gaia4

Je suis au plus haut point énervé par toutes des théories sur l’ascension, par les groupes au sujet de l’ascension, par le travail sur le corps de lumière pour le préparer à l’ascension vers la 5e dimension. Vous savez où cela mène ? À la perte totale de l’ancrage ! Voilà de quoi il s’agit. Les ascensionnistes sont des proies terriblement faciles. Comme tous ceux qui n’ont aucun ancrage, on peut facilement les manipuler. Nombreux parmi ces volontaires sont doués spirituellement. Mais malheureusement vos forces ne peuvent plus servir à la Terre parce que vous avez abandonné votre contact avec elle, et vos forces sont utilisées par des êtres de l’ombre, même si vous croyez le contraire. Et comme vous croyez à la Fédération Galactique, vous ne pouvez pas voir les nombreux vrais groupes de nos amis. Mais ils sont là, et ils ont besoin de notre aide tout comme nous avons besoin de la leur.

Pour moi, penser que les gens spirituellement supérieurs seront sauvés de la chute, alors que les autres, qui n’en sont pas encore là, devront encore passer quelques millénaires dans leur destin d’esclave terrestre – cette pensée est pour moi plutôt un signe de sous-développement spirituel. Je n’aime pas citer la Bible, mais il se pourrait bien que les premiers soient les derniers. Pour ce que j’ai pu constater jusqu’à présent, le rôle dans lequel quelqu’un se trouve (plus ou moins coincé) ne dit pas grand-chose de sa véritable évolution. Ceux justement qui avec beaucoup de courage ont combattu et combattent encore contre les ténèbres, sont peut-être ceux qui errent dans les rues comme des asociaux ou des demi-fous. D’autres osent à peine se servir de leurs forces particulières, parce que dans des vies antérieures, ils ont été abominablement torturés à cause d’elles ; ils végètent dans une vie d’inconscience sans rien connaître de leur passé. Ces humains sont hautement évolués et ont combattu avec bravoure. (Ce fut leur erreur.) Ceux qui en ce moment attendent leur salut sont généralement plutôt des lâches.

Encore autre chose au sujet du « salut ». Sur la base de nombreuses perceptions et de nombreux contacts, je peux dire la chose suivante : les Gris non plus n’ont pas été sauvés. Ils ont perdu leur planète dans ces mêmes circonstances qui prévalent en ce moment chez nous – par la destruction progressive de leur planète par le jeu d’influences ennemies restées inaperçues. La majorité des Gris s’est retrouvée en esclavage, a fait l’objet de manipulations génétiques, a été programmée, implantée. Ils croient aujourd’hui devoir nous combattre. Quelques-uns ont pu se cacher dans certains coins de l’univers.



Fin des temps

L’idée d’une fin des temps, d’une apocalypse, a été implantée par les Draconiens dans la psyché humaine il y a fort longtemps. Et les Dracos, les meilleurs psychologues des profondeurs, en connaissaient le résultat : perte de l’ancrage. Quelle que soit la forme sous laquelle on croit à l’apocalypse, que l’on ait peur de mourir et qu’éventuellement on se sauve vers les montagnes, que l’on croie que l’on va survivre parce qu’on est évolué spirituellement, ou que l’on croie que la Fédération Galactique va venir nous chercher à temps, ou que l’on pense que de toute façon on ne peut rien faire et que l’on continue à vivre comme d’habitude jusqu’à ce que tout saute, dans tous les cas l’ancrage est parti, car toutes ces pensées gênent la confiance en la Terre. Et sans ancrage nous sommes particulièrement faibles et vulnérables. Ce qui doit émerger finalement à la fin des temps, c’est le pouvoir des Dracos sur les humains. Si nous arrivons à les mettre dehors, notre planète pourra devenir un Paradis à peine imaginable.



