Merveilleuse année 2014 A tous

tumblr_mfqwa2E7BQ1qilw4vo1_500

BONNE ANNEES

Tant que votre cœur gardera en lui l'amour et la confiance en tout être et toute chose sur Terre, rien ni personne ne pourra jamais vous atteindre, vous éteindre parce que L'Espoir ne meurt pas avec les épreuves ou les déceptions. L'Espoir ne meurt pas avec les échecs, les blessures, les cassures, les brisures ou les coups durs endurés à répétition. L'Espoir ne meurt pas avec les malheurs, les larmes ou les trahisons... L'Espoir ne meurt pas pour ceux dans la foi est vivante bonne année 2014 à vous tous

tumblr_m6wpjzwzKB1qzjl9xo1_500

Posté par rusty james à 02:28 - Permalien [#]
Tags : , , ,


Franc-Maçonnerie et adoration de Satan

FRANC MA9ONNERIE

Au 18ème degré et jusqu’au 33ème degré, le Maitre maçon commence son initiation à l’Occultisme et l’adoration du Baphomet, Lucifer le porteur de lumière , Le lapidé, puisque c’est bien lui qui porte la soit disante « lumière » aux frères. Ces Rituels ne concernent aucunement les petits grades des loges bleues. Le culte maçonnique est orné de symboles, et les rituels coordonnent les initiés et leurs méditations avec ces symboles.

Les rituels maçonniques s’inspirent de La Kabbale des sectes juives (Les vrais juifs Fidèle à la vrais Thora, sont innocent d’eux), une tradition mystique que l’on reçoit des ancêtres et des symboles de l’Egypte ancienne et de la civilisation sumérienne. Il existe une connexion multi significative entre les symboles. Les deux piliers JOACHIM et BOAZ sont associés au SOLEIL et à la LUNE. L’Oeil qui voit, LUCIFER, est tout simplement la fusion de THOT LA LUNE et de HORUS le soleil. LUCIFER est le phosphorus grec HERMES / APPOLON, il est le phosphorus égyptien THOT / HORUS. LUCIFER est une fusion complémentaire pour la Gnose et la connaissance. Dans les loges initiatiques, les rituels sont associés aux symboles pour comprendre le rituel sous de multiples aspects dans leurs tenues. C’est ce qui consiste à leur éveil, leur initiation à la connaissance Satanique.

2

 

Le rite reste symbolique et incantatoire, l’univers est un jeu d’échec géant avec les forces du bien et les forces du mal. Il y a deux camps, la LUMIERE et l’OBSCURITÉ, chaque camp avançant dans ses positions. L’échiquier représentant un gigantesque STARGATE permettant au bien et au mal de voyager à travers l’univers, se déplaçant d’un CUBE à un autre, certains pouvant se déplacer plus vite. Nous sommes les pions et nous avons la capacité de choisir entre le BIEN et le MAL, pour quels camps nous nous battons. Voilà pourquoi l’échiquier et le DAMIER représentent les STARGATES dans la symbolique des maçons et des sociétés secrètes. Vous aurez vite deviné que les Franc-maçon démoniaque rêvent que leurs DAMIER soir totalement noir symbolique du Mal régnant.

Un rituel peut se décrire comme un mode opératoire, une méthode adoptée par une Loge pour régir son organisation, le déroulement de ses réunions, ou tenues, et le comportement de ses " enfants ". Ces rituels changent selon les Rites et les Loges. La franc-maçonnerie " symbolique " (ou bleue), celle des trois premiers degrés de l’initiation, emprunte beaucoup de ses symboles à l’art de bâtir pratiqué par les constructeurs des cathédrales polythéiste au Moyen Âge barbare qu’elle considère comme ses prédécesseurs et dont elle a hérité la notion même de loge, l’endroit où se réunissent les ouvriers. À ce titre, la franc-maçonnerie ou Art royal a des points communs avec le compagnonnage et partage avec lui des symboles et valeurs. Les francs-maçons se disent " spéculatifs " (du latin speculare, réfléchir) par rapport aux compagnons-maçons qu’ils qualifient d’ " opératifs ".

L’équerre et le compas, le maillet et le ciseau, le niveau et le fil à plomb, la règle et le levier, la truelle et bien d’autres symboles appartiennent à cette tradition. Quant au personnage d’Hiram et au mythodrame qui le présente comme « l’architecte du temple de Salomon », il opère une rupture avec la tradition opérative et amorce une transition avec des thèmes symboliques explorés aux degrés suivants comme l’alchimie, la kabbale et la tradition chevaleresque.

Le roi SALOMON demanda au roi HIRAM de lui fournir le bois et de lui prêter ses architectes et maçons afin de réaliser le TEMPLE DE SALOMON (actuellement la Mosquéé Al Aqsa et le mur des lamentations sur le mont SION). La branche d’acacia était présente sur la tombe d’HIRAM, elle représente symboliquement la lumière d’HIRAM l’architecte. Connaître l’acacia indique que l’on est initié aux mystères du 3ème degré (maître). La LUMIERE est HIRAM et le projet appartenait à SALOMON qui est l’OMBRE. La lumière est le fournisseur (l’exploité, l’esclave) et l’ombre le propriétaire (l’exploitant, l’initié, le maître). Et tout en haut de la pyramide, les ILLUMINATI du TEMPLE, qui veillent sur ce joli monde qu’ils organisent. Les Maçons sont donc aussi des esclaves au service des DEMONS ASSOIFES DE LA PERTE DES HOMMES EN ENFER AVEC EUX

Communiquer avec l’autre dimension et les entités n’est donc pas chose facile. Certains rites doivent prendre place à des endroits et des moments spécifiques en fonction des énergies qui devront être livrées. Ces rituels sont assez répugnants et sont centrés sur le sang versé et les sacrifices, comme des sacrifices d’enfants pour les plus hauts degrés. Les sacrifices ouvrent des portes entre les dimensions invoquant un Démon. Des Affaires de pédophilie en Belgique et en France ou l’Ordre du Temps Solaire sont en liaison avec ces rituels et ces sacrifices SATANIQUE.

Malheureusement c’est le silence. Les rituels, les incantations, le spiritisme, la sorcellerie, la theurgie, l’hermétisme, l’alchimie, la possession, les sacrifices… Toutes ces pratiques occultes nécessitent ou permettraient l’ouverture des STARGATES (portail) vers d’autres MONDES (dimensions). Des DEMONS descendent sur le DAMIER. Des rituels invoquent ses DEMONS, ce que l’on appel des VORTEX, le plus grand secret de la maçonnerie!

Les TEMPLE sont pour les RITES. " L’Oeil du grand Architecte " en accord avec les rites, le point d’énergie et la franc-maçonnerie elle-même. Les entités rencontrées lors des rites influencent les réflexions et donnent les idées et les morales aux initiés donc aux tyrans de ce monde. Les grands monuments maçonniques et Illuminati sont tous sur ces points d’ÉNERGIE de VORTEX. Ainsi nos villes sont le dessin de ces dragons du Temple, on y voit des ROSES et des PENTACLES vue du ciel. Des buildings représentent des divinités ou des planètes, tout est occulte dans notre monde, mais le pire, est que ces gens de Satan tuent pour protéger leurs intérêts et garder le pouvoir.

La porte est créé par un prisme (comme une loupe) et quatre réflecteurs afin de créer une Etoile du Matin à 5 branches. Le nombre 666 est le nombre d’un triangle à trois angles de 60 degrés chacun, le Triangle équilatéral. Symboliquement, dans le Triangle est le ‘G’ est la Porte de l’Arche, c’est à dire le STARGATE vers OSIRIS le GREEN et son royaume des morts: ORION.

 

3

 

La constellation se situe dans le ciel au cœur d’une spirale de neuf étoiles remarquables que l’astronomie populaire appelait "le grand G céleste": les Trois Rois Mages, Rigel, Sirius, Procyon, Pollux, Castor, Capella et Aldébaran. L’usage de cet ancien symbole du ‘G’ est frappant dans tout l’art de la méso-Amérique, et représente notre galaxie spirale appelée "voie lactée". Le ‘G’ est prononcé "Hay" ou "Hay Ya" qui est chanté dans toutes les cultures indigènes américaines.

Un autre phénomène à remarquer est le positionnement des Pyramides égyptiennes avec le Nil pour représenter plus ou moins la voie lactée, on obtient la carte céleste terrestre et le grand ‘G’. Ce n’est pas seulement la projection parfaite d’un groupe d’étoile au sol mais bien une importante partie du ciel qui se retrouve ainsi représenté. En effet, on s’aperçoit que le Nil, situé sur la gauche des Pyramides, se reflète aussi sur la voie céleste car sa position correspond à celle de la Voie Lactée par rapport à la ceinture d’ORION. Que tout ceci arrive au moment où la constellation franchit l’axe Nord-Sud n’étonnera plus personne.

 

4

 

Pour les Egyptiens de l’antiquité païenne ORION était la demeure d’OSIRIS, le « dieu de la lumière », le pharaon qui fut assassiné par son frère Set, le dieu à face de chacal. Osiris « vainquit la mort » et après être ressuscité il résida dans la région d’Orion. Non loin de là ISIS demeura auprès de SIRIUS (isis). Les étoiles d’ORION brillent ainsi à l’image du tribut à OSIRIS.

 

LE SECRET DE L’ACACIA

Avant d’arriver au 3ème degré et de prononcer " l’Acacia m’est connu " l’initié est encore dans la lumière véritable. Puis, le maître poursuit son chemin (mais pas toujours) et découvrira de plus grands secrets en s’éloignant de la lumière, car la GNOSE du haut est dans l’ombre. La maçonnerie cache la forêt sombre où agissent des groupes plus influents.

Le caractère secret, ici relatif au végétal lui-même, est associé à la légende d’HIRAM, dès les premières divulgations maçonniques. Dans la légende d’HIRAM, le rameau d’acacia marque le passage de la «seconde mort», ou mort au monde psychique, à la «troisième naissance», ou naissance au monde spirituel: il s’identifie au rameau d’or d’Énée, tout comme à celui des initiés d’Éleusis et au saule de la tradition chinoise le rapport entre le symbolisme végétal et la "troisième naissance", ou "régénération", étant en effet l’un des thèmes les plus universellement répandus du symbolisme traditionnel; ce qui est moins connu, c’est le fait qu’au sein de la Maçonnerie ce rapport existe même indépendamment de la légende d’Hiram.

Dans le Manuscrit Dumfries, d’origine écossaise, nous trouvons le singulier personnage Minus Greenatus, alias GREEN, qui avait construit le Temple de Salomon», et que Charles Martel «aima au-delà de toute expression, à cause de son intelligence en l’art de la maçonnerie». Ce nom de Minus Greenatus évoque la petitesse naissant (ou renaissant) sous une couleur verte (green-natus/ri-natus), ce qui renvoie à l’idée de germe, de nouvelle naissance, ou encore de renaissance à un monde nouveau. Le lien avec OSIRIS l’égyptien, également représenté de couleur verte et régénéré par ISIS sa soeur est évident.

 

5

 

Les catéchismes du 18ème siècle indiquent que le nom du Maître est CASSIA, c’est-à-dire celui de la plante qui, dans les rituels anglais de l’époque et dans les Constitutions d’Anderson de 1738, représentait l’acacia: il s’agit donc de l’être devenu conscient que tous les secrets sont en lui, de l’homme régénéré dont l’état intérieur doit demeurer caché aux yeux de ceux qui ne sont pas encore en mesure de comprendre l’essence la plus profonde de l’art.

 

De la même manière, le Maître maçon affirme avoir Visité l’Intérieur de la Terre. Dans la Loge, il est celui qui plante le rameau d’Acacia, le fanal qui lui a montré le chemin durant ses voyages. Cette petite lumière fleurie, annonciatrice de l’avenir, est celle qui permet de retrouver son chemin au cœur des ténèbres d’un monde virtuel dont le souvenir reste dans les rituels. Avec elle, le Maître poursuit son but, quelles que soient les embûches. Le rameau aux fleurs d’or affirme son niveau de conscience car l’ACACIA est un très ancien et très puissant symbole initiatique. Il affirme aussi que la Mort est l’ultime et inséparable objet de la Vie et non une damnation. Plus que tout autre emblème maçonnique, l’ACACIA, couronne épineuse représenter faussement sur la Tête de Jésus, est le signe de la « connaissance des Maîtres ». Il est le messager de la victoire spirituelle et l’esprit de la manifestation des cycles de mort et de renaissance. Depuis la plus haute antiquité, l’ACACIA et le Maître ne font qu’un. Ce rameau d’or sur une motte verte est ce qu’il reste des anciennes idoles adorés des mécréants aux au coeur des rituels.

 

Alors qu’il revient victorieux d’une longue campagne de conquêtes, SETH profite des fêtes organisées à cette occasion pour inviter son frère à un banquet. Au cours de la soirée, il met Osiris au défi de s’allonger dans un grand coffre. Lorsque ce dernier y fut couché, SETH l’enferme et jette le coffre dans le Nil afin de le tuer.

 

Comme le fit la mésopotamienne ISHTAR du temps encore plus lointain des sumériens, descendue aux enfers, pour retrouver son Frère amant Tammuz, c’est sa Sœur-Epouse, Isis, qui partira à la recherche de son âme afin de le ramener à la Vie. Les deux déesses se seront préalablement coupé les cheveux, elles auront déchiré leurs vêtement, se seront libérées des voiles qui les recouvraient. Là où ISHTAR franchit les portes en abandonnant à chaque fois une part de ses parures afin de descendre plus profondément, Isis déchire ses vêtements et parcoure le monde à la recherche du coffre dans lequel « le Bienveillant » a été enfermé. Néanmoins, elle ne ramènera pas OSIRIS par un voyage de retour car ceux qui descendent en ces lieux ne peuvent pas revenir et c’est seulement l’Amour d’Isis, symbole de la régénération et de la vie éternelle qui permettra de retrouver le corps. Durant le voyage d’Isis aux enfers, le coffre contenant le corps, entraîné par la mer, atteignit les côtes de Phénicie où il s’échoua aux pieds d’un ACACIA, ou d’un Tamaris, selon les versions. La quête dura si longtemps que le tronc de l’ACACIA recouvrit la boite contenant le corps d’OSIRIS. Le roi de Byblos, occupé à faire construire son nouveau palais, fait abattre l’arbre afin d’en faire l’une des deux colonnes qui doivent en décorer l’entrée.

