01-blade-runner

Une méthode révolutionnaire de NAISSANCE DES ENFANTS AVEC LE MATERIEL GENETIQUE DE TROIS PARENTS a été développée par les scientifiques britanniques. Cette méthode vise à EVITER LE RISQUE DE NAISSANCE AVEC DES MALADIES HEREDITAIRES GRAVES.

Selon les auteurs du projet, il s’agit d’extraire des éléments sains de l'ADN de l’ovule et la mère et les incorporer dans l’ovule d’une donneuse, pour l’implanter ensuite dans l’ovaire de la future mère. AINSI, L’ENFANT QUI SERA NE, AURA A LA FOIS LES GENES DE SA MERE, DE SON PERE ET DE LA DONNEUSE.

Même si cette opération permettra à l’enfant d’éviter le risque de maladies héréditaires, elle PROVOQUERA UNE VERITABLE POLEMIQUE ETHIQUE, avertissent juristes britanniques. Il s’agit en fait de la NAISSANCE DES ENFANTS «HYBRIDES», ce qui comporte certains RISQUES.

Selon la conclusion des scientifiques qui ont développé le procédé, la nouvelle technologie vise à EVITER LE RISQUE DE NAISSANCES AVEC UNE CINQUANTAINE DE MALADIES INCURABLES LIEES A LA CECITE, LA SURDITE, DES MALADIES RENALES ET CARDIAQUES. Le premier enfant sans gènes «dangereux» DEVRAIT NAITRE EN GRANDE-BRETAGNE DANS LES DEUX PROCHAINES ANNEES.


Source: La voix de la Russie