RUSTY JAMES

Le grand tissu de mensonges et de tromperies du gouvernement et de la science

http://newsoftomorrow.org/u

Gouvernants et scientifiques

Il y a quelques années, notre gouvernement a exigé que les scientifiques ne parlent que des effets des micro-ondes relatifs à la chaleur. « Vous ne parlerez pas d’autre chose. » C’est pourquoi on ne parle que de ça, et qu’ils nient tout ce qui n’est pas en lien à la chaleur. Ils nient même leurs 40 années de recherches qui les ont conduit là. Bien qu’ils ont dit avant que cela peut causer le cancer, et tous les autres dommages, maintenant ils disent : « non, impossible ». Ne faites attention qu’à la chaleur et tout ce qui compte est la chaleur.

[…] J’appelle cela du mensonge. Je crois n’avoir jamais autant vu de ma vie de menteurs dans le gouvernement. Pour le dire simplement, ils ont fait toutes ces recherches, ils connaissent les dangers, et ils ont décidé de mentir au public pour juste éviter les poursuites judiciaires et augmenter les profits de l’industrie. J’ai cela écrit noir sur blanc. De sorte que ces 40 dernières années, le gouvernement britannique a menti à la population, tout comme le gouvernement américain, canadien, australien… ils ont menti pour protéger l’industrie, pour protéger leurs profits, pour se protéger des poursuites… Ils sont purement et simplement des menteurs et on peut le prouver.

Tumeur du cerveau

J’ai déclaré, à Burmingham, dans ce pays, il y a probablement 15 ans, et je n’ai pas changé d’avis depuis, que je crois que cette industrie, et les parties du gouvernement qui l’encourage, seront responsables de plus de morts et de souffrances que tous les groupes terroristes du monde réunis. Avec la croissance de cette industrie ces derniers 15 ans, je dirais maintenant que ces gens vont probablement causer plus de morts et de souffrance que toute la Seconde Guerre mondiale. Est-ce un génocide ? Oui, sans l’ombre d’un doute. Et oui, ils vont rester impunis, car ils sont intouchables, ils sont en dehors de la loi.

Qui prend ces décisions en réalité ? Est-ce sanctionné par l’OMS ?

Bien sûr que non. Ce sont les mêmes gens qui siègent sur les certificats ICNIRP, sur notre gouvernement, sur les agences de protection sanitaire, et qui siègent sur l’OMS. Ce sont les mêmes. Il n’y en a probablement pas plus d’une vingtaine. En effet, ils vont à mon avis commettre le pire génocide qu’a connu la planète. Pas juste chez les humains, mais aussi sur chez les animaux, les plantes. Ils vont probablement causer plus de destruction qu’une guerre mondiale et dans quelques centaines d’années, quiconque aura survécu se demandera ce que nous avons fait pour l’arrêter.

L’histoire de la recherche sur l’homme sans le plein consentement

A la fin de la guerre il y eut l’Opération Paperclip. La plupart des scientifiques ont été graciés pour toutes les personnes qu’ils avaient tué et sur lesquelles ils avaient mené leurs expériences. On leur a attribué de nouvelles identités, principalement aux Etats-Unis, et ils vivaient une vie civile ordinaire. Ils étaient très bien payés, et ils travaillaient dans des laboratoires pour le gouvernement américain. Toutes leurs recherches ont changé de main. L’Opération Paperclip est le point de départ de tout le reste… du contrôle mental, des drogues, etc. Ils ont utilisé toutes leurs ressources… et il y avait un grand nombre de scientifiques.

Pour vous donner un exemple d’expérience, je sais qu’une de leur sous-rubriques concernait l’exposition de micro-ondes sur des femmes enceintes. Ils ont découvert qu’ils pouvaient provoquer une augmentation de 57.7% des fausses couches, et ce n’est qu’une de leurs expériences. Ce qu’ils faisaient en réalité était de tuer 57% de tous les enfants.

MK-Ultra

Ils combinaient des micro-ondes, ou ondes électromagnétiques, avec du LSD (diéthylamide de l’acide lysergique) sur des enfants de 4 ans… Ils menaient des expériences sur les gens, les faisaient souffrir autant qu’ils le voulaient, et parfois mourir. Peu importe si les personnes finissaient dans des cages en métal, ou des tombeaux de pierre. Comme je vous l’ai dit, toutes les limites ont été franchies, car il n’y a rien de plus bas que de s’attaquer à un utérus ou à un enfant. Vous ne pouvez pas tomber beaucoup plus bas, et c’est ce qu’ils faisaient.

Je n’ai jamais connu personne qui ne pouvait résister à un lavage du cerveau. Personne. En trois semaines. Je peux vous faire tuer quelqu’un en trois semaines. Et je n’ai pas peur de dire que ça a déjà été fait. J’ai eu un appel téléphonique à propos de cet homme qui a tué 70 personnes en Norvège. Quelqu’un m’a demandé si il pouvait être programmé pour le faire ? La réponse est oui, sans aucune hésitation. C’est extrêmement facile. Chacun de leurs programmes comportait des centaines de sous-programmes, et leur budget s’évaluait en milliards de dollars.

Le médecin de la mort, le Dr Mengele

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, un comité a été formé, par tous les alliés occidentaux, les Etats-Unis, et la Russie. On l’a appelé le Traité de Nuremberg. Celui-ci a été accepté par tous les pays à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il était conçu pour se protéger des gens comme Josef Mengele, le médecin de la mort. A Auschwitz, il conduisait des expériences sur des jumeaux. Puis il y a eu les japonais, torturant les américains, menant des expériences sur les soldats européens… C’est pourquoi on a fait le Traité de Nuremberg. Il était très bien défini et très distinct. Il disait qu’aucune expérience ne devait être menée sur personne, quelle que soit la raison, sans leur consentement – et cela inclut le rayonnement micro-onde. Et avant de donner leur consentement, les personnes devaient connaître tous les détails sur la durée de l’expérience, les conséquences, les dangers potentiels, et tous les troubles de santé éventuels. Cela devait être pleinement compris et expliqué, et ils devaient donner leur consentement individuellement.

Le Code de Nuremberg

Cela inclut Tetra, qui est une expérience qui va continuer jusqu’en 2018, étudiant les cancers et dommages cérébraux. Quiconque utilise Tetra est donc hors la loi… Mener des expériences avec Tetra et des micro-ondes, sur les gens, le personnel de service, les officiers de police, est donc illégal au regard du traité de Nuremberg.

De ce que je sais, le Code de Nuremberg a été créé après les procès de Nuremberg. Durant ces procès, il y avait des procès spécifiques nommés les procès des médecins. Vous souvenez-vous des condamnations prononcées ?

Ils ont été pendus. Je l’ai écrit ! Je l’ai écrit dans mes articles et je l’ai dit à la radio, j’étais d’ailleurs sur une radio internationale il y a 2 semaines, émettant dans 95 pays, et j’ai dit que les scientifiques à la fin de la guerre ont été pendus pour ce que les scientifiques aujourd’hui font en totale impunité.

Transcription d’une autre interview du Dr. Barrie Trower, d’octobre 2012

(Source : Veritas RadioIci et maintenant, traduction par Diouf)

Expériences sur des humains

Au cours des années 50 et 60, pendant la guerre froide, on a compris par accident que les micro-ondes pouvaient être utilisées comme des armes invisibles contre les soviétiques. Ceux-ci avaient bombardé l’ambassade U.S de micro-ondes et tous les employés de l’ambassade avaient développé différents cancers, cancers du sein et aussi des leucémies chez les enfants. On réalisa que les micro-ondes de faible intensité étaient l’arme invisible parfaite à utiliser contre les groupes dissidents partout dans le monde car on pouvait les rendre malades, leur provoquer des cancers, induire en eux des attitudes mentales différentes des leurs, tout cela en silence sans qu’ils puissent soupçonner être victime de radiations.

Pendant un an mon travail consistait à interroger des espions capturés, je devais apprendre les fréquences particulières des micro-ondes qu’ils avaient utilisées sur telle ou telle autre victime et quel était le résultat obtenu. J’ai commencé à monter un dossier et je suis probablement la seule personne au monde à posséder une liste aussi complète. Je connais les fréquences exactes de micro-ondes pulsées qui causent telle ou telle maladie physiologique, neurologique ou psychiatrique chez un être humain. Les gouvernements et les compagnies technologiques doivent être tenus responsables de leur collaboration à l’empoisonnement massif de l’humanité et de toutes les autres formes de vie, animale et végétale.

Introduction de l’émission de Veritas Radio 

Nous vivons dans un bain de micro-ondes, même pendant notre sommeil. On y trouve les téléphones portables, les téléphones sans fil, le WiFi et plus encore. La population qui est le plus en danger avec cette technologie, ce sont les jeunes filles. Le matériel génétique des cellules présentes dans leur corps qui deviendront par le suite des ovules fécondés est dangereusement altéré, et lorsqu’elles auront des filles, leurs anomalies génétiques seront transmises et leurs enfants, filles et garçons, naîtront avec les tares que nous observons aujourd’hui chez les animaux étudiés : malformations congénitales, trisomies, mucoviscidoses et autres maladies génétiques. Peut-on se protéger et protéger nos enfants du danger mortel des micro-ondes ?

Dans les années 60, Barrie Trower a été formé à l’usage militaire des micro-ondes par le gouvernement. Désormais retraité, il enseigne la physique, les mathématiques et la physiologie humaine.

Extraits de l’interview

Cela a commencé avec la loi sur les secrets officiels, établie pendant mes années de travail et faite pour protéger les citoyens de dangers émanant de pays ennemis, mais depuis, les gouvernements ont inversé la vapeur et ils utilisent cette loi pour protéger leurs propres opérations secrètes contre le public. Ils s’en servent également pour protéger les corporations et pour que ces industries ne soient pas victimes de procès intentés par les citoyens. Cette loi s’exerce maintenant contre le public pour le bénéfice des agences gouvernementales et des industries.

Au cours de la formation que j’ai suivie, vous apprenez tout, vous apprenez le mal que font ces ondes dans le corps et comment elles sont produites. Le WiFi est de loin la chose la plus mortellement dangereuse actuellement sur la planète. Dès 1976 les gouvernements savaient que les téléphones portables et le Wifi allaient causer des cancers et des détériorations neurologiques et physiologiques. Je travaillais à l’époque et un document top-secret émanant des États-Unis conseillait à tous les gouvernements occidentaux de régler une norme de temps d’exposition qui serait profitable aux industries concernées et qui les protégerait des procès.

La norme de temps d’exposition choisie était si élevée qu’il était impossible d’intenter un procès aux sociétés en utilisant ce document. Ils n’ont pas vérifié l’interaction des ondes de très faible intensité avec la cellule humaine. Ce mémo est toujours d’actualité et sert de référence, c’est pourquoi nous sommes maintenant dans cette pagaille.

Les industries ont mené leurs propres expériences et ont communiqué leurs résultats aux gouvernements, c’est-à-dire que ces ondes à un niveau très faible déclenchent des cancers et différentes maladies.

La phrase suivante vient du gouvernement américain, en 1986 et concerne les ondes émises par un téléphone à votre oreille ou bien par le Wifi lorsque vous êtes assis devant un écran.

« Nous pouvons changer le comportement des cellules, des tissus et des organismes entiers, avoir une mortalité infantile 6 fois plus importante, des malformations congénitales, et induire des tumeurs malignes dans la cellule humaine.« 

Sur une période de 40 ans, 500.000 personnes ont été testées (sans leur consentement et sans qu’elles le sachent), des étudiants, des militaires, des patients psy, des pauvres, des enfants de plus de 4 ans, des femmes enceintes, des musulmans et des catholiques. Un document rapporte qu’il s’agit d’une « réussite » d’avoir découvert comment influencer une personne pour qu’elle finisse par aller voir un psy, être « étiquetée » schizophrène ou paranoïaque puis confinée dans un hôpital psychiatrique.

De nombreuses personnes sont mortes après avoir subi, avec leur famille, des années de souffrance, et ce uniquement parce que les gouvernements voulaient faire des tests. Les scientifiques des États-Unis, du Royaume Uni, d’Australie et du Canada ont maintenu ces expériences secrètes.

D’où vient cette guerre des micro-ondes ? 

De l’Union soviétique et des États-Unis pendant la guerre froide.
Les soviétiques voulaient entendre les conversations de l’ambassade américaine, ils ont bombardé les fenêtres de micro-ondes (les ondes qui rebondissent sur une surface réfléchissante permettent d’entendre ce qui est dit) et il y eut une augmentation anormale de fausses couches, cancers, et leucémies chez les enfants. Les américains ont compris que des ondes entraient et ils ont agi de la pire des manières… Ils ont laissé faire pour observer de quelle façon leurs employés mouraient, quelles maladies ils développaient etc… Puis à la mort ou à l’invalidité des employés ils les remplaçaient et continuaient leurs observations.

John Goldsmith a écrit un article sur ce que cela fait d’être bombardé par des micro-ondes, énumérant les niveaux de radiation, les maladies, les anomalies génétiques. Les gouvernements britannique, américain et soviétique se sont rendus compte avec cette étude qu’ils détenaient l’arme parfaite, et ils n’ont pas laissé cette étude dans le domaine public.

Vous pouvez causer toutes sortes de maladies physiques et mentales, atteindre des glandes particulières avec des fréquences pulsées spécifiques (excès ou manque d’hormones), causer des comportements précis… (par exemple une fréquence de 6,6 pulsations/seconde incitera chez les hommes une agression sexuelle). De nos jours, les gouvernements de 150 pays mènent des tests sur la base de ces informations obtenues par les États-Unis. J’ai publié des articles sur le sujet. Nous sommes peut-être ciblés sans le savoir.

Les antennes = Very Big Brother

Antennes relai (micro-ondes)

Pourquoi implanter plus d’antennes que ce qui est nécessaire au réseau des téléphones portables ?
Ces antennes sont une des raisons pour laquelle les services secrets des gouvernements autorisent les industries à utiliser ces ondes. Ils savent maintenant exactement où les citoyens se trouvent (s’ils ont un portable sur eux). Si celui-ci est éteint, même complètement, il peut toujours être activé sans que vous le sachiez si bien qu’où que vous alliez, le gouvernement peut entendre tout ce que vous dites même si votre mobile est éteint. Si le téléphone a une caméra et qu’il est posé sur une table et pas dans votre poche, ils peuvent voir à qui vous parlez. Ils savent ou vous êtes et tout ce que vous dites est enregistré et classé. Ces antennes sont reliées à des ordinateurs très puissants.

Beaucoup de gens pensent : Ils peuvent me suivre et m’écouter autant qu’ils veulent… je ne suis pas si important. En fait, c’est faux. Si vous allez chez le médecin, ils entendent ce que vous lui décrivez, si vous allez à un endroit où vous ne devriez pas vous trouver, si vous avez une maîtresse ou un amant ou encore si vous faites quelque chose que vous n’aimeriez pas voir à la une du journal, tout ça est classé également. Vous pouvez être suivi dans les magasins, dans votre maison, dans votre jardin, ils savent quand vous êtes aux toilettes et ils savent avec combien de personnes vous dormez. Tout ce qu’ils veulent savoir sur vous, ils le savent.

Il existe même une machine utilisée actuellement qui s’appelle Celldar, comme radar mais pour les portables. Où que vous êtes, l’ordinateur de ces antennes peut vous suivre et supprime tout ce qui est immobile (immeubles, arbres…) de façon à vous voir à n’importe quel endroit, et s’ils le veulent ils peuvent envoyer n’importe quelle fréquence parmi les 600 connues, qui interagira avec votre corps et causera n’importe quelle maladie neurologique ou physiologique.

N’oubliez pas qu’à chaque fois que vous mettez votre téléphone en marche, à chaque fois que vous regardez votre écran d’ordinateur, à chaque clic que vous faites, quelqu’un quelque part garde et classe cette information.

Allo, Papa ?

Nos corps ont de nombreuses fréquences, très variées. A la fin de mes études d’espion, ou d’agent, j’avais une liste d’environ 30 fréquences pulsées différentes pouvant provoquer 30-40 maladies, y compris la cécité ou une crise cardiaque. Aujourd’hui la liste en contient plus de 600. Plus vous avez de fréquences, mieux vous êtes armés. C’est ce qui a été développé ces 60 dernières années.

