gif-animc3a9-humour-drc3b4le-fun-718

Ils ne se présentent pas comme un roman mais comme des documentaires. Certaines informations sont hautement fausses, d'autres sont tout à fait antisémites et anti-catholiques (plusieurs raisons pour en interdire la diffusion en l'état). On peut les comparer aux livres de Miceal Ledwith qui passent leur temps à détruire la religion pour en ouvrir une autre. Dans la pure droiture de la théosophie, les religions monothéistes y sont démontées et on y fait place à un esprit universel qui s'affranchit des ordres pour en retrouver un autre. Finalement, ils rejoignent l'Evangile du Verseau et accordent une grande importance à la mythologie antique. Le clou du spectacle arrive quand le sauveur passe les épreuves et que le hiérophante égyptien lui accorde le grade ultime.

Zeitgeist, Micéal Ledwith, le Cercle de Théosophie, les livres jaunes ont tous la même fin : on détruit la religion et les ordres, on fait semblant de détruire la maçonnerie, mais on retrouve la mythologie antique et on reconstruit la logique maçonnique et on en accepte les épreuves hiérarchique et de compréhension du monde (un point de vu relativement hermétique basé sur la gnose). Il s'agit donc d'un faux semblant qui n'a pour vocation que le retour en Egypte et dans sa symbolique. La grande force du New Age, c'est de pouvoir compter sur des amateurs qui ne connaissent pas forcément l'origine de leur littérature : le Cercle de Théosophie et l'Evangile du Verseau. Mais inexorablement, ces auteurs amateurs ne peuvent que (re)découvrir ce que les théosophes ont écrit et consigné dans leur nouvelle théologie, leur nouvelle vision du monde faite des rites antiques dont la première version est l'Evangile du Verseau ( http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27%C3%89vangile_du_Verseau ). C'est tout naturellement que les personnes attirées par le complotisme vont trouver sur leur chemin ces littératures qui ne mènent qu'à l'oeuvre de la théosophie qui rejette la religion tout autant que l'ancien ordre franc-maçon et la partie de la Franc-maçonnerie qui défend la laïcité.

Certains livres comme les livres jaunes sont faits par des amateurs naïfs. Pourtant, plus ils progressent, plus ils écrivent ce que la théosophie avait écrit 2 siècles avant et où viennent se mêler tous les dieux de l'Histoire humaine et en comparer les évènements actuels. L'HODM (Histoire Occulte edu Monde) tombe dans le même cercle, le même piège, ce sont les mêmes infos, les mêmes noms, les mêmes erreurs (la plus grossière étant d'attribuer à tous les dieux ou divinités, la date du 25 décembre comme naissance. Scientifiquement, c'est totalement faux et infondé, mais tout le monde le répète comme si c'était vrai et attesté. De même pour la date du 21 décembre 2012, elle n'est qu'une date approximative alors que bien d'autres dates plus probables ont été avancées par les chercheurs pour le début et la fin du cycle de second niveau du calendrier maya).

Le Livre jaune fait aussi cette lourde erreur qui est de faire croire à une cohérence des maçons tous désignés comme étant francs-maçons. C'est la chose la plus absurde et naïve du monde. La Franc-Maçonnerie et les fraternités américaines n'ont par exemple pas d'affinité à la base (Du tout. les fraternité américaines sont d'origine allemande et plus particulièrement bohémiennes et issues de la fuite des anabaptistes. L'une de ses communautés formera les mormons dont le rite est incompatible avec l'idéal maçonnique. La Laïcité n'est aussi défendue que par une petite partie de la Franc-Maçonnerie. La FM anglaise s'y oppose formellement). Les fraternités américaines ont au contraire ravi la place des francs maçons qu'ils ont parfois alignés aux USA sur leur pouvoir monétaire et industriel. Pourtant, chacun de ces ouvrages complotistes parle de franc-maçonnerie comme d'une entité unie et solide. C'est une supercherie. Sur de telles bases, il est impossible de comprendre quoi que ce soit aux intérêts du monde et aux combats de clans (maisons, maçonneries, religions, philosophies).

