lifebuzz-9e9c1ba438aecf47623a0c41ac489558-limit_2000

La BIBLE
est-elle la parole de DIEU ?

Ce qu'ils disent.

LES CHRÉTIENS CONFESSE

Le Docteur W. Graham Scroggie du Moody Bible Institute (l'Institut Moody ,Bible) de Chicago, l'une des missions évangéliques chrétiennes les plus prestigieuses du monde, répond à la question posée "La Bible, est-elle la parole de Dieu ?" par un livre intitulé : "Elle est d'essence humaine et cependant divine". A la page 17, il écrit : "Oui, la Bible est d'essence humaine, bien que certains aient nié ce fait. Les livres de la Bible (l) n'ont fait que traverser l'esprit des hommes, car écrits dans un langage humain, par la main de l'homme et portant en eux toutes les caractéristiques humaines".

Un autre savant chrétien Kenneth Cragg, l'évêque anglican de Jérusalem, dit dans son livre: "The Call of the Minaret" (l'Appel du Minaret), page 277

"Pas comme le nouveau Testament (2)... Il existe une condensation, une rédaction (3) et aussi un choix, des reprises de citations et des témoignages. Les Évangiles ont survécu à leurs auteurs et sont présents dans l'esprit de l'Église. Ils sont les représentants de 1 expérience et de l'histoire."

PLAGIA OU KIDNAPPING LITTERAIRE

"Plagiat" signifie "vol littéraire". Quelqu'un qui copie ad verbatim (mot à mot) l'écrit d'un autre et le fait passer pour sien, est appelé "plagiat". C'est un trait de caractère commun aux quarante, et plus, auteurs anonymes des livres de la Bible. Les chrétiens s'enorgueillissent d'un soi-disant lien commun entre les écrivains des 66 fascicules protestants, et ceux des 73 fascicules catholiques appelés la "Sainte Bible". Il existe bien un lien commun, pour Matthieu et Luc : ils ont plagié à 85%, et mot pour mot, les écrits de Marc ! Dieu Tout-Puissant ne dictait pas les mêmes termes aux synoptiques (ceux qui voyaient avec les mêmes yeux). Les Chrétiens eux-mêmes le reconnaissent, parce qu'ils ne croient pas en l'inspiration verbale.

 

pages 39

85% du plagiat de Matthieu et Luc, ce n'est rien en comparaison des kidnappings littéraires des auteurs de l'Ancien Testament, où le taux atteint est de 100% dans le soi-disant Livre de Dieu. Les intellectuels chrétiens, tel que l'évêque Kenneth Cragg, usent d'un euphémisme pour nommer cet état de fait. Ils parlent de "reproduction" (1) et en sont très fiers.

DES MODELES PERVERTIS

Le Dr Scroggie (dont on a déjà parlé) cite dans son livre (2) de façon très enthousiaste, le Dr Parker et son unique éloge de la Bible

"La Bible, un livre si varié dans ses matières ! De pleines pages sont remplies de noms obscurs, et il en est plus dit sur la généalogie que sur le jour du jugement dernier. La nuit tombe déjà et l'on ignore encore qui a vaincu car les histoires n'ont pu être racontées en entier. Où existe-t-il quelque chose (dans la littérature religieuse mondiale) qui correspond à ceci ?"

Beaucoup de bruit pour rien, en fait, et un blasphème répugnant envers Dieu Tout-Puissant qui autorise un tel méli-mélo. Et cependant, les chrétiens sont fiers, malgré les imperfections belles qui existent dans leur livre.

RIEN MOINS QUE 100%

Afin de procéder à la démonstration du degré de plagiat pratiqué par les écrivains "inspirés" de la Bible, à l'auditoire de mon symposium à l'Université de Cape Town (dirigé par le Professeur Cumpsty, chef du Département de Théologie, et moi-même) sur le sujet "La Bible, est-elle la Parole de Dieu ?", je proposerai donc d'ouvrir la Bible.

Certains chrétiens aiment à avoir, sous le bras, leur Bible

1. Voir page 5 la citation complète.
2. "La Bible est-elle la Parole de Dieu ?" Par MoodY Press.

pages 40

lorsqu'ils se rendent à des débats ou des discussions religieuses. Ils semblent terriblement démunis sans ce livre. Je leur demandai donc d'ouvrir la Bible au chapitre 37, au "Livre d'Esaïe". Lorsque les personnes furent prêtes, je leur demandai de comparer mon "Esaïe 37" pendant que je lisais afin de vérifier s'ils étaient identiques. Je commençai à lire très lentement : versets 1, 2, 4, 10, 15, etc... jusqu'à la fin du chapitre. Après chaque verset, je demandai si ce que je lisais était identique aux versets de leur Bible, ce à quoi ils répondaient en choeur : "Oui !", "Oui !" A la fin du chapitre, la Bible toujours ouverte entre mes mains, et à la place même d'où je venais de lire, je demandai au Président de révéler à l'auditoire que ce que je venais de lire n'était pas du tout Isaïe 37 mais 2 Roi 19 ! Il y eut alors une terrible consternation parmi l'auditoire. Je venais de prouver qu'il y avait plagiat à 100% dans la "Sainte Bible" (voir page suivante).

En d'autres termes, Isaïe 37 et 2 Rois 19 sont identiques mot pour mot Et malgré tout, ils ont été attribués à des siècles de distance à deux auteurs différents que les chrétiens disent inspirés par Dieu.

Qui copie qui ? Qui vole qui ? Les 32 bibliophiles de renom de la RSV disent que l'auteur du Livre des Rois est "inconnu". Vers la fin de ce livre il y a une reproduction de la RSV par Collins. Le Révérend David J. Fant, directeur en littérature, secrétaire général de la New-York Bible Society (Association de la Bible New-York) a préparé et édité ces notes sur la Bible. Bien évidemment, si les révérends hommes de la chrétienté croyaient un tant soit peu que la Bible est la Parole de Dieu, ils l'auraient dit, mais ils confessent honnêtement (honteusement): "Auteur : inconnu!" Et, cependant, ils rendent hommage à des Ecrits qui auraient pu être tout aussi bien le fait de Pierre, Paul ou Jacques, et ils espèrent que chacun de nous verra en ces écrits la Parole de Dieu.

PAS D'INSPIRATION VERBALE

(Pour avoir une liste complète de tous les livres de la Bible et

pages 41

PLAGIAT A 100%

2 Rois 19:1
Lorsque le roi Ézéchias eut entendu cela, il déchira ses vêtements, se couvrit d'un sac, et alla dans la maison de l'Éternel.

2. Il envoya Éliakim, chef de la maison du roi, Schebna, le secrétaire, et les plus anciens des sacrificateurs, couverts de sacs, vers Ésaïe, le prophète, fils d'Amots.

3. Et ils lui dirent: Ainsi parle Ézéchias: Ce jour est un jour d'angoisse, de châtiment et d'opprobre; car les enfants sont près de sortir du sein maternel, et il n'y a point de force pour l'enfantement.

5. Les serviteurs du roi Ézéchias allèrent donc auprès d'Ésaïe.

10. Vous parlerez ainsi à Ézéchias, roi de Juda: Que ton Dieu, auquel tu te confies, ne t'abuse point en disant: Jérusalem ne sera pas livrée entre les mains du roi d'Assyrie.

11. Voici, tu as appris ce qu'ont fait les rois d'Assyrie à tous les pays, et comment ils les ont détruits; et toi, tu serais délivré!

12. Les dieux des nations que mes pères ont détruites les ont-ils délivrées, Gozan, Charan, Retseph, et les fils d'Éden qui sont à Telassar?

14. Ézéchias prit la lettre de la main des messagers, et la lut. Puis il monta à la maison de l'Éternel, et la déploya devant l'Éternel,

15. à qui il adressa cette prière: Éternel, Dieu d'Israël, assis sur les chérubins! C'est toi qui es le seul Dieu de tous les royaumes de la terre, c'est toi qui as fait les cieux et la terre.



2 Rois 19:36  
Alors Sanchérib, roi d'Assyrie, leva son camp, partit et s'en retourna; et il resta à Ninive.

37. Or, comme il était prosterné dans la maison de Nisroc, son dieu, Adrammélec et Scharetser, ses fils, le frappèrent avec l'épée, et s'enfuirent au pays d'Ararat. Et Ésar-Haddon, son fils, régna à sa place.
Esaïe 37:1  
Lorsque le roi Ézéchias eut entendu cela, il déchira ses vêtements, se couvrit d'un sac, et alla dans la maison de l'Éternel.

2. Il envoya Éliakim, chef de la maison du roi, Schebna, le secrétaire, et les plus anciens des sacrificateurs, couverts de sacs, vers Ésaïe, le prophète, fils d'Amots.

