shungite

 les différents  types de shungite

Il faut tout d’abord bien avoir à l’esprit que la shungite se trouve à l’état naturel avec des concentrations diverses de carbone organique. Ainsi, dans le commerce, on trouve sous la dénomination « shungite » des pierres  ayant des apparences différentes. L’explication est très simple : ce sont les concentrations de carbone organique qui différent. Voici les trois qualités de shungite que l’on trouve couramment :

​La shungite  argenté ( type I ): elle se présente sous forme d’un minéral vitreux, noir, à l’éclat semi-métallique. Elle contient 98% de carbone organique. Il s’agit de la forme la plus rare, puisqu’elle ne représente qu’environ 1% de toute la shungite que l’on peut trouver. On la découvre en veines très fines (40 cm au maximum). On peut aisément la reconnaître grâce à ses cassures conchoïdales. Les inclusions de couleur ocre sont de la Jarosite, un sulfate basique de fer formé par oxydation de la pyrite (voir photo 1)  

​La shungite noire (type II)  : elle se présente sous forme d’un minéral noir. C’est la forme de shungite la plus fréquemment utilisée pour en faire des objets, car contrairement à la shungite de type I, elle peut être taillée et polie aisément (ce qui lui confère un éclat brillant) Elle contient de 50% à 70% de carbone organique.

Il existe également des roches contenant un pourcentage inférieur de carbone organique. On ne parle plus alors de shungite, mais de roche de shungite.( certains marchands commercialisent de la shungite avec un pauvre contenue en carbone reconaissable par sont poids legerement superieure car elle content une pourcentage de silice majeure et donc plus lourde, l'effet énergétique est aindi reduit mais pas absent)

b) définition de la shungite

Compte tenu des différents types de shungite que nous avons exposés ci-dessus, et si l’on devait donner une définition minéralogique de la forme la plus pure de shungite, on pourrait dire ainsi :

La shungite (type I) est un minéral vitreux  noir, non cristallin, non graphité, structurellement hétérogène, avec un éclat semi-métallique contenant 98% de carbone.

lle est citée sous le nom de schungite dans la nouvelle édition du « guide des pierres précieuses » de Walter Schumann (une référence dans le domaine de la gemmologie) au chapitre « Minéraux et minerais parfois taillés » :

Attention ! La shungite a une faible dureté, donc son polissage ne dure pas dans le temps, parfois les veines de jarosite (qui font partie de sa composition) apparaissent alors. Certaines personnes ayant probablement une acidité particulière de la peau voient des traces noires apparaître en la touchant. Dans tous les cas, c'est un phénomène naturel non toxique et cela ne change pas les propriétés  énergétique de la shungite

Histoire 

 La shungite est utilisée pour différentes vertus thérapeutiques depuis des siècles par la population locale. Au 16ème siècle, la grand-mère de Pierre 1er aurait été guérie  en buvant de l’eau d’une source jaillissant d’un bloc de shungite. Par reconnaissance, elle a fondé l’hermitage de Tolvuisky, proche de cette source « miraculeuse ». 
 Le tsar Pierre le Grand (1672-1725) a recommandé la 
shungite à ses soldats pour lutter efficacement contre la dysenterie. Les solutions de shungite dans de l’eau ont été appelées « Eaux de Mars ». Pierre le Grand a ensuite ouvert une station thermale près de Petrozavodsk, et a utilisé cette eau pour soulager ses maladies (épilepsie, urémie) durant les dix dernières années de sa vie.

Aspect scientifique 

- La shungite est une forme particulière de carbone, une roche sédimentaire, elle a une nature organique. Mais contrairement au charbon qui provient de la minéralisation des plantes, la shungite a pour origine des dépôts planctoniques extrêmement anciens datant du précambrien (plus de 2 milliards d’années). 
La shungite est aussi unique de par la spécificité de sa composition moléculaire faite de fullerènes. Les fullerènes*(C60, C70) sont une forme nouvelle de l’existence du carbone, découverts en laboratoire en 1985 par Harold Kroto, Robert Curl et Richard Smalley, ce qui leur valut le prix Nobel de Chimie en 1996. Des recherches menées aux Etats-Unis ont prouvé que la shungite était principalement composée de fullerènes à l’état naturel C60 et C70. Or sa structure, en ballon de football, possède des propriétés particulières. 

