Les implants pourraient etre remplacés par le tatouage RFID plus populaire

1Tatouagelectronique

Par La rédaction de ZDNet.fr |

800px-Dr

Directrice de la Darpa, l’agence de recherche de l’armée américaine, de mi-2009 à mars 2012, Regina Dugan l’a quittée l’an dernier pour diriger les "projets spéciaux" chez Motorola, détenu par Google. Elle a exposé le 29 mai à la conférence annuelle All Things Digital quelques-uns de ces projets.
Le premier est un tatouage électronique (en fait plutôt une sorte de patch, l’objet n’étant pas définitivement dans la peau) qui pourrait servir à s’identifier. C’est un projet développé par MC10, une entreprise partenaire de Motorola ; Regina Dugan a montré un de ces tatouages électroniques, qu’elle porte à l’avant-bras.
Une pilule qui émet un signal depuis le tube digestif 
L’objet contient une antenne et des capteurs intégrés, et Motorola s’intéresse à l’ajout d’éléments d’identité à cette technologie. Selon Dugan, les jeunes adoreraient porter des tatouages électroniques, "tant que ça n’emmerde pas leurs parents". ben voyons
Dans la même veine de l’authentification intégrée, elle a montré une pilule à avaler, qui réagit à l’acide de l’estomac en produisant assez d’électricité pour produire un signal, qui via le corps deviendrait un mot de passe. Cette pilule est créée par une entreprise nommée Proteus Digital Health ; elle a été autorisée par la Federal Drug Administration (FDA).
Ce genre d’innovations ne sont pas près d’arriver dans le commerce( dit elle ,tu penses ), "mais c’est un signe de la nouvelle audace chez Motorola", a expliqué le patron de Dugan, Dennis Woodside, qui dirige Motorola. "Si vous voulez être sûrs que votre innovation échoue, a déclaré Regina Dugan, essayez d’en exclure le risque. L’ennui est l’ennemi de l’innovation."


Le projet CURVACE des yeux d’insecte miniatures fixés sur des drones

images

Des scientifiques suisses, allemands et français ont étudié le fonctionnement d’un œil d’insecte et ont conçu et fabriqué le premier œil composé artificiel courbe miniature entièrement opérationnel, annonce la Commission européenne

Le projet CURVACE (curved artificial compound eyes) a permis de réaliser des « yeux d’insecte » miniatures, qui « présentent un potentiel industriel important dans les domaines de la robotique mobile, des vêtements intelligents et des applications médicales ».

Fixé sur des drones

Cet œil artificiel pourrait être utilisé dans des domaines où la détection panoramique des mouvements est primordiale, souligne la Commission: il pourrait être fixé sur les voitures pour détecter efficacement les obstacles ou intégrés dans des micro-drones (MAV).

« Leur faible épaisseur et leur souplesse intrinsèques permettraient également de les intégrer dans des tissus pour fabriquer des vêtements intelligents, tels que des chapeaux munis d’un système avertisseur de risque de collision destinés aux personnes malvoyantes. Des yeux composés artificiels flexibles pourraient aussi être fixés aux murs et au mobilier de maisons intelligentes afin de détecter les mouvements », cite encore le communiqué, mentionnant les personnes âgées en « autonomie assistée à domicile » et la prévention des accidents chez les enfants.

Les caractéristiques et fonctionnalités de l’œil composé sont similaires à celles de l’œil de la mouche drosophile. L’œil est un petit objet cylindrique (12,8 mm de diamètre, 1,75 gramme), constitué de 630 yeux élémentaires, composé chacun d’une lentille (172 microns) associée à un pixel électronique (30 microns).

Un très large champ de vision

Ces capteurs possèdent des propriétés optiques avancées, notamment un champ visuel panoramique sans distorsion de 180°x60° et une grande profondeur de champ, et peuvent s’adapter à des conditions d’éclairage très variées.

Cinq établissements collaborent à ce projet: l’EPFL (Suisse), l’université d’Aix-Marseille et le CNRS (France), ainsi que le Fraunhofer Institute for Applied Optics and Precision Engineering et l’université de Tübingen (Allemagne), qui y ont travaillé ensemble d’octobre 2009 à juin 2013. Le budget total du projet est de 2,73 millions d’euros, dont 2,09 millions financés par l’Union européenne.

Les résultats ont été publiés dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences of the USA (PNAS).

http://www.smartplanet.fr/smart-technology/biomimatisme-un-ail-daeinsecte-artificiel-pourra-atre-intagra-dans-des-robots-et-des-vahicules-27358/

Posté par rusty james à 14:35 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

Les origines divines de l’ADN le code de Dieu.

transhumanismGregg Braden dans son livre Les origines divines de l’ADN

Est-il possible que l’existence de l’humanité soit l’effet d’un acte créateur intentionnel ?

Le Code de Dieu est une œuvre de grande valeur pour chacun de nous. L’auteur, scientifique et conférencier de renommée internationale, parvient à faire sauter les cloisons qui, traditionnellement, séparent l’histoire, la science et la religion. Il nous présente une synthèse brillante et originale de ses recherches, en révélant où se cache le secret de l’unité entre tous les êtres humains et en nous dévoilant où se trouve la clef de notre salut.

Gregg Braden a découvert dans l’ADN humain le principe unificateur qui pourra nous permettre de résoudre les divergences et les conflits qui ont provoqué tant de massacres au siècle dernier, tout en soulignant combien le lien qui nous unit est profond et durable.
57800775
Le livre expose en détails la fabuleuse découverte de la correspondance entre les alphabets bibliques des langues hébraïque et arabe et notre alphabet génétique : il révèle également la présence en nous d’un code perdu, en mesure de fournir des éléments décisifs sur le mystère de nos origines.

Ce que Le Code de Dieu parvient à mettre en évidence va bien au-delà de l’aspiration philosophique et visionnaire de celui qui cherche ardemment à faire l’expérience que nous sommes tous une seule et même entité : il s’agit de la preuve scientifique concrète, génétique, que le nom de Dieu est gravé à l’intérieur du corps physique de toute femme, de tout homme et de tout enfant, du passé comme du présent.

Ce livre se présente donc à nous comme une occasion nous invitant à expérimenter un état de réalisation de soi plus profond, très personnel et en même temps universel (car il est inscrit dans la nature de chaque être), en mesure de transformer notre vie en lui donnant un sens bien plus grand que celui que nous lui avions attribué jusqu’alors.

Aujourd’hui les motifs de querelle et de division entre les individus, les familles, les religions et les nations ont atteint des proportions démesurées : il devient urgent de rassembler la sagesse du passé et la science (qui représente l’avenir) afin de mettre au point de nouveaux et puissants moyens en mesure d’apporter des solutions concrètes aux problématiques actuelles.
713045443
Ce livre nous parle de manière claire et simple d’un principe unifiant qui transcende toute séparation fondée sur les différences existant entre les membres de la famille humaine.

Voir dans l’ADN humain un message provenant d’un pouvoir supérieur est une thèse dont les implications sont vastes et controversées, pour certains à la limite de l’insoutenable : car le message contenu dans l’ADN nous livre les clefs pour la construction d’une paix durable, tout en nous invitant à jouer consciemment un rôle toujours plus actif dans le miracle de notre existence.
http://www.macrolivres.com/livres/le_code_de_dieu.php

Selon les enseignements bibliques et cabalistiques, la structure du corps humain provient de la vibration de la Parole Divine.
Le Livre de la Connaissance : Les Clés d’Enoch® (1973, 1975, 1977,) expliquent la parfaite corrélation entre les lettres du Nom Divin et les lettres chimiques (A T C G U).

Le nom Divin est la véritable clé derrière le code de transcription de chaque lettre chimique à l’origine du développement du corps humain.9782858294718FS
En 1973, alors qu’il travaillait à l’université de Californie, le Dr HURTAK en est arrivé à la compréhension qu’il existe un lien entre une série d’aspects linguistiques et génétiques lesquels sont en rapport avec la façon d’écrire le Nom Divin dans la bible hébraïque (YHVH ou HYWH). A partir de ce Nom Divin adn angélique, il conçut un code génétique source composé de séries de 3 lettres incluant également les codes de « début » et de « fin » de séquence, inhérente à chaque séquence d’acides aminés et d’acides nucléiques.