6

 

ISIS entend parler de l’odeur qui s’échappait du tronc alors qu’on le coupait. Elle en comprend aussitôt la signification et se rend en Phénicie où on lui remet la colonne prodigieuse. Elle ouvre la colonne de bois et en retire le cercueil de son époux qu’elle arrose de ses larmes. Elle le ramène en Egypte et le cache au fonds des marais afin que Seth ignore que le corps ait été retrouvé, mais au cours d’une chasse, ce dernier découvre le coffre. Furieux qu’OSIRIS soit encore entier malgré le temps écoulé, il décide d’en découper le cadavre en quatorze morceaux qu’il disperse à travers le pays.

 

ISIS se mettra à la recherche des morceaux. Aidé par Anubis, Thot et Nephtys, elle recomposera le corps démantelé et le momifiera. Ramené à la Vie par ces pratiques et désormais à l’abri de la mort, OSIRIS se retire dans les mondes souterrains, il laisse alors le trône du monde visible à son fils HORUS, qui deviendra le modèle des ROIS à venir.

 

Cette histoire dont l’auteur est Satan est racontée de nos jours à travers la magie du cinéma. Jack et le haricot magique, Wizzard of Oz, Alice au pays des merveilles, Némo, Pocahontas, Matrix, et de nombreuses autres productions "occultes" d’Hollywood propagande des Illuminati. La Palme d’Or du festival de Cannes est une branche d’ACACIA. C’est sans aucun doute qu’une fois l’adorateur du Satan en Enfer, il n’y a pas d’oscar !

 

LE MAUDIT TEMPLE SECRET

7

 

Les " Loges " sont décorées de lourdes teintures, de statues étranges et carrelées de motifs en damier, la référence directe aux lieux des cérémonies franc-maçonnes. Un pilier représente la LUMIERE et un autre l’OMBRE. Ces piliers existaient déjà chez des civilisations anciennes, et au centre la zone était utilisée pour sacrifier les animaux et les hommes. La LUMIERE représente notre monde et l’OMBRE représente leur monde. Le DAMIER représente la fusion et la coexistence des deux mondes. Pendant des siècles des " LOGES NOIRES " n’ont cessé d’invoquer des DEMONS sur le DAMIER. Le DAMIER (Checkboard) représentant l’Ombre et la Lumière, proviennent de l’ancienne Egypte antique des Pharaons.

On retrouve toujours le sol en DAMIER et les deux piliers a représentation du DAMIER est étrange dans la symbolique des Maçons / illuminati. Le DAMIER peut être représenté sous une multitude de formes rayées ou mosaïques qu’on appel CHECKBOARD. On retrouve toujours le sol en DAMIER et les PILIERS. Quand il y a deux piliers (Jakin et Boaz) cela représente le TEMPLE DE SALOMON. Au rite Écossais ancien il y a trois piliers, appelés sagesse, force et beauté, ils soutiennent la loge. Ils ne sont pas de tailles égales car ils représentent les trois pyramides de Gizeh. Dans les deux cas, le plus basiquement, les PILIERS représentent des portes et le DAMIER est le chemin pour un voyage à travers le VORTEX. Dans le symbolisme Maçon / illuminati, les DAMIERS tout comme les CUBES, les OCTOGONES, les PORTES, les PILIERS et les VORTEX sont des représentations des STARGATES. (Portes inter dimensionnelle).

 

Des DEMONS de tout bord peuvent sauter d’une dimension à une autre. La rencontre des deux mondes /dimensions est une intersection OCTOGONALE. Le STARGATE est en partie une métaphore de leur conscience ou éveil satanique, leur illumination, leur 3ème oeil… Pour d’autres, il permet réellement de communiquer avec des DEMONS. Leonard De Vinci représente le corps humain comme un STARGATE. Voici le délire cosmique des frères qui adorent Baphomet, « le porteur de lumière » comme ils s’aiment à le dirent.

Nous retrouvons ces représentations occultes dans la publicité, la musique et le cinéma de nos jours, avec les CODES du programme de contrôle de la population du projet MONARK MIND CONTROL de la CIA outils des maudits illuminatis.

AU SERVICE DU BAPHOMET (IBLIS)

1

 

On se rappelle que les templiers furent accusés d’adorer certaines idoles nommées têtes de baphomet. M. de Hammer en a découvert une douzaine dans le cabinet impérial des antiques à Vienne. On les avait prises pour des idoles tibétaines. M. de Hammer a déchiffré les inscriptions arabes, grecques ou latines qu’elles portent, ainsi que les symboles dont elles sont chargées. Le nom de l’idole Mété, c’est-à-dire dire « la raison », la sagesse » en langue grecque, s’y reproduit partout, accompagné des doctrines gnostiques et des abjurations. C’est du mot Mété et de celui de Baphé, Baptême, que s’est formé le nom de Baphomet, qui signifie baptême de l’esprit, et qui a rapport au baptême de feu des anciens gnostiques. La Mété est représentée sur ces idoles, conformément aux idées des gnostiques, et particulièrement à celles des ophites, sous, une,figure humaine, réunissant les attributs des deux sexes; elle est accompagnée de la croix tronquée ou de la clef de la vie et du Nil des anciens Egyptiens qui ressemble à un T, du serpent si fameux dans toutes les mythologies, de la représentation du baptême de feu, et en outre de tous les symboles maçonniques, tels que le soleil, la lune, l’étoile signée, le tablier, la chaîne, le chandelier à sept branches, etc.

Dans Le Livre du Maître maçonnique d’Oswald Wirth, nous lisons à la page 22; " Reste à savoir si la franc-maçonnerie est oui ou non une religion. Cesserait-elle d’en être une parce que les autels de ces temples sont consacrés au culte de la liberté, de la fraternité et de l’égalité? Ayons le courage de nous dire religieux et de nous affirmer apôtre d’une religion plus sainte que toutes les autres. C’est ainsi que le premier effet de l’initiation est de purifier l’apprenti de toute mentalité chrétienne, s’il en a une… ". Ce « maitres » de rien du tout ose proclamer dans sa feuille de chou l’égalité alors qu’ils se croient les Supérieur, fraternité oui envers SATAN, est liberté oui liberté que ses hommes ont choisi d’être du combustible avec les pierres dans un aller simple pour le Four en Flamme de l’Enfer Eternelle la peau de ces habitants maudits sont sans cesse renouveler.

 

Albert Pike, pontife de la franc-maçonnerie universelle, franc-maçon de 33e degré, grand prêtre de l’Eglise Satanique, déclare le 14 juillet 1889: "Ce que nous devons dire à la foule est que nous adorons un dieu mais, c’est le dieu que nous adorons sans superstition. A vous, grands inspecteurs généraux souverains, nous disons ceci pour que vous puissiez le répéter aux frères des 32ème, 31ème et 30ème degrés: La religion maçonnique devrait être par nous tous, initiés des hauts degrés, maintenue dans la pureté de la doctrine Luciférienne. Si Lucifer n’était pas dieu, est-ce qu’Adonaï (Dans le contexte il parle à ceux qui adorent Jésus), calomnierait, c’est-à-dire, prendraient la peine de répandre des choses fausses et dangereuses sur son compte? Oui, Lucifer est dieu…" Cette déclaration fut faite à l’époque, aux vingt-trois conseils suprêmes du monde.

Encore ce Fou évadé de l’Asile psychiatrique Albert Pike d’écrire: "Une partie des symboles sont divulgués a l’initié mais, ce dernier est intentionnellement induit en erreur. On ne veut pas qu’il les comprenne. Leur vraie explication est réservée aux érudits, aux princes de la maçonnerie".

Il nous dit aussi dans ce livre aux pages 744 et 745, qui furent préparé pour le suprême conseil du 33ème degré de la juridiction sud des États-Unis: "La Bible avec toutes les allégories qu’elle contient, n’exprime que d’une manière incomplète et voilée, la science religieuse des hébreux… »

Dans l’Adelphi Quarterly (magazine Nouvel-Age) 3 e, 1992, page 7, il est écrit que la franc-maçonnerie a été formée comme une école de la fraternité LuciférienneHelena PetrovnaBlavatsky, une Sataniste reconnue et fondatrice de la société théosophique, aussi bien que ses successeurs Annie Besant et Alice Bailey étaient toutes impliquées dans la franc-maçonnerie.

 

OCCULTISME DES NOMBRES

Le nombre 33 est souvent employé dans le Satanisme: Meurtres rituels avec 33 coups de couteaux, victimes de 1 à 33 ans pour les sacrifices. Le nombre 33 est très utilisé dans la franc-maçonnerie: Conseil de 33 membres renouvelable par tiers, 33 grades dans le rite écossais. Le 11 (et parfois ses multiples) : l’anti-christ est la onzième corne de la "bête" diabolique dans Apocalypse chapitre 13. Le 13 : représente la rébellion dans l’occultisme sectaire juif (kabbale). Les 13 degrés du rite de York de la Franc Maçonnerie. Le 666 : le nombre de la bête diabolique dans Apocalypse chapitre 13. Le 333 : moitié de 666. Les Satanistes cherchent aussi une onction Satanique en réalisant leurs oeuvres pendant les 8 fêtes Sataniques (les solstices et équinoxes, les 1er février, mai, août et Halloween).

 http://heritageancestrale.wordpress.com/2013/05/04/franc-maconnerie-et-adoration-de-satan/

Découverte sur les monts BUCEGI en Roumanie d'une civilisation Anunnaki de Géants

bucegi-sphinx-romania

geants

À l'été de 2003, dans une région inexplorée des monts Bucegi, Roumanie, une équipe du Département Zéro (une section de top secret du Service roumain de renseignements - SRI), avait fait une découverte archéologique qui pourrait complètement changer le destin de l'humanité.

Les Etats-Unis d'Amérique ont exercé une pression diplomatique colossale sur le gouvernement roumain, qui désirait divulguer les résultats au monde entier.

Les implications sont devenues beaucoup plus complexes en raison de l'ingérence brutale de l'Ordre des Illuminati, qui a cherché à prendre le contrôle à la fois du lieu de la découverte et de l'expédition commune roumano-américaine.

L'expert en phénomènes étranges, et aussi le chef des opérations pour l'Etat roumain, Cezar Brad, est le «héros» des événements choquants survenus dans les monts Bucegi. Il a également eu deux réunions mémorables avec l'un des principaux représentant des Illuminati, et haut membre de Bilderberg.

harta-bucegi.png

II . Une étrange visite du membre le plus puissant des Bilderberg

En mai 2003, Cezar a été visité par un personnage très important. La demande de la réunion est venue du SRI, à la suite de l'intervention du gouvernement. La personne était un étranger, mais qui parlait très bien la langue roumaine. Il était également familier avec le pays. Cezar a informé le SRI que le visiteur était un membre de haut rang d'une loge maçonnique très importante d'Italie, il était un noble, et a eu une très forte influence financière en Roumanie.

Son influence politique était également très élevée, car il a réussi à pénétrer dans le bouclier des agents du SRI et à atteindre le DZ (Division Zero).

Cezar a ressenti une pression élevée et un poids lourd autour de cette personne. Il était entouré par un nuage puissant de rayonnements désagréables qui cachait ses véritables intentions. Pour cette réunion, Cezar s'était préparé minutieusement, s'isolant dans une chambre et tombant dans un état de méditation profonde, pour en savoir plus sur la personne.

Un hélicoptère du SRI a amené cet arrogant grand monsieur, vêtu d'un costume noir. Il avait une canne à manche d'ivoire et avec des incrustations d'or. Son visage exprimait la dureté et ses yeux verts ont eu un effet étrange, rayonnant une froideur inhabituelle. Il s'est présenté comme Monsieur Massini (probablement pas son vrai nom). Il était très sûr de sa puissance et a créé l'impression d'une personne qui a été fait pour donner des ordres.

Il était le chef d'une des loges maçonniques les plus importantes d'Europe et aussi de l'une des organisations maçonniques les plus influentes dans le monde : le Groupe de Bilderberg.

Massini a été très direct et a déclaré que les êtres humains sont de deux sortes : ceux qui peuvent être manipulés et gouvernés (ceux-ci forment la majorité), et ceux qui ont certaines vertues et des fortes personnalités. Il a dit que son groupe fait partie de l'ordre maçonnique le plus élevé et est très intéressé de l'issue de la discussion.

Monsieur Massini a expliqué que le Groupe de Bilderberg n'est pas une loge maçonnique, et qu'il pense être beaucoup plus que cela. Il a dit que les loges ne sont que des façades et le pouvoir réel est beaucoup plus élevé que le trente-troisième niveau hiérarchique. Massini a invité Cezar à se joindre au groupe, lui faisant comprendre qu'il aura de nombreux avantages.

Selon Cezar, Massini était à la fois physiquement et psychique fort, ce qui contrastait avec son âge. Malheureusement pour lui, son pouvoir était centré sur un égo énorme, l'arrogance et le sentiment de supériorité sur le reste.

Massini a informé Cezar qu'il lui a demandé personnellement, en utilisant son influence politique, parce qu'il a été impressionné par la puissance psychique de Cezar.

