Le biochamp entier, comprend outre les chakras, des enveloppes qui se superposent comme une poupée russe et qui contiennent les différents corps énergétiques

 

biochamp

.La dernière enveloppe, celle de l'extérieure est la plus importante, puisqu'elle permet de se protéger des intrusions extérieures (formes pensées ou pensées négatives envoyées), au même titre que d'éventuels squatters (êtres de bas astral, ou intraterrestres qui peuvent s'installer dans le corps énergétique et vampiriser les énergies de l'homme)? Celui-ci se trouve alors avec une double personnalité (schizophrène, envoûté...) ou avec des faiblesses d'énergies continues.

 Le schéma suivant montre deux exemples de squatter : Une forme de pieuvre d'un côté et une forme de serpent de l'autre.

 Dans les deux cas, les axes du biochamp sont déviés, et déformés.

 Le schéma de gauche montre aussi un kyste à l'intérieur du biochamp. Il peut s'agir d'un Cancer en formation, ou d'une maladie de même nature qui va se révéler physiquement dans un certain temps.

 L'intérêt de percevoir le biochamp, ses limites et ses défauts (déformations, intrusions intérieures, masses anormales) permet de déceler des anomalies très importantes pour la santé.

 En les enlevant, ce qui est tout à fait possible avec des techniques assez simples, cela provoque de véritable miracles, vis à vis de la médecine officielle qui reste symptomatique. C'est à dire qui ne soigne que les symptomes des maladies quand celle-ci sont déclarées. D'autre part dans le domaine de l'envoûtement et des squatters, la médecine officielle n'en est qu'à essayer de comprendre et de résoudre les problèmes de manière psy... donc quasiment sans effet. 

 

Bioenergie-2

 

 Lorsque le biochamp est bien équilibré, l'axe vertical du biochamp et son axe horizontal se trouvent centrés au niveau du nombril. 

 Si l'on constate que les axes ne sont pas centrés, cela nous indique qu'il y a un problème.

 Ce peut être en raison d'un squatter ou de kystes, mais aussi simplement en raison d'un comportement erroné et régulier de la personne.

 Par exemple une personne trop intellectuelle et toujours en lecture et réflexion provoquera à la longue un décalage vers le haut de l'ensemble du biochamp.

 Le centre de gravité peut se retrouver au niveau du coeur ou au niveau de la tête et dans les deux cas la personne ne sera plus "les pieds sur terre" et ses raisonnements seront alterrés.

 Cette "maladie" concerne actuellement une grande partie de la population et pas que les intellectuels, il y a surtout ceux qui passent leur temps devant internet, la TV ou les jeux informatiques, soit beaucoup de monde.

 

La notion d'ancrage à la terre, simplement en visualisant le chakra du bas s'allonger, recifie cette annomalie, encore faut-il que les personnes concernées s'en rendent compte et en fasse la démarche.

 

Voici quelques exemples de déviations des axes du biochamp.

dcal-latral

http://ma-terre.over-blog.com/page-5626047.html