electric-indigo-400x228

Les enfants super-psychiques constituent peut-être le type d’humains le plus charismatique qui puisse exister sur cette terre. Leurs capacités époustouflantes les distinguent des deux autres catégories (enfants Indigo et enfants Sida) .
Ces enfants  sont capables de faire des choses que l’on ne peut voir que dans les films, grâce aux nouvelles techniques d’animation sur ordinateur. Mais le plus étonnant, c’est que c’est réel ! Si ces enfants ne peuvent pas changer notre monde, alors rien d’autre ne pourra le faire. Notez que leurs capacités ressemblent beaucoup aux manifestations de conscience déjà connues, pendant le changement de dimension. Ce à quoi vous pensez se manifeste ! Ces êtres sont capables de démontrer que ce à quoi ils pensent devient réalité.
Paul Dong et Thomas E.Raffill ont écrit un livre surprenant, Chinas Super Psychics ( Les superpsychiques de la Chine). Cet ouvrage rapporte ce qui se passe en Orient à propos de ces nouveaux enfants psychiques qui ont commencé à apparaître dès 1974, l’année au cours de laquelle ce jeune garçon qui pouvait lire avec ses oreilles a été découvert. En fait, les membres du gouvernement chinois affirment que lorsqu’on bandait les yeux de ces enfants, ils pouvaient parfaitement voir avec leurs oreilles, leur nez, leur bouche, leur langue, leurs aisselles, leurs mains ou leurs pieds. Chaque enfant était différent, mais sa vision par une des parties du corps déjà nommées était jours parfaite. Il ne s’agissait pas de tests dont un certain pourcentage seulement était correct et les résultats, peu concluants, pendant le restant des séances. Tous les résultats étaient chaque fois parfaits.
J’ai commencé à parler de ces enfants en 1985, quand j’ai mentionné l’article écrit à leur sujet dans le magazine Omni , dont une équipe avait été invitée à se rendre en Chine pour observer quelques-uns de ces petits génies. La direction d’Omni présumait que les officiels trichaient. Par conséquent, quand on leur présenta les enfants, ils les testèrent avec leurs propres méthodes, sans rien laisser au hasard. Un des tests débutait comme suit : les enfants étant présents, le représentant d’Omni prit une pile de livres, en choisit un au hasard, l’ouvrit à une page, également au hasard, qui fut ensuite déchirée du livre et froissée jusqu’à en faire une petite boule. Il la plaça enfin sous l’aisselle d’un des sujets – qui se mit à réciter chaque mot du texte imprimé, alors que quelqu’un prenait des notes. Après comparaison des deux textes, ils furent déclarés parfaitement semblables ! L’équipe d’Omni était dorénavant convaincue que le phénomène était bien réel, mais personne ne pouvait expliquer au juste comment ces charmants rejetons s’y étaient pris. L’article fut publié dans le numéro de janvier 1985.
Omni ne fut d’ailleurs pas le seul à envoyer une équipe de chercheurs pour observer tout cela. Plusieurs autres magazines avaient fait la même chose, notamment Nature, un des plus prestigieux. Tout le monde était d’accord pour reconnaître l’authenticité du phénomène.
Dans la ville de Mexico, nous avons également découvert plus de 1000 jeunes ayant les mêmes capacités, et il pourrait même y en avoir beaucoup plus. Eux aussi pouvaient lire avec différentes parties du corps. Ce qui est remarquable, c’est que ces enfants mexicains peuvent voir avec les mêmes parties du corps que les enfants chinois. Il semble donc que la mutation de l’ADN a traversé l’océan, tout comme dans le cas du centième singe. Selon Paul Dong dans son livre Chinas Super Psychics,  chiansuperpsychics dans ENFANTS INDIGO  la possibilité de voir avec différentes parties du corps fut une capacité qui attira l’attention du gouvernement chinois, mais il y avait bien plus. Ces jeunes démontrèrent peu à peu d’autres capacités psychiques vraiment difficiles à accepter dans notre réalité «habituelle». Monsieur Don rapporte qu’à plusieurs reprises, une assemblée d’environ 1000 personnes et plus était entrée dans l’auditorium, chaque spectateur ayant reçu un bouton de rose à l’entrée. Lorsque tout le monde fut calmement assis, la démonstration débuta. Une petite fille d’environ six ans marché toute seule jusqu’au milieu de la scène et fit face à l’auditoire. Sans dire un mot, elle fit un petit signe de la main et chaque bouton commença lentement à s’ouvrir jusqu’à devenir une rose magnifique en pleine floraison, sous les yeux mêmes de chaque personne dans la salle.