3. Et ils lui dirent: Ainsi parle Ézéchias: Ce jour est un jour d'angoisse, de châtiment et d'opprobre; car les enfants sont près de sortir du sein maternel, et il n'y a point de force pour l'enfantement.

5.Les serviteurs du roi Ézéchias allèrent donc auprès d'Ésaïe.

10.Vous parlerez ainsi à Ézéchias, roi de Juda: Que ton Dieu, auquel tu te confies, ne t'abuse point en disant: Jérusalem ne sera pas livrée entre les mains du roi d'Assyrie.

11.Voici, tu as appris ce qu'ont fait les rois d'Assyrie à tous les pays, et comment ils les ont détruits; et toi, tu serais délivré!

12.Les dieux des nations que mes pères ont détruites les ont-ils délivrées, Gozan, Charan, Retseph, et les fils d'Éden qui sont à Telassar?

14.Ézéchias prit la lettre de la main des messagers, et la lut. Puis il monta à la maison de l'Éternel, et la déploya devant l'Éternel,

15. à qui il adressa cette prière:

16. Éternel des armées, Dieu d'Israël, assis sur les chérubins! C'est toi qui es le seul Dieu de tous les royaumes de la terre, c'est toi qui as fait les cieux et la terre.

37. Alors Sanchérib, roi d'Assyrie, leva son camp, partit et s'en retourna; et il resta à Ninive.

38. Or, comme il était prosterné dans la maison de Nisroc, son dieu, Adrammélec et Scharetser, ses fils, le frappèrent par l'épée, et s'enfuirent au pays d'Ararat. Et Ésar-Haddon, son fils, régna à sa place.
2 rois 19 louis second Esaïe 37 louis second
Ces versets sont ares de la Version Autorisée mais vous pouvez trouver les mêmes textes dans toutes les versions.

Pages 42

de leurs auteurs, il nous faut utiliser le "Collins" RS V et ses annotations). Qu'est-ce que les intellectuels chrétiens ont à dire sur le "livre d'Esaïe" ? Ils disent : "En grande partie attribué à Esaïe. Quelques passages peuvent avoir été écrits par d'autres". Au vu de ces confessions, nous ne prendrons pas à partie Esaïe. Pouvonsnous alors attribuer ce plagiat à Dieu ? Quel blasphème ? Le Professeur Cumptsy confirmait alors que la question était posée, à la fin du symposium sus-indiqué, que les "chrétiens ne croient pas en une inspiration verbale de la Bible". Donc, Dieu Tout-Puissant n'a pas perdu la mémoire et dicté deux fois la même histoire ! Des mains humaines ont fait des ravages dans cette soi-disant Parole de Dieu, la Bible. Malgré tout, les défenseurs de la Bible insistent: "Chaque mot, chaque virgule, chaque point de la Bible est la Parole de Dieu!"

Un autre exemple de ce malaise fut encore mis en évidence hier seulement. Le synode anglican était réuni à Grahamstown. Le très révérend Bill Bumett, l'archevêque, prêchait à son troupeau et créa une certaine confusion. En effet, un Anglais inscrit s'adressa à un groupe de prêtres et évêques anglais cultivés, dans leur propre langue maternelle, l'anglais, et ces propos furent mal interprétés par ses collègues. A tel point que Mc Millan, peut-être anglican lui aussi, l'éditeur d'un quotidien anglais "Le Nasal Mercury", daté du 11 Décembre 1978, dit au sujet de la confusion qui s'ensuivit à l'encontre du propre clergé de l'Archevêque

"Les remarques de l'archevêque au synode ne furent pas un modèle de clarté et furent largement et énergiquement mal interprètées par un grand nombre des personnes présentes."

Il n'y a pas de problème avec l'anglais, en tant que langage, mais plutôt avec le style de pe s confuses que le chrétien développe pour toutes les matières religieuses. Le "pain" de la Sainte Communion n'est pas du "pain" mais de la "chair" ? Le "vin" est le "sang" ? "la Trinité est une ?" et "l'humain est divin ?" Mais ne faites pas d'erreur, il n'est pas aussi simple lorsqu'il traite avec la prolifique royauté, alors il est des plus précis. Il faut redoubler de prudence si vous traitez avec lui ! Il peut vous réduire à néant avant que vous ne l'ayez réalisé.

Les exemples que j'avancerai afin de justifier mes dires sont si simples que même un enfant pourrait les suivre et les comprendre (voir page suivante).

Vous remarquerez que les auteurs des livres des "Chroniques" et de "Samuel" nous racontent la même histoire au sujet de David recensant les juifs. D'où vient donc l'inspiration de David pour cette nouvelle tâche ? L'auteur de 2 Samuel 24:1 dit que "le Seigneur" Dieu qui excita (RSV "incita") David à accomplir une

pages 45

chose si infâme ! Comment Dieut Tout-Puissant pourrait-il être la source de ces "inspirations" contradictoires ? Est-ce Dieu ou Satan ? Dans quelle religion le diable est-il le synonyme de Dieu? Je ne parle pas du "satanisme", une récente excroissance du christianisme, dans laquelle des ex-chrétiens adorent le diable. Le christianisme fut très prodigue d'ismes (courants) : athéisme, communisme, fascisme, totalitarisme, nazisme, mormonisme, maonisme, scientifisme_ chrétien, et à présent le satanisme. A quoi d'autre le christianisme donnera-t-il naissance ?

La Sainte Bible se prête aussi à toutes ces interprétations contradictoires. C'est l'orgueil chrétien ! "Certains soutiennent si fermement, que des passages bibliques ont été sans cesse malmenés et détournés afin de justifier chaque plaie connue de l'homme". (tirée de "La Pleine Vérité", un journal chrétien américain, sous le titre : "La Bible, le livre le plus controversé du monde", Juillet 1975).

QUI SONT LES VRAIS AUTEURS ?

D'autres preuves tirées de "Samuel" et "Chroniques" seront apportées, mais j'estime judicieux en premier lieu de déterminer leurs auteurs et non d'accepter que Dieu soit à l'origine des absurdités de ces livres. Les Réviseurs de la RSV disent
a. Samuel : auteur "Inconnu" (juste un seul mot).

b. Chroniques : auteur "Inconnu", vraisemblablement rassemblées et éditées par Ezra.

Nous devons admirer l'humilité de ces bibliophiles, mais leurs "peut-être", "probablement" et "vraisemblablement" sont plutôt interprêtés comme des "réellement" par leurs brebis égarées. Pourquoi considérer alors le pauvre Ezra ou Esaïe comme les boucsémissaires de ces écrivains anonymes ?


TROIS OU SEPT ?

Regardez la reproduction de la page suivante. Comparez les

pages46

deux citations. 2 Samuel 24:13 qui dit: "'Gad arriva chez David et lui rapporta ceci, et lui dit..." Ces paroles sont reprises mot à mot dans 1 Chroniques 21:11, exception faite de la redondance 'Et lui rapporta ceci!" Mais, pendant qu'il éliminait l'expression inutile, l'auteur élagait aussi le facteur temps de "sept" années à "trois" années. Que dit Dieu à Gad: trois ou sept années de fléaux "sur ces deux maisons" ?


II SAMUEL 24

Recensement

La colère de l'Eternel s'enflamma de nouveau
contre Israël. Elle excita David contre,
eux en disant : "Va, fais le recensement
d'Israël et de Juda."

Alors que l'auteur de Samuel 24, ci-dessus, fait de Dieu le maître de la situation, l'auteur des Chroniques, ci-dessous

I CHRONICLES 21

Recensement

Satan se dressa contre Israël et il excita
David à faire le recensement d'Israël.

Outre le fait de montrer la soumission à Dieu, comme cela est indiqué partout, rendre aussi justice au diable. Cette dichotomie qui est le fait de l'auteur des Chroniques me rappelle l'histoire de cette femme âgée qui allumait un cierge à Saint Michel et un autre au diable. Saint Michel était foulé aux pieds, mais qu'elle aille au ciel ou en enfer, elle aurait toujours un allié. Ce chroniqueur

pages 47

fit de sorte qu'il eut bien un ami dans le tribunal Céleste, ainsi qu'un autre dans le tribunal Inférieur. Il voulait être et avoir été.

HUIT OU DIX-HUIT

Voir pages suivantes : quel âge avait Yehoyaqim ? Comparez les deux citations 2 Chroniques 36:9 qui nous indique que Yehoyaqim avait "huit" ans lorsqu'il commença à régner, mais 2 Rois 24:8 dit qu'il avait "dix-huit" ans alors. L'auteur "inconnu" des Rois a dû réfléchir à la raison qui pousserait à abdiquer en faveur d'un enfant de huit ans, et à préférer ajouter généreusement dix années à Yehoyaqim afin qu'il soit alors assez mûr pour faire face à la colère de Dieu. Il dut, malgré tout, payer pour ses falsifications (?). Alors, il réduisit son règne à dix jours ! Ajouter dix années â l'âge, otez dix jours au règne ! Dieu pourrait-il présenter les mêmes choses aussi différemment ?


CAVALERIE OU INFANTERIE ?

Comparez les deux citations page suivante ("700 ou 7 000"). Combien de conducteurs de chars David tue-t-il ? Sept cent ou sept mille ? Et aussi, tue-t-il 40 000 cavaliers ou 40 000 fantassins ? Le conflit ouvert entre les écrits de 2 Samuel 10:18 et 1 Chroniques 19:18 laisse supposer que Dieu ne peut pas faire la différence entre centaines et milliers, mais aussi qu'Il ne pourrait pas distinguer la "cavalerie" del' 'infanterie". Il est clair que dans le dictionnaire chrétien, le blasphème se cache sous le couvert de "l'inspiration" !


TRAVAUX PARTIQUES

Salomon, au temps de sa gloire commença à se faire construire un palais royal. La construction aura treize années. Le ler Livre des Rois, Chapitre 7, nous l'apprend. Vous souvenez-vous de la fierté du Dr Parker : "De pleines pages sont remplies de noms obscurs" (Chapitre 6 de ce livre: "Des modèles pervertis"). Même par pur enfantillage, vous ne pouvez pas faire mieux dans

(s.à. pg. 52)

pages 48

QU'EST-CE QUE LE SEIGNEUR A DÉCRÉTÉ
3 ANS ou 7 ANS DE FAMINE ?


La Peste

II SAMUEL 24:13

13. Gad arriva chez David, lui rapporta ceci et lui dit : "Est-ce qu'il t'arrivera sept années de ,famine dans ton pays, ou bien trois mois de fuite devant les adversaires qui te poursuivront, . . .

 

I CHRONIQUES 21:11

'11. Gad, arriva chez David et lui dit : "Ainsi parle l'Eternel

12. Accepte : ou bien trois années de famine, ou trois mois de défaite devant tes adversaires, pendant lesquels l'épée de tes ennemis (pourrat') atteindre..."

Si Dieu est bien !'Auteur de chaque moGrandet, virgule et point dans la Bible, comme le prétendent les chrétiens, alors il est également l'auteur des erreurs arithmétiques ci-dessus ?

lifebuzz-b5404d5af1da98a17869519661ea31aa-limit_2000

pages 49

QUEL AGE AVAIT YEHOYAQIM ?
8 OU 18 ANS ?

Entre huit et dix-huit ans il y a une différence de dix belles années. Pouvons-nous dire (plaise à Dieu !) que le Tout-Puissant et Omniscient ne savait pas compter, et, par conséquent, ne faisant pas la différence entre-huit et dix-huit ? Si nous considérons la Bible comme étant la Parole de Dieu, alors la Dignité et le Statut du Seigneur Tout-Puissant en prennent un sérieux coup !

II CHRONIQUES 36

9. "Yehoya avait huit ans lorsqu'il devint roi et il règna trois mois- et dix jours à Jérusalem. Il fit ce qui est mal auX~yeux de l'Eternel."

 

II ROIS 24

8. "Yehoya avait dix-huit ans lorsqu'il devint

roi et il règna trois mois à Jérusalem. Le nom

de sa mère était Nehushta, fille d'Elnathan, de Jérusalem."

pages 50

700 OU 7 000 ?

Cela ne nuit certainement en rien au confort des amis de la Bible qu'un zéro (0)' soit ajouté à 700 ou ôté de 7 000 ce qui, en fait, déconcerte encore plus les Mathématiques bibliques déjà peu claires.

1 -

Il SAMUEL 10

18. Les Syriens s'enfuirent devant Israël, et David leur tua (les troupes de) 700 chars et 40000 cavaliers. Il frappa aussi le chef de leur armée.

 

I CHRONIQUES 19

i -1-8. Les Syriens s'enfuirent devant Israël et David leur tua (les troupes dé) 7 000 chars et 40 000 hommes à pieds, et il fit mourir Chophale, chef de leur armée.

DIEU CONFOND "CAVALERIE" et "INFANTERIE"

Que les "écrivains de la Bible ne fassent pas la différence entre "hommes à pieds" et "cavaliers" est du plus grave effet, car ils rejettent ainsi sur Dieu l'ignorance, en tant que source de cette "inspi-ration". Est-il possible que les Syriens, qui s'enfuirent devant Israël, aient été des Centaures (une sorte de créature au corps et aux pattes de cheval avec un torse et des bras humains) ? Est-il possible que ces "créateurs" se voient échappés de leur mythologie classique pour venir stupéfier le lot d'auteurs trop impressionnables ?


1. Voir, en fin de chapitre, la remarque sur le zéro.

pages 51

le genre, que ce chapitre 7 du ler Livre des Rois et Ezékiel 45. Vous vous devez, à vous-même, de le lire ne serait-ce qu'une seule fois dans votre vie. Après cela, vous apprécierez vraiment le Saint Coran ! Si vous ne possédez pas de Bible> ét si vous êtes musulmans, essayez de vous en procurer une et vous pourrez alors colorier les différentes références de ce fascicule dans votre Bible : "jaune" pour les contradictions, "rongé" pour les passages pornographiques, "vert" pour les citations sensées, acceptables comme celles que j'ai citées au début de cet essai. Ce sont les Paroles que vous pouvez aisément reconnaître, comme celles de Dieu et de Ses Saints Messagers. Grâce à ce travail, vous pourrez confondre et convaincre tout missionnaire ou bibliophile que vous rencontrerez ! "Si nous suons plus en temps de paix, nous saignerons moins en temps de guerre." (Chang Kai-Shek)


QUELLE HYGIENE ?

Voyez la page suivante, et notez que l'auteur de 1 Rois 7:26 a dénombré pas moins de 2 000 bains dans le palais de Salomon, alors que l'auteur de 2 Chroniques 4:5 augmente le chiffre royalement de 50 %, pour atteindre 3 0()() ! Quelle extravagance et erreur dans le "Livre de Dieu" ? Même si Dieu Tout-Puissant n'avait rien d'autre à faire, alors passerais-il son temps à inspirer des stupidités aussi contradictoires et triviales aux juifs ? La Bible est-elle le Livre de Dieu ? Est-elle réellement la Parole de Dieu ?

ACCUMULATION DE CONTRADICTIONS

Avant d'en terminer avec cette suite de contradictions, permettez-moi de vous en citer encore une. II y en a des centaines d'aunes dans la Bible. Voyer les pages suivantes. Encore Salo-

mon ! Il fait vraiment les choses en grand. L'ex-Shah d'Iran n'étais qu'un bambin en comparaison ! L'auteur de 2 Chroniques 9:25 donne à Salomon mille écuries de plus que le nombre de "bains qu'il lui a donnés". Salomon avais "4 000 écuries mur les chevaux..." Mais l'auteur de 1 Rois 5:26 avais vraiment des pendes

(SUITE PAGE 55)

LA DIFFERENCE ENTRE 2 000 et 3 OQO

C'EST SEULEMENT UNE EXAGERATION DE 50%!

I ROIS 7

26. "Son épaisseur était d'une palme; et son bord était façonne comme le bord d'une coupe, en fleur de lys. Elle contenait 2 000 bains."

 

II CHRONIQUES 4

5 "Son épaisseur était d'une palme; et son i bord était façonné comme le bord. d'une coupe, en fleur de lys. Elle pouvait contenir 3 000 bains."

Que ce soit fait sciemment ou non, l'incapacité singulière de l'écrivain "inspiré" à saisir la différence qui existe entre 2 000 et 3 000 est impardonnable. C'est une contradiction évidente.

"Et aucun miracle ne démontrait que 2 et 2 font 5 ou que le cube puisse avoir 4 angles. Et pas un seul miracle quel qu'il soit ne pouvait modifier une contradiction qui repose sur les enseignements et les dires du christianisme."

Albert Schweizer, A la recherche du "Jésus" historique", p. 22

pages 53

LA DIFFERENCE ENTRE 4 000 et 40 000

II CHRONIQUES

Chapitre 9

25. "Salomon avait 4 000 écuries pour les chevaux et les chars, et 12 000 cavaliers qu'il installa dans les villes de garnison et à Jérusalem près du roi."

N'EST QUE DE 36 000 '.

I ROIS

Chapitre 5

26. "Salomon avait des écuries de 40 000 chevauac pour ses chars et 12 000 cavaliers."

LES JUIFS N'UTILISAIENT PAS LE "0" (ZÉRO) DANS L'ANCIEN TESTAMENT


pages 54

très attentionnées pour son royal patron. II a multiplié le nombre d'écuries de Salomon par 1000, passant de 4 00 à 40 000 écuries! Avant que quelque orateur évangéliste ne vous donne le change en disant que la différence n'est que d'un zéro (un "0"), que quelque scribe ou copiste avait par inadvertance gonflé 4 000 pour en faire 40 000, laissez-moi vous dire qu'à l'époque de Salomon, les juifs ignoraient tout du zéro "0" ! Ce sont les Arabes qui ont introduit le zéro au Moyen-Orient et en Europe dans les siècles suivants. Les juifs écrivaient leurs chiffres grâce à des mots dans leurs travaux littéraires, et non avec des chiffres. Notre question est

"Quel est te vrai auteur de l'erreur aberrante concernant la différence de 36 000 ? Dieu ou l'homme ? Ces références et d'autres évidences du même ordre sont regroupées dans un livre important "La Bible - La Parole de Dieu ou la Parole de l'Homme" par A.S.K. Joommal.

pages 55

Chapitre 8

Le témoignage plus objectif

Le propagandiste chrétien se plaît à citer le verset suivant comme preuve que la Bible est bien la Parole de Dieu.

"Toute écriture EST inspirée de Dieu et est utile pour renseigner, pour con vainrre, pour redresser, pour éduquer dans la justice." (2 Thimothée 3:16)

Remarquer le "est" en capitales. Le Révérend Scofield sousentcnd ainsi qu'il n'apparaît pas dans le document grec original. "La Nouvelle Bible Anglaise" traduite par un comité représentant l'Eglise d'Angleterre, l'Eglise d'Ecosse, l'Eglise Méthodiste, l'Eglise Congrégalionnelle, l'Union Baptiste, l'Eglise Presbytérienne d'Angleterre, etc... et l'Association britannique et étrangère de la Bible ont donné la traduction qui est la plus proche par rapport au texte grec original, et qui mérite d'être citée ici

"Toute écriture inspirée est utile pour enseigner la vérité et repousser l'erreur, ou pour corriger les habitudes et la discipline dans la justice." (2 Timothée 3:16)

Les Catholiques dans leur "Douais" sont encore plus fidèles au texte que les Protestants ne le sont dans leur Version Autorisée (AV). Ils disent: "Toute écriture, inspirée de Dieu, est utile pour enseigner, pour réprouver, pour corriger...".

Mais, ne jouons pas sur les mots. Les musulmans et les chré-

pages 56

tiens sont d'accord sur le fait que ce qui émane de Dieu - par inspiration ou révélation - doit servir l'un des quatre buts suivants

1. Enseigner une doctrine
2. Punir
pour nos erreurs
3. Donner un châtiment
4. Guider vers la justice

Durant les 40 années passées, j'ai demandé aux hommes cultivés du christianisme s'ils pouvaient donner un cinquième "prétexte" à la Parole de Dieu. Ils n'ont pu s'y résoudre, ni moi d'ailleurs.

Voyons ensemble la "Sainte Bible" avec ses desseins objectifs.

A PORTÉE DE MAINS

Le tout premier livre de la Bible - la Genèse - nous fournit de nombreux exemples de ces évidences. Ouvrez-la au chapitre 38 et lisez. Vous avez là l'histoire de Juda-, le père des juifs, d'où découlent les noms "Judée" et "judaïsme". Ce patriarche des juifs se maria et eut trois fils : Er, Onan et Chéla. Lorsque le premier fut assez âgé, Juda le maria à une femme du nom de Tamar. "Er, premier-né de Juda était mauvais aux yeux de 1 E'ternel, et ! E'ternel le fit mourir." (Genèse 38:7). Sous lequel des quatre principes de Timothée placeriez-vous cette triste histoire ?

Le second but : Punir. Er était mauvais, alors Dieu 1e tua. Une leçon pour tous. Dieu nous tuera tous pour notre méchanceté. Punition.

Poursuivons donc cette histoire juive : selon leurs coutumes, si un frère décède et qu'il n'a pas de successeur, il est du devoir de l'autre frère d'assurer la descendance afin que le nom du défunt soit perpétué. Juda, respectueux des usages, ordonna à son second fils,

1. Vous vous souvenez du Dr Kenneth Cragg dans son "Appel au Minaret" et son "Histoire". Voyez la citation complète page S. C'est de cette histoire qu'il s'agit.

pages 57

Onan, d'accomplir son devoir. Mais la jalousie envahit son coeur. Ce serait sa semence, mais ce serait le nom de son frère ! Alors, au moment critique: "'Onan, sachant que cette descendance ne serait pas de lui, (se) souillait à terre... Ce qu'il fit était »fauvais aux yeux de 1 E'ternel qui le fit aussi mourir." (Genèse 38:9-10). Dans le tableau des textes de Timothée, où se situerait ce meurtre ? "Punition !" encore. Des réponses faciles à des questions pourtant fondamentales. Faites le mal et subissez-en les conséquences ! Onan n'est pas dans le "Livre de Dieu" mais les sexologues chrétiens l'ont pourtant immortalisé en baptisant te "coïtus interrupws" d'onanisme, dans leur "Livre du Sexe".

Alors Juda conseilla à sa belle-fille, Tamar, de retourner vivre chez son père jusqu'à ce que son troisième fils soit assez âgé et qu'il puisse alors accomplir son devoir.


LA VENGEANCE D'UNE FEMME

Chéla grandit et épousa peut-être une autre femme. Mais Juda
ne respecta pas ses obligations vis-à-vis de Tamar. Au plus pro- I
fond de lui-même, il est terrifié. Il a déjà perdu deux de ses fils à
cause de cette "sorcière" : "Car il (se) disait : celui-là aussi va
mourir comme ses frères.
.." (Genèse 38:11). Alors Juda décida de
ne pas tenir sa promesse. La jeune femme, ainsi blessée, décida de
se venger de son beau-père pour l'avoir privée de son droit de
"semence".

Tamar apprit que Juda devait se rendre à Timnath pour y faire tondre ses moutons. Elle s'arrangea afin d'être seule avec lui sur le chemin, le devança et s'assit bien en vue, sur la route. Lorsque Juda la vit, il ne la reconnut pas et la prit pour une prostituée, car elle avait recouvert son visage. Il alla vers elle et proposa

"Autorise-moi à venir avec toi; et elle dit : Que me donneras-tu pour venir avec toi ?" Il promit de lui envoyer un chevreau de son troupeau. Quelle garantie pouvait-elle avoir qu'il l'enverrait bien ? Quelle garantie voulait-elfe, s'enquit Juda. "Son cachet, son cordon et son bâton". II les lui donna, "puis il vint vers elle et elle devint enceinte de lui."' (Genèse 38:16-18)

pages 58

LA MORALE

Avant de chercher l'intitulé de Timothée 3:16 dans lequel nous pouvons classer cette histoire malsaine et sordide, tirée du "Livre de Dieu", je me pose la question, comme vous vous la posez sans doute : Quelle morale (?) nos enfants tireront-ils de cette histoire? Car, bien sûr, nous racontons à nos enfants des fables, pas uniquement pour leur plaisir, mais afin qu'ils en retirent quelque leçon. "Le renard et les raisins", "Le loup et l'agneau", "Le chien et son ombre", etc... Que l'histoire soit simple ou stupide, il lui faut une morale.


L'EMBARAS DES PARENTS CHRESTIENS

Le Dr Vernon Jones, un psychologue américain de grand renom, fit quelques expériences sur des groupes d'enfants à qui l'on racontait des histoires. Les héros des histoires étaient les mêmes pour tous les différents groupes d'enfants, mais ils réagissaient différemment selon les groupes. Ainsi, dans un groupe St Georges tuant le dragon faisait fière figure, alors que dans un autre groupe, il fuyait terrorisé et cherchait refuge dans les jupes de sa mère. "Ces histoires ont conduit à certains changements, légers mais permanents, dans le caractère et même dans cette petite cellule scolaire" conclut le Dr Jones.

Quels dégâts ces viols et ces meurtres, ces incestes et ces violences ont-ils causé aux enfants chrétiens ? Les articles que nos journaux quotidiens -leur consacrent nous donnent une idée de leur impact. Si telle est la source de la moralité occidentale, il n'est guère étonnant alors que les méthodistes et les catholiques aient déjà célébré des mariages entre homosexuels dans leurs "Maisons de Dieu", et que 8 000 gays (un euphémisme pour sodomites) se donnent en spectacle à Londres, à Hyde Park, en juillet 1978, pour accueillir les médias de l'information et la TV.

Prenez la Bible et lisez tout le chapitre 38 de la Genèse. Puis, soulignez en rouge tout ce qui justifie cette fin. Nous aboutissons alors au verset 18 : la morale "et elle devint enceinte de lui".

pages 59

SE CACHER ETERNELMENT ?

