hqdefaultTrès grande

Autrefois, c’était vous qui faisiez les images. Ajourd’hui, ce sont les images qui vous font”

“La violence à la télévision, ça donne envie de tout casser. Sauf, hélas, la télévision.”

Cruauté, violences psychologiques et sexuelles, humiliations : la téléréalité semble devenue folle. Son arrivée au début des années 2000 ouvrait une nouvelle ère dans l’histoire de l’audiovisuel. Cinquante ans d’archives retracent l’évolution du divertissement : comment la mise en scène de l’intime, dans les années 80, a ouvert un nouveau champ, comment la privatisation des plus grandes chaînes a modifié le rapport au téléspectateur. À l’aide de spécialistes, dont le philosophe Bernard Stiegler, ce documentaire démontre comment l’émotion a fait place à l’exacerbation des pulsions les plus destructrices.

Malgré tous les discours, l’acroissement considérable du déclin moral de notre société depuis ces dernières décennies se voit comme à l’oeil lorsque l’on considère le seul média qu’est la télévision d’aujourd’hui ; sa dégradation étant considérable et une majorité de personnes se laissant absorber plusieurs heures par jour devant elle sans réellement en discerner le côté hautement néfaste, entraine la psychée ambiante dans une spirale négative très dangereuse. Finalement, il ne serait pas faux de dire que la télévision a contribué à ouvrir une boîte de Pandore en plein salon.

Un excellent documentaire sur les dangers socio-culturelles que représente le média télévisuel, notamment la télé-réalité. Bernard Stiegler termine avec une phrase fracassante de vérité qui fait du sens lorsqu’on prend le temps de faire le bilan des 30 dernières années de télévision et de transformation de la société.

http://www.prisedeconscience.org/divers/le-danger-de-la-television-une-boite-de-pandore-ouverte-dans-votre-salon-analyse-dun-specialiste-2437