce qui concerne l’assassinat d’Aldo Moro, le paiement a été effectué via le même système dont je vous ai parlé.
Q: Est-ce qu’Ackermann avait part à ce système de paiement dans une banque suisse?
A: (Sourire)… vous êtes le journaliste. Regardez sa carrière et à quelle vitesse il a atteint le sommet.
Q: Qu’est-ce qui peut être fait selon vous pour les neutraliser?
A: Eh bien il y a beaucoup de bons livres qui expliquent le contexte et mettent en relation les éléments, comme celui que j’ai mentionné par Perkins. Ces gens disposent vraiment d’assassins économiques qui sont payés pour tuer. Certains d’entre eux obtiennent leur argent via les banques suisses. Mais pas seulement, ils ont un système en place partout dans le monde. Et exposer au public ces gens qui sont prêts à tout pour garder le contrôle. Et je dis vraiment tout.
Q: Grâce à l’exposition nous pourrions les arrêter?
A: Oui, dire la vérité. Nous sommes confrontés à des criminels vraiment impitoyables, de grands criminels de guerre également. C’est pire que le génocide. Ils sont prêts et capables de tuer des millions de personnes juste pour garder le pouvoir et le contrôle.
Q: Pouvez-vous expliquer selon vous, pourquoi les médias de masse à l’ouest restent plus ou moins complètement silencieux à propos du Bilderberg?
R: Parce qu’il y a un accord entre eux et les propriétaires des médias. Vous n’en parlez pas. Ils les achètent. En outre, certaines des personnalités des médias les plus importantes sont invitées aux réunions, mais on leur dit de ne pas rapporter ce qu’elles voient et entendent.
Q: Dans la structure du Bilderberg, y a t-il un cercle intérieur qui connaît les plans et puis la majorité qui suit juste les ordres?
A: Oui. Vous avez ceux du cercle intérieur qui sont impliqués dans le satanisme, et puis il y a les personnes naïves ou moins informées. Certains pensent même qu’ils agissent pour le bien, ceux du cercle extérieur.
Q: Selon des documents fuités et ses propres déclarations, le Bilderberg a décidé en 1955 de créer l’Union européenne et l’euro, ils ont donc pris des décisions importantes et de grande portée.
R: Oui, et vous savez que le Bilderberg a été fondé par le prince Bernhard, un ancien membre de la SS et du parti nazi, qui a également travaillé pour IG Farben, qui est la filiale qui a produit le Zyklon B. L’autre gars était à la tête d’Occidental Petroleum qui avait des relations étroites avec les communistes en Union Soviétique. Ils ont travaillé avec les deux côtés, mais ces gens sont vraiment des fascistes qui veulent tout contrôler, et tous ceux qui se mettent en travers de leur chemin sont éliminés.
Q: Est-ce que le système de paiement dont vous avez parlé se trouve en dehors des opérations normales, est compartimenté et secret?
A: Dans les banques suisses les employés normaux ne savent pas ce qui se passe. C’est comme un département secret en lui-même au sein de la banque. Comme je l’ai dit ces opérations se situent en dehors du bilan, sans aucune supervision. Certaines sont situées dans le même bâtiment, d’autres sont à l’extérieur. Ils disposent de leur propre sécurité et zone spéciale, où seules les personnes autorisées peuvent entrer.
Q: Comment peuvent-ils maintenir ces transactions en dehors système international Swift ?
A: Eh bien certaines des listes Clearstream étaient vraies au début. Ils ont juste inclus de faux noms pour faire croire aux gens que toute la liste est fausse. Vous voyez, ils font aussi des erreurs. La première liste était vraie, et vous pouvez reconstituer un tas de choses. Vous voyez, il y a des gens qui découvrent des irrégularités et la vérité et ils le disent. Ensuite, bien sûr il y a des poursuites judiciaires et ces gens sont forcés de se taire.
La meilleure façon de les arrêter c’est de dire la vérité, braquer les projecteurs sur eux. Si nous ne les arrêtons pas, nous finirons comme leurs esclaves.
Q: Merci pour cette interview.
Source: noviden.info