*La structure du C60 est un icosaèdre tronqué, qui ressemble à un ballon de football fait de 20 hexagones et de 12 pentagones, avec un atome de carbone au sommet de chaque polygone et une liaison à chaque côté du polygone.

Propriétés physiques, chimiques et bioénergétiques

Protection  contre les rayonnements électromagnétiques 

- Une des propriétés majeures de la Shungite est sa puissante capacité à neutraliser toutes sortes de rayonnements. Cette pierre est très efficace pour lutter contre les perturbations sur le corps énergétique dues aux ondes électromagnétiques émises par nos appareils modernes sans fil : wifi, ordinateurs, téléphones portables et DECT, etc.. 

 

Quelle est la composition de la shungite?

 

Sa composition n’a pas encore été entièrement élucidée, des recherches sont toujours en cours. Il est établi qu’elle contient pratiquement tous les éléments du tableau de Mendeleïev [!]. Mais elle n’est pas radio-active et ne contient pas de métaux lourds.

 

Les données connues, en fonction du résultat d'une analyse commandée par la direction de Minerales do Brasil, sont:

 

- Carbone: de 20 à 95 %
- Silicium: de 5 à 60 %
- Aluminium: jusqu'à 4 %
- Fer: moins de 3,5 %
- Magnésium: jusqu'à 3,5 %
- Potassium: jusqu'à 12 %
- Soufre: jusqu'à 1,2 %
- Calcium: jusqu'à 0,58 %
- Phosphore: jusqu'à 0,34 %
- Et beaucoup d’autres micro- et macro-éléments.

 

A ce sujet il faut souligner une polémique. Certains ont, en effet, déclaré que l'Eau de Shungite n'était pas recommandable à cause de la présence d'aluminium et de soufre dans la shungite.

 

La question doit donc être examinée. A ces critiques contre la shungite les partisans de la shungite répondent, en substance, ce qui suit:

 

L'aluminium que contient la shungite est, bien sûr, un aluminium naturel, et, qui plus est, est l'un des principaux constituants de la croute terrestre. C’est le troisième élément le plus abondant dans la croûte terrestre (8 % de la masse) après l'oxygène et le silicium.

 


Cet aluminium naturel, qui est aussi l'un des principaux composant de l'argile thérapeutique avec le zinc et la silice, est un nutriment et un remède sans pareil notamment dans les cas d'atonie cérébrale, de troubles nerveux et ceux du sommeil.

 


La couverture des besoins quotidiens en aluminium est assurée par une alimentation équilibrée ou par supplémentation. Nombre d'aliments contiennent de l'aluminium (coquillages, végétaux, etc..), mais,
pour notre bien-être et notre santé, l'on trouve les teneurs les plus interessantes dans les algues, la levure alimentaire et la pomme.

 


En revanche, la cuisson des aliments dans des récipients et casseroles en aluminium traité de manière industrielle (ce processus de fabrication industrielle artificiel n'est donc pas bio-compatible) libère cet élément en grandes quantités dans les fluides et les tissus corps et devient difficile à éliminer. Ce type d'aluminium non naturel est, en effet, reconnu pour ses effets neurotoxiques.

L'aluminium naturel contenu dans la shungite, l'argile et certains aliments ne représente donc pas de danger pour la santé présente ou future, au contraire. Il en va de même avec les nano-particules ou les éléments mono-atomiques. En effet, ceux-ci, dans leur état naturel, stimulent l'immunité, la santé du corps de l'âme et de l'espritn alors que ces même éléments artificiels sont sources de maladies dégénératives et de mort.

 

 

 

 

 

Sur le forum "Le pouvoir des pierres" les auteurs parlent de l'aspect "dangereux" de la shungite puisque (sic) "elle contient, entre autres éléments toxiques,l'aluminium et le souffre, d'autant plus que la pierre est friable". Il n'y a pas plus "friable" que l'argile que l'on utilise pour la confection du lait d'argile, puisqu'il est en poudre... Et le lait d'argile, au contraire, est efficace aussi bien pour se détoxiner que pour se détoxiquer...