Trois mois plus tard, Juda apprit que sa belle-fille, Tamar, s'était prostituée et que "la voilà même enceinte à la suite de sa prostitution. Alors, Judo dit : faites-la sortir et qu'elle sQit brûlée" (Genèse 38:24). Juda la renia et demanda qu'elle soit brûlée. Mais la situation se retourna vite contre le vieil homme. La jeune femme fit parvenir à son beau-père ses gages : le cachet, le cordon et le bâton tout en le suppliant de trouver le responsable de sa grossesse. Juda se trouva dès lors dans une situation embarrassante mais dut admettre que sa belle-fille était plus respectueuse de ses devoirs qu'il ne l'avait été : "Et il ne la connut plus "(Verset 26). II est intéressant de comparer te vocabulaire utilisé dans les différentes versions pour relater cette même histoire. Les témoins de Jéhovah, dans leur "Traduction du Nouveau Monde" traduisent la dernière citation ainsi : "Il n'eut plus de relation avec elle, après" (1). Tant de choses furent écrites dans le "Livre de Dieu" sur Tamar que les auteurs des Evangiles l'ont immortalisée dans leur "généalogie de leur Seigneur".


INCESTE ACCOMPLI

Je ne veux pas vous ennuyer avec des détails, les derniers ver-

sets de la Genèse 38 racontant le droit à la succession, lutte qui a pour cadre les "entrailles" de Tamar et pour acteurs "ses jumeaux". Les juifs ont toujours été très méticuleux pour reconnaître le premier-né qui est le principal héritier testamentaire.

Qui sont les grands vainqueurs de cette course à l'héritage ? Perets et Zerah, fils de Tamar et Juda ? Comment ? La suite nous l'expliquera. Voyons plutôt la morale dé cette histoire. Quelle estelle ? Vous souvenez-vous de Er et Onan, anéantis par Dieu, en raison de leurs péchés ? La leçon que nous en tirons à chaque fois se résume en "punition". Mais à quel objectif, de la liste de Ti-

1. La version des témoins, de Jéhovah est plus explicite dans le choix de ses termes. Comparez Ezechiel 23 avec toute autre version et vous verrez la différence.

pages 60

mothée, rapprochez-vous l'inceste de Juda et sa progéniture illégitime ? Le "Livre de Dieu" leur accorde une place très honorable et fait de ses bâtards les arrières grands-pères et grands-mères del' "unique filsque Dieu engendra".

Lisez Matthieu 13. Dans chaque version de la Bible, les chrétiens ont orthographié différemment les noms des personnages par rapport aux noms qui figurent dans l'Ancien Testament (Genèse Chap. 38 à ceux du Nouveau Testament (Matthieu - Chap. 1). Ceci a pour effet d'être perturbant pour le lecteur. Ainsi, l'on passe de Pere à Peretz et de Zerah à Zera et de Tamar à Thamar. Et la morale ? Que Dieu bénisse le crime incestueux de Juda ! Donc, si vous agissez "mal" (Er), Dieu vous fait mourir. Si vous gaspillez la "semence" (Onan), Dieu vous tue. Mais Dieu remercie la belle-fille qui se prostitue (avec Juda) pour assurer la descendance ! Comment qualifier cela dans le "Livre de Dieu" ? Et à quelle catégorie d'acte le rattacher ? 3e vous laisse réfléchir.

1. Doctrine ?
2. Punition ?
3. Correction ?
ou 4. Action pour le bon droit ?

Demandez-leur, aux prêcheurs, aux évangélistes acharnés, aux défenseurs de la Bible, de répondre à cette question et de justifier leur réponse. Car personne ne peut justifier cet acte sordide, cet écrit pornographique. Car il s'agit bien là de "Pornographie".

CENSUREZ LE LIVRE !

Georges Bernard Shaw disait: "C'est le livre le plus dangereux qui soit sur terre. Tenez-le sous clé." Ne le laissez pas à portée de mains innocentes. Qui suivit son conseil ? Il n'avait pas l'impact des B.A. (1), des chrétiens "ressuscités".

Au nom de la morale, les chrétiens d'Afrique du Sud ont cen-

1. B.A. : Abréviation du mot anglais "Bom-Again" (qui naît à nouveau), qui est le nom d'un nouveau malaise, qui s'oppose au "Culte du suicide" du révérend Jim Jones; à Johannesbourg -Guyane.

pages 61

suré le livre "Lady Chatterley" à cause d'un tetragrammaton (un mot de 4 lettre), ce qu'ils auraient probablement fait aussi à la Sainte Bible si celle-ci avait été un livre religieux hindou ou musulman. Mai ils restent impuissant face à leur "saint Livre", leur "salut" en dépend !

Lire la Bible aux enfants conduit à discuter de la moralité du sexe. La Bible peut ainsi refléter l'état d'esprit des censeurs.

The Plain Truth (Octobre 1977)

LES FILLES SEDUISENT LEUR, PERE

Lisez Genèse 19 du Verset 30 à la fin, et notez en rouge les mots et expressions s'y rapportant. N'hésitez pas et ne le remettez pas à plus tard. Votre Bible "en couleurs" sera l'héritage inestimable transmis à vos enfants. B. Shaw a raison. Il faut mettre la Bible sous clé, mais elle nous est toutefois utile pour répondre au défi chrétien. Le Prophète de l'Islam disait que "la guerre est une question de stratégie" et la stratégie veut que nous utilisions les armes de nos ennemis pour nous défendre contre "Le Livre" (La Bible). Les professeurs que nous rencontrons sans cesse se référent à la Bible, qui "dit ceci" ou "dit cela", espérant que nous troquions notre "Saint Coran" contre la "Sainte Bible". Ouvronsleur les yeux sur les imperfections de leur "Saint Livre", car ils n'en connaissent que les versets "publicitaires".

Poursuivons "l'histoire" : nuit après nuit, les filles de Loth ennivrèrent leur père et le séduisirent afin de lui assurer une descendance. Un point sur lequel la Bible revient souvent dans la Genèse notamment. De cette filiation incestueuse sortirent les Ammonites et les Moabites pour lesquels le Dieu d'Israël éprouvait une certaine pitié. Plus loin, la Bible nous révèle que ce même Dieu de Pitié a ordonné aux juifs de tuer sans exception les Phillistins - hommes, femmes et enfants. Personne ne fut épargné. Mais ni les Ammonites, ni les Moabites ne furent menacés

pages 62

Reprenez et relisez Ezechiel 23, en faisant cet exercice de colonage, dont vous connaissez déjà les règles. Les deux sueurs prostituées, Aholah et Agikuvag. Les détails sexuels font que ce livre rejoint le lot des livres censurés. Dans quelle catégorie vos visiteurs chrétiens "ressuscités" classeraient-ils toute cette débauche ? Certainement pas dans le "Livre de Dieu".

Al-Haj A.D. Ajijola, dans son livre "Le Mythe de la Croix", donne un exposé court mais crucial sur le sophisme de la Bible, ainsi que la crucifixion, en résumé de l'intégralité du christianisme. Aucun étudiant en religion comparative ne peut se passer de cet ouvrage, ni d'ailleurs de "La Bible : Parole de Dieu ou Parole d'Homme ?" dont nous avons déjà parlé.

pages 63

ou touchés, car ils descendaient de Loth. (Deutéronome 2:19)

Personne ne peut lire véritablement les passages relatant la séduction que la mère de Loth, sa sueur ou ses filles exercent sur lui, sans être choqué par la perversion et le sordide de l'histoire, sauf peut-être quelques pervers qui se complaisent dans la corruption morale.

suré le livre "Lady Chatterley" à cause d'un tetragrammaton (un mot de 4 lettres), ce qu'ils auraient probablement fait aussi à la Sainte Bible si celle-ci avait été un livre religieux hindou ou musulman. Mais ils restent impuissants face à leur "Saint Livre", leur "Salut" en dépend!

Capitre 9

La généalogie de Jésus

Voyons à présent par quel subterfuge les pères chrétiens ont rejeté la responsabilité des progénitures incestueuses de l'Ancien Testament sur leur Seigneur et Sauveur, Jésus-Christ, dans le Nouveau Testament. Lui qui n'avait pas de généalogie, ils lui en ont fabriqué une. Et laquelle ! Six adultères et rejetons incestueux pour ce Saint Homme de Dieu, ainsi que des femmes et des hommes dignes d'être lapidés, selon la loi divine, et même bannis de la Maison de Dieu pour des générations et des générations ! (1 )

DES AIEUX INDIGNES

Pourquoi a-t-il fallu que Dieu donne un "père" (Joseph) à Son "Fils" (Jésus) ? Et pourquoi des ancêtres aussi peu dignes ? "En voici toute la beauté", disent les pervers. Dieu aime les pécheurs, aussi n'hésite-t-il pas à lier à leurs noms celui de Son "Fils".

SEULEMENT DEUX PORTE-PAROLES PATENTÉS

Parmi les quatre auteurs des Evangiles, Dieu en choisit seulement deux pour rendre compte de la généalogie de Son "Fils".