L'Académie pontificale du Vatican a donné son feu vert aux OGM pour l'Afrique)

v-7-1022281-1210752406L'Académie pontificale du Vatican a donné aujourd'hui son feu vert aux plantes génétiquement modifiées (OGM), estimant qu'elles ne présentaient pas de caractère intrinsèquement dangereux. "Il n'y a rien d'intrinsèque dans le recours à l'ingénierie génétique pour l'amélioration des cultures qui rendrait dangereux les plantes elles-mêmes ou les produits qui en sont dérivés", selon une étude commandée en mai par l'Académie et qui doit paraître dans la revue New Biotechnologia.

Le physicien Nicola Cabibbo, ancien président de l'Académie aujourd'hui défunt, a participé à cette étude, aux côtés d'une quarantaine d'autres scientifiques dont sept membres de l'Académie. "Plus d'un milliard de personnes, sur les 6,8 milliards composant la population mondiale, sont actuellement sous-alimentées, une condition qui requiert le développement urgent de nouveaux systèmes et technologies agricoles", selon l'étude.

"L'utilisation appropriée de l'ingénierie génétique et d'autres techniques modernes dans l'agriculture contribue à faire face à ces défis", poursuit-elle. "La communauté scientifique devrait développer la recherche et le développement afin d'aider à améliorer la productivité agricole". "Un engagement particulier en faveur des agriculteurs pauvres des pays en voie de développement est nécessaire pour leur permettre d'accéder à des variétés améliorées de cultures OGM adaptées aux conditions locales", selon l'étude.

Posté par rusty james à 10:05 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Pourquoi en finir avec les nations unies ?

Le-symbole-des-Nations-UniesSi nombre d’expressions utilisées dans les milieux journalistiques m’irritent, il en est une que je trouve plus insupportable que toutes les autres : « communauté internationale ». Quand j’entends « la communauté internationale  décide », ou « la communauté internationale condamne », ma réaction immédiate consiste à demander tout haut : qui donc ? Je connais la réponse, cela va de soi. Il s’agit des Nations Unies.

Celles-ci sont une organisation, c’est exact. L’organisation est internationale, c’est exact encore. Mais, « communauté » ? Qu’ont donc en commun les pays membres des Nations Unies en dehors d’être des pays ? Qu’est-ce qui permet de placer dans une même catégorie les États-Unis et l’Iran, l’Arabie Saoudite et le Royaume-Uni ?  Qu’est-ce qui permet d’insérer dans une même grande enveloppe des démocraties et des dictatures, des pays qui respectent les principes élémentaires du droit et des régimes totalitaires ?

Il s’agissait au départ, je sais, de créer une enceinte de règlement pacifique des conflits sur la terre. C ’était après la Seconde Guerre Mondiale. Il existait une majorité de démocraties, une minorité de dictatures et, surtout, un régime totalitaire qu’il fallait circonscrire et endiguer. Dès lors que le régime totalitaire en question a été doté d’un droit de veto sur toute décision, dès lors, aussi, que ce régime s’est doté de satellites, puis que d’autres contrées ont elles-mêmes basculé dans le totalitarisme, l’organisation a été en état de paralysie. L’assemblée générale où la règle est « un pays une voix », que le pays ait mille habitants ou qu’il en ait un milliard, est devenue l’arène de multiples dialogues stériles. L’instance chargée de trancher, le Conseil de Sécurité, n’a rien tranché du tout : tout ce qu’a voulu Washington a fait l’objet l‘un refus de Moscou, et tout ce qu’a voulu Moscou a fait, logiquement, l’objet d’un refus de Washington.

Dans les années qui ont suivi, la situation, déjà navrante, s’est considérablement aggravée. La décolonisation a vu émerger des dizaines de pays nouveaux, et autant de membres supplémentaires des Nations Unies qui, pour la plupart, n’étaient pas des démocraties et qui, presque tous, penchaient du côté soviétique. Nombre de ces pays se sont regroupés dans une instance appelée « Mouvement des Pays non Alignés » (comprenez : non alignés sur le monde occidental) et ont fait bloc. La montée en puissance de l’islam militant, qui allait bientôt devenir islam radical a conduit les pays musulmans, souvent « non alignés », à se doter d’une structure en laquelle ne sont admis que les pays où la population en son immense majorité ou en sa totalité vénère Allah : l’Organisation de la Conférence Islamique. Et celle-ci a fait bloc elle aussi.

La conjonction et le recoupement de ces deux blocs venant s’ajouter au poids des régimes totalitaires et de l’Union Soviétique a fait que des majorités écrasantes  ont pu voter des motions allant du grotesque à l’absolument ignoble et qui, même si elles n’ont jamais eu aucune chance d’être mises en œuvre, n’en ont pas moins bénéficié d’un écho certain. Des « commissions » diverses étant chargées de différents dossiers, celles-ci ont été, bien sûr, truffées jusqu’à satiété de membres de ces blocs et de totalitaires, ce qui a donné, de manière récurrente, des résultats qui auraient donné de la verve à Alfred Jarry lorsqu’il écrivait des comédies sur le père Ubu.

La chute de l’Union soviétique et le glissement de nombre de totalitarismes vers des formes apparemment moins strictes de dictatures n’ont rien changé. Les textes « adoptés » à New York, dans l’immeuble vert planté au bord de l’East River sont toujours aussi lamentables. À quelques semaines près, si la guerre qui a tant chagriné Chirac, Dominique de Villepin et leur ami Saddam n’avait pas été déclenchée, l’Irak baasiste aurait présidé la commission sur le désarmement. Un invité fréquent du Conseil des droits de l’homme est le dictateur iranien Ahmadinejad. Voici quelques jours, la Commission sur le droit des femmes a choisi de porter à sa tête l’Arabie Saoudite : un pays où le droit des femmes est quasiment nul et où des clercs religieux peuvent venir exposer à la télévision comment un mari doit s’y prendre pour frapper l’une de ses épouses.

Le seul avantage des débats et échanges est qu’ils permettent parfois que des gens montrent leur vrai visage. Ainsi, la présidente socialiste du Chili, Michelle Bachelet, a-t-elle récemment félicité le… Soudan pour son action en faveur des plus démunis. (Madame Bachelet n’est pas allée jusqu’à faire l’éloge du rôle du général Bashir pour la bravoure dont il a fait preuve au Darfour, mais c’est vraisemblablement parce que le temps qui lui a manqué).

Cet avantage est fort peu de chose à côté des gaspillages financiers impliqués, et à côté des nuisances qui découlent. Le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) est une émanation des Nations Unies et, sur un mode digne des directives données par Staline à des imposteurs tels que Lyssenko, rémunère grassement des laboratoires et des chercheurs à la stricte condition qu’ils trouvent ce qu’on leur demande de prouver : des preuves d’un réchauffement global créé par l’être humain au nom duquel on pourra ensuite, quand bien même il sera avéré que ces preuves sont de l’ordre de la falsification, prétendre créer des bureaucraties agissant sur les cinq continents. L’agence internationale de l’énergie atomique a permis, surtout, ces dernières années, à l’Iran de gagner du temps et d’avancer vers l’arme nucléaire.

Le Conseil des Droits de l’homme ne se contente pas d’inviter Ahmadinejad : après avoir organisé sous son ancien nom de « Commission des Droits de l’Homme » une bacchanale antisémite à Durban, en Afrique du Sud en 2001, il s’est livré au même type d’activités sous son nouveau nom en 2009 à Genève. Et il nomme dès qu’il le peut des « experts » qui rédigent des rapports aussi fiables que le tristement célèbre rapport Goldstone.

Les journalistes qui parlent de « communauté internationale », évoquent les décisions prises par ladite « communauté internationale » en utilisant une autre expression que je trouve, elle aussi, insupportable : « droit international ». Un « droit international » doit exister, sans aucun doute, mais dire que la « communauté internationale » constituée par l’imposture que sont les Nations Unies définit le « droit international », c’est retirer aux mots toute leur signification. D’une même façon, une phrase qui commence par « le Conseil des droits de l’homme condamne » devrait être reçu avec le sérieux qui accueille la plaisanterie d’un clown sous le chapiteau d’un cirque.

La meilleure façon d’éviter qu’on parle davantage encore de « communauté internationale », de « droit international » défini par la « communauté internationale », et de faire qu’on n’entende plus des phrases disant « le Conseil des droits de l’homme condamne » serait que l’ensemble des démocraties quitte les Nations Unies en déclarant d’un commun accord qu’il s’agit d’une organisation qui a fait naufrage, et en envisageant son remplacement par un Conseil des pays libres fondé par des démocraties, et où ne seraient admis que des pays effectivement respectueux de principes basés sur les droits des êtres humains. […passons à l’ACt !] La perspective que je dessine ainsi n’est pas une utopie. Deux Présidents des États-Unis y ont songé, et l’ont dit : Ronald Reagan et George Walker Bush. John McCain, candidat à la présidence contre Barack Obama, avait mis ce point à son programme. Un candidat républicain en 2012 en reparlera sans doute.

Ceux qui diraient que ce serait dangereux pour la « paix mondiale » et le « dialogue » devraient regarder les activités diplomatiques sur la planète : à quoi servent celles-ci, sinon à régler les différends et à passer des accords ? Ils devraient se demander aussi combien de guerres les Nations Unies ont empêché. La réponse est claire : aucune. Quant aux forces d’observation ou d’interposition, là où elles sont vraiment nécessaires, un Conseil des pays libres pourrait se charger de les constituer et de les déployer, en coopération avec des pays dignes de confiance. Cela constituerait un changement utile : les dossiers d’exactions diverses commises par des « casques bleus » en Afrique subsaharienne sont si nombreux que si je devais les aborder, il me faudrait écrire un autre article, et je préfère ne rien écrire sur les boucliers humains alliés du Hezbollah constituant au Sud du Liban ce qu’on appelle la FINUL. Si j’en traitais, je pourrais en venir à me mettre vraiment en colère.

Guy Millière


http://jssnews.com/pour-en-finir-avec-les-nations-unies-guy-milliere/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+JSSNews+%28JSS+News%29

Posté par rusty james à 09:48 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Indonésie éruption du mont Lokon en Sulawesi

20110905095416lokonsLe mont Lokon, situé à proximité de la ville de Tomohon dans l'ile de Sulawesi au Nord de l'Indonésie, est entré en éruption à 03h07 heure locale jeudi (22h07 lundi GMT).

L'éruption et ses secousses ont été entendues et ressenties dans un rayon de 5 km autour du sommet. Les habitants de la proche région du volcan ont été pris de panique, mais aucune évacuation n'a été ordonné pour le moment.

Jusqu'ici,le niveau d'alerte au mont Lokon reste au niveau III.

"Aucune nécessité de se mettre à l'abri pour l'instant, mais il est demandé à la population de rester vigilante", ont indiqué les autorités.

Le panache de cendre aurait produit une colonne de plus de 3500 mètres de haut. Le sommet du volcan est actuellement totalement recouvert de brume, et nos agents de surveillance ne peuvent pas mesurer exactement la quantité de cendre émise ont fait savoir les autorités dans un communiqué.

Deux villages voisins de plus de 10 000 habitants chacun, ont été touché par la retombée des cendres, sans faire de dégâts majeurs.

Il a noté par ailleurs que l'Agence régionale de gestion des catastrophes naturelles du Sulawesi du Nord collabore avec le Centre de volcanologie et de réduction des risques géologiques (CVRRG) ainsi que le gouvernement afin d'anticiper la situation liée à l'accroissement de l'activité du volcan.

27 décembre 2011

Un centre d’étude américain envisage l’apocalypse pour 2012

Fredrik-Broms1 


Estimant que le gouvernement américain, trop occupé avec le quotidien, ne sait pas très bien prévoir les crises qui menacent les Etats-Unis, un centre de recherche indépendant, le Council on Foreign Relations (CFR) a interrogé responsables et experts américains pour établir sa propre liste des 30 problèmes auxquels Washington pourrait avoir à faire face en 2012.

Cette liste est divisée en trois parties, allant des menaces les plus sérieuses au moins graves. Parmi les dix premières : les problèmes de solvabilité de l’Europe qui mettent en danger la croissance américaine; le risque de voir l’instabilité politique gagner l’Arabie Saoudite, ce qui pourrait créer une crise pétrolière; un conflit avec le Pakistan qui pourrait être déclenché à la suite d’une intervention anti-terroriste ou encore une attaque contre des intérêts américains.

L’étude place aussi parmi les autres sujets d’inquiétude majeurs, un incident avec la Chine, une provocation de la Corée du nord, une crise nucléaire iranienne qui entraînerait une frappe préventive d’Israël et une attaque cybernétique contre les Etats-Unis. Le centre de réflexion note que les dirigeants américains n’avaient pas prévu le « printemps arabe ».

Mais le magazine National Defense, fait remarquer que le centre lui-même, s’il avait prédit l’an dernier des troubles en Egypte et au Yémen, n’avaient pas prévu ceux en Tunisie, au Bahreïn et en Libye. Pour Micah Zenko, du Council on Foreign Relations, « en ces temps d’austérité, il est important de prédire, prévenir ou atténuer des menaces plausibles pouvant conduire à un engagement militaire américain long et coûteux ».

Un article de Jean Louis Pourtet correspondant de RFI

Source RFI/Amériques partagé avec Bruijitafr

si l'info vient du CFR alors cela prouve bien que 2012 est une arnaque provoquée par eux et ne croyez pas un traître mot de ce qu'ils racontent ,ils se sont alliés au plus grand des menteurs ils leur a promis l'immortalité d'ailleurs il s'est bien moqué d'eux el les réunissants en Australie pour invoquer et tuer l'ange de la mort ,une ruse de plus quand le plan sera bouclé ils seront abondonnés a leur triste sort ne doutez jamais que le bien  puisse l'emporter .

 

Le vert symbole alchimiste et nouveau langage caché

Matrix-Reloaded-affiche

La présence du Spiritus Mundi (esprit du monde) se manifeste toujours par la couleur verte, comme en témoignent les récits sacrés et les mythologies de tous les peuples. Elle est celle de l’émeraude, et devient, de ce fait, celle du saint Graal dont j’ai donné une description précise dans mon livre « Hermestine, Renne le Château. »

 

Le spiritus mundi féconde le sel des sages qui devient vert et végétatif.

En parlant de cela, les alchimistes disent que la racine de toutes choses est une herbe minérale sans racine. Que voulaient-il dire ?

La couleur verte n’est généralement pas signalée par les alchimistes car c’est une couleur qu’ils appellent intermédiaire, tout comme le jaune. Le vert se trouve exactement à la charnière entre solve, ou partie du Grand Œuvre qui travaille sur la matière en solution, et coagula, qui va, comme son nom l’indique « coaguler » ce liquide pour en faire la pierre philosophale. Difficile d’être plus clair n’est-ce pas ? À ce moment crucial la surface de nigrido est exposée à l’air et ne tarde pas à prendre la couleur verte, qui est bien minérale et sans racines (c’est une sorte de moisissure).

