coeur-bougie1

 

DEVELOPPER L’INTELLIGENCE DU COEUR, UN DEFI POUR NOTRE MONDE


Le monde est dans une importante période de transition. Le progrès
technologique, la mondialisation des entreprises et des médias, ainsi
qu’Internet, nous présentent des occasions et des défis sans précédent.
Nous sommes en période de transformation rapide, et chacun de nous en
est affecté.
Le cœur n’est pas sentimental. Il est intelligent et puissant, et
nous croyons qu’il détient la promesse du prochain stade de
développement humain et de la survie de notre monde.
L’intelligence du cœur est le flux intelligent de conscience et
d’intuition que nous ressentons lorsque le mental et les émotions se
trouvent dans un état d’équilibre et de cohérence par un processus qui
s’amorce lui-même. . Cette forme d’intelligence, vécue comme une
sagesse directe et intuitive, se manifeste dans les pensées et les
émotions qui sont bénéfiques pour nous-mêmes et pour les autres.
Au-delà de nos démonstrations scientifiques, notre propos est le
suivant : le cœur nous relie à une intelligence supérieure à travers un
domaine intuitif où l’âme et l’humain fusionnent. Ce domaine intuitif
est beaucoup plus grand que ce que la capacité perceptrice de la race
humaine n’a encore été capable de saisir.
Nous pouvons développer cette capacité perceptrice en apprenant à
faire ce que les sages et les philosophes nous demandent depuis des
siècles : écouter et suivre la sagesse du cœur.
L’un des aspects les plus stimulants de la vie, à l’aube du nouveau
siècle, est la possibilité d’une fusion entre la science et l’âme.
Les systèmes informatiques du monde entier, des satellites de
communication aux téléphones portables et aux services de transactions
bancaires, sont de plus en plus reliés entre eux et interdépendants. Un
problème régional peut causer une réaction en chaîne dans le monde
entier. Nous avons tous entendu parler de scénarios potentiels qui
effraient même les plus flegmatiques d’entre nous. En tant que société
globale hautement connectée, nous devrons bientôt faire des choix
importants qui affecteront notre sécurité actuelle et la vie des
générations futures. Il se peut que les problèmes du monde empirent
avant de s’améliorer, mais les défis du présent offrent également des
occasions d’effectuer un changement important dans la conscience
humaine.
Nous sommes entrés dans une phase de développement qui rend plus aigu
le besoin de solutions nouvelles et intelligentes favorisant la
cohérence et l’alignement plutôt que la division et les conflits.
L’énergie collective générée par les sentiments, les pensées et les
attitudes des six milliards de personnes vivant sur cette planète crée
une atmosphère, ou un « climat de conscience ». Nous entourant comme
l’air que nous respirons, ce climat de conscience nous affecte le plus
fortement sur les plans énergétique et émotionnel.
Une augmentation des pensées et des sentiments cohérents crée un élan
ascendant dans le climat de conscience. Une augmentation des pensées
et des sentiments incohérents y crée un élan de stress. Autrement dit,
la cohérence ou l’incohérence sont diffusées par l’intermédiaire du
climat de conscience un peu comme la musique ou le bruit sont diffusés
par les ondes radio.
Le stress collectif ressenti par les gens de partout crée une large
diffusion de bruits internes et de parasites. Le stress est d’abord
diffusé d’une personne à une autre, dans les foyers, les écoles, les
bureaux et les rues. Puis, amplifié et renforcé par la télé, la radio
et la presse écrite, l’élan de stress devient mondial, atteignant
quotidiennement des milliards de personnes.
Lorsque se produisent des événements comme un attentat terroriste qui
tue des centaines de personnes, des menaces de guerre d’un tyran, ou
des essais nucléaires en Inde ou au Pakistan, les gens du monde entier
sont affectés. Ils ressentent la vague de tension de ces situations
instables même s’ils ne sont pas directement affectés. Une onde
similaire est ressentie à la suite des reportages sur des désastres
naturels, comme des tremblements de terre, des inondations, des
ouragans ou des incendies.
En physique quantique, il est démontré que l’information peut
s’échanger presque instantanément au moyen de ce qu’on appelle la «
non-localité quantique ». Des physiciens ont mené des expériences
démontrant que, lorsque deux particules se touchent, elles demeurent
reliées à jamais. Si l’on modifie l’une de ces particules, l’autre – se
trouvant maintenant à des kilomètres – change simultanément. Lorsque
nous entendons à la télévision des nouvelles qui affectent nos pensées
et notre humeur, nous demeurons reliés à cette information.