1. Un bâtard n'entrera pas dans l'assemblée de l'fitemel : même de dixième génération (Deutéronome 23:2.) Les témoins de Jéhovah sont très sensibles à cette Parole et l'appliquent à la lettre.

pages 64

Afin de faciliter la comparaison entre ces deux listes "inspirées" par Dieu, je n'ai retenu que les noms donnés dans les Evangiles et écarté tout le texte (voir page suivante). Dieu ne "souffle" à Matthieu que 26 noms entre David et son "Fils" Jésus, alors que Luc en donne 41 ! Mais le seul nom que ces deux listes aient en commun est celui de Joseph, et encore Luc en parle-t-il en termes douteux "comme on le pensait, fils de Joseph" (Luc 3:23). Joseph, le charpentier, celui dont le nom resplendit et seul ascendant de Jésus, commun aux deux listes, d'ailleurs parfois contradictoires. Se pourrait-il que ces deux listes émanent de la même source, de Dieu ?


RESPECTER LA PROPHETIE ?

Matthieu et Luc font preuve de zèle en portant en tête de liste le nom du roi David, premier ancêtre de Jésus, ce qui vint renforcer la fausse prophétie qui dit que Jésus doit s'asseoir sur le Trône de son père David (Actes 2:30). Les Evangiles démentent cette prophétie, d'ailleurs ce n'est pas Jésus qui s'assit sur le trône de son père (David) mais Ponce Dilate, un gouverneur romain et de surcroît païen, qui condamna à mort l'héritier (Jésus). Sans importance, disent les évangélistes, "si ce n'est dans ce monde, ce sera dans l'autre, alors il accomplira cette prophétie et 300 autres encore". De par leurs liens ancestraux physiques entre Jésus et David, les auteurs "inspirés" commettent une erreur. Erreur reprise par la Bible. "Un de ses (Da vii3) descendants". (Actes 2:30)

Matthieu 1:6 précise que Jésus était le fils de David par Salomon, alors que Luc 3:31 dit qu'il (Jésus) -est le fils'de David par Nathan. Inutile d'être généalogiste -pour admettre qu'il est mpossible que David suive deux chemins si distincts (Salomon et Nathan) et aboutisse au nom de Jésus ! Ces deux auteurs mentent et nous le savons car Jésus est né d'un miracle, d'où l'homme est exclu. Done,,reconnaître à jésus un ancêtre humain-physique n'est que pure élucubration.

pages 65

FAIRE CESSER-CETTE INEPTIE

Bien que cette démonstration soit logique, elle n'atteint pas le chrétien. Prenons un autre exemple, où -il lui sera plus facile d'être objectif.

L'histoire dit que Mohammed, le Prophète de l'Islam, était le fils d'Abraham par Ismaël. Si un écrivain "inspiré" tentait de faire croire à une filiation par l'entremise dIsaac, alors nous n'hésiterions pas à le confondre, car la descendance ne peut suivre deux voies pour aboutir au même nom ! Cette différence est celle qui existe entre Juifs et Arabes.

Dans ce dernier exemple, nous savons que quiconque proclamerait qu'Isaac est le père de Mohammed (Ç) mentirait. Dans l'exemple de Jésus (Pj : Matthieu et Luc sont tous deux suspects. En attendant que les chrétiens choisissent entre ces deux généalogies pour leur "Dieu", les deux évangiles sont à réfuter. La chrétienté n'a pas encore résolu ce mystère vieux de 2 000 ans. Quelle persévérance pourtant ! "Le temps apportera la clé du mystère".

"Pour les athées, il reste des points auxquels les théologiens n'ont pas encore répondu de façon assez satisfaisante. Il subsiste des difficultés dans le texte auxquels les savants sont toujours confrontés. Seule une Bible illettrée nierait ce fait." (The Plain Truth - Juillet 1975)


LA SOURCE DE L'INSPIRATION DE LUC

Nous avons déjà reconnu 85 % de Matthieu et Luc comme émanant de Marc ou "Mystérieux Q" (1). Voyons qui inspira Luc à raconter l'excellent Théophile (Luc 1:13), l'histoire de Jésus (P) (voir page 68 : La préface de Luc à son "Evangile"). Il dit suivre l'exemple d'autres auteurs moins qualifiés que lui pour accomplir cette tâche et qui se contentent d'écrire ce qui se dit de son héros (Jésus). D était sans nul doute mieux préparé pour rédiger ce chef &oeuvre littéraire. '7l m'a semblé bon à moi aussi... d'y mettre de


1. Voir note à ce suJjet chapitre VI.

66

GENEALOGIE DE DAVID À JESUS

EN IMAGE (bientôt inch' Allah)

pages 67

POURQUOI LUC A-T-IL ECRIT
"SON" EVANGILE ?

L'Evagile selon

SAINT LUC

Puisque plusieurs ont entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous.
2. Tels que nous les ont transmis ceux qui, dès le commencement en ont été les témoins oculaires et qui sont devenus serviteurs de la parole.
3. Il n'a semblé bon à moi aussi, après avoir tout recherché exactement depuis les origines, de te l'exposer par écrit d'une manière suivie, excellent Théophile;
4..Afin que tu reconnaisses la certitude de renseignements que tu as reçus.

 

 

Extrait de la Versin Autorisée - Saint Luc l:l-4

pages 68

l'ôrdre par écrit...". Telle est sa justification par rapport à ses prédécesseurs.

Dans l'introduction de "L'Evangile de Saint Luc", J.B. Phillips dit : "Luc reconnait avoir comparé et écrit un sujet déjà existant, mais il semble qu'il ait pu disposer d'informations supplémentaires, dont nous pouvons deviner les sources". Et vous appelez cela la Parole de Dieu ? Achetez "The Gospels in Modem English" (les Évangiles en anglais moderne) par les Éditions Fontana. Faites vites car les chrétiens risquent d'en faire censurer les mots inestimables de Phillips ! Et les auteurs de la RSV risquent aussi d'extirper la "Préface" (1) de leur traduction. C'est décidément une habitude dont j'ai été la victime aussi !


LE DERNIER EVANGILE

Qui est l'auteur de l'Évangile de St Jean ? Ni Dieu, ni St Jean. Voyons ce qu'il (?) dit parlant de lui (?). Voir page suivante: Jean 19:35 et 21:24-25. Qui est "Celui" et "Son" ? Et "Nous savons" et "Je ne pense". Est-ce celui qui l'abandonne dans le jardin alors qu'il avait tant besoin d'aide. Or, est-ce le 14ème homme autour de la table du "Dernier Repas", celui que Jésus (P) chérissait ? Tous deux se prénommaient Jean. Un prénom alors populaire parmi les juifs et les chrétiens, comme aujourd'hui. Ni l'un, ni l'autre de ces deux Jean n'est l'auteur de cet Évangile. Il est évi dent que nous avons encore affaire à une main anonyme!


LES AUTEURS

Terminons cette recherche de paternité littéraire par l'avis des 32 intellectuels soutenus par leurs 50 confessions. Dieu en est exclu. Dans la RSV de "Collins" des notes inestimables sont publiées quant aux "Livres de la Bible". Page suivante vous trouverez une partie de ces informations. Nous commençons avec la "Genèse" : Le premier Livre de la Bible. Les savants disent à propos de son "Auteur", "Un des cinq livres de Moïse". J'insiste (Suite page 72)

I. Voir chapitre 3 : La "Préfacé" de la RSV de 1971.

pages 69

REMARQUEZ LES PRONOMS !
35. "Celui qui l'a vu en a rendu
témoignage, et Son témognage
est vrai; et Il sait qu'Il dit vrai, afin
que vous croyiez vous aussi."
Qui est-ce
"Celui", "Il" et "Son" ?

L'Evangile selon
Saint Jean

saint jean 21
24. " c'est ce disciple qui rend témoignage de ces choses et qui les à écrits. Et Nous savons que son témoignage est vrai".
25. " Jesus a fait encore beaucoup d'autres chose ; si on les écrivait en détail, et ne pense pas que le monde même pourait contenir les livres qu'on écrirait."
---QUELLE EXAGERATION !
Qui est-ce "Nous" et ce "Je" ?

pages 70

THE BOOKS OF THE BIBLE
GENESIS
AUTHOR. One of the "five books of Moses."
FIRST CHRONICLES
A U T H O R . Unknown, probably collected and edited by Ezra.
EXODUS
AUTHOR Generally credited to Moses.
SECOND CHRONICLES
AUTHOR. Likely collected and edited by Ezra
LEVITICUS
AUTHOR . Generally credited to Moses
EZRA
AUTHOR. Probably written or edited by Ezra.
NUMBERS
AUTHOR. Generally credited' to Moses.
ESTHER
AUTHOR. Unknown.
DEUTERONOMY
AUTHOR. Generally credited to Moses.
JOB
AUTHOR. Unknown.
JOSHUA
AUTHOR.Major part credited to Joshua.
PSALMS
AUTHOR.Principally David, though there are other writers.
JUDGES
AUTHOR. Possibly Samuel.
ECCLESIASTES
AUTHOR.Doubtful,but commonly assigned to Solomon.
RUTH
AUTHOR, Not definitely known, perhaps Samuel.
ISAIAH
AUTHOR. Mainly credited to Isaiah. Parts may have been written by others.
FIRST SAMUEL
AUTHOR. Unknown.
JONAH
AUTHOR. Unknown.
SECOND SAMUEL AUTHOR. Unknown. HABAKKUK
AUTHOR. Nothing known of the place or time of his birth.
FIRST KINGS
AUTHOR. Unknown.
 