III. Les espions du Pentagone avec des satellites

Un satellite géodésique d'espionnage du Pentagone, basé sur la technologie bionique et les définitions de formes, a découvert en 2002 une singularité distincte dans une région spécifique des montagnes Bucegi. L'espace vide à l'intérieur de la montagne n'avait pas de correspondance avec l'extérieur, et semblait avoir été sculpté de l'intérieur, par des êtres intelligents. Ce n'était certainement pas une grotte.

bucegi-tunnel.png

Le scan par satellite de la montagne a révélé deux grands blocs énergétiques. Ces obstacles ont été fabriqués avec de l'énergie artificielle. Le premier était comme un mur énergique, bloquant l'accès au tunnel, tandis que le second était en forme de dôme (ou hémisphère), et était situé à l'extrémité opposée du tunnel, près du centre de la montagne.

Massini était sûr qu'à l'intérieur du dôme, ils allaient découvrir quelque chose de très important.

Il avait une profonde connaissance de l'origine de cette découverte et a connu l'existence d'au moins un point situé à l'intérieur de la grande salle hémisphérique. Le tunnel et la coupole ont été étrangement alignés avec les formations rocheuses du haut de la montagne, connues sous le nom de « Babele » et le " Sphinx de Bucegi ".

bucegi-sphinx-romania.jpg

Sphinx de Bucegi

IV . Une structure similaire en Irak

L'équipe du Pentagone a noté que la barrière d'énergie hémisphérique avait la même fréquence vibratoire et la même forme que celui d'une autre structure souterraine top secret qu'ils avaient découvert avant, près de Bagdad, en Irak. Peu de temps après cette découverte, la guerre en Irak a éclaté et après quelques mois, les Américains ont eu accès au plus grand secret dans la région - dont les Irakiens ne savaient rien.

Massini a expliqué à Cezar que le contenu de cette découverte avait à voir avec le mystérieux passé de la Terre et l'Histoire de leurs organisations secrètes. Lorsque l'enquête du Pentagone a noté les similitudes entre la structure souterraine de Bagdad et celle des monts Bucegi, Massini et sa loge maçonnique sont devenus extrêmement agités. Initialement, ils ont presque paniqué. La panique était dû au fait que cette structure - beaucoup plus vaste et plus complexe que celle d'Irak - était sur le territoire de la Roumanie.

(Apparemment, la Roumanie doit probablement jouer un rôle important dans la chute des sociétés secrètes qui contrôlent le monde et asservissent l'humanité. On a également suggéré que, quelque part au-dessus des monts Bucegi, une pyramide énergétique se trouve, qui est invisible à l'œil nu, et qui contient la véritable histoire de notre planète. On peut imaginer leur panique).

Massini amené sur le site de forage une foreuse de roche dure ultra sophistiquée, utilisé par l'armée américaine. Le dispositif utilisait un jet de plasma et une sorte de champ magnétique tournant, fondant littéralement le rocher sans aucun effort visible.

V. Les secrets des monts Bucegi - Année 2003

Ils ont réussi à faire une pénétration d'environ 60-70 mètres derrière la première barrière énergétique, et ont atteint la première galerie, qui ressemblait à un tunnel de métro. Ses murs sont parfaitement polis. A la fin du tunnel, il y avait une porte de pierre massive, qui a été protégée par une barrière énergétique invisible. Trois membres de la première équipe d'intervention spéciale ont essayé de toucher la porte, et sont immédiatement décédés d'un arrêt cardiaque.

Tout objet (rock, plastique, métal ou bois) lancé sur la barrière est immédiatement transformé en poussière fine. Deux généraux du Pentagone et le conseiller présidentiel américain sont arrivés sur place.

VI . La Grande Galerie

Au-delà de la barrière d'énergie formidable, qui a causé la mort de trois personnes, il y avait aussi la porte de roche solide. Sur le mur du tunnel, juste en face de la porte, il y avait une superficie de 20 cm carrés, sur laquelle il a été précisément dessiné un triangle équilatéral pointant vers le haut. L'endroit a été situé entre l'énorme porte en pierre broyée et la barrière d'énergie invisible.

Cezar a estimé qu'il y avait une sorte de compatibilité entre la barrière énergétique et lui-même, quelque chose comme une «sympathie» mutuelle. Sa main effleura la surface de la barrière énergétique et il sentit un picotement sur la peau. Le bouclier était totalement inoffensif pour lui, alors il s'avança, en passant au travers. Les responsables américains ont été absolument stupéfaits.

Cezar a estimé que a barrière ne faisait pas plus d'un pouce d'épaisseur (2.54 cm).

Il a touché le dessin du triangle situé au centre de la place, et la porte de pierre gigantesque a silencieusement glissé vers la gauche, dans le mur. Cette commande a également annulé la barrière énergétique, en leur donnant accès à une salle immense, qui fut plus tard nommé " La Grande Galerie " .

Même s'il n'y avait aucune source de lumière visible, la Grande Galerie est parfaitement éclairée.

Après avoir éteint la première barrière énergétique, l'énorme bouclier hémisphérique à l'autre bout de la salle, s'est soudainement accordé sur une vibration plus haute et a commencé à émettre des radiations plus élevées.

Lors d'une analyse de plus près, le mur intérieur de la Grande Galerie semblait synthétique mais aussi ressenti comme si quelque chose d'organique en faisait partie. Il avait la couleur de l'huile, mais ses reflets étaient verts et bleus.

Des essais plus tard ont révélé que le matériau du mur était un peu rude au toucher, mais qu'il ne pouvait pas être rayé ou tordu. Il a résisté à toute tentative de brisure, perçage ou coupage. Plus tard, les scientifiques ont essayé de brûler le matériel, mais d'une manière mystérieuse, les flammes étaient en quelque sorte absorbées par elle, la laissant intacte.

Les scientifiques américains ont convenu que le matériau était une combinaison mystérieuse de matière organique et inorganique. Après 280 mètres, la galerie tourna brusquement vers la droite à angle aigu. Plus loin, une lumière bleue, scintillante, pouvait être vue. La lumière bleue à l'extrémité de la galerie était le reflet de l'écran de protection d'énergie.

VII . Une base similaire en Irak

Le conseiller américain sur les questions de sécurité nationale a reçu un appel et il a été informé que le bouclier énergique de Bagdad, en Irak, s'était soudainement activé, et il était aussi raisonnant à une fréquence plus élevée. En face de l'écran de Bagdad, un hologramme de notre planète est apparu, qui a séquentiellement et progressivement représenté le continent européen, puis s'est déplacé vers le sud-est, puis il a montré les monts Bucegi de Roumanie et, finalement, il leur a montré l'emplacement du couloir à l'intérieur de la structure. Il était évident que les deux boucliers d'énergie hémisphériques étaient en connexion directe.

Fondamentalement, la base irakienne avait été informée de la présence de personnes à l'intérieur de la base roumaine.

Les mauvaises nouvelles, c'est que la présidence américaine a été avertie et a contacté la diplomatie roumaine. En quelques minutes, toute l'opération avait été divulguée, et le plan de Monsieur Massini tombé à l'eau.

La présidence américaine a exigé de prendre le contrôle de la base secrète et de toute l'opération. Les politiciens roumains, qui ne savaient rien de l'opération secrète ont paniqué.

Les généraux du Pentagone présents sur les lieux avaient été informés que Washington avait exigé une réunion d'urgence.

VIII . CSAT ( Conseil suprême de la Défense) Réunion d'urgence

Une session d'urgence du Conseil suprême de la Défense ( CSAT ) a créé une énorme vague de sympathie pour le Département Zéro. La plupart avaient été secoués par les nouvelles qu'ils avaient reçues. La décision du CSAT a été de poursuivre les recherches, mais sous le contrôle complet du Département Zéro. Ils avaient également exigé un inventaire de tout ce qu'on trouve dans la grande salle.

De Bucarest (la capitale de la Roumanie), les ordres venaient par vagues, s'annulant mutuellement. Certains étaient très véhéments et stricts, tandis que d'autres étaient insaisissables - dénotant l'énorme tension.

Les membres du CSAT étaient en session permanente, restant en contact avec l'équipe du mont Bucegi. Après avoir discuté de tout pendant des heures, ils avaient décidé de rendre publique la découverte. Le gouvernement roumain était pour faire une déclaration officielle dans le monde entier. Certains membres du CSAT se sont opposés avec véhémence à la décision.

IX . Déclaration officielle de la Roumanie

Quand la diplomatie américaine a été informée que la Roumanie allait révéler les découvertes, tout est tombé dans le chaos. Le président a été appelé à une conversation téléphonique directe avec la Maison Blanche. En quelques heures, l'américain a bloqué toutes les transactions financières avec la Roumanie et l'accès à toutes les autres institutions financières. La Roumanie était sur le point de déclarer « l'état d'urgence " dans les monts Bucegi et la capitale.

Les pourparlers d'urgence entre les responsables américains et le ministère roumain se sont produits à Bucarest sans un traducteur. Les responsables américains ont été verbalement violents, sans cesse criant et proférant des menaces à la Roumanie et à ses fonctionnaires.

La divulgation officielle de la Roumanie au monde aurait fourni des preuves photographiques mais rien d'autre d'essentiel pour une clarification complète. D'éminents scientifiques et chercheurs de tous les coins de la planète devaient être invités pour des études approfondies. Mais plus important encore, cela aurait révélé la vérité sur le passé lointain de l'humanité et de l'histoire réelle - qui, selon ce témoin Cezar à l'intérieur de la Grande Galerie, est presque entièrement faux.

La réaction du gouvernement américain a été très brutale parce que la divulgation aurait brisé leur influence dans le monde et son pouvoir, en un instant.

La raison officielle invoquée par les Etats-Unis, était de ne pas créer la panique dans le monde, mais ils avaient omis de reconnaître que l'état actuel de l'angoisse mondiale était une conséquence directe des tromperies délibérées et manipulations menées par la franc-maçonnerie et autres sociétés secrètes, depuis des millénaires.

Il y avait aussi une intervention du Vatican ( si vous vous demandez comment le Vatican a découvert cette découverte, alors vous devriez savoir qu'ils sont au sommet de la pyramide de contrôle du monde, et leur piété religieuse est simplement une façade - lire : Les sombres Secrets du Vatican), dans laquelle le Pape a appelé à la modération avant ce grand fondamental pas pour l'humanité !.

Le Pape a promis de rendre certains documents à la disposition de l'Etat roumain d'anciennes archives secrètes papales, qui étaient d'une grande importance pour la Roumanie. Les documents étaient derrière les découvertes ( oui, telle est la puissance d'un Pape ).

Après 24 heures de négociations, un accord définitif a eu lieu entre la Roumanie et les Etats-Unis. L' État roumain allait reporter la divulgation, et peu à peu tout présenter au peuple.

X. La salle de projection

secret-projection-room.jpg

La salle de projection ( cliquez pour agrandir)


La Grande Galerie prend fin abruptement avec un auditorium géant, de 30 mètres de hauteur ( 98,5 pieds) et d'une longueur de 100 mètres ( 328 pieds). La salle de projection était de plus petite taille et elle a été protégée par un bouclier énergique. S'avançant vers le bouclier, une partie de celui-ci a disparu, sous la forme d'une porte permettant l'accès à l'intérieur. Le bouclier protège la chambre des influences extérieures. Une fois à l'intérieur de la chambre, le bouclier est devenu compact et ressemblait à un mur blanc - doré.

Fondamentalement, le bouclier formait cette salle en forme de dôme, avec des murs courbes et le plafond. Au fond de la salle, à une hauteur de environ 10-12 mètres ( 33-39,5 pieds), le bouclier finissait où il touchait le mur en pierre de la salle. Dans ce mur, il y avait trois énormes trous de tunnels : l'un situé en ligne droite, et les deux autres étaient symétriques des deux côtés. Ils étaient éclairés par une lumière diffuse d'une teinte verdâtre. Les deux parties ont décidé d'interdire l'accès à ces tunnels et un protocole a été signé entre eux.

XI . Des Tables pour des géants

Une série de tables énormes de pierre étaient disposées le long des parois à droite et gauche ( cinq de chaque côté ), suivant leur courbure. Les tables avaient environ 2 mètres de haut ( 6,6 pieds).

Les plateaux avaient une précision de découpe en reliefs, différents signes d'une écriture et des caractères qui ressemblaient à l'ancien cunéiforme.

L'écriture contenait également des symboles plus généraux, tels que des triangles et des cercles. Bien que les signes n'étaient pas peints, ils avaient une lumière fluorescente rayonnant dans différentes couleurs, différentes pour chaque table.

Sur certaines tables, il y avait différents objets qui semblaient être des outils techniques. Au nombre de ces outils, des fils translucides blancs descendant au plancher, et entrant à l'intérieur, des boîtes rectangulaires brillantes, comme argentées. Ces boîtes ont été installées directement sur le sol.

Lors d'une inspection plus minutieuse, les câbles étaient extrêmement souple et léger, et des impulsions de lumière pouvaient être vus circulant sur toute leur longueur.

Chaque fois que quelqu'un s'est approché des tables, une projection holographique s'est automatiquement activée, présentant les aspects d'un domaine scientifique particulier. Les images en trois dimensions étaient parfaites et a eu hauteur de près de deux mètres et demi ( 8,2 pi).

Les projections ont été automatisées et lancées d'elles-mêmes, mais en même temps, elles étaient interactives et modifiables en fonction des signes touchés à la surface de la table.

XII . Une belle découverte : Les Regroupements d'ADN holographiques entre les espèces extraterrestres

En raison de la grande hauteur des tables, les scientifiques ont utilisé des trépieds spéciaux pour grimper à une hauteur confortable. Lors d'une enquête plus approfondie, ils ont observé un matériau vitreux sombre couvrant les plateaux de table. Le matériau était divisé en plusieurs grands carrés, délimités par des lignes droites, qui formaient une sorte de grille.

L'un des tableaux contenaient des informations du domaine de la biologie, et il projettait des images de plantes et d'animaux, dont certains étaient complètement inconnus des scientifiques. Après avoir touché l'un des carrés, un hologramme présentant la structure du corps humain a été activé. L'hologramme a été constamment en rotation, mettant en évidence diverses parties du corps humain.

En touchant d'autres endroits activait les projections holographiques d'êtres extraterrestres, d'autres systèmes planétaires. En touchant simultanément deux places différentes, une analyse scientifique complexe a été projetée, montrant l'ADN des deux espèces, et les possibilités de compatibilité entre les elles.

Sur les côtés, dans des lignes verticales, il y avait des explications écrites dans le même alphabet extraterrestret. A la fin de la simulation, un croisement entre les deux espèces a été affiché.

roumanie-montagnes-1.jpgBabele, Bucegi, Roumanie

XIII. De véritables géants

A en juger par la taille de tous les objets dans la salle de projection, les créateurs de l'édifice étaient probablement des êtres très grands.

Une confirmation de squelettes de géants humanoïdes trouvés en Roumanie se trouve dans un journal appelé " The Newspaper ".

« L'équipe du journal est accompagnée par le chercheur Vasile Rudan, qui a noté que les gens du village de Bozioru ont des preuves concrètes : un cimetière avec des squelettes de géants. Il a été découvert par hasard il y a 20 ans, lorsque les autorités ont décidé de planter des pommiers dans le village de Scaieni. En creusant sur une colline, les villageois ont découvert d'énormes squelettes, mesurant plus de 2,40 m (7 pi 10 po ).

Dragoi Ilie, l'un de ceux qui ont travaillé dans le verger, nous emmène à l'endroit. Monsieur Ilie nous montre les alentours du verger : « Partout se trouvent les tombes des géants. Nous faisions des trous pour des plantations de plantes quand nous avons découvert une tête humaine grosse comme une citrouille. Aucun de nous n'avait jamais rien vu de pareil. Nous étions tous surpris. en creusant plus loin, nous avons trouvé quelques os des pieds, gros comme des piquets de vigne. L'un des morts a dû être très grand. "

XIV . La Bibliothèque de l' Univers

La salle de projection contient des informations détaillées sur des domaines tels que : la physique, la cosmologie, l'astronomie, l'architecture, la technologie, la biologie, la génétique, et même la religion. Parce qu'elle contenait tellement d'informations, la salle a été comparée à une bibliothèque.

Au milieu de la salle, il y avait une zone comme un podium qui contenait un appareil intéressant. Les scientifiques ont émis l'hypothèse que cela aurait pu être un dispositif pour améliorer diverses fonctions cérébrales.

XV . Le panneau de contrôle de la Roumanie

A côté de cela il y avait un panneau de contrôle, recouvert de plusieurs symboles géométriques, dans des couleurs différentes. Il y avait aussi deux leviers coulissant et un bouton rouge, au centre de l'écran, au-dessus de toutes les autres commandes. Une simulation holographique a expliqué le but du bouton. Elle a montré une image de la chaîne des Carpates vue de 25 km ( 15,5 miles ) au dessus d'eux et ensuite, une énorme quantité d'eau a inondé les basses terres et les plaines.

Ensuite, à partir des territoires de la Roumanie,de la Hongrie et de l'Ukraine, plus de flux d'eau apparaissent, se dirigeant vers le plateau de Transylvanie, sous la forme d'énormes rivières. L' image s'est focalisée sur le territoire de la Roumanie et a montré toute sa surface couverte par les eaux d'une grande mer. Quelques-uns des plus hauts sommets des montagnes pouvaient maintenant être considérés comme de petites îles flottantes.

Ensuite, les eaux ont commencé à se retirer, dès que les vidanges se trouvant sur le panneau ont été activées, laissant engloutie seulement une petite zone près de la montagne Retezat Godeanu. Un véritable manuel.

XVI . Une Mystérieuse Amphore

Derrière le panneau de contrôle il y avait un socle carré, d'environ trois mètres (9 feet 10 inchs) de chaque côté, sur lequel une amphore mystérieuse reposait. Monsieur Massini a eu connaissance de son existence et, pour lui et son élite maçonnique, ce fut la découverte la plus importante.

L'amphore contenait une poudre blanche très fine. Les chercheurs ont été consternés de constater que la poudre était une formule monoatomique de haute pureté de l'or, avec une structure cristalline inconnue.

La poudre d'or dans sa forme pure stimule grandement certaines ondes et d'échanges d'énergies au niveau cellulaire et nerveux. Cela provoque une accélération du processus de rajeunissement. Théoriquement, un homme peut vivre dans le même corps physique pendant plusieurs milliers d'années, à condition qu'il consomme de temps en temps, une quantité bien définie de poudre d'or monoatomique. C'est ce qui explique de nombreux aspects déroutants sur la longévité incroyable de certains personnages importants et découvre une partie des intentions cachées de l'élite mondiale.

XVII. La vraie histoire de notre planète

Derrière l'amphore, au milieu de la place, il y avait une immense coupole qui projette des hologrammes. Elle présentait les principaux aspects du passé le plus lointain de l'humanité, depuis ses débuts. Cezar a expliqué que selon les images projetées par l'hologramme, environ 90% de l'histoire officielle de l'humanité est fausse et contrefaite. La théorie évolutionniste de Darwin est également incorrecte. La véritable origine de l'homme est représentée sous une forme condensée holographique. Incroyable, mais ce qui est maintenant considéré comme s'étant réellement passé dans notre histoire, n'a jamais existé, alors que les soi-disant «mythes» et «légendes» sont presque entièrement vraies.

En outre, la plupart des théories archéologiques sont fausses. Par exemple, les dinosaures ne se sont pas éteints il y a 65 millions d'années, et les vieux continents de la Lémurie et de l'Atlantide ont existé.

Cette étrange inversion a causé beaucoup de problèmes et de conflits entre les gens de notre passé.

Pour une datation exacte des événements présentés, une carte du ciel correspondant à cette période a été projetée sur le fond.

Bien que la période de temps couverte par les projections était très grande (plusieurs centaines de milliers d'années), le cycle de la procession de la Terre est de 25920 années, en observant le nombre des "années platoniciennes " (le cycle de 25,920 ans), la datation exacte de l'événement était possible. Les monts Bucegi ont 50-55000 ans.

XVIII. Surprenantes révélations

Cezar a vu ce qu'il s'est passé pendant la dite grande inondation et d'où la civilisation humaine est originaire, mais il a décidé de ne pas révéler cela, que les révélations sont trop choquantes pour la mentalité, les idées et les connaissances de l'homme contemporain.

Personnellement, je pense que les gens comme lui sont également responsables de l'état actuel de la méconnaissance et de la latence de l'espèce humaine . Nous avons menti et manipulé pendant des millénaires, et dès que nous sommes proches de la vérité, quelqu'un décide que nous ne sommes pas encore prêts à l'entendre. Il s'agit d'une approche arrogante et égoïste ! Les gens sont aussi prêts aujourd'hui qu'ils ne le seront jamais, et plus tôt les vérités seront libérées, mieux c'est. Avoir plus de pièces du puzzle à faire accepter rendra la vérité plus facile et, plus important encore, pourront les convaincre de prendre des mesures contre les manipulateurs et les esclavagistes.

Dans un affichage troublant d'images, l'existence de Jésus et sa crucifixion a également été présenté. Les projections ont révélé que beaucoup de ceux qui ont été témoins de la crucifixion sont venus d'autres périodes historiques.

Ils portaient le même genre de vêtements que le reste de la population, mais leurs caractéristiques faciales étaient différentes, aussi ils couvraient constamment leurs visages.

L'hologramme a également présenté des fragments de la vie spirituelle des autres personnages exceptionnels du passé lointain de l'humanité, y compris des personnes que nous ne connaissons pas.

En ces temps, la répartition sociale de la population était complètement différente de ce qui est connu aujourd'hui, de sorte que les archéologues et les anthropologues devraient revoir leurs théories à partir de zéro.

XIX. Les trois tunnels mystérieux

Les tunnels découverts ont des milliers de miles de longueur et conduisent à trois domaines différents de la planète. Celui de gauche relie la base roumaine à une base souterraine encore à découvrir quelque part en Egypte (qui a certainement été découverte et explorée maintenant).

Le tunnel de droite conduit à une structure similaire mais plus petite, dans le " plateau tibétain " . Ce tunnel avait trois ramifications secondaires. Un conduit à une zone souterraine près de la ville roumaine de Buzaru (près de la " Carpates Bend »). Un autre a conduit à la base irakienne déjà mentionnée, alors que la ramification fini a une base souterraine dans le « désert de Gobi », en Mongolie.

XX. Le troisième tunnel - un monde secret

Le tunnel du milieu était le plus important à la fois pour Monsieur Massini et le gouvernement américain, qui a fortement demandé qu'il soit tenu secret du public. Ce tunnel descendant à des profondeurs extrêmes vers un monde souterrain véritable, situé près du centre de notre planète.

Ceux d'entre vous qui ne connaissent pas la théorie de la terre creuse, veuillez noter qu'il y a des personnages importants qui soutiennent la théorie que toutes les planètes sont probablement creuses à l'intérieur, et apportent des arguments scientifiques intéressants pour appuyer leurs revendications.

Aussi, il y a des histoires très belles et intéressantes sur des gens qui se seraient rendus en ce monde. Le royaume est communément appelé Agartha, et le troisième tunnel conduit probablement directement à lui. Il est logique que l'élite de l'ombre n'était pas intéressée de faire connaître la découverte au peuple.

D'intenses préparatifs ont commencé pour les expéditions à l'intérieur des 3 tunnels, comme suit : le premier en Egypte, le second au Tibet, et le troisième vers le centre de la Terre.

(Résumé des événements tirés du livre :  " Viitor cu cap de mort" , par " Radu Cinamar " - le nom de plume d'un écrivain caché, qui, à mon avis, n'est autre que l'ex-général Emil Strainu. Je fonde ma déclaration sur le style d'écriture très similaire et le fait que l'auteur a eu un accès direct à cette base secrète alien ci-dessus - quelque chose qui ne pouvait pas se passer si la personne était un initié.)ces geants hybrides seraient la descendance de satan qui peuplèrent la terre est qui furent chassés après le déluge a l'interieur de la terre mais pour la grande majoritée moururent ,la récupération de cette histore en etre extra terrestre et un bon moyen de vous tromper sur leurs origines maléfiques il suffit de lire la bible la thora le coran on fait mention de ces géants demoniaques et cruels

sourate 5 VERSET 22. Ils dirent: ‹Ô Moïse, il y a là un peuple de géants. Jamais nous n'y entrerons jusqu'à ce qu'ils en sortent. S'ils en sortent, alors nous y entrerons›.

Dans le livre des Nombres 13:33  (version bible louis second)

et nous y avons vu les géants, enfants d'Anak, de la race des géants : nous étions à nos yeux et aux leurs comme des sauterelles.[...]

Deutéronome 9:2 (version bible semeur)

Ce sont des peuples puissants, des géants de la race des Anaqim. Tu les connais et tu as entendu dire : “Qui peut résister aux descendants d'Anaq ?”[...]

 

1 Chronique 20:4 (version bible semeur)

Plus tard, lorsqu'eut lieu une nouvelle bataille avec les Philistins, à Guézer, Sibbekaï le Houchatite tua Sippaï, l'un des géants descendant de Rapha, et les Philistins furent humiliés.[...]

 

2 Samuel 23:13 (version bible Ostervald)

Trois des trente chefs descendirent et vinrent, au temps de la moisson, vers David, dans la caverne d'Adullam, lorsqu'une troupe de Philistins était campée dans la vallée des Réphaïm (des géants).[...]

 

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/roumanie-les-mysteres-des-montagnes-bucegi.html

Découvertes au Rwanda de sépulture de créatures gigantesques qui ressemblent peu aux humains.

l_f3777acac7884253822f9a9d91a80df6

Une équipe d'anthropologues a trouvé une sépulture mystérieuse dans la jungle près de la ville de Kigali au Rwanda (Afrique centrale). Le reste appartient à des créatures gigantesques qui ressemblent peu aux humains. Chef du groupe de recherche estime qu'elles pourraient être les visiteurs d'une autre planète qui est décédé à la suite d'une catastrophe.

Selon les scientifiques, ils ont été enterrés à au moins 500 ans. Dans un premier temps, les chercheurs pensaient qu'ils ont découvert les restes d'anciennes colonies, mais aucun signe de vie humaine ont été trouvés à proximité.

Le 40 fosses communes avait environ 200 cadavres en eux, tous parfaitement conservés. Les créatures étaient grands - environ 7 pieds. Leurs têtes étaient disproportionnées et ils n'avaient pas la bouche, le nez ou les yeux.

Les anthropologues croient que les créatures ont été membres d'un atterrissage extraterrestre, probablement détruit par un virus terrestres pour lesquels ils n'avaient aucune immunité. Toutefois, aucune trace de l'atterrissage du vaisseau spatial ou de ses fragments ont été découverts.


Ce n'est pas la première constatation de telles découvertes . À l'été 1937, un groupe de scientifiques chinois menés par le professeur Chi Putei interrogés les grottes du mont Bayan-Kara-Ula. A l'intérieur ils ont trouvé des squelettes avec des têtes trop grandes et les organes chétifs. A proximité il ya eu 176 plaques de pierre. Dans le centre de chaque assiette il y avait un trou à partir de laquelle une rainure en spirale répartis sur le périmètre avec des personnages sur elle.

En outre, les parois des grottes ont été couverts avec des images du soleil levant, la lune et les étoiles, avec de nombreux points peints ou de petits objets, s'approche lentement de la montagne et la surface du globe.

Les experts dans le déchiffrage des caractères anciens écrits ont été intrigués au cours de la divulgation de secrets les spirales de la grotte de Bayan-Kara-Ula depuis deux décennies. Enfin, le professeur de l'Université de Pékin Zum Umniu déchiffré plusieurs inscriptions.

Les lettres rainuré rapporté que quelque 12 mille ans des objets volants se  sont  écrasé dans ces montagnes. Archéologues chinois ont découvert une mention des peuples qui vivaient dans les grottes montagneuses de Bayan-Kara-Ula.

