mitdisplay_large_verge_medium_landscape

L'équipe derrière l'inForm est composée du professeur Hiroshi Ishii et de deux étudiants du MIT, Daniel Leithinger et Sean Follmer. Leur projet pourrait entièrement redéfinir les interfaces utilisateur de demain... Avec des prototypes tels qu’inForm, le MIT TMG ( Tangible Media Group ), l’équipe en charge du projet, compte passer de l’ère des GUI ( Graphical User Interface – Interface Graphique ) à celle des TUI ( Tactile User Interface – Interface Tactile ). Un concept auquel ils ont donné le nom de « Radical Atoms » qui veut que toute information digitale ait une manifestation physique avec laquelle on pourrait interagir.

Bien entendu, le système ici présenté n’en est qu’à ses balbutiements: La « résolution » de l’écran est faible, les bâtonnets ne peuvent évoluer que selon un seul axe et l’utilisateur à distance ne perçoit aucune sensation. Mais on peut aisément imaginer les applications possibles si les trois points précédents sont ajoutés et/ou améliorés: Signer des documents à Tokyo depuis Moscou, réaliser des pré-maquettes en changeant leur aspect en temps-réel ou tout simplement faire un « high-five » à un de ses potes sur Skype.

Le TMG, lui, voit des applications plus « terre-à-terre » pour l’instant, telles que la manipulation simple dans des laboratoires ou la visualisation tridimensionnelle de tomographies. L’équipe dit aussi collaborer avec leurs collègues du CPG ( Changing Places Group ) concernant les opportunités possibles pour les urbanistes. Il est sûr qu’il reste encore pas mal de temps avant de voir la technologie mûrir. Mais je me dis que j’aimerais bien être là quand elle commencera à être intégrée à nos écrans plats et même à nos smartphones…

Sources/Références: