5419685-8084659

Manifestation contre une expulsion Terrassa, près de Barcelone (Photo Plataforma Afectados Hipotecas)

ESPAGNE. Une étude du Collège national des Huissiers a mis à jour le chiffre stupéfiant du nombre d'expulsions réalisées en 2012 en Espagne : 30 034 familles ont été délogées l'an dernier, soit 115 expulsions par jour ouvré, ou encore... une expulsion toutes les 15 minutes !

En incluant les logements secondaires les biens immobiliers confisqués par les banques atteignent 38 778.

Les régions de Madrid, Valencia, la Catalogne et l'Andalousie sont les plus touchées par un phénomène aux graves conséquences sociales. Ce qui justifie la tension politique, et les manifestations croissantes des comités de soutien aux expulsés, dont la stratégie vise aujourd'hui à accentuer la pression jusqu'aux alentours des résidences privées des ministres.

En réponse, la « numéro deux » du Partido Popular et coreligionnaire de Mariano Rajoy, Maria Dolores de Cospedal, accuse ces manifestants de « nazis ». De l'huile sur un feu qui semble totalement échapper au gouvernement espagnol.

D'autant que le rythme des expulsions se maintient à un niveau toujours aussi alarmant.