L’alchimiste Eugène Canseliet confirma ce que je vous dit en ces termes :

 

« Chacune des phases du Grand Œuvre physique, qu’elle soit principale ou intermédiaire, possède ses limites bien marquées…

En ces instants, l’alchimiste affermit son accession ; il est entré dans le domaine transcendant, dont nul ne prend souci à l’ordinaire. Non seulement il sait désormais que l’esprit du cosmos est de couleur verte, mais encore il a vérifié que l’insaisissable agent de la vie se montre néanmoins pondérable et, conséquemment, de matérielle gravité. » (L’alchimie expliquée sur ses textes classiques, p 200. 1972)

 

C’est cela qui a fait la fortune du vert-de-gris dont les symbolistes se sont emparés pour dire des choses étonnantes.

Si le vert est devenue la couleur de l’espérance, c’est qu’il indique que l’alchimiste est sur la bonne voie, et qu’il ne lui reste qu’à croiser les doigts (ou creuset) pour aboutir à la couleur blanche. C’est lui qui a donné son nom à la langue verte, laquelle parle en vérité au-delà des idiomes. C’est cette langue verte, qui par son utilisation intensive et intelligente va permettre une approche de la Parole Cachée ou VERBUM DIMISSUM, c’est-à-dire la Parole Perdue des Francs-Maçons médiévaux.

 

Voyons maintenant son utilisation et ses récurrences peu fortuites dans le monde signe de reconnaissance des Elites ....

Il signifierait la transition en phase de s'accomplir mais laquelle souvent le sens est inversé et non un verset ......monde demon

pour les alchimistes occidentaux, le sang du Lion Vert qui est l'or, non du vulgaire mais des philosophes. (Sang du Dragon, Sang du Christ dans le Graal, coupe d'émeraude En Inde, le vert est la couleur du dieu Ganesha, cousin de l’Hermès grec, rattaché à la sphère de la création. Enveloppant, calmant, rafraîchissant, tonifiant, le vert est la couleur des apothicaires et celle de la toge des médecins au Moyen-âge. L’emblème de l’éternité et des renaissances, le scarabée égyptien, signifiait, aussi quand il était vert, la régénération nécessaire pour naître à la vie spirituelle. Les vêtements sacerdotaux qu’endossent les prêtres chrétiens entre le 3ème dimanche après la Pentecôte et l’Avent sont tissés en vert pour rappeler la vie de la Grâce par la résurrection du « Fils ».

 

de Macdonald's : Image IPB
Nouveau Logo : Image IPB

et une pub : Image IPB

raison officielle : http://www.vuebiens....mac-donald.html

Une recherche sur facebook : http://fr-fr.faceboo...k-/283216355080 qui pourrait bien aussi passer au vert, site et logo : Image IPB

Mais aussi starbucks, qui passe d'un logo noir au vert : Image IPB

urlidem pour général motors

25 décembre 2011

Thomas Beatie Un homme enceinte pour la 2e fois

homme210

Thomas beatie, 34 ans, celui que la presse a surnomé l' "homme enceinte" vient d'annoncer sa seconde grossesse.

Il avait donné naissance en 2008 a une petite fille Suzan.

Cette histoire des plus insolites a laissé couler beaucoup d'encre.
Né de sexe féminin, Thomas Beatie a subit quelques opérations et injections de testostérone pour changer de sexe. Mademoiselle est devenue Monsieur. A yeux de la loi, Thomas est un homme. Seulement ce dernier a gardé ses organes sexuels féminins.

Ne pouvant porter une grossesse, sa femme Nancy a inséminé son mari avec du sperme acheté sur Internet.
"J'ai utilisé mes organes reproductifs pour être père" a t-il déclaré.
Sa femme quant à elle, a pris des hormones pour allaiter leur fille.

L'Etat d'Orgon a quant à lui refuser d'inscrire Thomas Beatie comme père sur le certificat de naissance de Suzan.

Comment ces enfants vont-ils se construire psychologiquement.
Dans les faits, Papa n'est-il pas maman ?


Thomas Beatie l'homme enceinte par carlton_banks

Posté par rusty james à 20:38 - - Permalien [#]
Tags : , ,