 

 

 

Pour le soufre il en va de même. Particulièrement présent dans les graines germées, il est indispensable au transport de l’oxygène dans les cellules, le soufre est normalement disponible dans notre alimentation quotidienne. Depuis un demi-siècle, les pesticides et le raffinage des aliments ont pratiquement éliminé toute trace de soufre de notre nourriture. La carence ainsi créée pourrait être à l’origine de bon nombre de pathologies modernes. Le souffre naturel récemment redécouvert et qui porte le nom de MSM (Méthyl-Sulfonyl-Méthane) [à ne pas confondre avec le MMS!], que l'on trouve dans nombre de produits diététiques est bon notamment pour: la peau, l'hypertension, le cholestérol, la protection des infections, les maladies digestives, le diabète, les parasites, la dépression, la recoloration des cheveux gris, les glaucomes, les gencives, les migraines, la régénération du foie après hépatite C, etc…

 

 

 

 

Y a-t-il vraiment des fullerènes dans la shungite?

 

 

Là aussi existe une polémique. Alors que les marchands de shungite évoquent généralement la présence de fullerènes (nano-carbone) dans leur shungite, certains dénigreurs affirment qu'il n'y en aurait pas ou peu ou pas souvent. Sur la composition et la présence de fullerènes, il existe, en effet, de nombreux gisements de shungite en Russie - et notamment sur les bord de la Mer Noire - qui ne bénéficient pas de la même composition de celle que l'on peut trouver en Carélie. Le monde scientifique est, là-dessus, partagé; il faut dire que les enjeux économiques ne sont pas négilgeabes... Il est donc important de vérifier que la sunghite que l'on achète vient bien de Carélie.

 

 
Les connaissances et l'utilisation de la shungite en russie remonte à plusieurs siècles, ses bienfaits recensés et transmis de génération en génération, comme par hasard, recoupent les bienfaits générés par la majorité des composants jugés dangeureux par certains comme le nano-carbone, l'aluminium ou le souffre. En dernier ressort, c'est, comme toujours, à chacun de faire ses recherches, d'écouter son ressenti et de suivre sa propre intuition.
 
 
La shungite serait-elle radio-active?
 
La shungite n'est pas radio-active. Les mesures au compteur Geiger montrent même une légère réduction de la radio-activité ambiante. Voir la vidéo suivante: http://www.dailymotion.com/video/xjamek_shungite-et-radioactivite_webcam.

 

 

Shungite_Cristallisee_2


 

 

Shungite cristallisée

 

 

D'après certains tests et aussi en fonction de ressentis subjectifs, la shungite cristallisée possèderait des qualités énergétiques et de résonances décuplés par rapport à la shungite dite "classique".

 


Ces capacités particulières en plus de celles de la shungite qui sont plus connues, lui permet d'entrer en résonance avec certaines couches internes de la Terre, qu'il faut pouvoir gérer d'un point de vue intérieur. En effet, surtout en Occident nous ne sommes pas habitué à "composer" et intégrer certaines composantes des profondeurs qui sont en résonance actives avec nos propres profondeurs subconscientes et inconscientes. Ces couches sont en correspondance et en résonance avec les zones sombres de notre être.

 


Ces zones instinctives dynamiques porteuses de nos peurs, haines, pulsions ou encore fantasmes, sont rarement abordées et expérimentées  par l'être humain occidental. ces zones sont aussi en rapport avec les forces naturelles parmi les plus puissantes de la Nature (éruptions volcaniques, tremblements de terre, raz de marée etc.). Cette pierre doit donc être nettoyée souvent en fonction de la puissance des forces avec lesquelles elle a été mis en contact de manière subjective ou naturelle.

 


Elle n'est pas forcément à utiliser par tout le monde. Il ne s'agit pas là d'une pierre d'agrément, mais d'une pierre de travail intérieur ou spirituel qui nous interpelle en permanence sur l'ouverture et la qualité de rayonnement de cette partie fondamentale de l'Être que l'on appelle le Cœur.

 

 

 

Quelles sont les propriétés de la shungite?

 

Les données ci-dessous sont issues des recherches scientifiques russes menées, depuis les années soixante, dans le but de valider les propriétés de la shungite sur la santé humaine (Académie des sciences médicales de l’Ukraine, colloque de Petrozavodsk octobre 2006, et différents sanatoriums). Les scientifiques ont déclaré unanimement que ce minerai a des propriétés extraordinaires. Elle agit en fonction des besoins de chacun et en résonnance avec les personnes en présence. Pierre fortement yin, elle favorise la mise à la terre, permet de rééquilibrer le chakra racine et de réaligner les différents corps énergétiques. Elle concentre et reconstitue toue chose saine pour un être humain, absorbe et dissout toute chose qui fait courir un risque aux personnes et aux êtres vivants.