SECOND KINGS
AUTHOR. Unknown.
 
The above facts are from Collins' R.S.V. 1971, Pages 12-17,

pages 71

sur "cinq livres de Moïse". Une façon détournée d'admettre que c'est l'oeuvre de Moïse mais que nous (les 32 savants) nous refusons cette idée.

Les 4 livres suivants : "Exode", "Zévitiques", "Nombres" et "Deutéronome". Auteur ? Généralement attribués à Moïse (P), comme pour la Genèse.

Qui est l'auteur du livre ' Josué"? Principalement Josué.
Qui est l'auteur du livre des "Juges" ? Vraisemblablement Samuel.

Qui est l'auteur de "Ruth" ? Pas réellement connu.

Et l'auteur de
· (1) Samuel ? Auteur: inconnu
· (2) Samuel ? Auteur: inconnu
· (1) Roi ? Auteur: inconnu
· (2) Roi ? Auteur: inconnu
· (1) Chroniques ? Auteur: inconnu vraisemblablement...
· (2) Chroniques ? Auteur : vraisemblablement un collectif...

C'est ainsi. Les auteurs de ces livres anonymes sont soit "inconnus" ou "probablement" ou "vraisemblablement" ou d'origine "douteuse". Pourquoi blâmer Dieu de cet échec ? Il n'a pas attendu 2 000 ans pour que des bibliophiles érudits nous apprennent toute 1a vérité sur l'auteur de ces futilités, de ces vanités et autres idées préconçues juives et de leurs conflits, jalousies et incongruités.

La bible nie la divinité du christ

 

les passages qui vont suivre , prouvent que Jésus ne fut que le messager de Dieu, on ne trouve jamais un passage dans la bible ou Jésus affirme être Dieu , mais malheureusement , certaines personnes essaient d'interpréter les textes à leur guise  afin de  prouver la divinité de Jésus , Cliquez ici pour lire la réponse à la plupart des  passages bibliques  interprétés pour diviniser Jésus.

la bible affirme que Jésus n'est pas un être divin :

1)Textes ou Jésus affirme que Dieu est son Dieu ::

"Jésus lui dit: Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu."     jean  20.17


 

2)textes ou le christ affirme qu'il n'est qu un homme:

"Mais maintenant vous cherchez à me faire mourir, moi un homme qui vous ai dit la vérité que j'ai entendue de Dieu. Cela, Abraham ne l'a point fait." jean 8.40

 "Quoi? leur dit-il. Et ils lui répondirent: Ce qui est arrivé au sujet de Jésus de Nazareth, qui était un prophète puissant en oeuvres et en paroles devant Dieu et devant tout le peuple" Luc 24.13

 "Hommes Israélites, écoutez ces paroles! Jésus de Nazareth, cet homme à qui Dieu a rendu témoignage devant vous par les miracles, les prodiges et les signes qu'il a opérés par lui au milieu de vous, comme vous le savez vous-mêmes;"  actes


3)textes ou Jésus prie Dieu:

 "Vers le matin, pendant qu'il faisait encore très sombre, il se leva, et sortit pour aller dans un lieu désert, où il pria." marc 1.35

 "Et lui, il se retirait dans les déserts, et priait." Luc 5.16

 "En ce temps-là, Jésus se rendit sur la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu." Luc 6.12

" Un jour que Jésus priait à l'écart, ayant avec lui ses disciples, il leur posa cette question: Qui dit-on que je suis?" Luc 9.18

 "Jésus priait un jour en un certain lieu. Lorsqu'il eut achevé, un de ses disciples lui dit: Seigneur, enseigne-nous à prier, comme Jean l'a enseigné à ses disciples." Luc 11.1

 "Là-dessus, Jésus alla avec eux dans un lieu appelé Gethsémané, et il dit aux disciples: Asseyez-vous ici, pendant que je m'éloignerai pour prier. mathieu" 26.36

 "Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi: Mon Père, s'il est possible, que cette coupe s'éloigne de moi! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux."  mathieu 26.39


4)  Textes disant que Dieu est plus grand que le christ:

" Vous avez entendu que je vous ai dit: Je m'en vais, et je reviens vers vous. Si vous m'aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais au Père; car le Père est plus grand que moi."  jean14.28

" Un chef interrogea Jésus, et dit: Bon maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle?  Jésus lui répondit: Pourquoi m'appelles-tu bon? Il n'y a de bon que Dieu seul."  Luc 18.18 ,19


5) textes disant que la connaissance de Jésus est limitée:

 "Pour ce qui est du jour ou de l'heure, personne ne le sait, ni les anges dans le ciel, ni le Fils, mais le Père seul." marc 13.32


6)textes ou Jésus affirme qu il n'est qu un prophète:

 

 "Celui qui vous reçoit me reçoit, et celui qui me reçoit, reçoit celui qui m'a envoyé.  Celui qui reçoit un prophète en qualité de prophète recevra une récompense de prophète, et celui qui reçoit un juste en qualité de juste recevra une récompense de juste."  matthieu  10.40,41
3.54 S'étant rendu dans sa patrie, il enseignait dans la synagogue, de sorte que ceux qui l'entendirent étaient étonnés et disaient: D'où lui viennent cette sagesse et ces miracles? 13.55 N'est-ce pas le fils du charpentier? n'est-ce pas Marie qui est sa mère? Jacques, Joseph, Simon et Jude, ne sont-ils pas ses frères? 13.56 et ses soeurs ne sont-elles pas toutes parmi nous? D'où lui viennent donc toutes ces choses? 13.57 Et il était pour eux une occasion de chute. Mais Jésus leur dit: Un prophète n'est méprisé que dans sa patrie et dans sa maison. 13.58 Et il ne fit pas beaucoup de miracles dans ce lieu, à cause de leur incrédulité. e l'heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul. mathieu

10.16 Celui qui vous écoute m'écoute, et celui qui vous rejette me rejette; et celui qui me rejette rejette celui qui m'a envoyé. Luc
4.42 Dès que le jour parut, il sortit et alla dans un lieu désert. Une foule de gens se mirent à sa recherche, et arrivèrent jusqu'à lui; ils voulaient le retenir, afin qu'il ne les quittât point. 4.43 Mais il leur dit: Il faut aussi que j'annonce aux autres villes la bonne nouvelle du royaume de Dieu; car c'est pour cela que j'ai été envoyé. Luc:

7.28 Et Jésus, enseignant dans le temple, s'écria: Vous me connaissez, et vous savez d'où je suis! Je ne suis pas venu de moi-même: mais celui qui m'a envoyé est vrai, et vous ne le connaissez pas. 7.29 Moi, je le connais; car je viens de lui, et c'est lui qui m'a envoyé. jean:

8.16 Et si je juge, mon jugement est vrai, car je ne suis pas seul; mais le Père qui m'a envoyé est avec moi. 8.17 Il est écrit dans votre loi que le témoignage de deux hommes est vrai; jean:

8.40 Mais maintenant vous cherchez à me faire mourir, moi un homme qui vous ai dit la vérité que j'ai entendue de Dieu. Cela, Abraham ne l'a point fait. jean:

8.26 J'ai beaucoup de choses à dire de vous et à juger en vous; mais celui qui m'a envoyé est vrai, et ce que j'ai entendu de lui, je le dis au monde. jean:

12.49 Car je n'ai point parlé de moi-même; mais le Père, qui m'a envoyé, m'a prescrit lui-même ce que je dois dire et annoncer. 12.50 Et je sais que son commandement est la vie éternelle. C'est pourquoi les choses que je dis, je les dis comme le Père me les a dites. jean:

21.10 Lorsqu'il entra dans Jérusalem, toute la ville fut émue, et l'on disait: Qui est celui-ci? 21.11 La foule répondait: C'est Jésus, le prophète, de Nazareth en Galilée. matthieu:

7.16 Tous furent saisis de crainte, et ils glorifiaient Dieu, disant: Un grand prophète a paru parmi nous, et Dieu a visité son peuple. Luc: 4.19 Seigneur, lui dit la femme, je vois que tu es prophète. jean:

6.14 Ces gens, ayant vu le miracle que Jésus avait fait, disaient: Celui-ci est vraiment le prophète qui doit venir dans le monde. jean:

24.19 Quoi? leur dit-il. -Et ils lui répondirent: Ce qui est arrivé au sujet de Jésus de Nazareth, qui était un prophète puissant en oeuvres et en paroles devant Dieu et devant tout le peuple, Luc:


7)textes affirmant que Jésus n avait pas de force sans l aide de Dieu:

5.19 Jésus reprit donc la parole, et leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu'il voit faire au Père; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement. jean

5.30 Je ne puis rien faire de moi-même: selon que j'entends, je juge; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé. jean:


8)textes reconaissant que les miracles que feasait Jésus provnaient de Dieu:

 

2.14 Alors Pierre, se présentant avec les onze, éleva la voix, et leur parla en ces termes: Hommes Juifs, et vous tous qui séjournez à Jérusalem, sachez ceci, et prêtez l'oreille à mes paroles! ...... 2.22 Hommes Israélites, écoutez ces paroles! Jésus de Nazareth, cet homme à qui Dieu a rendu témoignage devant vous par les miracles, les prodiges et les signes qu'il a opérés par lui au milieu de vous, comme vous le savez vous-mêmes; actes des apôtres

12.28 Mais, si c'est par l'Esprit de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu vers vous. mathieu:

11.20 Mais, si c'est par le doigt de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu vers vous. Luc:


9)textes attestant la naissance du chrit etle fait qu il vit tesl les hommes, la fatigue , la faim....

jesus circoncis:

2.21 Le huitième jour, auquel l'enfant devait être circoncis, étant arrivé, on lui donna le nom de Jésus, nom qu'avait indiqué l'ange avant qu'il fût conçu dans le sein de sa mère. (Luc)

le chirst grandit:

2.52 Et Jésus croissait en sagesse, en stature, et en grâce, devant Dieu et devant les hommes. (Luc)

le christ a faim:

4.1 Alors Jésus fut emmené par l'Esprit dans le désert, pour être tenté par le diable. 4.2 Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. (matthieu)

21.18 Le matin, en retournant à la ville, il eut faim. (matthieu)

le christ a soif:

19.28 Après cela, Jésus, qui savait que tout était déjà consommé, dit, afin que l'Écriture fût accomplie: J'ai soif. (jean)

le christ se fatigue:

4.6 Là se trouvait le puits de Jacob. Jésus, fatigué du voyage, était assis au bord du puits. C'était environ la sixième heure.( jean )

le christ mange et boit:

7.34 Le Fils de l'homme est venu, mangeant et buvant, et vous dites: C'est un mangeur et un buveur, un ami des publicains et des gens de mauvaise vie. (Luc)

jesus pleure:

11.35 Jésus pleura. (jean)


10)textes disant de l unicité de Dieu

Dans le nouveau testament :

(1)12.28 Un des scribes, qui les avait entendus discuter, sachant que Jésus avait bien répondu aux sadducéens, s'approcha, et lui demanda: Quel est le premier de tous les commandements? 12.29 Jésus répondit: Voici le premier: Écoute, Israël, le Seigneur, notre Dieu, est l'unique Seigneur; 12.30 et: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force. 12.31 Voici le second: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n'y a pas d'autre commandement plus grand que ceux-là. 12.32 Le scribe lui dit: Bien, maître; tu as dit avec vérité que Dieu est unique, et qu'il n'y en a point d'autre que lui, 12.33 et que l'aimer de tout son coeur, de toute sa pensée, de toute son âme et de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, c'est plus que tous les holocaustes et tous les sacrifices. 12.34 Jésus, voyant qu'il avait répondu avec intelligence, lui dit: Tu n'es pas loin du royaume de Dieu. Et personne n'osa plus lui proposer des questions. ( marc)

(2) 17.3 Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. jean

3 4.8 Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire, 4.9 et lui dit: Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m'adores. 4.10 Jésus lui dit: Retire-toi, Satan! Car il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul. (mathieu )

4 :23.8 Mais vous, ne vous faites pas appeler Rabbi; car un seul est votre Maître, et vous êtes tous frères. 23.9 Et n'appelez personne sur la terre votre père; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux. (jean)

Ancien testament :

5 ) 20.1  Alors Dieu prononça toutes ces paroles, en disant: 20.2  Je suis l'Éternel, ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude. 20.3  Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face. 20.4  Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Exode

6) 23.13  Vous observerez tout ce que je vous ai dit, et vous ne prononcerez point le nom d'autres dieux: qu'on ne l'entende point sortir de votre bouche. Exode

7) 6.4  Écoute, Israël! l'Éternel, notre Dieu, est le seul Éternel. 6.5  Tu aimeras l'Éternel, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta force. deutereunome

8) 6.14  Vous n'irez point après d'autres dieux, d'entre les dieux des peuples qui sont autour de vous; 6.15  car l'Éternel, ton Dieu, est un Dieu jaloux au milieu de toi. La colère de l'Éternel, ton Dieu, s'enflammerait contre toi, et il t'exterminerait de dessus la terre. deutereunome

9) 4.39  Sache donc en ce jour, et retiens dans ton coeur que l'Éternel est Dieu, en haut dans le ciel et en bas sur la terre, et qu'il n'y en a point d'autre.deuterunome

10) 17.20 O Éternel! nul n'est semblable à toi et il n'y a point d'autre Dieu que toi, d'après tout ce que nous avons entendu de nos oreilles. chroniques

11) 9.5 Et les Lévites Josué, Kadmiel, Bani, Haschabnia, Schérébia, Hodija, Schebania et Pethachja, dirent: Levez-vous, bénissez l'Éternel, votre Dieu, d'éternité en éternité! Que l'on bénisse ton nom glorieux, qui est au-dessus de toute bénédiction et de toute louange! 9.6 C'est toi, Éternel, toi seul, qui as fait les cieux, les cieux des cieux et toute leur armée, la terre et tout ce qui est sur elle, les mers et tout ce qu'elles renferment. Tu donnes la vie à toutes ces choses, et l'armée des cieux se prosterne devant toi. nehémie

12) 18.32 (18:32) Car qui est Dieu, si ce n'est l'Éternel; Et qui est un rocher, si ce n'est notre Dieu? psaumes

13) 44.6 Ainsi parle l'Éternel, roi d'Israël et son rédempteur, L'Éternel des armées: Je suis le premier et je suis le dernier, Et hors moi il n'y a point de Dieu. esai:

14) 45.5 Je suis l'Éternel, et il n'y en a point d'autre, Hors moi il n'y a point de Dieu; Je t'ai ceint, avant que tu me connusses. 45.6 C'est afin que l'on sache, du soleil levant au soleil couchant, Que hors moi il n'y a point de Dieu: Je suis l'Éternel, et il n'y en a point d'autre. 45.7 Je forme la lumière, et je crée les ténèbres, Je donne la prospérité, et je crée l'adversité; Moi, l'Éternel, je fais toutes ces choses. esai:

15) 45.18 Car ainsi parle l'Éternel, Le créateur des cieux, le seul Dieu, Qui a formé la terre, qui l'a faite et qui l'a affermie, Qui l'a créée pour qu'elle ne fût pas déserte, Qui l'a formée pour qu'elle fût habitée: Je suis l'Éternel, et il n'y en a point d'autre. esai:

16) 45.21 Déclarez-le, et faites-les venir! Qu'ils prennent conseil les uns des autres! Qui a prédit ces choses dès le commencement, Et depuis longtemps les a annoncées? N'est-ce pas moi, l'Éternel? Il n'y a point d'autre Dieu que moi, Je suis le seul Dieu juste et qui sauve. 45.22 Tournez-vous vers moi, et vous serez sauvés, Vous tous qui êtes aux extrémités de la terre! Car je suis Dieu, et il n'y en a point d'autre. esai:

17) 1/16? 7/6 ? 9? 10/3?16? 10/25? 11/10?11 ? 17? 16/11? 16/19?21? 17/5?8? 18/5? 25/6?35/15? 44/3?8? 44/15?28. jérémie
:18)13.4 Et moi, je suis l'Éternel, ton Dieu, dès le pays d'Égypte. Tu ne connais d'autre Dieu que moi, Et il n'y a de sauveur que moi.osée

19) 2.27 Et vous saurez que je suis au milieu d'Israël, Que je suis l'Éternel, votre Dieu, et qu'il n'y en a point d'autre, Et mon peuple ne sera plus jamais dans la confusion. joel:

20)14.9 L'Éternel sera roi de toute la terre; En ce jour-là, l'Éternel sera le seul Éternel, Et son nom sera le seul nom. zacharie: