Le sens du monde existe, à nous de le découvrir.

1721868760

Quand l'homme découvrira le potentiel de son etre il connaitra comment est conçu l'univers l'humilité amène de grandes visions, la nasa va chercher loin ce qui se trouve en l'homme là est la clef de la création.l'homme est une réplique miniature de l'univers c'est un miracle que personne ne peut nier Ce n'est pas le paysage qui est petit, c'est la fenêtre par laquelle on le
regarde.un esprit étroit ne peut contempler l'arc en ciel ,si il ne change jamais de position il passera a coté des plus grandes merveilles du monde.en se heurtant au mur de son incompréhension n qui n'a d'égale que son égo.

.,le sens du monde existe, à nous de le découvrir.  tous les éléments permettant de comprendre le sens du monde, sont présent dans le monde*.Il y'a des preuves pour ceux qui réflèchissent ,l'amour n'existe que pour celui qui aime pour les autres ils ne l'on jamais vu ,pourtant l'amour n'est pas aveugle juste trop grand pout etre cerné par la raison .nous sommes juste des grains dans le sablier du temps

SANDS OF TIME .by R.james


bio-transmission de l'information génétique par ultra haute fréquence

auraz5tkz3Au début des années 60, Tsiang Kan Zheng a formulé une hypothèse selon laquelle les molécules et les atomes de l'organisme vivant sont NECESSAIREMENT liés entre eux par des champs bio-électromagnétiques qui constituent le SUPPORT MATERIEL de l'énergie et de l'information.

Au cours des années suivantes, il s'est employé à obtenir des preuves à l'appui de son hypothèse.
Ses recherches ont abouti à une DECOUVERTE SENSATIONNELLE : la possibilité de transfert directif de l'information génétique, biologique et psychique à l'aide d'un rayonnement bio-électromagnétique à ultra- hautes fréquences (bio-transmission à U.H.F.). Mieux, il a réussi à opérer ce transfert au moyen d'un appareil conçu à cet effet.

Les premières expériences de ce genre ont été effectuées par Tsiang Kan Zheng dans les laboratoires de l'Université Chinoise. Leurs résultats se sont confirmés par la suite lors des investigations qu'il a menées à Khabarovsk.

De temps en temps, la presse soviétique a consacré des reportages au docteur Tsiang, qualifiant ses travaux de "recherches sensationnelles, à la frontière du réel et du fantastique". Mais les autorités officielles du pays gardaient le silence. Et ce, malgré le fait que dès 1974, le savant avait déposé une demande d'enregistrement de sa découverte. Il n'a pas non plus reçu de réponse aux lettres qu'il avait adressées aux instances supérieures : à Brejnev, Andropov, Tchernenko, aux praesidiums, aux ministères, académies...

Deux choses l'ont aidé à riposter aux coups du sort : ses CONNAISSANCES et surtout la foi qu'il avait en ses forces et sa PREDESTINATION...

L'année 1989 a marqué un tournant dans sa carrière. Cette année, Tsiang Kan Zheng a présenté à Novossibirsk un rapport sur la transmission de l'énergie biologique à U.H.F. pendant un séminaire spécialement consacré à ce thème. Dirigé par l'académicien V. Kaznatchéev, le séminaire a réuni environ 130 scientifiques, ainsi que des responsables de l'Académie des Sciences, de l'Académie de Médecine et de l'Académie de l'Agriculture.
La théorie du docteur Tsiang fut enfin reconnue. Une fondation spéciale et un centre de recherche ont été institués. Ceux-ci ont permis au savant de poursuivre ses travaux.

La parole est à Tsiang Kan Zheng :

A l'heure actuelle, le phénomène de rayonnement bio-électromagnétique dans l'organisme vivant est attesté. On sait que l'A.D.N. (acide désoxyribonucléique) est le porteur de l'information génétique. Les récentes découvertes en physique m'ont amené à supposer que l'A.D.N. n'est qu'une cassette avec enregistrement de l'information, tandis que les signaux bio-électromagnétiques en sont le support. En d'autres termes, le champ électromagnétique et l'A.D.N. constituent une MATIERE GENETIQUE COMBINEE existant sous deux formes : passive (A.D.N.) et active (champ bio électromagnétique). Cela dit, la forme passive sert à conserver l'information génétique, alors que la forme active est en mesure de la modifier.

Dans quelle gamme de fréquences s'exerce le rayonnement bio-électromagnétique ?
Les signaux bio-électromagnétiques (à savoir ceux qui transmettent l'énergie et l'information) sont des photons qui revêtent, selon la théorie des quanta, un caractère à la fois corpusculaire et ondulatoire.

Le caractère corpusculaire du photon implique l'utilisation des basses fréquences, car dans ce cas, il devient possible d'obtenir de l'organisme un maximum d'information : plus la fréquence du photon est basse et plus son énergie est faible. Par conséquent, l'énergie limitée de l'organisme pourra exciter le plus grand nombre de photons.
Cependant, le caractère ondulatoire du photon nous amène à étudier la bande U.H.F. du spectre. Cela permettrait d'effectuer la "lecture" de l'information génétique, tout en assurant une excellente qualité de sa transmission.

SCHEMA GENERAL DE L'INSTALLATION "BIO-TRANSMISSION A U.H.F." :auraz5schema

1 - récepteur ;
2 - ligne de transmission dotée d'un bloc régulateur ;
3 - émetteur.

L'installation assure la "lecture" de l'information génétique contenue dans l'A.D.N. d'un organisme vivant et sa transmission à un autre organisme vivant.



Il s'ensuit donc que le champ bio-électromagnétique (support de l'énergie et de l'information) se manifeste dans la bande U.H.F. et dans celle des rayons infrarouges. Effectuées en laboratoire au moyen d'une installation spéciale, les expériences qui consistent à transmettre l'information génétique d'un organisme vivant à un autre ont donné des résultats positifs. Les recherches sont actuellement menées dans l'agriculture (amélioration des plantes et sélection des animaux), la médecine (traitement des maladies, rajeunissement de l'organisme) et la génétique.

