gc3a9omc3a9trie-sacrc3a9e-3

Une fois de retour d’Egypte depuis trois ou quatre mois, Thot vint voir Drunvalo et lui dit :

« Je veux voir les géométries que les Génies t’ont données ».

Les Génies lui avaient en fait fourni des informations de base sur certaines géométries illustrant la manière dont la réalité est en relation avec l’Esprit  et ils luis avaient également transmis la méditation expliquée plus loin. Cette méditation était une des premières choses que Thot voulait de lui. C’était l’échange qu’ils devaient faire entre eux. Ils lui communiquerait le contenu de sa mémoire du passé et lui transmettrait cette méditation. Il voulait se familiariser avec cette méditation parce qu’elle était beaucoup plus facile que la méthode qu’il utilisait.

Sa méthode pour rester en vie pendant 52 000 ans avait été très précaire comme si elle n’avait tenu qu’à un fil. Elle nécessitait deux heures de méditation par jour, faute de quoi il mourrait. Au cours d’une méditation particulière, il devait passer une heure de fête au nord et les pieds au sud. Ensuit, il devait passer une autre heure dans la positon inverse tout en s’adonnant à une autre méditation. De plus, une fois tous les cinquante ans et afin de régénérer son corps, il devait se rendre dans ce qu’on appelle les Halls d’Amenti et rester assis pendant dix ans ou presque devant la Fleur de Vie (une flamme de conscience pure résidant au milieu même d e la matrice de la Terre ; le niveau de conscience de l’humanité dépendant complètement de cette matrice pour pouvoir subsister).

Thot était très intéressé par cette nouvelle méditation parce que ce qu’il mettait deux heures par jour à accomplir n’exige en fait que six souffles dans la méditation Mer-Ka-Ba. C’est rapide, efficace et beaucoup plus précis ; et c’est d’un plus grand potentiel parce que cela nous mène à une forme de conscience permanente. Ainsi, Thot commença à donner une grande quantité d’informations à Drunvalo. Lorsqu’il apparaissait dans sa chambre, i ne lui parlait pas avec des mots. Il combinait la télépathie avec des projections d’images-hologrammes. Mais il y avait plus que cela. S’il lui décrivait quelque chose, il pouvait goûter, sentir, respirer une odeur, entendre et voir ses pensées.

Il souhait voir ce que les génies  lui avaient donné concernant les géométries. Par conséquent, c’est ce qu’ils firent télépathiquement dans une petite boule d el lumière, d’un troisième œil à l’autre. Il observa tout cela pendant environ cinq secondes et lui dit ensuite que beaucoup d’informations étaient encore manquantes. Ainsi donc, il restait assis avec lui plusieurs heures par jour, refaisant les dessins et s’efforçant de comprendre tout ce que cela signifiait au juste, soit ce qu’on appelle aujourd’hui la géométrie sacrée.

Plus Drunvalo s’impliquait  dans cette étude, plus il réalisait que ce genre de connaissance se poursuit à perpétuité et qu’i est présent dans toute l’histoire de la Terre et dans l’univers entier. Thot enseigna de cette manière pendant longtemps. Finalement, il en vinrent à un seul dessin dont il est dit qu’il contient absolument tout – toute la connaissance, à la fois masculine et féminine, sans exception aucune.

Selon Thot ce dessin contient dans ses proportions absolument tous les aspects de l’existence. Il renferme toutes les formules mathématiques, toutes les lois de la physique, toutes le s harmonies de musique, toute forme de vie biologique et ceci jusqu’à notre corps physique. Il contient en lui chaque atome, chaque niveau dimensionnel,  tout absolument tout ce qui se trouve au sein des univers et toutes les longueurs d’onde….

C’est alors que Thot confia à Drunvalo qu’il trouverait cette image de la Fleur de la Vie en Egypte. Son lobe gauche murmurait : « impossible » dans sa tête, car il avait lu la plupart des livres sue l’Egypte et il n’avais jamais vu ça nulle part. dans son esprit, il passais en revue tout ce qu’il avait vu et appris. Mais Thot répéta qu’il le trouverait là et le quitta. Et c’est son amie Katrina Raphaell qui lui fournit la preuve de l’existence de ce dessin La Fleur de Vie par l’intermédiaire d’une photographie prise sur un mur en Egypte.

fdv-pierre-abydos



Le temple d'Osiris à Abydos, Egypte contient les plus anciens exemples connus de la Fleur de Vie. C'est précisément l'âge de ces inscriptions sont est inconnue. Suggestions qu'ils sont plus de 6000 ans et peut remonter à il ya tant à 10,500 BC ou plus tôt sont pure spéculation et ne repose sur aucune réalité factuelle.

La recherche la plus récente montre que ces symboles peuvent pas être antérieure à 535 avant JC et probablement à ce jour entre le 2ème siècle après JC et 4, sur la base des preuves photographiques de texte grec, pas encore entièrement déchiffré, vu aux côtés de la Fleur de Vie et de cercles la position des cercles proches du sommet des colonnes, qui sont plus de 4 mètres de hauteur. Ceci suggère que le Osirion était à moitié rempli de sable avant les cercles en cours d'élaboration et donc susceptibles d'avoir été bien après la fin de la dynastie des Ptolémées.

Peut-être cinq Fleur de modes de vie peut être vu sur l'une des colonnes de granit et cinq autres sur une face de la colonne de la Osirion. Certains sont très faibles et difficiles à distinguer. Ils n'ont pas été sculpté dans le granit en cours d'élaboration à l'ocre rouge avec une précision minutieuse.

là ce trouve le symbole des 6 jours de création que les athées s'amusent a railler mais ne savent ils pas que au moment de la création le temps humain n'existait pas et le temps dont il est fait référence est sur une tout autre échelle celui de l'eternité ,il peut aussi s'agir non pas de durer qui est un concept humain et temporel fini ,le jour est aussi une lumière ou une sphère de lumière comme ceux qui se forment le 6e jours dans la fleur de vie voici le dessin qui nous l'explique .Rjames

Seed-of-Life_Stages



Extrait de l’Ancien secret de la Fleur de Vie –  Tome 1 – de Drunvalo Melchizédek (source)