DOMAINE COEUR ET CONSCIENCE GLOBALE


Dans leur livre « The undivided Universe », les physiciens quantiques
David Bohm et Basil Hiley (London, Routledge – 1993) décrivent le lien
non local qui unit des objets distants. Ils affirment ceci : « Il
suffit d’un peu de réflexion pour comprendre que [cela] s’appliquera
encore plus directement et plus évidemment à la conscience, avec son
flux constant de pensées évanescentes, d’émotions, de désirs, de
besoins et d’impulsions. Toutes ces émanations s’écoulent les unes dans
les autres et les unes hors des autres. » Ce qu’elles ont en commun,
en fait, c’est leur intégralité.
Ce que laissent entendre ces physiciens, c’est que les pensées et les
émotions des gens sont reliées entre elles à un degré bien plus élevé
qu’on ne le pensait auparavant. Notre propension à juger, à anticiper
l’avenir, à nous inquiéter, à ne pas gérer nos émotions et à nous
accrocher à nos concepts a créé un climat de conscience qui entraîne
les gens dans un état d’incohérence.
Lorsque des ondes de stress sont générées, nos émotions captent cette
énergie incohérente. Même après que l’onde est passée, les effets
émotionnels continuent de se répercuter. Si vous avez déjà vécu un
tremblement de terre et ses répliques, vous avez peut-être senti de
l’énergie statique se répercuter dans votre corps pendant des jours. De
fortes ondes de stress émotionnel peuvent affecter le monde entier
d’une façon similaire. Lorsqu’il se produit des événements qui causent
une peur et une anxiété massives, nous ressentons tous le stress, à un
certain niveau. Sur le plan de la conscience, nous sommes tous dans le
même bateau.
Lorsque nous considérons la physique de la conscience collective, la
nature de l’incohérence et de la cohérence devient de plus en plus
importante. Notre propre gestion émotionnelle figure aussi en tête de
liste des priorités. Selon notre degré d’autogestion, nous pouvons
détourner une partie de cette influence stressante. Cependant, nous
pouvons demeurer vulnérables aux augmentations de la fréquence du
stress dans le monde qui nous entoure, augmentations qui amplifient
notre surfonctionnement mental et notre réactivité émotionnelle, et
nous font dépasser notre seuil de tolérance.


COHRENCE / DECOHERENCE : GERER LES “ONDES” DE STRESS


L’élan de stress global est évident, mais une force tout aussi
puissante s’y oppose. Même lorsque les ondes de stress et d’incohérence
augmentent, l’énergie de la cohérence – l’autre face de la vie en
cette époque de changement – joue en notre faveur.
Au milieu du stress croissant, un nouvel élan vers la cohérence est
en train de se créer. Mais nous ne pouvons le syntoniser et
l’actualiser que par la gestion et l’équilibre émotionnels, des
aptitudes qui manquent à une grande partie de la société. Si nous
demeurons sous l’emprise de l’anxiété, de la peur, de la démission ou
du refus de changer, le rythme constamment accéléré de cette époque
nous apportera continuellement des défis. Trouver en nous l’élan du
coeur est la meilleure façon de nous aider et d’aider les autres à
traverser cette ère de transition.
Tandis qu’il se transmet en ce moment plus d’incohérence que de
cohérence dans la conscience de masse, nous pouvons voir une énorme
preuve de l’élan de cohérence. De plus en plus de gens se parlent à
partir du coeur, suivent leur coeur et essaient d’avoir plus de
reconnaissance et de compassion, ainsi qu’un meilleur équilibre
personnel. Des best-sellers comme « Ne vous noyez pas dans un verre
d’eau » ( par Richard Carlson) et « L’abondance dans la simplicité » (de
Sarah Ban Breathnach) nous rappellent l’importance d’éprouver de la
gratitude et de la joie de vivre.
Bien des gens sont en train de changer leurs valeurs et leurs
priorités. Ils en ont assez de mener une vie d’ambition et de
préoccupations terre à terre. L’intérêt croissant pour les pratiques
spirituelles et religieuses de toutes sortes montre bien que les gens
recherchent quelque chose de plus. Ils se tournent vers leur intérieur
du mieux qu’ils peuvent, cherchant un sens et un but à leur vie. Cela
révèle un désir d’établir un lien avec le coeur et avec l’esprit.
Chaque fois qu’une personne s’efforce d’entrer en contact avec son
être le plus profond, d’équilibrer ses émotions et de détourner l’élan
de stress, d’autres en bénéficient. Lorsqu’un plus grand nombre
d’individus auront appris à garder leur calme et leur équilibre et à ne
plus accroître l’incohérence qui les entoure, ils aideront à
contrebalancer la fréquence du stress. Cela permettra à d’autres de
surfer plus facilement sur les vagues du changement au lieu d’être
écrasés par elles. Cet élan de cohérence facilite l’apparition d’une
nouvelle conscience et de nouvelles solutions aux défis sociaux.
L’humanité a atteint un point de l’évolution où l’intelligence du coeur
est essentielle. Dans un proche avenir, la gestion émotionnelle ne
semblera plus tellement une option; elle sera un élément de première
nécessité. Activer l’intelligence du coeur facilite la gestion
émotionnelle et nous aligne sur l’élan de cohérence. Pleinement
utilisée, l’intelligence du coeur nous mènera vers les nouvelles
solutions dont nous avons besoin pour affronter les défis planétaires.
Elle nous révélera également notre technologie intérieure : la
cybernétique de nos pensées et de nos sentiments.
Notre expérience de l’intelligence du coeur nous amène à prédire que,
dans les années qui viennent, des progrès se produiront encore plus
rapidement dans la technologie intérieure qu’il n’y en a eu dans la
technologie extérieure depuis un siècle. Nous savons que c’est là une
affirmation ambitieuse, mais nous ne la faisons pas à la légère; elle
est basée sur le fait que la cohérence est plus puissante et mieux
organisée que l’incohérence. Rappelez-vous : la force cohérente d’un
laser est beaucoup plus puissante que celle d’une lampe à
incandescence. L’incohérence du système humain crée du stress et du
désordre. La société en a assez. Il est temps d’explorer le potentiel
de la cohérence.


L’intelligence du coeur D.Childre & H.Martin
Heartmath France http://www.heartmath.fr/