Résultats des expériences relatives à l'amélioration de plantes et à la sélection d'animaux.

Action exercée par le champ bio-électromagnétique de germes de blé (donneur) sur des plantules de maïs (percipient).

La variété obtenue avait une multitude de tiges latérales. A la place des panicules, on a vu se former des épis avec des grains qui rappelaient à la fois ceux de blé et ceux de maïs. Les plantes soumises à l'expérience ont surpassé les plantes témoins de 300% pour la productivité de la masse végétale et de 200% pour celle des grains. Les modifications enregistrées se sont transmises aux générations suivantes.BleMaisdrtsiangmais

Commentaires

Je connais le docteur Tsiang Kan Zheng depuis près de 20 ans et je suis attentivement ses recherches. Auteur d'une méthode foncièrement nouvelle, il utilise, pour ses expériences, une installation spéciale qui assure la transmission des ondes bio-électromagnétiques dans la bande des ultra-hautes fréquences.
Je connais certains de ses travaux en la matière. Ainsi, sous l'action du champ bio-électromagnétique transmis de plantules de blé à des germes de maïs, on a vu se former des épis contenant des grains qui rappelaient à la fois ceux de blé et ceux de maïs. La plante obtenue à la suite de l'expérience était celle de maïs, mais qui avait plusieurs tiges, ainsi que c'est le cas du blé.

En 1991, j'ai personnellement utilisé des semences d'orge irradiées par le champ bio-électromagnétique du blé. Elles ont donné une espèce caractérisée par une vitalité plus grande. Les modifications enregistrées se sont transmises aux générations suivantes, comme le démontrent mes expériences effectuées en 1992.

Je considère que la découverte de Tsiang Kan Zheng peut être appliquée à grande échelle. Je propose également de fonder un laboratoire en vue d'étudier sa méthode sous tous les rapports.


Grigori Kazmine,
Directeur du Centre de recherches agricoles d'Extrême-Orient, membre titulaire de l'Académie d'Agriculture de Russie Khabarovsk, le 29.04.1993

source : quanthomme

 

Invisibilité par modification de l’espace-temps.

univhist_shigemi_numazawades physiciens annoncent avoir prouvé qu’il est possible de manipuler l’espace et le temps de sorte que des événements en entiers, ne soient pas visibles.
Cela signifie, qu’éventuellement, l’on pourrait se déplacer d’un endroit à un autre en rendant invisible à l’œil nu le trajet entre les deux.

La "cape d’espace-temps” utilise la physique pour manipuler la lumière afin que les «événements» de la vie réelle soient coupés, tout comme un cinéaste peut couper des scènes à partir d’une bobine de film.
Le dispositif semble sortir tout droit d’un épisode de star trek, mais les scientifiques de
l’Imperial College de Londres ont montré qu’il pourrait fonctionner en théorie,  du moins dans des salves de temps très court.
En plus d’être un rêve pour fan de science-fiction, ils estiment que l’idée pourrait être, aussi,  utilisée pour rendre les ordinateurs plus rapides et plus puissants.

Le professeur Martin McCall,  responsable scientifique de l’ étude, a déclaré que la technique fonctionne en divisant les rayons de lumière qui se dirigent vers l’œil. En accélérant la partie avant du rayon, puis en ralentissement l’arrière, vous pouvez créer un espace qui pourrait être rempli d’un événement ou d’une action. Ensuite, en inversant les vitesses, cet espace pourrait être refermé avant que la lumière atteigne l’observateur, ne laissant rien paraitre.

Pour l’instant, il devrait être possible de couper deux millième de millionième de seconde du temps mais plus tard, quelques secondes voire quelques minutes, pourraient être réduites de la sorte.

 

LemanteaudEspacetempsI

1 – Les rayons de lumières voyage à travers l’espace.
2 – La partie avant de la lumière s’accélère, alors qu’à l’arrière la traine décélère.
3 -  Ce qui créent un “écart” dans le temps ou les évènements échapperait à l’observation, avec un corridor temporaire dans lequel l’énergie, l’information et la matière pourraient être transporté sans être détecté.
4 – L’écart se referme en ralentissant la partie avant de la lumière et en accélérant la traine de lumière. L’observateur ne perçoit qu’un flot continu de lumière.

Le professeur McCall, donne l’exemple d’un appareil photo qui prendrait des clichés d’un coffre fort avec des intervalles de temps, si un voleur ouvre le coffre-fort, vole l’argent et qu’il le verrouille à nouveau entre la prise des photos, l’action n’apparaitra pas sur celles-ci (il y a bien une autre solution, mais il faut une photocopieuse).

Contrairement aux précédentes expériences pour créer “une cape d’invisibilité", où les scientifiques ont montré que la lumière peut être enroulée autour d’objets afin de les rendre invisibles, ce procédé ne cherche pas à détourner la lumière.

Ainsi, à la différence du téléporteur utilisé dans Star Trek, basé sur l’idée de "l’intrication quantique" qui consiste à décomposer un objet ou une personne en photons de lumière ou en atomes, transportées puis re-matérialisé dans un endroit différent, cette nouvelle technologie ne servirait pas à voyager plus rapidement, mais à cacher le voyage.

"Imaginez des données informatiques se déplaçant le long d’un canal, telle une autoroute pleine de voitures. Vous voulez avoir un passage pour piétons qui ne viennent pas interrompre le trafic, de sorte que vous ralentissez les voitures qui n’ont pas atteint le passage à niveau, tandis que les voitures qui sont au niveau ou au-delà du passage piéton seraient accélérées, créant un fossé au milieu permettant au piéton de traverser. Pendant ce temps un observateur sur la route ne voir qu’un flot continu de trafic."

 invisibilitespacetemps_thumb

Afin de créer un écart de temps d’environ deux millièmes de millionième de seconde, les chercheurs ont calculé qu’ils auraient besoin d’environ 3 km de câbles de fibre optique, enroulés autour d’une bobine. Avec la technologie actuelle, pour cacher une seconde, plus de 320 millions de kilomètres seraient nécessaires, mais si la lumière pouvait être ralentie, alors des périodes plus longues seraient possibles.

Posté par rusty james à 18:20 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Lee Carroll : les enfant indigos et leur exploitation par le mouvement MOUVEMENT KRYEON

human-light-system-KOROTKOV

 

FONDATION DU MOUVEMENT KRYEON  

        Dans cette affaire d’ange Kryeon, les seules choses visibles, palpables et vérifiables sont le fondateur, ses discours, ses livres et l’argent qu’il faut verser pour les avoir.

Tout le reste relève de la croyance, de la foi et de l’imagination.  

        Selon le site Internet du mouvement ( http://www.kryon.com/kryeon/lee.html) le fondateur, Lee Carroll  serait le créateur du studio West il y a vingt-cinq ans en Californie, après avoir obtenu une licence d'économie et d'affaires. Son studio d'enregistrement obtînt rapidement un niveau d'audience nationale, mais un beau jour de 1986, un médium lui révèle l'existence de l'entité extraterrestre Kryeon. Trois ans plus tard, en 1989, une autre voyante lui aurait fait la même révélation. Croyons le sur parole puisque nous n’avons aucune autre garantie. Le premier livre de Lee Carroll sur Kryeon sort en 1988. L’ange Kryeon demande à Lee de créer un groupe d'étude. En quatre ans 6 livres sont publiéspar l'éditeur Louise Hay, bien connue pour son engagement dans le nouvel âge. Sa puissante machine d'édition permet de diffuser cette nouvelle bible ufolâtre répartie en plusieurs tomes, à plus de 25 millions d'exemplairesdans le monde. C’est ainsi que les productions kryeonistes entrent dans le top des meilleures ventes de livres new age des États-Unis. Lee et Jan Tober, sa partenaire, démarrent le groupe de lumière (leur église) Kryeon à Del Mare en Californie en 1991. On passe rapidement du groupe de salon d'habitation à une église forte de plus de 300 personnes.  

        Maintenant des conférences se donnent dans  le monde entier. Elles accueillent souvent plus de 3000 personnes. En 1995, pour entretenir le lien entre les adeptes et les leaders, le magazine Kryeon quaterly est créé. Il est lu par plus de 3500 adhérents dans douze pays. En 1995, le prophète Lee se prévaut d’une intervention où il aurait pu diffuser son message, dans une sous commission de l’ONU, suite à l’invitation d’une ONG, le « Groupe de la société de l'illumination et de la transformation » : l’ONU regrouperait-elle des ONG ou sections d’illuminés ? Lee y a été invité à nouveau en 1996 et en 1998. Notons que nombre de sectes ont des filiales agréées en tant qu’ONG dans certains secteurs consultatifs de l'ONU. Elles y font un peu ce qu'elles veulent, sans que les instances dirigeantes de l'ONU ne soient informées ou ne s’intéressent à ce qu’elles font.

        Un tel succès financier au travers des conférences, stages et de l’édition de 25 millions de livres, peut aider à comprendre comment on passe du studio TV à l’industrie de la sainte bouquinerie.  

Mais qui est Kryeon ?  

        Ce n'est pas un humain. Son nom est une pensée collective produite par énergie de groupe d'entités. Il est en communication avec le grand Tout. En gros, c'est une copie du Brahman de l'hindouisme. C'est une entité, invisible bien sûr, « du service magnétique » (sic). Il est chargé d'aider les écoles initiatiques des différents niveaux dans les mondes supérieur et inférieur.  

        Ainsi parle Kryeon :

« Comme je l'ai dit ici depuis 1989, j'ai mon propre groupe de soutien. Il se trouve présentement en orbite autour de la planète Jupiter. »

Ceux qui diront que tout cela est aberrant ne sont que d’incrédules impies.  

 

Flatteries, élitisme, secrets…Autant d’appâts  

Extrait du livre de Lee Carroll : « La graduation des temps ».  

Voici ce que révéle Kryeon :

« Vous êtes une partie très importante de l'ensemble (des entités sur la même fréquence) et vous êtes également très spéciaux. Vous avez été choisis pour élever la fréquence de l'ensemble à un niveau supérieur... Cela exige des sacrifices et du travail ; vous êtes une parcelle divine ».

        Très important, très spéciaux, niveau supérieur, divin, etc.. Avec de telles flatteries on céderait volontiers au vieux péchés de l'humanité que sont la vanité et l’orgueil, surtout si l’on souffre d’un manque de reconnaissance.  

Reste à savoir quel est le coût de la supériorité ? La réponse est dans le texte :

« Sacrifices et travail ». Il reste à déterminer l’ampleur de ces sacrifices et de ce travail.  

La curiosité, l’élitisme :

« Lorsque vous êtes de ce côté du voile (celui des initiés), plusieurs choses deviennent claires et logiques alors qu'elles n'ont aucun sens pour vous maintenant... J'expliquerai ceci au fur et à mesure de vos entretiens » .

 « Vous êtes une parcelle divine et vous avez le pouvoir d'atteindre, de votre côté du voile (d'ignorance, d'aveuglement), un niveau aussi élevé que celui que vous aviez avant votre venue sur terre ».

« Vous serez applaudis est chaleureusement accueillis lorsque vous arriverez parmi nous » (à votre mort).

« Vous serez désormais directement relié à la source unique (on élimine la concurrence au passage) du pouvoir d'amour, ce n'est réalisable qu'à travers un état de graduation... J'ai su profiter de cet état ». 

Heureux les bien nourris car ils verront Dieu  

        Encore un classique du New age où l’on nous propose ce fatalisme réincarnationniste consistant plus ou moins à interpréter la situation des êtres humains de la façon suivante :

        Les riches et biens portants sont heureux car leurs vies antérieures leur font mériter cet état privilégié ; les pauvres, les miséreux, ceux qui souffrent et les malades purgent leurs mauvaises vies antérieures.

        C’est ce qui est impliqué par cette glose où l’on nous explique que l’on atteint Dieu et les hauts niveaux spirituels par la bonne bouffe.

K : «Les aliments à haute fréquence élèvent le taux vibratoire…Plus vous élevez vos vibrations, plus votre intuition profonde captera les messages de Dieu…Adopter un régime végétarien, exempt de produits chimiques…vous aidera à atteindre les fréquences spirituelles les plus élevées »
Lexique du catéchisme kryeonique  

        Les enseignements kryeonesques regorgent de ces mots : nouvel âge, prophéties, karma, aura, lumière, énergie, réincarnation, vibrations, état d’illumination, anges, entités, lévitation, yoga, reiki, guérison, EMF Balancing, Deepack Chopra, Emissaire de lumière, les sages, les guides, médecines douces, soins alternatifs, croire au new age, iridologie, algue miracle, homéopathie, biofeedback, hypnothérapie, microcosme, macrocosme, végétarien, crémation, être en expansion, visionnaire, médium, sciences métaphysiques, kinesthésie, clair-sensible, créer un groupe, pouvoir lire les gens, proclamer la vérité, moi divin, messager d’espoir, etc.

        Certains ont droit à cette désignation  « Vrai guide spirituel », ce qui implique une forme de hiérarchie dans ce mouvement et déjà une sorte de classe sacerdotale.

A part cela les kryeonistes prétendent « n’avoir aucun lien avec la religion » et « apporter une vision scientifique sur le sujet ».

De qui se moque t-on ?  

Où l’on devient adepte de Lucifer à son insu  

Lee appelle le diable à la rescousse :

« 666, n'est rien d'autre que l'équilibre magnétique de notre code cellulaire biologique (ADN). Ceux qui n'ont pas cet équilibre ont la marque de la bête. Le 666 n'est pas le nombre à craindre ».

        Cependant, 666 est le chiffre maléfique de la bête diabolique dans l'apocalypse de Jean au chapitre 13, dernier livre de la Bible : « Puis je vis monter de la terre un autre bête, qui avait 2 cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon. Elle exerçait toute l’autorité de la première bête (qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes contre Dieu)…Et elle obligeait la terre et ses habitants à adorer la première bête…Elle opérait de grands prodiges…séduisait les habitants de la terre…Elle fit que tous…reçoivent une marque sur leur front ou sur leur main droite et que personne ne puisse acheter ni vendre, sans avoir la marque de la bête ou le nombre de son nom…Car c’est un nombre d’homme, et son nombre est 666 ». (version Segond)  

        Nous voici revenus à l'une de ces vieilles et classiques gnoses lucifériennes où l'inversion est faite entre Dieu (le méchant) et le diable (le gentil). Le Jésus dont il est question dans ces groupes n'est pas celui des religions chrétiennes traditionnelles, mais plutôt celui des militants ésotériques gnostiques. 

        Références : http://perso.club-internet.fr/silus/indigo.html  du 06.01.00 et le livre de Lee Carroll et Jan Tober « Les enfants Indigo ». Editions Ariane 1999

K :  « Leur intelligence, leur maturité, leur sagesse sont pour vous incompréhensibles. Il vous semble inconcevable, voire anormal, que des êtres si jeunes et sans expérience aucune de la vie, puissent avoir un tel éveil de toutes leurs facultés et se comporter si différemment des autres enfants. Vous vous inquiétez également de leurs larmes, de leurs accès d'autorité, de dépression, de leur détresse, éprouvés devant ce constat de n'être pas reconnu... dans leurs différences. »

« Des temps nouveaux sont arrivés... La transition des âges… pour la planète Terre. Il y a urgence à ce que nous sachions accueillir ces enfants indigo comme il convient. »  

Les couleurs de l'élection divine  

« L’origine du mot indigo ou plutôt l’expression « enfant Indigo » fut donné par Nancy Tappe dans le cadre de ses recherches sur les couleurs de la vie semblables aux différentes couches de couleurs de l’aura spirituelle.» (croyance occulte en un corps immatériel qui entoure certaines substances).

Ces enveloppes de couleur auriques correspondraient à  des traits spécifiques de caractère prévisible pour ceux qui savent les identifier. Certains enfants possèdent les couleurs de vie.

Malgré cela les kryeonistes osent affirmer :

« Cataloguer un individu dans l’une ou l’autre de ces catégories peut lui causer plus de torts que le symptôme même ».

        Il est question dans cette dernière affirmation des catégories psychologiques classiques reposant sur des observations et non des catégories établies par Lee Carroll basées sur des croyances occultes distinguant les individus surdoués, d’essence divine des individus ordinaires.  

Grille d'interprétation des couleurs de l’aura et profil Indigo  

        Caractéristiques générales des enfants Indigo énoncées par les kryeonistes: asociaux, égoïstes, perturbateurs, tyrans, prétentieux, caractériels, tueurs.

K : « Il n’est pas bon d’élever ces enfants en contradiction avec leur ego alors que leur intuition est infaillible, en développant des attitudes altruistes…Ces masques provoquent frustration et confusion »  

Quels sont les signes permettant de discerner les sympathiques bambins, cette espèce surdouée et surhumaine d’enfants Indigo :

K : « Ce sont les enfants qui ont une certaine difficulté à concevoir que leurs parents ne  puissent pas les comprendre de sorte qu’ils les traitent comme les autres enfants. On considère alors qu'ils sont sujets à un déficit de l'attention ou à une hyperactivité, un problème psychologique alors qu'en fait ce sont des enfants Indigo surdoués » (ceci laisse une très large liberté d'interprétation au praticien kryeoniste car les paramètres sont plutôt vagues).

        Dans son livre, Lee Carroll énonce quelques caractéristiques de ces enfants en indigo : « Tous n'ont pas de graves problèmes psychologiques mais lorsque c'est le cas, on oppose souvent un diagnostic de déficit de l'attention ou  d'hyperactivité.

        Les enfants indigo obligent les personnes de leur entourage à modifier leur conduite et leurs méthodes d'éducation pour leur assurer une vie équilibrée.

Ils agissent comme des petits seigneurs et ceci dès la naissance.

Ils ont des difficultés à accepter l'autorité.

Ils refusent de faire certaines choses, comme faire la queue pour attendre son tour.

Ils semblent peu sociables, sauf en présence d'enfants comme eux, faute de quoi, ils se replient sur eux-mêmes, car personne ne les comprend.

Tous les jeunes enfants que Nancy Tappe a vu et qui tuent leurs collègues ou leurs parents sont des enfants Indigo. »  

Ils possèdent en outre, des pouvoirs surhumains (guérison, voyance, télépathie…) et comportent aussi  des différences physiologiques (ex : rythme cardiaque plus lent…) qui leur permettent de guérir. De plus, ce sont des ascètes de naissance et ils ont des qualités morales supérieures innées, d’ailleurs certains sont libérés de leur karma.  

Il y a quatre types d'enfants Indigo avec différentes couleurs auriques. Chaque type joue son rôle : 1) l'artiste, 2) le conceptuel, 3) l'humaniste, 4)  l’interdimensionnel (Indigo de qualité supérieur,  omnivalent).  

Une petite remarque : quelqu’un connaît-il un enfant aimant attendre son tour et faire la queue ?

Un conseil : l’Indigo conceptuel ayant tendance à tuer ceux qui entravent sa liberté, veuillez par prudence, présenter votre enfant  à un clairvoyant kryeoniste afin qu’il détermine quel est son type spirituel. 

Les enfants Indigo ne doivent pas être traités comme les « autres »    

Selon cette croyance, ces enfants devraient être, dès leur prime enfance, singularisés (donc marginalisés) et perçus comme des êtres supérieurs et divins. Ils deviennent même des objets de culte et de divination :

« En effet, à la différence des autres enfants, le plus grand nombre d'enfants Indigo, n'a pas choisi ses parents pour des raisons karmiques (entendez : poids du péché des vies antérieures). Ils ne sont jamais incarnés sur terre. »

Ici, on veut nous convaincre que contrairement aux autres enfants, les Indigo sont souvent purs sans héritage de dette karmique ou de péchés si l’on transpose en vocabulaire judéo-chrétien.

Ces enfants sont élevés et entretenus dans l’idée qu’ils sont supérieurs et qu’ils ont une mission à accomplir.

Il est recommandé de « Ne pas leur donner d’ordre, ni de les réprimander », « leurs intuitions étant infaillibles», et de ce fait, leur comportement est un message divin à interpréter.  

L'enfant-Dieu, un incompris de naissance  

K : « l'enfant indigo naissant dans une famille classique sera stupéfait de l'incompréhension, de la lenteur d'idéation,  du peu de subtilité et de délicatesse de ses parents », qui ne sont que le vulgaire produit de vies successives chargées de dettes karmiques.

D'où la nécessité de mettre en rapport  l'enfant Indigo avec le praticien kryeoniste.

K : « L’éducation des enfants Indigo doit-être holistique. » ( C’est à dire globale, spirituelle et physique)

Éduquer un enfant en se comportant comme s'il était un extraterrestre risque au moins d'en faire un « extra social ».

La dépréciation des parents par le praticien  kryeoniste    

Grosso modo, la doctrine tend à monter l’enfant contre ses parents s’ils ne se soumettent pas docilement à l’évangile des extraterrestres.

Le praticien devra expliquer à l’enfant sans détours cette croyance : « Tes parents ne sont pas bien nets, mais tu  pourras les aider. »

« Il ne s'agit pas là de jugement, mais d’un constat déjà amplement décelé par l'enfant Indigo . Il ne sert à rien de se dissimuler la vérité et ces lignes sont avant toutes choses destinées aux parents qui  les  découvriront afin de les aider au mieux et sans tergiverser ».

        Bref les parents doivent se soumettre aux dogmes qui sont présentés comme des faits constatés, aux révélations et interprétations occultes de leurs kryeon-praticiens. S'ils acceptent, ils seront flattés de faire partie d'une minorité exceptionnelle et de s'entendre dire « quelques fois néanmoins, l'enfant aura la grande chance de trouver des parents eux-mêmes hors du commun, tout à fait compréhensifs et respectueux de sa différence et de ses besoins. »        Voici enfin des adeptes parfaits ! 

Chantage au suicide de l'enfant en cas d'insoumission des parents  

Enfants prédisposés ou induits au suicide, parents entretenus dans la paranoïa et culpabilisés en cas d’échec, d’assassinat ou de suicide ?

Que dit le dogme ?

: « Comme ces enfants Indigo ont conservé leur mémoire des plans élevés d’ou ils viennent et de qui ils sont, ils peuvent être catastrophés voire suicidaires de penser qu'ils aient pu à ce point se tromper (de famille) en dépit de leur dimension divine. D'autant que l'enfant Indigo peut vivre comme une déchéance de se retrouver dans ces conditions d'incarnation » (avec des parents ordinaires purgeant leur dette karmique).

        Comprenons bien le sens de ces propos. Si des parents refusaient de conditionner avec cette doctrine l'esprit de leur enfant réputé Indigo qui a des problèmes, celui-ci risque de se suicider : ce serait alors leur faute entière. Eux, vulgaires humains n'auraient pas su accueillir l'être divin, pur est immensément sage, qui leur a été confié. L’éducation d’un tel enfant est une mission si subtile et si complexe à gérer qu'une erreur de leur part peut avoir de graves conséquences. C'est pour cela qu'il leur faut un guide pour mener cette tâche messianique à bien. Et c'est bien sûr les gourous-psychologues adeptes de Kryeon qui sont habilités à diriger les parents dans les moindres détails de l'éducation de leurs enfants. C’est eux aussi qui ont, au préalable, détecté l’état Indigo de leurs enfants grâce à leur vision extralucide.

 Ailleurs nous lisons :

« Dans un milieu familial non favorable à son épanouissement, l'enfant Indigo peut développer des tendances suicidaires. Et si d'aventure les parents inquiets des difficultés psychologiques de leur enfant vont demander à un psychiatre de le soigner le remède risque d'être pire que le mal. »

Que faut-il faire alors pour traiter les enfants Indigo ayant des problèmes psychologiques ?

K : « Les aliments à haute fréquence élèvent le taux vibratoire du corps, ce qui facilite l’accès au véritable soi…Plus votre intuition profonde captera les messages de Dieu, de vos guides ou de vos anges »… « Adopter un régime majoritairement végétarien…vous  aidera… »  

La médecine classique est disqualifiée et les médecines de sorcier mises à l’honneur

D’autant plus que les médecins sont incapables de « voir » les couleurs de l’aura.  

K : « Dans un milieu familial non favorable à son épanouissement, l'enfant Indigo peut développer des tendances suicidaires. Et si d'aventure les parents inquiets des difficultés psychologiques de leus enfant vont demander à un psychiatre de le soigner,  le remède de risque d'être pire que le mal. »

Et aussi : « Aucun système psychologique classique  ne fonctionne bien pour traiter  ces enfants »

        De plus ces enfants ont des facultés de guérison innées et ont la faculté de se guérir automatiquement du SIDA lorsqu’ils sont infectés, et ceci d’autant plus qu’ils auraient des caractéristiques physiologiques propices (rythme cardiaque plus lent...)

        Certains adeptes de Kryeon prônent les croyances en vigueur à la Science Chrétienne, une église américaine fondée au 19ème siècle n’ayant aucun rapport avec la science et n’ayant de chrétien que le nom puisse sa doctrine s’inspire du bouddhisme plus qu’autre chose.

        Ainsi nous lisons dans la littérature Kryeone : « Dans les boutiques d’aliments naturels et les revues de médecines douces, on peut trouver des remèdes à base d’herbes et d’essences de fleurs pour traiter les problèmes d’attention et d’hyperactivité…En fait, mes croyances sont fondées sur la philosophie suivante : chaque état est une illusion (référence à  la Maya hindouiste) et si l’on diagnostique, étiquette ou traite cet état, on lui donne vie et on contribue à l’aggraver ». En somme, la maladie est une illusion. Elle n’existe que si on la décèle et elle s’aggrave si l’on tente de la soigner.  

Bourrage de crâne de l'enfant  

K : « Il sera donc, de ce fait, très important que les parents expliquent à leur enfant Indigo qu’il n'a pas à s’en vouloir de transiter par un corps de chair. Qu'au contraire il peut remercier ses parents de lui avoir donné un corps afin qu'il puisse, en s'incarnant, réaliser la mission qu'il a choisi de mener sur terre et d'en trouver le sens sans rancune contre lui-même.

        Alors, ayant retrouvé le sens de cette mission il pourra prendre à coeur de mener à bien les premiers degrés de celle-ci parmi des êtres moins évolués (ses professeurs et camarades d’écoles, sa famille etc.) et devenir un enfant normal semblable à ceux de son âge. Il fera ainsi un effort d'adaptation pour être comme les autres. »

        La considération excessive et flatteuse dont il sera l'objet et le catéchisme kryeoniste qu’il recevra conduiront  directement l'enfant à embrasser « sa mission »et le comportement adéquate conformément aux enseignements du groupe. L'attitude de la famille adepte risque fort d'induire chez l'enfant un comportement très condescendant à l'égard d'autrui, en particulier,  de ses camarades d'école, ce qui laisse envisager pour lui bien des brimades et réactions agressives de la part de son entourage comme c'est le cas pour certains enfants convaincus par leurs parents d'être des surdoués et qui sont devenus complètement asociaux et surtout malheureux et seuls.

K : « Il est vital que nous les préparions à réussir cette importante tâche spirituelle…Il nous faut transmettre la vérité »…

Certains adeptes se vantent même de ce que leur enfant Indigo pratique le reiki, une méthode de guérison magique par imposition des mains(voir notre bulletin n°43 consacré au reiki).

        Un adepte ex enfant Indigo témoigne : « Si j’avais un enfant Indigo, je lui donnerais vite des super-aliments dont les vibrations sont élevées, je lui enseignerais l’EMF Balancing…Je ne l’enverrai probablement pas à l’école…je lui enseignerais la spiritualité… » 

Plus il y a d’enfants Indigo,  plus il y a de clients et d’adeptes potentiels  

        C'est en tout cas ce que l’on devine lorsque l’on considère les chiffres croissants annoncés au fil des années par Lee Carroll. Ceci  laisse envisager un élargissement du marché. N'oublions pas qu'il y a derrière ces croyances une grosse industrie du livre comme nous le disions plus haut.

« Ces enfants Indigo s’incarnent de plus en plus nombreux depuis six ans (1994). Ils étaient 1/1000 à l'époque alors qu'ils sont maintenant entre 30 et 50 %  (en 1999, Lee Carroll les estiment à 90%). Ceci n'est pas sans semer une certaine panique chez les parents. Mais cette panique sera temporaire si nous mettons en oeuvre ce qu'il faut pour qu'ils puissent s'intégrer le plus harmonieusement possible à notre société encore si archaïque au plan spirituel. »

        Ici nous passons à une étape supérieure : c'est-à-dire que la clientèle kryeoniste potentielle  passe d'une minorité d'élus à  une majorité de la population ce qui devrait déboucher vers une sorte de théocratie. Ainsi le marché s'est élargi à l'infini. Pour gérer l'éducation de ces petits chérubins divins les parents vont devoir absolument chercher des informations et des directives que seul un Lee Carroll et ses associés possèdent. Tout cela ils peuvent se le procurer en consommant les produits et prestations de service proposés par Lee Carroll et ses compères : tout une gamme de livres, cassettes, des algues, des séminaires de formation, des séances de psychothérapie spirituelle, du conseil, de la guérison spirituelle (Reiki, EMF balancing…), de la voyance, de la diététique, des écoles « alternatives » pour les enfants, etc.  

La nécessité d'être assidu à l’église kryeoniste pour le salut de l'enfant  

Comment fidéliser un client ou un adepte ?

: « Lorsque la transition sera faite, ces enfants Indigo deviendront nos instructeurs. Ils pourront partager entre eux  leur mémoire divine et converser. Ceci est important car lorsque des parents ont un enfant Indigo, il est nécessaire qu'ils trouvent un autre enfant Indigo avec lequel le mettre en contact. Ainsi reconnus par d'autres enfants Indigo ils savent alors qu'ils ne sont pas anormaux et ne sentent plus seuls et exclus. »

Voici un véritable aveu de l’état de solitude et d’isolement de ces enfants, que l’on prétend résoudre en les conditionnant avec l’idée qu’ils sont différents et supérieurs aux autres.

        Ceci signifie que ces enfants sont élevés de telle manière que leur comportement et leurs aspirations provoquent leur exclusion et leur solitude. Ils ne jouent pas comme des enfants avec les autres enfants parce qu'on leur a inculqué qu'ils sont des dieux qui doivent donc fréquenter de êtres de leur classe ou caste, c’est à dire d'autres dieux et non de vulgaires enfants du commun.

        Le seul et véritable traitement pour ces enfants Indigo est simple selon Kryeon, il faut leur trouver à chacun un copain Indigo, autrement dit, un enfant d’adeptes. De cette manière on amène adroitement  les adeptes et leurs enfants à s’isoler du monde et à rester confinés entre eux.

Autre truc de fidélisation : faire prendre des engagement solennels.

K : « Vous aussi vous saviez  dans quelle aventure vous vous embarquiez lorsque vous avez pris formellement l’engagement d’élever un enfant Indigo »

        Traduisons cette citation en clair : « Nous vous avons convaincu et converti à la croyance kryeoniste que votre enfant est Dieu et qu’il faut l’élever selon le rituel et les règles que nous avons établies, et vous vous êtes engagés à les appliquer et à faire vœu d’obéissance ».  

Enfants rendus asociaux, écartés du système scolaire normal et désespérément seuls  

Ces enfants ne doivent fréquenter que des enfants d’adeptes (qui restent encore rares) : en fait, ils se retrouvent seuls. Après cela, on s’étonnera qu’il aient des tendances suicidaires ou meurtrières.

K : « Et bientôt, il aura tellement d’enfants Indigo dans les écoles maternelles ou primaires, que les éducateurs observeront des scènes surprenantes. Ils trouveront trois quatre enfants Indigo qui plutôt que de jouer à la guerre, seront là, rassemblés pour méditer, faire des voyages  inter-dimensionnels (astraux), pratiquer la lévitation  ou communiquer avec des êtres d'autres dimensions... Ils pourront entièrement se consacrer à ce pourquoi ils sont venus sur terre ». (Et qui leur aura été inculqué par leurs parents adeptes)

        Ceci signifie donc que le modèle d'enfant surdoué proposé aux parents est un enfant qui ne se mêle pas aux autres, ne joue pas, mais pratique plutôt le spiritisme, la méditation et se livrant à des expériences de transe extatique.

Un enfant Indigo devenu adulte témoigne de sa scolarité : « Je savais que ce que l’on m’enseignait était de la foutaise ».

Ailleurs une mère adepte confirme à son fils qu’il « est plus malin que son professeur, bien que ce dernier puisse quand même lui apprendre quelque chose ».

        Et ailleurs on nous assène que «Ce n’est pas l’enfant Indigo qui est disfonctionnel, mais ce sont les écoles qui ne savent pas gérer ce nouveau phénomène ». C’est ainsi que certaines écoles sont conseillées aux adeptes, en particulier les écoles Anthroposophes Waldorf-Steiner. (A ce sujet voir notre bulletin n°45)

        Si ce type d’école attire une forte proportion d’enfants d’adeptes du kryeonistes ou du même genre, les résultats scolaires risquent d’être très singuliers. 

Tous fichés  

K : « Il est urgent et nécessaire que les écoles, les crèches, des assistantes maternelles créent des banques de données permettant de connaître les familles dans lesquelles se trouve un enfant Indigo. L'enfant sera alors sauvé. »

        Ceci impliquerait donc que les adeptes auront tendance, dans leur mission de prosélytisme, à cibler plus particulièrement les parents dont les enfants ont des difficultés psychologiques, puisqu’il s’agit là d’un paramètre majeur permettant la prédétermination d’un état Indigo. Ainsi les parents affaiblis ou découragés par les difficultés de leurs enfants risqueront de se laisser plus aisément séduire par ces théories bien particulières sur l'éducation et auront peine à résister au chaleureux intérêt que les adeptes kryeonistes leur témoigneront et principalement, à leurs propos flatteurs concernant leurs enfants à problèmes. Des listes de parents ayant des enfants Indigo existent déjà sur les sites Internet du mouvement.

        En réalité, l’état Indigo est décelé par des moyens totalement subjectifs : de la voyance principalement. Ce qui veut dire que n’importe qui peut-être pressenti comme parent d’un enfant Indigo, si cela correspond à l’interprétation ou à la lubie d’un voyant kryeoniste de l’entourage, en sachant qu’ils ont une préférence pour les enfants difficiles. Donc tout le monde est fichable.  

Les adultes sont invités à faire de leurs enfants un objet de culte  

K : « Nous devons être là à 100% pour eux…les petits de première année sont plus éveillés que des adultes..ils ont une incroyable sagesse…Ils sont nos guides »

        Pauvres enfants, comment pourraient-il grandir normalement et se construire psychologiquement lorsque les adultes ont à leur égard des comportements aussi farfelus.

        Dans le livre de Lee Carroll, «Partenaire avec le divin», éditions Ariane, l'auteur cite le cas de parents ayant amené leurs enfants dans une réunion pour adultes du mouvement : « Cette réunion, écrit-il, était d'une durée de sept heures ! Pas de jeux vidéo, pas de dessins animés, uniquement du channeling (spiritisme) et des lectures. L'attention des enfants était impressionnante ».  

        Des enfants ayant un tel comportement lors d’aussi longues séances de matraquage psychologiqueindiquerait  qu'ils aient subi un véritable dressage plutôt qu'une éducation.

        L'autre cas cité est celui… « D'un orphelin récemment adopté qui était porté sur le dos de sa mère. L'enfant était absolument captivé et vous pouviez voir une grande sagesse au fond de ses yeux... Alors que j'étais au pupitre, parlant des enfants Indigo, je dis qu'un de ces enfants se trouvait dans l'assistance et qu’il était juché sur le dos de sa maman. Des centaines de personnes regardèrent autour d'elles. La réaction de l'enfant ? Il secoua la tête, se rendit compte que les gens lui rendaient hommage et s’agitait comme pour dire : Eh ! C’est moi ! »

K : «Ils ont choisi d’être vos enfants dans cette vie… Sentez-vous honorés…qu’ils vous aient choisi…Soyez à la hauteur de votre mission ».  

Le salut de la planète dépend de leur engagement    

Ailleurs Lee nous explique : « Il n'est qu'un moyen, nous le répétons : trouver pour chaque enfant Indigo un autre copain qui le soit aussi. C'est capital pour eux, mais pour nous et sur un plan planétaire également. Les petits de deux ans parleront avec ceux de dix ans. Puis ce seront les enfants qui enseigneront les adultes. Mais nous-mêmes serons-nous prêts à recevoir leur enseignement ? »  

Serviteurs de la lumière et de la géniocratie théocratique  

Références :  http://perso.club-internet.fr/silus/indigo.html

Message canalisé par Monique Etier – Montréal (04.11.99):

« Votre intuition télépathique permettra les multiples échanges sidéraux et intersidéraux... Les enfants Indigo gouverneront la planète... »…« Mettez au monde cette nouvelle race intergalactique, créez et procréez, vous êtes conscient d'avoir la responsabilité universelle de féconder et d'ensemencer l'univers de vos semences d’étoiles. Répandez génétiquement les fréquences coloriques permettant la mutation génétique de ce monde. Votre corps est totalement au service de la lumière de la conscience, de la matérialisation de la vie, de la spiritualisation de la matière. »

La mouvement envisage donc son expansion par le moyen de la reproduction humaine à outrance.  

La France gagnée par le phénomène : un exemple  

Témoignage dans Soleil levant n° 84, mars 2002.

Comment se convertit-on au kryeonisme ?

        Anne-Marie raconte le drame de sa vie, la perte de sa fille Isabelle décédée à la suite d'une leucémie. Son témoignage, malgré son côté militant en faveur du kryeonisme, est poignant. On y devine le désespoir d'une mère qui ne peut se résoudre à l'idée que sa fille n’est plus de ce monde.

        Dans son malheur elle a rencontré une spirite « Hélène » qui l’a persuadé qu'elle pouvait communiquer avec sa fille défunte au travers de l'écriture automatique.

        Depuis Anne Marie n'a cessé de recevoir des messages de sa fille en provenance de l'au-delà et de les éditer (9 livres en 17 ans).

        Aidée par un prêtre occultiste d'une chapelle pas très catholique du Tarn-et-Garonne et s'oubliant dans un activisme et une foi aveugle au travers de ses communications médiuminiques elle a attiré autour de sa pratique et de son message un groupe de gens confrontés à des problèmes semblables et voulant aussi contacter leurs enfants défunts.

        Puis elle a organisé des conférences jusqu'au Canada où elle avait été invitée à témoigner. Elle en est revenue emballée par la doctrine de Lee Carroll et avec une ré-interprétation de ses communications avec l'au-delà. Dorénavant pour elle la vérité est en Kryeon. Elle en exprime quelques aspects dans son interview : « Le monde dans lequel on vit et en pleine apocalypse : c'est le chaos... Nous allons vers l'âge d’or qui n’est pas pour demain mais qui ne tardera pas. Les enfants Indigo sont des enfants de cette nouvelle ère, de cette nouvelle spiritualité. Ils ont un potentiel énorme et arrivent avec des connaissances que nous n'avions pas... L'accompagnement des parents est important ainsi que celui du système scolaire.... Ces enfants sont mal acceptés parce qu'il n'y a pas d'encadrement suffisant. Notre système éducatif n'est pas fait pour. Certains enfants qui ont actuellement 13 ou 14 ans se referment sur eux-mêmes : certains psychiatres les ont même assimilé à des fous… »  

        Anne Marie a donc trouvé là un nouveau sens à son malheur, et elle vend des livres , dont le dernier "Vers un monde nouveau", traité d'écologie des enfants indigo, de sciences parallèles, etc.  

CONCLUSION  

        Lee Carroll et ses copains sont tout de même à l’origine d’une nouveauté. Habituellement les sectes fabriquent un objet de culte superstitieux (Omitama, Gohonzon etc.) exclusif auquel l’adepte va attribuer des pouvoirs magiques  bénéfiques en cas d’obéissance ou maléfiques en cas de rebellion. Les adeptes de Kryeon  n’ont d’autres objets de culte et de superstition que leurs enfants, qui se trouvent revêtus de super-pouvoirs magiques bénéfiques en cas d’obéissance, maléfiques en cas de rejet, dès lors que les guides patentés de l’église kryeoniste les déclarent Indigo. L’avantage pour ceux qui exploitent ce système est que les adeptes ne pourront jamais se débarrasser de l’objet de culte qui les asservit à un enseignement et à la loi d’une entité invisible dont Lee Carroll et ses apôtres ont le monopole de la médiation. Bien joué Lee !

Un employé de la Nasa à la retraite montre des preuves en photos de voyages dans le temps

62833844_pCet employé de la NASA qui nous montre les photos récoltées lors de sa carrière nous fait une révélation sans s'en rendre compte  que la Nasa détiendrait le fameux chronoviseur qui permet de prendre des photos du passé lisez l'histoire du secret du vatican  et leur Chronoviseur ...Cela expliquerait leur capacité à prévoir et planifier les changements dans le monde ....Nous vivons dans un monde qui dépasse notre entendement parce que rendu sourd à la plus élémentaire source de connaissance l'intuition et aveugle par  des connaissances  si chèrement gagnés à coups de diplômes tous aussi dépassés que la  vision de nos vies  détournées de leur sens ,une existence qui n'a de cesse de nous changer chaque jours en de bons et dociles con sot mâteurs de vitrines se précipitant en masse vers notre nouvel achat qui viendra remplir notre vide intérieur par l'appat rence de l'etre voué à disparaitre . Rusty james.

 

Posté par rusty james à 00:51 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,