metaux

10 grosses banques font face actuellement à des accusations pour avoir manipulé le prix des métaux précieux, notamment l’or et l’argent métal.

Parmi les banques impliquées, on a la Barclays Plc, la JP Morgan Chase & Co et la Deutsche Bank AG.

Les autorités américaines ont lancé plusieurs investigations, mais des organismes de régulation suisses et allemands enquêtent également sur une manipulation des prix des métaux précieux à l’échelle mondiale.

Les difficultés pour prouver que les banques baissent artificiellement le prix du métal

Il faudra des mois, et même des années, pour que ces enquêtes arrivent à leur terme. Cela fait déjà longtemps que les investisseurs portent plainte régulièrement contre ces grosses banques pour avoir manipulé le prix des métaux précieux.

La banque JP Morgan avait déjà atterri dans une Cour fédérale en 2014, mais elle avait obtenu gain de cause, car le tribunal avait estimé qu’il n’y avait pas suffisamment de preuves pour prouver une entente bancaire pour faire baisser le prix de metals précieux.

En Angleterre, c’est la FCA (Financial Conduct Autority) qui a effectué plusieurs enquêtes au sein des banques. La FCA ne peut pas intervenir sur le marché des biens physiques, mais elle peut agir et sanctionner sur les produits dérivés.

Et le marché de l’or entre les banques se compose principalement des produits dérivés et des contrats sur l’or et l’argent métal. Reste à établir les liens et les mettre en perspective.

Le London Gold Fix pointé du doigt

Ces différents organismes de régulation soulèvent principalement, mais pas seulement, les irrégularités du London Gold Fix – standard pour fixer le prix de l’or 2 fois par jour.

Pour les citoyens lambda, cette manipulation des métaux précieux est une première, mais cela n’a rien d’étonnant pour les investisseurs sur les métaux précieux.

Ces derniers se plaignent depuis des années que le prix de l’or est manipulé à grande échelle pour favoriser la monnaie papier mais aussi protestent contre le contrôle des banques centrales sur le marché des métaux précieux.

Toutefois, les accusations portées sont une bonne nouvelle puisque cela montre que les autorités de régulation préservent quand même une certaine indépendance vis-à-vis des banques privées et de leurs manipulations.

Source: http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-02-24/banks-said-to-face-u-s-manipulation-probe-over-metals-pricing

http://www.47carat.com/17464/des-banques-accusees-de-manipuler-les-metaux-precieux/