Ces documents ont alors la grave vertu de lisser tout ça dans l'esprit des gens et de créer la confusion d'une unicité qui n'existait pas (mais alors pas du tout). La conséquence, c'est que les gens ne réalisent plus la diversité des origines et des formes et avant même qu'un esprit maçonnique ne se soit unifié, ils le considère comme tel. La représentation qu'en ont alors les lecteurs, est alors réduite et appauvrie. Le rejet des religions qui leur est présenté est aussi faux que celui de la maçonnerie qu'ils se représentent. Les vrais bâtisseurs, ceux qui vont en fait avoir l'impression de découvrir par eux-même les secrets de la vie et l'ordre des choses sont en faits les petits lecteurs de toute cette littérature New Age. Certains en deviennent alors les écrivains. Pourtant, ils ne font que retrouver ce que la théosophie leur avait programmé et diffusé à travers des ouvrages comme l'Evangile du Verseau. C'est comme cela que ce sont les gens qui créent le New Age, l'écrivent et que les complotistes sont tous attirés. Au final, ça fait des documents comme Zeitgeist. Des documents parfaitement autonomes, anti nouvel ordre mondial mais qui portent absolument toutes les représentations qui permettent d'arriver à se battre contre une fausse image de la maçonnerie, contre les fondements de la religion et pour un retour à de vieilles représentations mythologiques du monde pour en expliquer la redondance des mécanismes et l'état actuel des chose. Pourtant autant les dates mythologiques que les aspects de la maçonnerie sont faux et naïfs. Ces livres présentent des fantômes, ils se battent contre du vide. La division du pouvoir est parfaitement différente. C'est ce qui fait finalement que les complotistes sont incapables de faire mouche ou de peser dans un débat politique. Ils restent constamment à côté de la réalité et des enjeux. Et plus une oeuvre est grotesque plus elle sera mise en valeur en l'interdisant. C'est comme cela que tout le monde marche dans le panneau des livres jaunes et de plusieurs type d'ouvrage négationnistes et prend pour argent comptant ce qu'on leur indique.

En revanche, jamais vous n'entendrez de critique de l'Evangile du Verseau, qui est pourtant largement antisémite et injurieux pour la religion et qui présente des coquilles énormes qui normalement méritent des mentions. Et oui, mais celui-là, c'est leur oeuvre, c'est celui qui doit rester mystique et énigmatique sans faire de bruit. Il ne doit être approché que par des gens qui ont déjà fait un long chemin dans le New Age et y croient fortement, il n'est pas fait pour être célèbre, surtout pas, mais c'est la source d'inspiration de tous les autres livres et de tous les discours antisémites qui vont par la suite confondre le judaïsme à la maçonnerie. Cette confusion est recherchée, c'est la peur du complot judéo-maçonnique qui permet en effet de créer des régimes, c'est la clé de voute de tout ce qu'à construit le nouvel ordre mondiale : la croyance au complot judéo-maçonnique. Le nazisme, le bolchévisme, la seconde république, le New Age, la fantaisie terroriste musulman ont tous en commun d'avoir lutté au cours de leur formation contre le complot judéo-maçonnique. A chaque fois, cela a formé un régime dirigé ou suscité par les mondialistes. La crainte du complot des juifs et des francs-maçons réunis est le fond de commerce du nouvel ordre mondial, c'est son outil le plus direct pour former les régimes qu'il souhaite quand le peuple a du mal à se révolter et ne trouve pas son objet de colère intime ou de fond.

Donc rien d'étonnant à ce que le New Age le sorte encore. Les livres jaunes font directement référence au complot judéo-maçonnique sans même passer par d'autres appellations (sionisme, impérialisme, socialisme...). Au fur et à mesure il conduit vers l'athéisme. Une fois de plus le New Age, le Nouvel Ordre, l'Ordre Nouveau, la Révolution porte aussi la symbolique mythologique en sympathie. Il mêle aussi des symboliques hindouiste, taoïste, illuministe. La religion monothéiste est donc abandonnée pour finalement accueillir des croyances symboliques.

Quoi qu'il en soit, les livres jaunes autant que les autres littératures qui portent les mêmes informations et les mêmes erreurs ne font que suivre le schéma de la théosophie, détruisant les religions monothéistes, donnant de nouvelles valeurs et attributs au Christ et détruisant en même temps un fantôme excessivement faussé de la maçonnerie qu'il réduisent à la Franc-Maçonnerie pour en fait en retrouver toute la substance symbolique à travers le chemin spirituel dans la mythologie antique et les religions non monothéistes.

Zeitgeist et les livres jaunes ont le même contenu, les mêmes sources diffuses comportant d'étranges contre-sens identiques. Les sources théologiques sont invariablement l'Evangile du Verseau et les personnes de renommée qui accompagnent cette pensée New Age qui se veut anti nouvel ordre mondial sont des théosophes adeptes du New Age et des symboles maçonniques comme Miceal Ledwith. A la fin les tenants de la théorie du complots qui sont passés par ces lectures mettent eux-même en oeuvre une alternative qu'ils pensent avoir trouvé tout seul au NOM et à la religion : une symbolique et une hiérarchie de connaissance et de conscience ésotérique qui n'est autre que l'oeuvre de la théosophie, c'est-à-dire l'Ere du Verseau, le nouvel ordre mondial. C'est comme cela que les plus réfractaires des complotistes sont orientés insidieusement vers la symbolique qui convient au NOM et que durant tout le temps de leur cheminement vers le New Age et dans le complotisme, ils ont été immobilisés contre un ennemi factice et qu'ils ne pouvaient jamais atteindre ni bien comprendre.