Un cadavre d'un autre "étranger" a été trouvé par des spéléologues turc. Une momie de l'ère glaciaire se reposait dans un sarcophage en matériau cristallin. La hauteur de la créature humanoïde mâles ne dépassent pas 1 mètre 20 centimètres, sa peau était vert clair, et il avait de grandes ailes transparentes sur ses côtés.

Selon les chercheurs, en dépit de l'aspect inhabituel de la créature ressemblait davantage à une personne plutôt que d'un animal. Son nez, lèvres, oreilles, mains, pieds, les ongles, sont très semblables à l'homme. Seuls ses yeux étaient très différentes, trois fois plus grandes que celles d'un humain, et incolore, comme des yeux de reptile.

Il n'ya pas longtemps dans l'un des tombeaux anciens égyptiens une momie d'un homme de 2,5 mètres de haut a été trouvé. Il n'avait pas de nez ou les oreilles, et sa bouche était très large et n'avait pas la langue.

Selon l'archéologue Gaston de Villars, l'âge de la momie est d'environ 4 mille ans. Il a été enterré comme un noble égyptien - soigneusement momifiés et entouré d'objets domestiques, alimentaires et de l'art conçu pour l'au-delà. Cependant, comme il a été découvert, et non pas tous les objets autour de la recherche appartiennent à la culture égyptienne ou même de la Terre. Par exemple, parmi les découvertes était un disque rond en métal poli recouverte d'étranges personnages, un costume fait de métal avec les restes de quelque chose ressemblant à des chaussures en plastique, et de nombreuses tablettes de pierre rempli d'images d'étoiles, de planètes et de machines étranges. Le Sanctuaire, où une momie étrange a été trouvée examine aussi inhabituel. L'inhumation a été faite de la matière inconnue dans l'antiquité. La pierre a été littéralement sculptés dans la roche afin que les murs étaient lisses, comme le marbre poli. Il a regardé comme si il était coupé par un laser. Incidemment, la surface de la pierre a été fusionné. Le tombeau a été décorée avec une avance de substance ressemblant.

Cependant, les «étranges» théorie ne sont pas  les seules. Selon certains chercheurs, les «géants» et «nains» pourrait être une branche latérale simple de l'humanité qui ont vécu sur Terre, mais pour quelque raison que se sont éteints. ces récits sont clairement expliqués dans les livres anciens ces races venus du ciel certes ou plutôt tombés du ciel car exclut  pour une rébellion contre la création ils vinrent en légion et s'installèrent aux quatre coins du monde en jurant qu'ils installeraient la corruption a travers le monde ,ils y sont plutôt bien arrivés quand on voit l'état de notre planète ce sont ces génies qui enseignèrent aux hommes les plus grands secrets de l'univers ,les mathématiques ,l'astrologie,la magie, et la musique de leur chef PAN. il est amusant que la compagnie PAN américaine rende un si bel hommage a cette histoire dans l'ignorance totale  du plus grand nombre ......

.pravda.ru/science/mysteries/

Posté par rusty james à 18:27 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

Charles Taze Russell, fondateur des Témoins de Jéhovah et franc maçon du 33e degrès

TG FM

Lancer une nouvelle religion demande de la logistique. Il est étonnant de constater que la plupart des réunions des premiers Témoins de Jéhovah se tenaient dans des temples franc-maçons ou sociétés secrètes apparentées. Voici quelques exemples tirés de leurs propres publications:

8 mars 1903 Fort Wayne
Une réunion pour les amis intéressés se tiendra au Hall des "Maccabées"*, 917 Calhoun St. à 10h. Les réunions de l'après midi ... se tiendront au Temple Maçonnique, cor. Wayne and Clinton Sts.
(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 96)

1903 Convention générale à Atlanta
Toutes les autres réunions se tiendront au Hall des "Knights of Pythias"*, cor. Pryor and Unter Sts.
(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 96)

1904, Convention de Washington
La convention de Washington se tiendra au Hall des "Odd Fellows"*.
(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 240)

9 février 1908, Paterson
La session du matin se tiendra au Hall maçonnique.
(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 383)

11 octobre 1908, Chicago
La réunion matinale aura lieu au Drill Hall, Temple Maçonnique à 10 heures.
(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 320)

* Maccabées, Knights of Pythias, Odd Fellows: sociétés secrètes maçonniques.

On peut multiplier les exemples au cours de ces années. En général les réunions des "intéressés" ont lieu dans un temple franc-maçon tandis que les réunions ouvertes au public se tiennent dans un lieu plus neutre (Théatre, Opéra).

Il est particulièrement intéressant de constater que ces organisations maçonniques, d'habitude bien discrètes, aient ainsi ouvert leurs locaux à des réunions confidentielles d'une élite d'Etudiants de la Bible.

Un cimetière maçonnique?

Le cimetière où sont enterrés Russell et les premiers responsables de la société des témoins de Jéhovah est aujourd'hui au sein d'un immense complexe maçonnique à Pittsburgh, il n'y a pas de cloture entre les deux. Qu'en penser ? Pourquoi avoir choisi cet aménagement si Russell n'avait aucun lien avec la maçonnerie ? La franc-maçonnerie aurait voulu l'honorer, qu'elle n'aurait choisi meilleur lieu pour conserver à sa vue un mémorial de C.T. Russell. Une pyramide (un des principaux emblèmes maçonniques) de près de trois mètres de haut est dressée dans ce cimetière à la mémoire de Charles Taze Russell.

 

Tombe de Russell et complexe maçonnique
La Pyramide à la mémoire de Charles Taze Russell.
Dans le fond on aperçoit le "greater Pittsburg Masonic Center".

Tombe de Russell et symbole des Knights Templars
En s'approchant de la pyramide de Russell on y découvre le nom de l'organisation des témoins de Jéhovah (société de la tour de garde) mais aussi et surtout un étrange symbole dont la présence est inexpliquée.
La croix dans la couronne est le symbole des chevaliers templiers (KT ou Knights Templars):
le plus haut degré de la franc-maçonnerie.

Nota: les franc-maçons n'ont pas l'exclusivité de l'utilisation de ce symbole templier qui est aussi repris par d'autres organisations mystiques (comme la croix gammée n'est pas l'apanage d'Hitler. L'utilisation de symboles occultes doit quand même alerter)

Des symboles franc-maçons dans les publications

Ce même symbole se retrouve dans certaines publications de la société.


Un volume ancien de la tour de Garde, le magazine des témoins de Jéhovah. De 1891 à 1931, Le symbole maçonnique des chevaliers templiers figura sur la couverture de la Tour de Garde.
symbole franc maçon dans Tour de Garde
Une vue en gros plan du symbole (en haut à gauche de la page).

Voici un exemple d'utilisation de ce même symbole dans la littérature des franc-maçons:
image issue du site du rite franc-maçon de York (http://www.yorkrite.com/KTlinks.htm)

Cliquez ici pour voir ce même symbole de l'ordre des Chevaliers Templiers (la croix dans la couronne),
tout au sommet (en haut à gauche) sur l'échelle des différents degrés d'une loge franc-maçonne.

 

Disque solaire ailé (ou "WINGES SUN DISK")

Sur plusieurs livres des témoins de Jéhovah se trouve un autre symbole occulte à la présence inexpliquée: le "Disque solaire ailé".

Les origines de ce symbole remontent à la magie de l'Égypte ancienne. Albert Churchward dans son livre "Signs and Symbols of Primordial Man, the Evolution of Religious Doctrines from the Eschatology of Anciant Egyptians" nous dit que le "Winged sun disk" est utilisé par les maçons du 33e degré (degré le plus élevé) et que eux seuls en connaissent le sens.

 

 

Dieu solaire RA


Dans le volume "Pratical Egyptian Magic", page 107, la description suivante est donnée: "L'emblème de l'élément de l'air consiste en un cercle de type disque solaire entre deux ailes. Dans un rituel de magie, il est suspendu au-dessus de l'autel en direction de l'est et est utilisé pour invoquer le sylphe (génie de l'air dans la mythologie gauloise et germanique), pour lui demander sa protection et sa coopération".

On ne peut que s'étonner de la présence de ce symbole maçonnique "magique" sur des livres à destination des "chrétiens".

Les funérailles du pasteur Russell

Plusieurs symboles occultes et maçonniques sont présents lors des funérailles du pasteur Russell, celles ci sont décrites en détail (mais probablement sans arrière-pensées) dans la Tour de Garde (Watchtower) du 1er décembre 1916, version anglaise:

Le pasteur Russell est mort enveloppé dans une "toge romaine" (NDE: qu'il avait lui même réclamée) le jour d'Halloween, le 31 octobre 1916.

Au pied du cercueil [de Russell] fut placé un pilier brisé ... tandis qu'à sa tête étaient une "croix et une couronne"
(Watchtower Vol XXXVII December 1, No 23 A. D. 1916--AM 6045)

Voici comment le "pilier brisé" est défini par le rite maçonnique de York:
Les maîtres maçons savent que la colonne brisée marque la tombe .. de quelqu'un qui était un responsable de la maçonnerie.
source: http://www.yorkrite.com/RAM/365.htm

Lieu d'inhumation d'un Maître maçon: une vierge pleure au-dessus d'une colonne brisée ... La colonne brisée est celle d'un des principaux protecteurs de la maçonnerie. sa mémoire est enregistrée dans le coeur de chaque maçon.
Illustrated History and Cyclopedia of Freemasonry, Robert Macoy. Masonic Publishing Co. New York: 1896. page 445.

Note: il est parlé de l'autre symbole maçonnique "la croix dans une couronne" plus haut.

Le déroulement des obsèques de Charles Taze Russell ne tient pas du hasard : dans ses dernières volontés publiées dans la Tour de Garde du 1° décembre 1916 Charles Taze Russell signale avoir donné à sa sœur M. M. Land et aux filles de celle-ci, Alice et May toutes les consignes qu'il voulait faire respecter.

La famille Russell

Charles Taze Russell n'est pas le seul de sa famille a avoir eu des liens avec les Knights Templars (KT) et la franc-maçonnerie. La famille de C.T. Russell comprend de nombreux membres éminents des Franc-Maçons et sociétés secrètes ... Voici quelques exemples tirés du livre "10,000 Famous Freemasons".

NDE: Le nom de famille "Russel" est relativement commun et le degré de parenté n'est pas indiqués dans cette liste de noms que nous reproduisons: il convient donc d'être prudent quant à son utilisation.

  • William Huntington Russell - fondateur de l'ordre des Skull & Bones (1) (société secrète occulte dont le nom légal est... "Russell Trust". Cette société maçonnique est sortie de l'anonymat depuis qu'il est devenu public que les 2 présidents George Bush étaient membres des Skull and Bones).
  • John Russell - fondateur de la fraternité des Soeurs d'Isabella (DOI) Mai, 1897 New Haven, Conn. (2)
  • Harvey D. Russell - Franc-Maçon et Knight Templar dirigeant de la loge de Pittsburgh, PA Beaver Valley Lodge No. 8412
  • William H. Russell - Franc-Maçon actionnaire du Pony Express (3)
  • George William Russell (1869-1935) - membre dirigeant de la loge Théosophe (Nouvel age) de Dublin. A écrit des articles dans le périodique theosophique "The Irish Theosophist". Initié dans la Loge d'Isis (rites sexuels). Ami de William Butler Yeat, dirigeant du "Golden Dawn" (4)
  • Archibald D. Russell (1811-1871) - Franc-Maçon diplomé de l'Univ. d'Edinburgh (écosse). Il fut actif pour créer diverses organisations aux USA.
  • Benjamin Russell (1761-1845)- Franc-Maçon et Journaliste. (5)
  • Charles H. Russell - Governeur du Nevada, 1950-58, Franc-Maçon du 32º, aussi membre du Rite de York , et Shriner. (3)
  • J. Stuart Russell - Franc-Maçon, éditeur de journaux, "deputy chairman" de la Fed. Reserve Bank in Chicago. (5)
  • Lee M. Russell (1875-1943) - Franc-Maçon and Lt. Gov. of Miss. 1916-20. (5)
  • Louis A. Russell (1854-1925) - Franc-Maçon, organiste d'une église Presbyteriene, Newark, N.J. (5)
  • Richard B. Russell (1861-1938) - Franc-Maçon, juge, editeur & businessman. (5)
  • Richard B. Russell, Jr. - Franc-Maçon et Gouv. de Georgie, 1931-33 et Sen. de Georgie depuis 1933. (5)

Sources:

  1. Sutton, Antony. America’s Secret Establishment. Billings, MT: Liberty House Press, 1986, pp. 5,6,8,35, 86-67, 100, 212, 253.
  2. Schmidt, Greenwood. Encyclopedia of American Institutional Fraternal Organizations. Westport, Conn. : Greenwood Press, 1980, p. 84.)
  3. Denslow, 10,000 Famous Freemasons, Vol.4, p.82. et New Age Magazine (June, 1963) p. 45
  4. Boylan, Henry. A Dictionary of Irish Biography. NY: St. Martins Press, 1988, p. 345; voir aussi Ancient Wisdom and Secret Sects, Time-Life, 1989, p. 154.
  5. Denslow, 10,000 Famous Freemasons, p. 80
  6. http://nicodemes.blogspot.fr/2011/02/temoignage-mes-recherches-sur-lhistoire.html
  7. http://v.i.v.free.fr/l.htm

    http://pages.globetrotter.net/mleblank/mocculte.html

    http://esaie.free.fr/niveau1/russel.htm


Jéhovah et Les rituels maçonniques sont un véritable culte luciférien

 

ange-triste

echelleFM

Jéhovah, le dieu de l’Ancien Testament, représente la loi impitoyable de la matière. C’est le mental, l’intellect, qui permet de gouverner le monde. C’est une « fausse lumière », ce n’est pas l’esprit. C’est donc un culte de la matière, un culte envers le principe entropique de la création, situé à l’Orient. C’est en quelque sorte un renversement des valeurs, qui suppose que notre personnalité, notre intellect, peut exister sans l’esprit. C’est un développement unilatéral, occupé à gérer la matière (comprendre : la dégrader, s’en servir, en retirer l’esprit pour la contrôler). C’est aussi pour cela que les maçons insistent sur la formule « J’ai dit. » (encore l’ego…). Note : Le développement spirituel maçonnique cherche à « court-circuiter » l’harmonie que pourrait instituer l’âme dans le corps, et ce en développant l’aspect mental qui permet d’accéder à certains pouvoirs psychiques. Ce qui est important à comprendre ici, est que la spiritualité est en quelque sorte une science qui peut être utilisée à toutes les fins possibles.
* Même si l’idée de chevalerie et du Temple en maçonnerie s’est répandue, elle n’a pas de validité historique.  Les anglais-américains refusent ces idées et vont perdre la bataille.
* La maçonnerie gouverne le monde car ils connaissent le mécanisme : agir sur les énergies, sur l’inconscient collectif, par le moyen des pensées. C’est ce qu’à découvert Sheldrake et c’est pourquoi il s’est fait attaquer.
* C’est par le mental que l’on peut agir sur ce plan énergétique, l’astral. On agit sur le plan de l’information et non pas sur la matière, on agit sur ce qui informe la matière. Les Rose-Croix ont développé des techniques pour ce faire.
* L’Orient, c’est le pôle de la matière, c’est Lucifer, c’est l’opposant, c’est l’équerre – les lois de la matière, qu’il faut suivre si l’on veut agir sur la matière. Lucifer serait le premier à s’être révolté, c’était le premier franc-maçon, qui voulait se libérer par l’intellect, en maîtrisant la matière (Prométhée).
* Lucifer est assimilé au roi Hiram de Tyr. Il envoya Hiram Abiff pour construire le temple. Hiram Abiff contrôlait les jinns, et leur ordonna de construire le Temple. Salomon aussi contrôlait les jinns. Ils sont de « la famille de Lucifer ».
* Selon une légende maçonnique, il y a un lien de filiation entre Lucifer+Eve=>Caïn=>Hiram. Dieu était jaloux de cette lignée libre, et chassa Adam et Eve du paradis. Ensuite, la lignée de Lucifer chercha à se faire pardonner en enseignant les arts et cultures aux hommes. L’auteur fait le lien avec les extraterrestres et se demande pourquoi il y avait partout des crânes allongés.
* Les Templiers ont développé et se sont servis des Cisterciens. C’étaient des tueurs professionnels. Quand ils voulurent créer leur état indépendant dans le sud de la France, ils ont été détruits. Ils ont eu alors une influence sur l’Ecosse, où a été développée la maçonnerie.
*  Les secrets écossais ont été répartis dans les différentes obédiences pour les cacher. Les autorités évitent pour cela d’effectuer des recoupements, mais ça s’est produit après la guerre en Allemagne.
* Ce secret est lié au contrôle de l’esprit des populations. Ce sont les Templiers qui l’ont découvert dans une communauté liée au christianisme des origines. Les Templiers ont protégé ce secret, puis les francs-maçons. Paul de Tarse a détruit le christianisme des origines et voulait dominer le monde. Ce secret a été redécouvert par Sheldrake, dans son étude des champs morphogénétiques. On peut contrôler la pensée et ainsi contrôler le monde.
* Jéhovah agit depuis ce plan « astral », ce plan d’énergie/d’information (hors de la « Matrice ») et est dépendant de l’énergie que lui donnent les humains.

(Rite Ecossais). « Dans le rituel maçonnique, il y a un passage où le Vénérable Maître dit : « Maintenant nous allons voir si nous sommes un maître valable où si on doit nous chasser sans connaissance. » Ce qui veut dire que si à cet endroit on ne sait pas qui est Jéhovah, on doit partir. (p.74)

Le postulant comprend alors que le dieu de l’Ancien Testament n’est pas le dieu le plus haut, le père aimant. Qui est-il ? C’est le seigneur du monde, le maître de la matière, c’est lui qui régit le monde. « Mais il n’est pas celui qui correspond au rêve illusoire des hommes, du dieu miséricordieux et aimant. C’est un dieu qui fait peur, un dieu qui punit, un dieu qui se venge. » (p.75) C’est « l’Architecte trois fois grand ». « Jéhovah est le principe de domination du monde; Lucifer est l’âme du monde, repliée sur elle-même. Elle se libère toujours et est en mesure de libérer les hommes. » (p.75)

la vision de Constantin (croix dans le ciel) imposant le christianisme dans l’empire romain fut la fin de du christianisme réel des débuts. « Aucune religion n’a causé plus de victimes. » C’est ce qu’on retrouve dans le Rite d’York, où le chevalier romain se rend compte des effets du christianisme. « Sur ces fondements s’est ensuite développé le système du Temple. » (p.77) C’est de là qu’est né le système suédois. « C’est un système de pensée que les rois de France et d’Angleterre ont favorisé à la fin du XVIIIe siècle, car c’était également un bon moyen de contrôler et de guider les hommes. » (p.77)

En Allemagne, c’est à cause de Gustav Adolf Schiffman (qui prouvait que la chevalerie n’avait pas de base historique), que le prince héritier Frédéric Guillaume de Hesse-Cassel-Rumpenheim put fonder la Grande Loge nationale. Mais il y eut une opposition et le prince s’est démis de sa charge (1874). Schiffmann fut exclu en 1876, puis réintégré.  Cette idée de chevalerie s’est néanmoins estompée, « mais on essaie de réintroduire cette idée du Temple à l’heure actuelle pour contrebalancer la puissance de l’Islam ». (p.78) « Le Vatican encourage cette façon de penser en Europe et aux Etats-Unis pour faire contrepoids à l’Islam dans le domaine spirituel. » (p.78)

Le Vénérable Maître en Chaire ne représente donc pas Dieu, mais Lucifer. « On guide le postulant vers Lucifer, le seigneur du monde, on lui explique les lois qui régissent le monde et on lui confirme qu’il peut être lui-même son propre sauveur. Tout cela est inclus dans le premier degré. »Dieu repose dans l’obscurité de l’ouest, le royaume des cieux, et le fait d’aller vers l’Orient lui fait quitter le divin. Ainsi, la « lumière » dans la maçonnerie, cette lumière qui organise le monde (seigneur de ce monde), est luciférienne, c’est le pôle « de l’opposant ». « Et  c’est là que réside la véritable maîtrise : « Je sors de l’esprit pur, du royaume des cieux, mon âme est tombée sur la Terre; la plus brillante étoile du matin est tombée. » La maçonnerie offre donc le moyen de se libérer de la matière en utilisant et comprenant les lois de la matière. D’où ce symbolisme de la lumière, des rayons, du soleil… que l’on retrouve un peu partout. « Quand on se rapproche de la lumière, on va dans la direction opposée. Nous ne sommes plus chez Dieu, mais chez le porteur de lumière. » (p.96) Ainsi, en pénétrant dans le Temple de Salomon dont les colonnes sont inversées par rapport à la Bible, on ne pénètre pas dans le temple de Dieu, mais on le quitte !

Cela indique une chose : la maçonnerie considère que Dieu est obscurité, et que le Diable est lumière. La maçonnerie n’associe pas l’obscurité à la matière, ou la lumière au spirituel. Ce qui laisse entendre que la « lumière » dont il est question est une « fausse lumière », une lumière qui régit le monde mais qui n’est pas Dieu. Et donc pour se libérer du monde, il faudrait suivre ce chemin !

« On reconnaît avoir été trompé pendant toute sa vie. La franc-maçonnerie montre ici la vérité. Le postulant dit : « Non, ce n’est pas la vérité que je voulais. » On se retourne et on part en courant. » (p.97)

« On ne peut pas communiquer cette expérience à son entourage, car les personnes mettraient beaucoup de temps à comprendre. » (D’où le secret).

« La source de toute franc-maçonnerie est le moment où l’homme a commencé à se libérer du joug de l’esclavage de l’esprit. Mon opinion personnelle, qui ne rallie pas la majorité, est que Lucifer était le premier franc-maçon, et qu’il s’est révolté contre le diktat de sa création. Il reste à savoir si c’est bien ou mal. (…) La majorité des gens est lâche et servile vis-à-vis de la hiérarchie. C’est une réalité dont on doit toujours tenir compte et qui permet aux hauts grades d’avoir un tel pouvoir. »

Ce passage est extrêmement intéressant, car il révèle deux choses. Premièrement, que la maçonnerie associe l’idée de liberté à la gouvernance de la hiérarchie sociale, que quiconque se libère se retrouve au sommet de la société – parce qu’il PENSE. Or, nous pourrions penser que quiconque se libère n’est plus intéressé par le pouvoir. Quelle sorte de libération est-ce donc ? Deuxièmement, nous voyons que « Lucifer » est assimilé à Hermès, le mercure des alchimistes, la pensée, l’intellect. Nous avions vu que l’interviewé comparait Yahweh à  »l’Architecte trois fois grand ». C’est une référence directe à Hermès Trismégiste, et l’on peut se demander si cet Hermès a été un traître et non un sage.

« Il peut être dangereux pour ces organisations de montrer qui est réellement Lucifer, car on peut avoir des problèmes. » (p.100)

Posté par rusty james à 15:39 - - Permalien [#]

Dieux & démons et magie noire de l'Égypte ancienne

441px-Egypte_louvre_066

Les dieux et déesses de l’Égypte antique représentent une foule considérable de plus d'un millier de puissances surnaturelles ; divinités cosmogoniques, divinités provinciales, divinités locales, divinités funéraires, personnification de phénomènes naturels ou de concepts abstraits, ancêtres déifiés, démons, génies, divinités étrangères importées, etc. Le terme égyptien pour dieu est netjer (nṯr) et son plus ancien hiéroglyphe représente vraisemblablement un mat enveloppé de bandelettes de tissu. Pour désigner le concept de la divinité, les glyphes alternatifs sont le faucon sur un perchoir et un personnage accroupi. D'autres termes existent pour désigner une divinité, tel baou (bȝw) ou sekhem (sḫm) mais leur diffusion fut de moindre importance.

L'iconographie divine fut dès les temps protohistoriques placée sous le caractère de la diversité. La plupart des divinités furent dotées de plusieurs modes de représentations. La forme zoomorphe est sans doute la plus ancienne, mais très vite on lui adjoignit la forme purement anthropomorphe. La forme composite qui mêle un corps humain à une tête animale, ou vice versa, est plus tardive mais apparaît tout de même dès le XXVIIe siècle avant notre ère. Le panthéon des dieux égyptiens ne fut jamais organisé de manière canonique et rigoureuse à la manière des anciens Grecs. Cependant l'anarchie n'est pas totale. Les prêtres de la cité d'Héliopolis élaborèrent l'Ennéade (psdt), un groupement de neuf divinités issues du démiurge. Ce groupe fit florès à travers tout le pays et toutes les villes d'importance se virent dotées de leur propre Ennéade, sans pour autant se tenir strictement au nombre neuf, synonyme de la multitude. Les autres regroupements sont le couple avec Osiris et Isis pour parangon et la triade qui est l'adjonction au couple divin d'un dieu enfant, manifestation du cycle de la régénération cosmique. Il semble que ce qui caractérise un dieu égyptien, c'est d'abord les nombreux rites qui lui sont consacrés ; l'offrande de la Maât par pharaon à une divinité étant le geste cultuel par excellence.

Le Projet « Tycho » de Bill Gates et les Vaccins Vaudou

 

Bill-Gates-vaccine

Le Projet « Tycho » de Bill Gates et les Vaccins Vaudou

 

Gary Null, Ph. D & Richard Gale,

 

Des groupes de population  et des études écologiques sont aujourd’hui devenues les normes pour déterminer l’efficacité d’un vaccin et servir de base à la croyance que c’est la vaccination qui a réduit (en toute sécurité) la propagation des maladies infectieuses et a sauvé des millions de vies.

 

Ce ne sont plus des normes de références scientifiques, mais des études de population qui constituent maintenant l’essentiel de l’arsenal clinique des défenseurs des vaccins pour discréditer un peu plus les arguments de la recherche biologique la plus factuelle qui sont en faveur des opposants aux vaccins.

 

Un article récent publié dans le numéro de Novembre 2013 du New England Journal of Medicine, « Les maladies contagieuses aux Etats-Unis de 1988 à nos jours », est en fait le premier d’une quantité d’autres futures études du genre destinées à convaincre les législateurs et le public que la vaccination devrait être rendue obligatoire pour assurer la santé de la nation. [1]

 

L’étude a été lancée à partir d’un nouveau projet  à l’université de Pittsburg, le projet « Tycho » ainsi nommé d’après le célèbre astronome et mathématicien du 16ème siècle, Tycho Brahe et mentor de Johannes Kepler.

 

Financé par la Fondation Bill et Melinda Gates et le National Institute of Health, le projet est une énorme entreprise multi-niveaux destinée à enregistrer les données de mortalité de 56 maladies infectieuses entre 1888 et aujourd’hui en vue de créer de futures réserves de données et d’analyse et qui auraient comme objectif d’élaborer des stratégies politiques futures destinées à augmenter les taux de vaccination.

 Les auteurs de l’article prétendent d’une manière extraordinaire que «  103 millions de cas de maladies infantiles (95% de celles qui auraient normalement dû avoir lieu) ont été évitées depuis 1924. Au cours de la seule dernière décennie, 26 millions de cas (99% des cas qui auraient dû se produire normalement) ont été évités grâce à la vaccination ».

 Eternel valet obéissant aux diktats du CDC et de Big Pharma, le New York Times renchérit, en affirmant  qu’il s’agit « d’un type d’analyses qui ne peut être réalisée que lorsque d’énormes ensembles de données sont rassemblées et exploitées » [2].

 Si cette analyse est en accord avec les faits, elle pourrait être saluée  comme l’une des réalisations les plus importantes destinées à soutenir l’action miraculeuse et les avantages des vaccins.