Cette étude fut présentée par le Dr JJ. Hurtak en juin 1973  devant les membres de l’Académie de Parapsychologie et de Médecine  et rendue publique dans son ouvrage : Le Livre de la Connaissance : Les Clés d’Enoch®.  Depuis, ce livre a été traduit en 10 langues et représente la Matrice reliant le langage et la génétique dans l’usage du nom divin YHWH.

adn1
Concernant la combinaison des codes de l’ADN, qui fabriquent les très complexes acides aminés, la clé 202  - du Livre de la Connaissance : Les Clés d’Enoch®- décrit le code de l’ADN dans une série de matrices mathématiques. La première, et la plus importance grille, est constituée de la permutation du Tétragrammaton c'est à dire, des 4 lettres hébraïques qui veulent dire Yahweh (Yod-He-Wod-He ou Yod-He-Vav-He).

Cette matrice est appelée « Mot – Esprit » Ce tableau « Mot-ESPRIT » est constitué de groupes de 3 lettres issus du Nom de Dieu qui, dans leurs diverses combinaisons, emplissent les 64 cellules du tableau (ou matrice).

Bien que le Nom Divin soit formé de 4 lettres, en fait ce ne sont que 3 lettres (YHW ou V) qui sont utilisées (parce que le He se répète), tout comme l’Adn et l’Arn qui contiennent 4 lettres de nucléotides mais qui sont lues 3 par 3 pour déchiffrer un codon qui code un acide aminé de notre corps (Adénine, Guanine, Uracile/Thymine et Cytosine). Le Nom de Dieu ne doit pas être considéré comme statique, aussi peu d’ailleurs que ne le sont les séquences de l’Adn, car il peut être réordonné pour de nouvelles fonctions ( V-H-Y, H-Y-V, H-H-V etc ).
Dans les écritures de Jean 1 :1 il est dit « au début était le VERBE » et «  le Verbe était avec Dieu » et « le verbe est Dieu » citant ainsi un acte créatif à travers la Parole qui entre dans la Création à partir du code Divin YOD HE VAV HE

.toute existence, dans l’univers, est l’expression de cette immense sagesse.   Nous la considérons comme une information qui s’est d’abord articulée physiquement comme énergie puis condensée sous forme de matière.  Chaque particule, chaque être, de l’atome à l’humain, semble représenter un certain niveau d’information, de sagesse. »[10]

La recherche scientifique, à la fois dans le domaine du fonctionnement de la cellule et dans celui des particules de matière subatomiques, a révélé ce fait de manière indiscutable : la vie et l’univers ont pris naissance à partir du néant par la seule volonté d’une entité possédant un savoir et une sagesse supérieures.  Il ne fait aucun doute que celui qui possède ce savoir et cette sagesse et qui a conçu l’univers, à tous les niveaux, est Dieu Tout-Puissant.
il ya des preuves pour des gens doués d'intelligence et pour ceux qui réfléchissent 7 notes de musiques 7 couleurs de l'arc en ciel
et les 7 cieux  chaque vibration donne une forme et chaque lumière l'informe .
lorsque la lumière arrive sur terre chaque plante reçoit un message correspondant a sa longueur d'onde et sa fréquence la lumière informe la nature a son tour sur ce qu'elle doit faire.bien sure cela n'est écrit nulle part  c'est comme l'amour personne ne la jamais vu mais on le sent au plus profond de nous.nous savons que les cellules communiquent entre elles par des photons corrélés, donc de type laser.
photons3
que lorsqu'une cellule meurt elle émet de la lumière, preuve qu'elle en était constituée.
Non seulement le soleil nous envoie de la lumière (donc des photons), mais aussi des particules énigmatiques : les neutrinos qui - contrairement aux photons - ne véhiculent pas d'énergie. Ils sont donc susceptibles de faire de bons candidats au support de la pensée en tant qu'information. Ainsi nous serions bien, comme le prétend Emile Pinel,
anim_airglow