Indigos

Les humains qui viennent de groupes extraterrestres amis et qui se sont incarnés en tant qu’hommes n’ont rien à voir avec les soi-disant enfants indigo. Je ne sais pas ce qu’il en est des infants indigo. Une chose est sûre – celui qui arrive avec des facultés sortant de l’ordinaire se retrouve sur la liste repto des hommes à abattre, et il doit combattre sans fin. Aucune aura bleue ne peut te sauver. Si tu crois qu’en tant qu’indigo tu as un contrat important à accomplir ici, mais que tu vas bien, il y a quelque chose qui cloche.



Tout ceci n’est qu’un jeu (?)

Sans arrêt on essaye de me convaincre que tout ceci n’est qu’un jeu. Il ne faut pas prendre parti, il faut rester en dehors. On pense que je me suis laisser hypnotiser par ce combat contre les Reptos. Et si je n’arrête pas, le combat va devenir de plus en plus difficile. Je connais ces théories depuis des dizaines d’années, et pendant peu de temps, je les ai même défendues. Mais ceux qui y croient sincèrement (et qui éventuellement considèrent cette attitude comme une illumination) perdent leur ancrage. Celui qui ne prend pas parti pour la Terre perd son ancrage. Peut-être pensent-ils qu’ils n’en ont pas besoin, ils sont tellement proches du divin ? Je crois que celui qui pense ainsi va perdre son point fixe, sa base, et ne sera bientôt plus capable de se défendre contre quoi que ce soit. C’est déjà arrivé pour certains, et le résultat n’était pas beau à voir.



Que peut-on faire ?

Toujours important : libérer ses anciens liens karmiques, ce dont j’ai déjà parlé dans d’autres articles. Ainsi on libère ou on renforce certaines facultés. D’ailleurs, au sujet de ces facultés, il semblerait que les Reptos aient la capacité de nous mettre des limites. C’est-à-dire que nous ne sommes en ce moment pas capables de nous guérir complètement, ni d’utiliser toutes nos forces. J’ai décrit au-dessus d’où ils tirent cette capacité. Que pouvons-nous y changer ? Aucune idée.

Développer et approfondir une conscience unifiée par rapport à la Terre. Celui qui n’a pas de facultés extrasensorielles peut au moins se représenter la Terre comme une partenaire et parler avec elle, par exemple sur le temps que tu voudrais qu’il fasse. Celui qui a certaines facultés à utiliser peut naturellement le faire, mais il devrait le faire pour guérir des lieux. Celui qui a du mal à reconnaître le parasitage peut demander. Par exemple, je pose toujours la question au sujet de trois catégories principales : les êtres de l’ombre, les énergies sombres et les âmes de défunts non libérées. Et puis je ressens la réponse énergétique. Les deux premiers points peuvent être détaillés autant que l’on souhaite.

Il est important de travailler sur le climat. La Terre veut nous offrir un climat agréable, mais on l’en empêche sournoisement. Elle a besoin de notre influence bienveillante. Vous devez trouver votre solution individuelle. Essayez. Le plus important, c’est le contact. Je peux vous donner un conseil issu de l’expérience : n’influencez le climat que dans la région où vous habitez. Vous ne pouvez pas combattre une sécheresse en Afrique si vous n’y vivez pas. Mais là où tu habites, tu peux stopper un orage, mettre fin à une sécheresse, etc. Ce sont des expériences que j’ai faites ces dernières années.



La situation est sérieuse et dangereuse, mais évitons les peurs injustifiées, surtout avec toutes ces histoires sur 2012. C’est l’intention de nos ennemis de nous faire très peur. L’apocalypse n’existe pas, ni naturelle, ni voulue par Dieu. Nos ennemis tentent de mettre en scène une apocalypse. Si nous comprenons cela, nous pouvons mieux nous défendre.

Je sais que certains individus, et des petits groupes, sont arrivés par leurs propres recherches très près de la vérité, et qu’ils travaillent sans relâche à la guérison de l’humanité et de la planète. Ils font du bon travail. Mais la grande percée n’est pas encore en vue.

http://www.psitalent.de/Fr/Erreursfatales.htm


Ce texte est extrait du site psitalent traduit en 5 langues :
http://www.psitalent.de/Fr/Findex.htm