*

cimetierre-530-350

L'encre n'était pas sèche sur le Traité de Paix de Versailles que les Illuminati commençaient déjà à travailler pour la Deuxième Guerre Mondiale en mettant sur pied Adolf Hitler et le Parti Nazi.

 

Avant 1919, Hitler avait été un « tueur à gages » ayant de nombreux amis juifs qui flirtait avec le Communisme et avec le Socialisme. Du jour au lendemain il devint un virulent anticommuniste et antisémite. Il était devenu officier du Renseignement. Tout au long des années 20 le Reichswehr a secrètement fondé son parti et formé ses SA « Chemises Brunes ».

Je soupçonne que le général Kurt Von Schleicher était l'homme fort des banquiers Illuminati comme Max Warburg, dont le QG de l'IG Farben à Francfort a été épargné par les bombardiers alliés, et dont la mère juive a vécu dans le confort à Hambourg tout au long de la guerre.

Dans les Protocoles de Sion [document considéré comme faux et d'origine douteuse], l'auteur, un banquier Illuminati, prétend qu'ils créent l'antisémitisme quand il sert leur objectif. « L'antisémitisme nous est indispensable pour la gestion de nos petits de frères... cette affaire a été un sujet de discussions répétées parmi nous. » (Protocole 9). Hitler est un exemple de la manière dont l'antisémitisme a été créé. L'auteur continue :

 

« C'est de nous que tout engloutissement dans la terreur procède. Nous avons à notre service des gens de toute opinion et de tous les partis: des hommes désireux de rétablir les monarchies, des socialistes, des communistes et des partisans de toutes sortes d'utopies. Nous les avons tous mis sous le harnais; chacun à sa manière, miné le reste du pouvoir et essaye de détruire les lois existantes. Par ce procédé, tous les gouvernements sont torturés; Ils hurlent pour réclamer le repos; et, pour l'amour de la paix, ils sont prêts à tous les sacrifices. Mais nous ne leur laisserons aucune paix jusqu'à ce qu'ils aient reconnu notre Super gouvernement international... »

Là, en noir et blanc, s'étale la motivation derrière l'ONU, l'UE et le NAU [Union de l'Amérique du Nord, NDT], et chaque guerre jusqu'à aujourd'hui. Mais, pour se protéger, les banquiers nous ont incités au « penser raciste ». Comme si plus de 1% de juifs faisaient consciemment partie de leur abominable et diabolique conspiration.

 

L'histoire moderne consiste en ce plan à long terme d'une puissante clique satanique fomentant des guerres inutiles afin d'asservir l'humanité en détruisant la nation, la religion, la race [1] et la famille. La plupart des historiens sont payés pour obscurcir ce fait horrible [2] : Les individus responsables en définitive d'Auschwitz et des Goulags, d'Hiroshima et de Verdun, mènent toujours le monde. Ils sont responsables du 911 et de l'Irak.

Nos leaders sont choisis pour leurs capacités au mensonge et à suivre les ordres. Les conflits sont des mascarades entre « antagonistes » qui en réalité servent les mêmes maîtres.(Pour les nouveaux venus, les Illuminati se composent de membres choisis dans les familles dynastiques juives des banques centrales, mariées entre elles avec l'aristocratie euro-étasunienne, qui ont atteint les degrés les plus élevés de la franc-maçonnerie cabalistique.)

 

 VERSAILLES

 

Le Dr. E.J. Dillon du London Daily Telegraph a écrit dans son livre « The Inside Story of the Peace Conference » (1920) : De nombreux délégués déduisirent « qu'à l'avenir le monde sera régi par des individus anglo-saxon, infléchis à leur tour par leurs éléments juifs... » (c'est-à-dire les banquiers centraux et leurs hommes à tout faire) p. 497.

L'Allemagne était l'obstacle principal à utilisation de l'Angleterre et des USA pour imposer le gouvernement Illuminati au monde. Alors, de lourdes réparations furent imposées à l'Allemagne pour l'attirer dans une autre guerre mondiale beaucoup plus dévastatrice.

Hitler n'est pas arrivé au pouvoir avant 1933 mais l'Allemagne a entamé son réarmement en 1919 en violation des clauses de Versailles. Les alliés ont fermé les yeux sur un énorme programme russo-allemand, qui voyait les soldats communistes et allemands s'entraîner en Russie avec les derniers armements, incluant des bases entières consacrées aux forces aériennes, aux blindés et à la guerre chimique. Quand Hitler a pris le pouvoir en 1933, l'Allemagne avait déjà une force aérienne supérieure.Une autre façon pour le Reichswehr d'esquiver Versailles était de financer et de former des organisations paramilitaires comme les SA nazis qui pourraient plus tard être incorporés à l'armée régulière.

Le général Kurt von Schleicher et les capitaines Karl Mayr et Ernst Roehm étaient responsables du programme « Werhmacht Noire ».

