86a6bbd16ae4786c8d41592961c233b8_XL

Âgé de 74 ans, Aparecido Castaldo voulait épouser prochainement Carmella. Problème, Carmella est une chèvre. Un détail qui compte pour l’église catholique qui associe cet animal au symbole du diable. Qu’à cela ne tienne, c’est à un prêtre sataniste que le futur marié a alors décidé de s'adresser pour lui permettre de s’unir à sa chère et tendre biquette! Veuf depuis un petit moment, Aparecido Castaldo, âgé aujourd'hui de 74 ans, n’avait qu’un souhait dans la vie. Celui de partager ses vieux jours avec sa bien-aimée Carmella. Rien de plus naturel pour ce retraité brésilien tailleur de pierres vivant à Jundiai et qui comptait même prochainement épouser celle qui partage sa vie. Souhaitant coûte que coûte épouser Carmella, Aparecido Castaldo s’est alors tourné vers Toninho do Diabo, un prêtre sataniste bien connu au Brésil. Un mariage controversé célébré dans l’église du Diable Outre le fait qu’Aparecido Castaldo se soit vu refuser la célébration de son union par l’église catholique, l’homme de 74 ans a dû aussi faire face à la levée de bouclier de nombreuses associations de défense des animaux qui n’ont pas vu d’un très bon œil son union avec cette chèvre. "Quand quelqu’un me dit que ce que je fais est mal, je réponds que la chèvre ne parle pas, ne me demande pas d’argent et ne tombera jamais enceinte", répond avec humour Castaldo qui préfère préciser que le mariage ne sera pas consommé et que Carmella a déjà été acceptée en tant que "belle-mère" par ses sept enfants nés de son union précédente. Quand à Toninho do Diabo qui célébrera la cérémonie le 13 octobre prochain dans "l’église du Diable" située à Sao Paulo, celui-ci explique à Oddity Central : "seule notre église accepte cette union entre cet homme et son animal parce que nous n’avons pas de préjugés."


Copyright © Gentside