Paul Dong rapporte aussi comment 5000 jeunes enfants ont accompli en public un autre exploit à laisser tout le monde bouche bée. On doit prendre conscience ici qu’ils étaient tous testés avec soin par les représentants du gouvernement chinois, qui désiraient s’assurer personnellement que ce que je vais maintenant raconter est véridique et qu’il ne s’agit absolument pas d’une supercherie. Ces officiels en sont désormais tout à fait convaincus. Un gamin choisissait au hasard une bouteille remplie de capsules, de cachets ou de pilules sur une étagère, comme des capsules de vitamine C, par exemple. La bouteille était encore scellée et le couvercle en métal ou en plastique ne pouvait être dévissé sans que le sceau se brise. Cette bouteille était ensuite placée au centre d’une table dont la surface était complètement dégagée. Une caméra avait été installée sur le côté pour enregistre la séance. Le petit garçon ou la petite fille avertissait les gens qu’il ou elle commençait, mais rien n’était encore visible. Soudain, les pilules à l’intérieur de la petite bouteille scellée semblaient se dématérialiser, travers le verre et se rematérialiser sur la table, juste à côté du flacon maintenant vie mais toujours scellé. Dans de nombreux cas, le jeune opérateur prenait alors un autre objet, une petite pièce de monnaie par exemple, qu’il posait simplement sur la table et se concentrait à nouveau. Peu de temps après, la pièce se retrouvait à l’intérieur de la bouteille scellée, ayant apparemment effectué le même processus, mais à l’inverse. Ce genre dé monstration s’apparente de très près à ce que  j’appelle la conscience de la quatrième dimension. Ce à quoi vous pensez et ce qui arrive sont apparentés.
Selon ce livre,  plusieurs autres facultés psychiques ont été démontrées. Si vous êtes intéressés, lisez vous-mêmes les rapports. Vous pourriez penser qu’il ne s’agit que de trucs de magie, mais quand vous voyez une telle chose de vos propres yeux, cela reste très difficile à expliquer ou à nier. Pendant dix ans, le gouvernement chinois n’y a pas cru non plus, et ceci, jusqu’à ce que le nombre de ces jeunes surdoués augmente considérablement dans la population. Au moment de la publication de Chinas Super Psychics, en 1997, le gouvernement chinois avait dû admettre que tout ceci était vrai dès 1985.
Réalisant ce que tout cela pouvait signifier, le pays établit des écoles d’entraînement pour aider cette nouvelle génération. De nos jours, chaque fois q’un enfant ayant des pouvoirs psychiques est découvert, il est envoyé dans une de ces écoles. La chose importante décelée depuis est la suivante : Si l’on prend des jeunes qui ne sont pas psychiques et qu’on les met en présence de ces surdoués qui, eu, le sont naturellement, les enfants antérieurement non psychiques deviennent capables d’accomplir les mêmes exploits. Ceci nous remémore Uri Geller, le célèbre sensitif israélien qui peut tordre des objets en métal simplement en les regardant. Dans son livre Uri Geller, My Stori, il parle des démonstrations de ses capacités psychiques en Europe.
macc-a1knomaeonghtiuyoa
Par exemple, au cours d’une émission de télévision, il demanda aux spectateurs de placer des couteaux, des cuillères ou des fourchettes devant leur poste. Avec plusieurs millions d personne comme témoins, il parvint à tordre non seulement les objets en métal qui avaient été disposés sur une table dans le studio et devant les caméras, mais également tous les couverts placés devant les postes de  télévision dans chaque foyer concerné. Cette démonstration à une grande échelle avait provoqué d’ailleurs un effet secondaire intéressant. D’après les coups de téléphone reçus immédiatement après l’émission et dans les quelques jours qui suivirent, on découvrit que plus de 1500 jeunes des deux sexes avaient été capables de faire la même chose, simplement en voyant le phénomène se produire une seule fois devant leurs yeux. La plupart des gens, et tout spécialement les scientifiques, étaient cependant convaincus que M. Geller était un magicien et qu’il avait un truc qui lui permettait d’obtenir ces résultats. Le Stanford Research Institute (Institut de Stanford pour la recherche) lui demanda s’il accepterait de soumettre sa magie à un examen scientifique. Il acquiesça à leur requête, et pendant un certain temps, fit ce que les ingénieurs de cette université renommée le priaient de faire, ceci dans le but de prouver une fois pour toutes que ces capacités psychiques n’étaient pas de simples trucs de magie. […]
Chose encore plus impressionnante, en admettant que ce soit possible, c’est qu’environ quinze enfants européens ayant les mêmes pouvoirs furent testés après M. GELLER, avec les mêmes tests les plus stricts qui soient, et que chacun d’eux put effectuer exactement ce que M. Geller avait fait. Par conséquent, s’il s’agissait d’un truc de magicien, ces quinze enfants étaient également des «maîtres magiciens», mais les gens de l’institut de Stanford pour la recherche, malgré toute leur propre magie scientifique, ne purent jamais détecter la moindre fraude. Les résultats de ce test, ainsi que le restant de cette recherche de la part de la grande université, furent publiés dans le magazine Nature d’octobre 1974. Le New York Times produisit immédiatement un article de fond dans lequel on pouvait lire ceci : «La communauté scientifique a été mise en demeure d’accepter que quelque chose est digne de leur attention et de leurs examens dans le domaine des perceptions extrasensorielle». Pourtant, nous sommes à ce jour parvenus au troisième millénaire, et la science ne veut pas encore admettre que les capacités psychiques sont une choses vraie chez l’être humain. Ce vieux paradigme n’a nulle part où aller et il devra bien se dissoudre un jour ou l’autre.