 

D’autre part, si l’analyse des chercheurs de l’université de Pittsburgh s’avérait scientifiquement peu fiable et éventuellement trompeuse à l’issue d’un examen empirique solide, alors cette étude relèverait en fait d’une escroquerie de propagande parmi les plus trompeuses qui aient été publiées au cours des dernières années dans la littérature médicale revue par les pairs.

 

Ce ne serait pas la première fois que  le NEJM ne réussirait pas à assurer une revue par les pairs suffisamment diligente et satisfaisante avant publication. Dans le passé, ce prestigieux journal n’a pas hésité à publier des articles scientifiques hypocrites qui pourraient être considérés comme relevant du racket médical.

 

Ce qui est le plus important c’est d’examiner les données sur lesquelles les scientifiques de Pittsburgh se sont basés pour arriver à leurs conclusions.

 

Un examen du site relatif au projet « Tycho » comme à sa base de données révèle l’absence de l’information critique nécessaire pour pouvoir historiquement prendre position sur l’efficacité d’un vaccin, sans parler du nombre de décès qui auraient été évités. [3]

 

La seule réalisation du projet est l’accumulation d’une grande quantité de données (200 millions de clics de souris) ayant trait aux statistiques de mortalité, (comprenant le temps et le lieu) pour 56 maladies infectieuses sur une période de 125 ans.

 

Les données scientifiques relatives aux statistiques ayant spécifiquement trait à la vaccination de huit maladies contagieuses reprises dans l’article du NEJM sont inexistantes. Il n’existe donc aucune donnée concernant le nombre de personnes vaccinées pour aucune des maladies visées dans quelque année ou dans quelque lieu que ce soit. Il n’existe pas non plus de données concernant le nombre de décès relevés parmi les personnes non vaccinées. Il n’existe pas non plus de données concernant les décès provoqués par une maladie infectieuse qui aurait pu être provoquée par un agent infectieux du vaccin ou des données concernant une population pour laquelle le vaccin s’est montré inefficace et n’a pu assurer de protection. En fait, le projet ne contient absolument aucune information ayant trait aux données de vaccination !!  

 

En outre, les données se basent sur l’hypothèse à priori qu’au cours de ces 125 ans, la cause des décès déclarés et dus aux maladies infectieuses est exacte. Il est cependant évident que pour cette période, les technologies permettant de confirmer le diagnostic d’infection comme cause probable de décès, soit n’existaient pas, soit n’étaient pas couramment appliquées.

 

Alors, comment les scientifiques de Pittsburgh tirent-ils leurs conclusions ?  Pour comprendre leur modus operandi, le lecteur est prié de mettre de côté les principes les plus fondamentaux de la méthode scientifique et de la pensée critique. Faudrait-il retourner 500 ans en arrière et adopter une pensée irrationnelle qui aurait plus de traits communs aux croyances alchimiques et magiques qu’à la science moderne ?

 

En l’absence de ces données cruciales qui permettraient d’obtenir des estimations mêmes rudimentaires pour les vaccinés et les non vaccinés (relativement à telle ou telle année) en vue de pouvoir faire des calculs appropriés, la méthode adoptée par la présente étude peut paraître très simple. «  Nous avons estimé le nombre de cas de polio, de rougeole, de rubéole, des oreillons, de l’hépatite A, de diphtérie et de  coqueluche qui ont été évités par les vaccins », le document précisant d’ailleurs que : « en soustrayant le nombre de cas hebdomadaires après l’introduction des vaccins à partir d’une simulation du nombre hypothétique de cas qui se seraient produits  (italiques des auteurs de l’article) en l’absence de la vaccination. »

 

La définition  du dictionnaire de « nombre hypothétique » a trait à quelque chose qui ne s’est pas produit ou à un cas qui n’existe pas. En d’autres termes, il s’agit d’un nombre magique évoqué en s’appuyant sur des algorithmes mathématiques sans véritable correspondance à la réalité des taux d’infection concrets. En outre, le document indique qu’il s’appuie sur « une histoire quantitative », ce qui ne fait que traduire en chiffres simples le nombre de décès sans préciser ce que ces chiffres représentent effectivement (par exemple vaccinés comparés à des non vaccinés, marges d’erreurs pour des diagnostics erronés par rapport aux causes de décès, le nombre croissant de cas de personnes qui ont contracté les infections contre lesquelles elles ont été vaccinées, etc.)

 

Le fait que les taux de mortalité pour la plupart des huit maladies infectieuses « évitables »  visées par l’enquête étaient déjà en déclin rapide avant l’introduction des vaccins est aussi catégoriquement ignoré. L’équipe de Pittsburgh ferme donc les yeux sur la diminution rapide du nombre de décès avant que n’apparaissent les vaccins spécifiques.

 

Le taux de mortalité dû à la rougeole est un excellent exemple. Avant que  la vaccination n’apparaisse en 1963, les taux de décès avaient spontanément chuté de 98,6% pour la période au sujet de laquelle les enregistrements de décès ont été faits. Cette baisse constante a commencé à se stabiliser à moins de 1 pour 100.000 en 1944 et a progressivement diminué au cours des dernières années, mis à part un pic anormal en 1990, après que le vaccin contre la rougeole ait fait partie intégrante du calendrier vaccinal. En 1959, le taux était d’environ 1 pour un demi million et s’approchant de zéro avant l’apparition du vaccin en 1963 [4].

 

Comme l’étude ignore tout des raisons possibles de la baisse spontanée de 98,6% de la mortalité rougeoleuse avant 1963, il n’y a aucune raison de conclure que le vaccin contre la rougeole ait empêché quelque décès que ce soit. Compte tenu des nombreuses décennies de déclin avant que n’apparaisse le vaccin, et quelle que soit la cause de ce mouvement vers le bas, il est très probable que ce mouvement aurait continué pour rejoindre les taux actuels de mortalité par rougeole, sans qu’aucun vaccin ait jamais été mis au point.

 

A titre d’exemple, bien qu’on n’ait  jamais mis au point un vaccin contre la scarlatine, cette maladie était, au Royaume Uni, l’une des maladies infectieuses parmi le plus mortelles avec un taux de mortalité de 160 pour 100.000 aux alentours de 1860 et ce taux est tombé à pratiquement zéro en 1940. De même, la coqueluche était déjà en rapide déclin avant que le vaccin ne soit largement utilisé à la fin des années 1940. [5]

 

Par rapport à ce qui est devenu une « agression normalisée » contre les parents qui retardent ou refusent la vaccination de leurs enfants, les auteurs de Pittsburgh veulent nous faire croire que les enfants non vaccinés sont responsables de l’augmentation récente des cas de coqueluche. Même en mettant de côté la liste des risques graves et meurtriers du vaccin contre la coqueluche, les données concernant son efficacité révèlent de plus en plus que ce vaccin constitue l’un des plus grands fiascos de la médecine. Les auteurs ne s’interrogent pas non plus sur la possibilité que le vaccin lui-même ait pu provoquer cette escalade.

 

Le Dr Ruiting Lan et ses collègues de l’Université de New South Wales ont identifié un nouveau génotype résistant du vaccin contre la coqueluche (ptxP3) qui a augmenté de façon spectaculaire. Il a été responsable d’environ 30% des cas de coqueluche avant l’épidémie de 2008, pour atteindre 84% des cas de coqueluche en Australie aujourd’hui. [6,7] Cette nouvelle souche plus meurtrière a, selon le CDC, été introduite aux Etats-Unis, et un nombre croissant de recherches tenteraient à montrer que les récentes épidémies de coqueluche pourraient être directement liées au vaccin. [8,9]

 

Cela seul pourrait expliquer l’augmentation des cas de coqueluche auxquels fait allusion l’article du NEJM et être une raison pour laquelle des enfants vaccinés attrapent aussi la maladie. Au lieu d’investir des millions de dollars dans des jeux informatiques qui jonglent avec des nombres magiques, la question la plus importante qui devrait préoccuper les scientifiques serait de déterminer si le vaccin Diphtérie-Tétanos-Coqueluche est effectivement responsable de l’émergence d’épidémies de coqueluche résistantes au vaccin.

   

Il y a pourtant encore des recherches plus accablantes sur le vaccin contre la coqueluche et ses échecs. En 2009, le CDC a pu déterminer que 99,94 % des enfants Américains avaient été vaccinés contre la coqueluche ; par conséquent, le seuil d’immunité de groupe avait été dépassé et selon cette théorie non prouvée, il ne devrait y avoir aucune transmission.

 

Une récente étude biologique de la FDA réalisée sur de jeunes babouins a montré que le vaccin contre la coqueluche, censé protéger contre l’infection du virus sauvage, n’empêchait en fait pas l’infection. L’étude a, au contraire, montré que les babouins vaccinés étaient malgré tout colonisés par la bactérie et pouvaient la transmettre à d’autres. [10] Si cette recherche s’avère exacte, elle démystifie et fait perdre toute crédibilité à la notion d’immunité de groupe.

 

L’article fait aussi référence à la grande épidémie de coqueluche de 2010, mais omet de mentionner que, selon une étude publiée dans le numéro de décembre 2012 du Journal of Pediatrics, « parmi les quelque 9.000 cas et plus qui se sont produits en Californie (le plus grand des états américains), 91% étaient complètement « vaccinés conformément aux recommandations nationales. » [11]

 

Lors de l’épidémie de coqueluche de 1986 au Kansas, 90% des cas confirmés avaient été vaccinés. Ce pourcentage élevé de flambées de coqueluche chez les enfants vaccinés a été habituel au cours des derniers pics de coqueluche dans différents endroits. - Et donc quels sont ceux qui mettent la société en danger ?

 

Le vaccin contre la coqueluche est un exemple parmi d’autres des « retours de flamme » possibles après la généralisation d’une vaccination qui augmentent ainsi de façon contre-productive l’incidence des infections, des hospitalisations et des décès. Cependant aucune de ces statistiques historiques et qualitatives ne sont prises en compte dans les calculs du projet « Tycho ».

 

L’article de l’université de Pittsburgh paru dans le NEJM semble bien relever d’une grandiose entreprise de désinformation. Les chercheurs ont soit manqué, soit ignoré les données les plus critiques comme les statistiques nécessaires pour arriver à des conclusions médicales valables sur les causes des décès attribuables à une maladie infectieuse virale et bactérienne.

 

Par conséquent, le rapport est davantage perçu comme une tentative archaïque et pseudo-scientifique visant à discréditer ceux qui critiquent la vaccination et à faire progresser les ambitions de Bill Gates à savoir rendre la vaccination légalement obligatoire, comme enlever aux parents et à quiconque la liberté de prendre leurs propres décisions en ce qui concerne leur santé ou celle de leurs enfants.

 

Partout  où l’on retrouve des traces de financement de Bill Gates en rapport avec la vaccination, on  peut être certain que c’est dans le but de faire avancer ses projets de faire vacciner chaque nourrisson et chaque enfant de la planète quels que soient les dangers des vaccins, qu’ils soient ou non efficaces comme le prétendent cependant le CDC et les fabricants de vaccins.

 

Finalement, la présentation du projet « Tycho » dans les articles du NEJM et du New York Times donnent à réfléchir. Pourquoi un projet visant  à accroître les taux de vaccination, porterait-il le nom d’un astronome crédité pour avoir expliqué le fondement des lois de Kepler sur les mouvements planétaires ?

 

C’est en effet une excellente idée que celle de donner au Projet le nom d’un célèbre astronome danois du 16ème siècle. L’importance du nom de Tycho pour une initiative en matière de vaccins n’a en fait rien à voir avec l’observation du mouvement des corps célestes. Nous devons plutôt nous tourner vers le Tycho qui fut un célèbre alchimiste pour comprendre qui est le Saint Patron du Projet. C’est alors qu’il nous est possible de réaliser que l’alchimie de Tycho constitue en quelque sorte un reflet du soutien financier de Gates aux scientifiques qui en appellent aux statistiques magiques fallacieuses basées sur des algorithmes abstraits pour induire les médias et le public en erreur.

 

Une des plus grandes craintes des parents au sujet de la vaccination de leurs enfants concerne les nombreux produits chimiques et ingrédients toxiques des vaccins, comme leurs graves effets indésirables, potentiellement mortels.

 

Pendant de nombreuses décennies, la littérature scientifique a documenté une grande variété de troubles neurologiques et physiques attribués aux vaccins.

 

Beaucoup de ces réactions à long terme (troubles neurologiques, asthme, allergies, diabète de type 1, troubles gastro-intestinaux, etc.) sont maintenant observées dans des proportions épidémiques chez les enfants. Comme nous l’avons noté, les chercheurs de l’université de Pittsburgh ont, dans leur étude, complètement  ignoré les questions relatives à l’efficacité et à la sécurité du vaccin. Leur méthodologie reste strictement restreinte  au monde abstrait de mathématiques imaginaires, éloignée des sciences solides comme l’immunologie et la biologie moléculaire.

 

Leurs conclusions pour trouver une correspondance entre les taux de décès par maladies infectieuses et les mathématiques vaudou censés prouver le sauvetage de millions de vies grâce à une vaccination hypothétique, possèdent autant de crédibilité que les propres croyances de Tycho qui voyait une correspondance directe entre les planètes, certains métaux et les différents organes du corps.

 

C’est en 1901 et de nouveau en 2010 que le corps de Tycho fut exhumé pour expertise médicale. Les découvertes qui ont été faites pour trouver la cause du décès de Tycho ont fait apparaître une grave intoxication. Le crâne et les cavités nasales étaient verdâtres suite à une exposition excessive au cuivre. Des taux élevés de mercure furent aussi détectés qui provenaient vraisemblablement de ses nombreuses expériences alchimiques destinées à transformer le métal vulgaire en or et en argent. Le second but de la vie de ce savant était de trouver un remède universel pour guérir toutes les maladies. [12]

 

Bill Gates et l’université de Pittsburgh n’auraient pas pu trouver un personnage historique mieux approprié pour rendre hommage à leurs activités de surveillance (de plusieurs millions de dollars) et au projet d’exploration de données en vue de convaincre les législateurs de rendre la vaccination obligatoire pour tous les américains.

 

Il semble certain qu’à la suite de ses deux projets alchimiques, ce soit le propre orgueil de Tycho qui l’ait finalement tué. Tous les éléments qui ont poussé  l’alchimiste dans ses audacieuses recherches et expériences semblent bien trouver une correspondance dans ce que nous voyons aujourd’hui par rapport aux dangers que représentent les vaccins avec leurs douzaines de produits chimiques toxiques, l’épidémie croissante des problèmes de santé, les troubles du développement chez les enfants qui, souvent, les condamnent à une vie de souffrance et à une mort prématurée.

 

Par conséquent, le fait d’avoir dédié à Tycho ce projet extraordinaire de recueil de données est peut-être la seule chose pour laquelle Gates et l’université ne se sont pas trompés.

 

Références

 

[1] Van Panhuis WG, Greenfenstette J, Jung SY, Chok NS, Cross A, Eng H, Lee BY, Zdorozhny V, Brown S, Cummings D, Burke DS. "Contagious Diseases in the United States from 1888 to the Present." New England Journal of Medicine November 28, 2013, 369; 22.

 

[2] Lohr S. "The Vaccination Effect: 100 Million Cases of Contagious Disease Prevented," New York Times. November 27, 2013   

http://bits.blogs.nytimes.com/2013/11/27/the-vaccination-effect-100-million-cases-of-contagious-disease-prevented/?_r=0

 

[3] Project Tycho, University of Pittsburgh. http://www.tycho.pitt.edu

 

[4] Humphries, S, Bystrianyk R. Dissolving Illusions: Disease, Vaccines and the Forgotten History.  Self-published.  www.dissolvingillusions.com

 

[5] Humphries, S.  Ibid.

 

[6] Lam, C., Octavia, S., Bahrame, Z., Sintchenko, V., Gilbert, G.L., & Lan, R. (2012) Selection and emergence of pertussis toxin promoter ptxP3 allele in the evolution of Bordetella Pertussis.
Infection Genetics and Evolution. 12(2): 492-495;  Octavia, S., Sintchenko, V., Gilbert, G.L., Lawrence, A.L., Keil, A.D., Hogg, G., & Lan, R. (2012) "Newly emerging clones of bordetella Pertussis carrying prn2 and ptxP3 alleles implicated in australian pertussis epidemic in 2008-2010".
Journal of Infectious Diseases. 205(8): 1220-1224

 

[7] Norrie J. "Vaccine Resistant Whooping Cough Takes Epidemic to New Level," The Conversation, March 21, 2012

 

[8] "New Wooping Cough Strain in US Raises Questions"  Fox News 

http://www.foxnews.com/health/2013/02/07/new-whooping-cough-strain-in-us-raises-questions/

 

[9] Mooi FR, van Loo I, van Gent M, He Q, Bart MJ, Heuvelman KJ, de Greeff S, Diavatopoulos D, Teunis P, Nagelkerke N, and Mertsola J, "Bordetella pertussis Strains with Increased Toxin Production Associated with Pertussis Resurgence" Centers for Disease Control and Prevention. 

http://wwwnc.cdc.gov/eid/article/15/8/08-1511_article.htm

 

[10]  Mercola J. "FDA Pertussis Vaccine Study Shatters Illusions of Vaccine-Induced Immunity."  Mercola.com December 10, 2013.

 

[11] California Pertussis Epidemic 2010, Journal of Pediatrics 2012 Dec; 161 (6): 1091 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22819634

 

[12] Tycho Brahe Biography. Alchemy and Alchemists. http://alchemy-and-alchemists.blogspot.com/2010/07/tycho-brahe-biography.html

Wikipedia http://en.wikipedia.org/wiki/Tycho_Brahe

 http://www.initiativecitoyenne.be/article-le-projet-tycho-de-bill-gates-une-manoeuvre-de-plus-pour-legitimer-une-future-vaccination-obligat-121715452.html

Source: Greenmedinfo.com

Posté par rusty james à 17:08 - - Permalien [#]
Tags : ,

Il n'existe pas de mot plus mal compris et mal appliqué que celui de « Médium »

lkmjkjhvbjk

Traduction de l'article « Mediumship » écrit par W.Q. Judge et publié dans la revue The Path de Novembre 1887, sous le pseudonyme d'« Albertus ».

Il n'existe pas de mot plus mal compris et mal appliqué que celui de « Médium ». Ayant été pris à leur compte par les spirites, ils lui ont donné une signification que l'on suppose naturellement aujourd'hui être la seule possédée par ce mot.

Les hommes prennent un mot, l'affublent d'une signification, l'enfourchent comme leur dada, et le lancent au galop tort et à travers, si bien que les autres s'en détournent avec terreur; ou bien encore, ils le condamnent à désigner une chose vile et inutile. Ceux qui ont donné au mot de médium le sens qu'il revêt actuellement, attribuant tout phénomène à l'œuvre d'esprits désincarnés, ont fait du médium ce qu'il est, et en attirant sur leur sein le Frankenstein qu'ils ont évoqué, ils l'enserrent étroitement dans leurs bras, qu'il soit ange ou démon. Pourvu que le médium transmette des communications d'« Esprits », il importe peu que ce soient des paroles de divine vérité, de purs mensonges, ou les pensées du médium lui-même; sans se donner vraiment la moindre peine pour découvrir la source de ces communications, ils les acceptent toutes et les attribuent aux Esprits. Ces procédés, et certains autres, ont découragé beaucoup d'investigateurs intelligents à poursuivre des recherches dans le domaine de la médiumnité, et ont amené tous les hommes, à quelques exceptions près, à se défier du mot et à le craindre.

Néanmoins, la médiumnité est, un fait, quel que soit le discrédit où il se trouve ou notre préjugé à son égard. Mais, en, réalité, la médiumnité ne consiste pas uniquement en soi-disant communications de décédés, ou en prétendues matérialisations et formes d'Esprits, dans les veines desquelles coule le sang rouge de la Nature, et dont l'haleine dégage fréquemment une odeur suspecte d'oignons. Bien qu'il n'y ait pas un aspect du spiritisme qui ne soit fondé sur une vérité, ces démonstrations sont presque toujours l'œuvre de gens peu scrupuleux cherchant profit ou renommée. Lorsqu'un médium acquiert une petite connaissance de quelque loi occulte ignorée, il s'imagine qu'il sait tout, qu'il le doit à ce qu'il appelle un esprit, et il applique immédiatement sa connaissance à son profit personnel. Trouvant qu'elle ne lui permet d'avancer que jusqu'à un certain point, et pas davantage, au lieu de tâcher de l'élargir, il s'efforce d'improviser sur ce qu'il sait, dans le but d'arriver à ses fins, ou pour gagner l'or qu'il convoite. Nous ne nions pas que ces êtres soient des médiums, car ils le sont effectivement comme le sont aussi les charlatans et les fraudeurs qui s'agrippent aux basques du spiritisme. Ce sont des médiums pour les passions inférieures et les élémentaux. L'erreur des spirites réside dans le fait qu'ils attribuent tous les phénomènes aux Esprits. La clairaudience, la clairvoyance, la psychométrie, l'hypnotisme, etc..., sont tous considérés comme l'œuvre d'un Esprit ou d'un Guide.

Tous les hommes sont des médiums ou des sensitifs, et à un point dont ils se doutent fort peu. Nous ne prétendons pas que tous les hommes soient des médiums pour les Esprits des morts, ou qu'ils soient tous des instruments pour les intelligences les plus sublimes, mais ils sont des médiums pour des élémentaux – incarnés ou désincarnés, ou encore n'ayant jamais été incarnés et ne devant peut-être jamais l'être – en résumé, des médiums pour tout ce que contient l'Astral, et parfois même pour ce qu'il y a au-delà de ce monde. Ils sont des médiums pour leurs propres sois Intérieur et Supérieur, ou pour ceux d'autres hommes, et très souvent, faute d'en reconnaître la nature véritable, ils les appellent « Esprits ». Le psychomètre est un médium ou un sensitif, mais il n'est cela qu'en rapport avec la manifestation de l'âme des choses. L'être plongé en hypnose est également médium, mais c'est pour la manifestation de ses propres pouvoirs latents ou pour ceux d'autres mortels. Le clairvoyant voit ce qui est enregistré sur l'Astral.

Le clairaudient peut entendre la voix d'Esprits, mais il peut tout aussi facilement percevoir la pensée, non exprimée en mots, d'autres êtres vivants, ou encore la voix de forces, ou de son propre Soi Intérieur ou Supérieur, qu'il ne reconnaît pas.

Tout s'inscrit sur la Lumière Astrale : la connaissance des âges, les actions accomplies de tout temps, les formes de tous ceux qui sont morts, et de tous ceux qui vivent actuellement, comme aussi les pensées de tous les êtres qui ont existé ou existent s'y trouvent photographiées. Les hommes raisonnables ont admis et admettent de plus en plus, chaque jour, qu'il y a des forces et des pouvoirs dans la nature, dont nous ne connaissons sa peu près rien. L'homme de science éclairé, dépourvu d'idées préconçues, commence à comprendre, dans une faible mesure, l'âme des choses animées et inanimées, les lumières, couleurs et auras des corps non lumineux, les pouvoirs et les forces exercées par les objets immobiles, et leurs effets sur l'organisme humain, mais le véritable étudiant occultiste seul les connaît parfaitement.

La pensée va et vient en passant d'un homme à l'autre. A un niveau supérieur, elle passe, de même, d'intelligences plus évoluées à l'homme, le tout s'accomplissant dans une sphère au-delà du monde matériel. Les hommes, pour des causes diverses, s'élèvent à des degrés différents au-dessus de leur soi extérieur ordinaire et arrivent dans l'Astral où tout se déploie devant eux. Ils ne voient et ne lisent que ce qu'ils sont aptes à percevoir, et ne comprennent que ce qu'ils sont préparés à saisir. Par suite d'une exaltation consciente ou inconsciente, ils s'élèvent à un niveau où ils entrent en contact avec un courant quelconque de pensée ou de paroles non exprimées, qui pénètre dans leur cerveau, par diverses voies d’accès. Ils ne comprennent peut-être que partiellement ce message qui est toutefois tout à fait étranger à leur façon normale de penser et, sachant qu'ils ont entendu une voix, ils l'attribuent à un Esprit, quoiqu'en fait ce puisse être la pensée d'un être vivant qu'ils entendent, sentent, voient ou répètent. Tous ceux qui, grâce à leurs efforts, à un entraînement ou une sensibilité personnelle extrême, se haussent consciemment, ou sont élevés inconsciemment, au-dessus du monde matériel, et acquièrent ainsi la sagesse, la connaissance et l'inspiration d'autres plans sont des médiums.

Tout étudiant qui a recherché l'occulte, et qui a atteint son but, a été médium, depuis Bouddha, Pythagore, Zoroastre, Apollonius, Platon, Jésus, Boehme, jusqu'aux occultistes de temps plus récents ou d'aujourd'hui. L'Adepte, comme le Chéla, l'Initié comme le Néophyte, le Maître comme l'Etudiant sont des Médiums. Le Chéla n'est que le Médium pour ses propres possibilités latentes – son Maître et les lois de la Nature. Il en est de même du Néophyte, car tous, en s'efforçant d'atteindre un haut idéal, cherchent à s'élever jusqu'à un plan où les lois Occultes peuvent se manifester d'une façon visible ou intelligible par leur intermédiaire, et où les voix silencieuses du Grand Invisible deviennent perceptibles, qu'elles soient individualisées ou diffuses dans l'espace, comme le sont les forces. Tout parle, et possède une signification, rien n'est silencieux – tout parle, depuis la monade en passant par toute la nature, les forces, les sphères et l'espace, jusqu'au silence Omniscient – le Verbe à jamais vivant, la voix de la Toute Sagesse, et tous les hommes entendent ou sentent de façon ou d'autre, certaines de ces voix et en sont donc les médiums.

Il existe des forces qui n'attendent que la volonté ou le désir des âmes pour revêtir un certain degré d'intelligence humaine, et se faire entendre à ceux gui les ont fait naître à la vie matérielle, ou par leur intermédiaire.

Le corps de l'homme lui-même n'est qu'un Médium, si ce n'est pour son propre Soi Intérieur et Supérieur, è'est pour celui d'autres hommes, car nous exprimons les pensées et les actes d'autrui tout aussi souvent que les nôtres.

Il n'y a pas une seule parole de sagesse ou de bonté exprimée, une note de vraie musique composée,' une ligne de véritable poésie écrite, un ensemble harmonieux de couleurs peint, qui n'ait été le résultat de la médiumnité. Il n'y a jamais eu d'explication d'une loi occulte ou de révélation d'un mystère divin par le canal d'un homme, d'un Chéla, d'un Etudiant, d'un Adepte ou d'un Maître, qui n'ait été due à la médiumnité.

Le Maître est plus élevé que le Chéla qui est son médium. Il existe quelque chose de plus haut que le Maître, et celui-ci en est le Médium. Envisagée sous son jour véritable, la Médiumnité est l'une des merveilles du Créateur. Celui qui possède cette faculté à un haut degré, qui comprend ce qu'elle est, et comment il peut en faire usage avec sagesse, peut se sentir l'objet d'une bénédiction suprême. Le mystique et le vrai Théosophe réalisant ce qu'est en réalité un Médium pourront bien hésiter avant de se joindre à ceux qui rejettent la divine sagesse, sous prétexte qu'elle a été transmise par un intermédiaire déclaré avec horreur par certains comme étant de nature médiumnique.

William Q. JUDGE

BONNES FETES

JOYEUX NOEL

 

tumblr_mwfiwssk9a1shbg4mo1_500

tumblr_meuqp7WEJH1r5xup0o1_500

tumblr_mdj0bsHJOx1r0p57vo1_500

Posté par rusty james à 23:50 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,