 

Certains parlent d’elle comme d’une pierre «intelligente», qui stimule notre propre organisme et réactive notre intelligence cellulaire.

 

Voici les propriétés actuellement décrites de la shungite:

 

- Densité : 2,1-2,4 g/cm3.

 

- Porosité: plus de 5 %.

 

- Résistance à la pression: 1000-1200 Kt/cm3.

 

- Conductibilité du courant électrique : 1/1 500 ohm/m.

 

- Coefficient de conduction de la chaleur: 5 Watt/m2 oК.

 

- Développement de la surface intérieure des couches: plus de 20 m2/g.

 

- Activité importante d’adsorption (fixation superficielle des molécules d'un gaz ou d'un liquide) de substance organique ou inorganique.

 

- Les particules de shungite, indépendamment de leur taille, ont des qualités bipolaires. Elles ont donc une grande adhérence et peuvent être facilement mélangées avec d’autres substances.

 

- Elle possède de très puissantes propriétés bactéricides.

 

- Elle structure l’eau et lui transmet des propriétés guérisseuses.

 

 

 

Quels sont les usages connus de la shungite?

 

Elle peut être utilisée sous diverses formes:

 

- Neutralisation des ondes électromagnétiques. Ses propriétés d’adsorption s’étendent sur plusieurs couches électroniques. Elle représente, par conséquent, un bouclier parfait contre les radiations géopathologiques et les ondes électromagnétiques (téléphonie mobile, ordinateur, wifi…).

 

- Elle peut être portée sur soi et favorise l’ancrage à la terre, la protection, le rétablissement de la tension artérielle, du flux d’énergie vitale, et aide à recharger et maintenir la vitalité du corps humain.

 

- Associée à de l’eau, elle créée une solution colloïdale de fullerènes hydratés. Au contact de la shungite, l’eau est nettoyée, purifiée et dynamisée. Cette eau de shungite apporte à l’individu un équilibre et un mieux être dans de nombreuses situations. La condition générale s’améliore, la pression nerveuse disparaît, l’apport d’énergie et de vitalité est immédiat. Elle est recommandée pour soutenir et soulager l’organisme dans de nombreuses maladies (maux de tête, rhumatisme, problème de l’appareil respiratoire, digestif…).

 

 

 

Quelques faits historiques et anecdotes contemporaines

 

L’eau du lac Onega, en Russie, est d’une étonnante pureté. C’est le résultat de milliers d’années d’interaction de l’eau et de la shungite.

 

Au dix-huitième siècle, l’empereur Pierre 1er buvait régulièrement de l’eau de shungite, il est dit que cela lui conféra une puissance légendaire. Durant la guerre l’opposant aux Suédois, il ordonna que dans chaque pot d’eau de ces soldats fût mis une pierre de shungite, son armée fut ainsi protégée des effets sanitaires néfastes de l’Eté.

 

Conscient des qualités de ce minerai, il créa la première station thermale de Russie. Cette eau appelée «Eau Martiale» en l’honneur du dieu de la guerre Mars, étaient surtout proposée en cure pour les soldats et les blessés.

 

La célèbre cathédrale russe Isaac de Saint Petersburg est entourée sur tout son périmètre par une plinthe de shungite de vingt-cinq centimètres de haut.

 

Les militaires russes utilisent la pierre pour protéger les bunkers de contrôle stratégique contre les impulsions électromagnétiques qui pourraient endommager leurs appareils électroniques.

 

Des chambres de shungite sont construites depuis 1996. Ces pièces ont leurs murs, plancher et plafond fabriqués en béton associé à du sable de shungite. Elles sont utilisées dans certaines thérapies de maladie mentale et parfois en soutien à des chocs psychologiques comme lors de la prise d’otages de l’école de Beslan en 2004.

 

 

 

La shungite et vous

 

La pierre de shungite est disponible sous différentes formes:

 

- Pour purifier et dynamiser l’eau: pierres concassées de shungite.

 

- A porter sur soi: pendentif, boucles d’oreilles, pierre roulée de petite taille, ceinture, genouillère, coussin ou intégrée dans des orgonites et palets Vitalité comme le palet protection personnelle/aura.

 

- Pour la maison et le jardin: pierre roulée de différentes dimensions, sphère de trois à quinze centimètres de diamètre, plaque carrée polie, pastille adhésive pour le téléphone, rondelle aimantée pour l’électroménager…

http://shungite.fr/

http://www.lasantenaturelle.net/88/la-sante-naturelle.html