En Juillet 1999, à Denver, au Colorado, je parlai de ces nouveaux enfants devant un large auditoire et demandai à une jeune femme mexicaine du nom de Inge Bardor de démontrer directement sa capacité de voir avec les mains ou les pieds. Cette année-là, elle avait 18 ans. On lui mit un bandeau sur les yeux en s’assurant qu’elle ne pouvait absolument plus rien voir, et elle accepta des photographies de participants dans la salle pendant environ une heure, décrivant parfaitement leur contenu aux propriétaires et à l’assemblée, qui pouvaient facilement tout vérifier. Elle décrivait d’abord correctement la photo, comme si elle l’avait regardée avec ses yeux, mais les choses ne s’arrêtaient pas là. Elle devenait beaucoup plus précise quant à la personne représentée sur le cliché, donnant sur elle des informations exactes qu’il lui était impossible de connaître par des moyens normaux. Elle fournissait même des renseignements justes sur les lieux où la photo avait été prise et sur ce qui se trouvaient en dehors du champ de la caméra, comme la présence d’un lac ou d’un bâtiment particulier. Inge pouvait aussi décrire la personne qui avait tenu l’appareil, ainsi que les vêtements qu’elle portait ce jour-là, et même ce que chaque personne pensait au moment de la scène. Quand on lui présenta une photo prise à l’intérieur d’une maison, elle fut capable de se promener psychiquement à l’intérieur et décrivit au propriétaire tout ce qui se trouvait dans le hall, ainsi que sur une table installée là.
Pour terminer, quelqu’un plaça un journal sous les pieds d’Inge, et même avec ses chaussures à talons hauts, elle fut capable de le lire comme s’i l avait été entre ses mains et qu’elle le parcourait des yeux. En réalité, elle avait les yeux bandés et ne pouvait absolument rien voir. (Si vous désirez vous procurer la vidéo, adressez-vous au Lightworks Video, au 1800 795-8273, et demandez les deux cassettes intitulées Through the Eyes Ofa Child (A travers les yeux d’un enfant).
Le gouvernement chinois a observé ces jeunes surdoués changer une molécule d’ADN dans une boîte de Petri, devant les caméras et avec tout l’équipement scientifique nécessaire pour pouvoir enregistrer ce tour de force apparemment impossible. Si cela est vrai, ce que les officiels chinois qui ont conduit l’expérience affirment, ne serions-nous pas nous-mêmes capables de changer notre propre ADN si nous comprenions bien le processus ? Je pense que oui. Suivez simplement l’exemple de ces enfants. Comment se fait-il que 60 millions d’individus de par le monde aient déjà changé leur ADN par mutation génétique spontanée de manière à considérablement améliorer leur système immunitaire, tout spécialement contre le virus du sida, si le processus n’est pas très semblable à ce que les jeunes superpsychiques de la Chine ont déjà démontré ? Nous vivons vraiment tous dans des temps extraordinaires, des temps historiques pour la planète – et vous êtes tous encore vivants pour pouvoir en profiter !
En septembre 1999, alors que j’étais en Russie, j’eus l’occasion de parler à de nombreux scientifiques russes au sujet de ces enfants ; j’eus ainsi des conversations avec des gens qui me demandèrent de ne pas citer leur nom ? mais quelques-uns d’entre eux avaient été membres de conseils d’administration qui contrôlaient plus de 60 communautés scientifiques ? y compris leur programme spatial ; ils me confirmèrent en privé que ce qui se passe en Chine se produit aussi en Russie. De nos jours, des milliers de jeunes Russes font montre du même genre de capacités psychiques. Je suis convaincu que ces trois nouveaux types d’humains (enfants Indigo – enfants Sida – enfants Superpsychiques et peut-être plus) constituent vraiment un phénomène mondial, quelque chose qui changera l’expérience humaine sur la planète Terre à tous jamais.

Extrait de l’Ancien Testament de la Fleur de Vie – Tome 2 – de Drunvalo Melchizédek