Nous avons maintenant un système qui peut, par les antennes, cibler n’importe qui et cibler n’importe quelle partie du corps ou du cerveau. C’est pourquoi nous passons de l’analogique au tout numérique. C’est pour augmenter les profits car vous mettez plus d’infos dans moins de surface en numérique. Mais c’est aussi parce que les armes sont plus sophistiquées et plus faciles à utiliser, et bien sûr parce que vous avez tous les jeux, films, vidéos, pornographie etc… que vous pouvez télécharger en 10 secondes avec votre portable.

Cette technologie peut être utilisée pour un tas de choses différentes et la plus évidente est le chantage. Ne croyez pas que seul votre gouvernement s’en sert contre vous. Il y a maintenant environ 40 gouvernements/organisations qui peuvent vous écouter, vous et votre portable

Le travail d’un espion

40 pays peuvent suivre qui ils veulent dans un but de chantage, car c’est le boulot principal d’un espion. Oublions James Bond. James Bond n’est ni un agent secret ni un espion, ce personnage représente le renseignement militaire. Les espions en général sont des employés en bas de l’échelle, ils ont un cursus de 5 années avant d’aller dans le pays où ils espionneront et c’est un boulot de longue haleine, genre 20-30 ans d’emplois bas de gamme, c’est très souvent du chantage, et pour ça vous devez cibler des gens qui ont des boulots ordinaires, souvent des agents de propreté.

En dehors des espions spécialisés dans le chantage, les services secrets ont des agents. Ceux-ci obtiennent et collectent des informations secrètes (c’est ce que je faisais). Je n’ai jamais tenu une arme à la main. Quand vous pouvez suivre et surveiller les gens grâce à leur portable, quand vous savez tout ce qu’ils font, tout ce qu’ils disent à leur médecin, leur avocat, leurs amis, au travail, au café le soir à l’apéro, ça fait une sacrée pile d’informations qui peut être classée et utilisée pour un gouvernement et les antennes en fournissent chaque syllabe.

Vous vous souvenez de l’interdiction d’utiliser les peintures contenant du plomb dans les années 70. Dangereuses pour la santé : oui, mais on peut se demander si ce n’était pas un moindre mal car la véritable raison est que les micro-ondes ne pouvaient pas pénétrer dans les maisons 
Bien sûr. Avant, dans la construction des habitations on utilisait des feuilles d’aluminium qui renvoyaient la chaleur à l’intérieur, hé bien maintenant on utilise de la fibre de verre ou des billes de plastique à la place, pour la même raison !

Nous allons causer la souffrance de millions de parents et de familles qui auront des enfants malades ou mal-formés. C’est aussi une guerre contre la viabilité des pays et les seuls bénéficiaires sont : 

  • Les gouvernements
  • Les industries, FAI, …
  • Les compagnies électriques
  • L’industrie pharmaceutique

J’ai 2 raisons de faire ce que je fais (sonner l’alarme dans le monde entier). Sauver nos petits-enfants et essayer de sauver la viabilité des pays. En effet, si vous voulez éliminer un pays, il vous suffit de faire installer des transmetteurs, ce qui éliminera peu à peu les insectes pollinisateurs, ce qui abaissera le rendement des récoltes, puis le pays devra importer sa nourriture et ses médicaments, sa population sera malade et invalide, les coûts de santé seront augmentés d’au moins 40%, ajoutez à cela la fuite vers les FAI du coût de la technologie… disons que 50 millions de portables à 1 $ par jour c’est 50 millions de dollars qui sortent chaque jour de votre pays pour engraisser les industries… tout le monde pourra vous dire que votre pays court à sa ruine. C’est ce qui se passe dans le monde entier. Et n’oubliez pas que lorsque l’aide arrive, celui qui la fournit a l’intention d’occuper le terrain.

Lorsqu’un enfant utilise un portable pendant 2 minutes, son cerveau a besoin de 2 heures pour retourner à la normale. Ce n’est pas à cause de la destruction de la barrière hémato-encéphalique mais parce que les ondes normales alpha, beta… ont été perturbées.

http://newsoftomorrow.org/