Sefton Delmer, qui était le correspondant du Daily Express à Berlin, décrit tout cela dans son autobiographie « Trail sinister » (1961). Il cite des documents témoignant qu'Hitler « agissait sous les ordres de Mayr quand il a rejoint le minuscule Parti des Travailleurs Allemands et a commencé à le développer... » (64) Delmer dit que Mayr a aussi financé les grands rassemblements et les brochures dans lesquelles Hitler s'en prenait aux juifs. « Cette campagne anti-juive... avait été promue par rien de moins que l'autorité des officiers d'état-major du Reichswehr. » (63)

Le but du Reichwehr était de créer un soutien politique populaire pour la Deuxième Guerre Mondiale. Selon Delmer, « Schleicher a déboursé pas moins de deux millions de livres des fonds secrets du Reichswehr pour les troupes d'assaut nazies... » (120) Ils ont aussi été financés par des industriels et des banquiers Illuminati.

(Né et élevé à Berlin, Sefton Delmer a personnellement connu Hitler, et il a eu [accès à] un large éventail de sources confidentielles. Durant la guerre, il a pris en charge la « propagande noire » britannique continue sur une gamme de stations radio visant les soldats allemands.)

 

 HITLER, « ANTICOMMUNISTE, ANTISÉMITE »

Le Communisme, le Nazisme et le Sionisme sont des triplets, des mouvements conçus et consolidés par les Illuminati pour duper et manipuler l'humanité.

Dans son livre « The Hidden Hitler » Lothar Machtan, professeur d'histoire à l'université de Brême, dit qu'Hitler a presque rejoint les communistes en 1918. Il a demandé un poste élevé au parti qui l'aurait exempté du travail, mais ils ont refusé. « Hitler n'a pas mis le pied dans un camp d'extrême droite avant d'être rejeté par les groupes de gauche, » écrit Machtan. (71)

Ce livre affirme qu'Hitler était un homosexuel actif avec un épais dossier de police [concernant] des plaintes pour agressions sexuelles à Vienne et à Munich.

Selon Ian Kershaw, Hitler a participé à des démonstrations pro-socialistes et pro-communistes en 1918-1919 et a servi en tant que délégué du Conseil des Soldats Socialistes. (« Hitler : 1889-1936 Hubris, p 118-120.)

 

Selon Brigitte Hamann, les meilleurs amis de jeunesse d'Hitler à Vienne étaient juifs. Il a bénéficié de la charité juives. Des juifs achetaient la majeure partie de ses illustrations. Pour cette raison, il était évité par les vrais antisémites. (« Hitler's Vienna : A Dictator's Apprenticeship », pp. 347-352)Hamann suggère que les idées d'Hitler sur la pureté et la supériorité raciales aryennes ont été échafaudées à partir des juifs. Elle cite Hitler :

« À travers Moïse le peuple Juif a reçu une règle pour la vie et pour vivre la vie de celui qui a été élevée dans une religion entièrement façonné pour l'essence de sa race, et simplement et clairement sans dogmes ni règle de religion douteuse... contenant ce qui servait le... bien-être d'un peuple, rien envers la considération des autres. » (351)

 

 CONCLUSION

Il y a de la nostalgie pour Hitler, dans la conviction qu'il a représenté la résistance au Nouvel Ordre Mondial. En fait, il a été créé par les Illuminati pour entamer une autre guerre. Il est possible qu'il se ait rompu avec eux à un certain point. D'autre part, il a pu avoir délibérément saboté la cause nazie en ne promettant pas de libérer le peuple sous le joug communiste.

De même, la croisade de Hitler contre les juifs ordinaires était gratuite et allait à l'encontre du but recherché, coûtant à l'Allemagne le soutien international et la bombe atomique. La campagne antisémite semble élaborée par les Illuminati pour créer des conflits raciaux et pour traumatiser les juifs pour faire avancer l'ordre du jour sioniste. Le taux de mariage consanguin [juifs] en Allemagne était de 60% ; dans une autre génération les juifs allemands auraient eu peu de valeur en tant que pions des Illuminati. [3]

Les gens accrochent leurs espoirs sur des chefs comme Poutine ou Ahmadinejad, mais comme Hitler ils étaient d'obscurs personnages qui ont été élevés au pouvoir par une main invisible. Nous n'avons pas de vrais leaders politiques (ou culturels), juste des pions d'Illuminati.

L'histoire humaine est toujours la même : Une minorité veut monopoliser toutes le pouvoir et la richesse, aux dépens de la masse.

Les tueurs en série des multitudes sont responsables. Peu importe comment ils se rendent aimables, ils retourneront toujours à leur forme sauvage. L'Irak et le 911 sont des exemples.

Si seulement ils pouvaient consacrer leur énergie au bien au lieu du mal, le monde serait plein de joie.

http://www.savethemales.ca/001936.html

Traduction de Pétrus Lombard