tc3a9moins-de-jc3a9hovah-laurent-glauzy

Quel drôle de " pasteur " ?

- mettre le symbole d'un dieu étranger (Egyptien en plus) ayant un rapport avec la magie sur des ouvrages selon elle : annoncés prophétiquement par " Apocalypse 8:5 " comme complément nécessaire à celui d'autres textes des Ecritures.(Mystère Accompli, 1917, p.189)

 

Pourquoi Russell n'a-til pas suivi cette pensée de l'Eternel ? - Pourquoi Russell a-t-il placé ce symbole diabolique d'un dieu ennemi de l'Eternel comme parure de ses ouvrages soit disant " d'origine divine " ? - On reconnaît un arbre à ses fruits ! la version française est toute autant abominable :

Cette représentation particulière utiliser par Russell est un symbole du 33e degrés franc-maçon. Les origines de ce symbole remontent à la magie de l'Égypte ancienne. Albert Churchward (30e degrés) dans son livre "Signs and Symbols of Primordial Man, the Evolution of Religious Doctrines from the Eschatology of Anciant Egyptians" nous dit que le "Winged sun disk" est utilisé par les maçons du 33e degré (degré le plus élevé) et que eux seuls en connaissent le sens. page 344 Les personnes prestigieuses tel que présidents et homme de clergé sont initiés aux membres honoraires du 33e degrés

.

Les francs-maçons aiment que des hommes aux positions influentes se joignent à eux. Ils leurs donnent ce statut. Selon les dires d’un ex-33e degrés, Russell aurait été une cible de premier choix pour ce recrutement. La signification du WING-SUN-DISK tire son origine de l’Égypte ancienne. Le dieu Soleil actuellement adoré par les francs-maçons de haut degré est le dieu Soleil connu dans plusieurs cultures et sous différents noms. Cet ancien symbole qui représente OSIRUS (le dieu Soleil), HORUS et ISIS sont utilisé par les francs-maçons du 33e degrés.

Dans le volume "Pratical Egyptian Magic", page 107, la description suivante est donnée: "L'emblème de l'élément de l'air consiste en un cercle de type disque solaire entre deux ailes. Dans un rituel de magie, il est suspendu au-dessus de l'autel en direction de l'est et est utilisé pour invoquer le sylphe (génie de l'air dans la mythologie gauloise et germanique), pour lui demander sa protection et sa coopération".

 

En 1912, lorsque Russell a commencé à mettre ce sigle sur ses livres, la Société théosophiques (occultes) commençait à publier le Théosophy Magasine, lequel utilisait ce symbole aussi.

on peut très bien voir l'inscription de "Jehova's Witnesses Assembly Hall" sur la façade de la bâtisse (localisée sur Queens à New York) où avaient lieu ces réunions. Le sujet de la réunion, à ce moment-là, était "God cannot lie" (Dieu ne peut pas mentir.) Au haut de la façade, on peut très bien distinguer des dessins représentant des Égyptiens de l'ère pharaonique, et aussi le fameux disque solaire ailé représentant le dieu égyptien Râ qu'on retrouve également sur la couverture de ses livres "Le Divin Plan des Âges".

On peut mieux distinguer ces dessins sur cette autre photo Naturellement ce Symole est bien présent chez les francs-maçons, par exemple dans le temple maçonnique de Philadelphie, " Masonic Temple Grand Lodge - Egyptian Room " ( en haut ). 

Comparons l'ouvrage de Russell et celui de l'occultiste Aleister Crowley: tout comme un autre de ses ouvrages satanique : Aleister Crowley Magical and Philosophical Commentaries Aleister Crowley, est un écrivain et occultiste britannique. il est surtout connu pour ses écrits sur l'occultisme et particulièrement pour le Livre de la Loi (The Book of the Law)

,

le livre sacré de Thelema. Crowley était également membre influent de plusieurs autres organisations occultes : l'A.'.A.'. et l'Ordo Templi Orientis. (O.T.O.) (« Ordre du Temple de l'Est » ou « Ordre des Templiers Orientaux ») en savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Aleister_Crowley il était également un franc-maçon Charles Russell connaissait très bien l'origine occulte de ce symbole En 1921,

le périodique Golden Age a publié un article de Morton Edgar, auteur renommé en pyramidologie et en mythologie égyptienne (auteur qu’ils ont dénoncé plus tard à cause de son implication en pyramidologie). Dans cet article il fait mention du disque solaire ailé et de ses significations païennes religieuses et occultes.

     

Il a écrit Morton Edgar « Combien se réjouira la pauvre création gémissante lorsque Christ, le vrai «soleil de la justice,» se lèvera avec la guérison dans ses ailes. (Malachie 4 : 2) Quelle différence avec ce cruel «soleil» d’injustice, lequel se lève avec la mort dans ses ailes. L’allusion de Malachie aux «ailes» du soleil provient évidemment du symbole bien connu du dieu-soleil de l’Égypte et de l’Assyrie. Au-dessus des portes des anciens temples et tombeaux dans ces pays, nous voyons d’habitude une représentation du dieu-soleil, sous la forme d’un disque rond avec des ailes déployées. » « En compagnie du soleil en tant que grand dieu du feu, nous trouvons le serpent. Owen dit : « Dans la mythologie du monde primitif, le serpent est universellement le symbole du soleil. » (Owen, Davies’s Druids, dans une note, p. 437) En Égypte, le signe le plus commun du soleil, ou dieu-soleil, est un disque avec un serpent lové autour de lui. (Bunsen, Hieroglyphics, vol. 1, p. 497) La raison originale pour la relation du serpent avec le soleil apparaît avoir été que, alors que le monde physique reçoit sa lumière du soleil, le serpent était considéré avoir été le grand porteur de lumière du monde spirituel, en donnant à l’humanité la connaissance du bien et du mal. Cela, comme de raison, comme toute idolâtrie, est une perversion absolue de la vérité; mais il sert à identifier le dieu-soleil avec Satan. » The Golden Age, 25 mai 1921, p. 506.

Aujourd'hui ce symbole diabolique est encore utilisé comme emblème de l'Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix :

http://temoinsdejesus.fr/FRANC/DisqueSolaire.php