zdazfazfaz

 

 

Les bienfaits du telomeres - ADN activation : Action antivieillissement

En octobre 2009, le prix Nobel de médecine fut attribué à trois chercheurs américains, Elisabeth Blackburn, Carol Greider et Jack Szostak.
Ce prestigieux prix récompensa l’identification de la télomérase, enzyme de type transcriptase inverse jouant un rôle physiologique essentiel quant à la compréhension du processus de vieillissement cellulaire.
En effet, l’enzyme télomérase protège les télomères situés aux quatre extrémités de chacun de nos chromosomes (qui ont la forme d’un X).
Pour qualifier cette action des télomérases on évoque l’immortalité cellulaire.

Pendant toute notre vie, à chaque fois qu’une cellule se divise, les quatre extrémités des chromosomes de cette cellule, les télomères, qui sont en quelque sorte le « code barre » identifiant la cellule, perdent une infime partie des informations génétiques vitales qu’ils renferment.
La raison est que les télomères, tout au long de notre vie, s’usent et se raccourcissent progressivement, provoquant et accélérant le vieillissement.
Or ces trois chercheurs américains ont identifié l’enzyme télomérase non seulement capable d’interrompre ce phénomène mais de le rendre réversible en permettant la réparation des télomères et mieux encore, leur croissance. 

Les travaux scientifiques ayant donné lieu à cette découverte véritablement révolutionnaire avaient été publiés trois ans  auparavant dans la revue Nature Medicine consacrée à la recherche biomédicale.
Or en septembre 2010 une autre équipe de chercheurs américains a fait une découverte tout aussi extraordinaire, concernant les molécules actives de l’astragale capables de stimuler l’activité antivieillissement de la télomérase.
Cette étude pilote ayant duré un an concerna l’allongement de la longueur des télomères des chromosomes de cellules kéranocytes et de fibroblastes sous l’action de télomérase activée par un extrait d’astragale.

L'Astragale contient des cytroastragénols et des astragalosides, deux molécules qui active la production de télomérase. vous pouvez vous procurer de la poudre dastragale bio et cela sera beaucoup moins couteux que leur produit bricolé ,lorsqu'on veut avoir une authorisation et breveté un produit ils ont l'obligation de fournir une explication clair de la fabrication de l'Epitalon ils nutilisent en fait l'astragaloside de niveau 4 a 5mg ce qui est le minimum que vous trouverez  bref évitez ces arnaqueurs  vous voulez resté jeune plus longtemps cuisiner avec de lhuile bio olive ou huile de noix de coco ,epice curcumin et procurez vous deux fois par an de la vitamine c Liposomale extraordinaire faite une cure par an d'or coloidal et pour vous evitez l'osteoporose procurez vous du silicium dosée a 1500 mg  voila avec 3 trois produit qui vous reviendrons 85 euros par mois  ,seront bien plus efficace qu'un seul produit extremment cher et une belle affaire pour ces labos qui organisent des ventes pyramidales en vous disant vendez notre produit et au bout de 6 parrain vous aurez notre produit gratuit a 400 euro par mois le traitement ,merci le parrain bref cest honteux de jouer avec la credulité des gens en abusant de leur probleme de santé pour leur prendre leurs economie ,ecartez vous de ces gens sans scrupule sachant que l'argument sur lequel ils appuient est une affirmation au conditionnel de la prix nobel  pourrait reduire comme ils disent la meme chose pour le brevet du ldopar ou movodopar pour la maladie de parkinson ils vous vendent un produit qui vous apporte un peu de dopamine avec des effets secondaires tres lourds bref .............

La fonction antioxydante de l’astragale, autre clé antivieillissement

Pour compléter l’argumentation du chapitre précédent sur la capacité de l’astragale à stopper le processus de vieillissement cellulaire, il est essentiel d’évoquer sa puissante action antioxydante qui a été expérimentalement démontrée. (2)
Et afin de bien comprendre l’intérêt considérable de cette fonction antioxydante, il importe au préalable d’évoquer les radicaux libres.

Un radical libre est une molécule qui possède sur son orbite externe un nombre impair d’électrons. L’électron libre n’a qu’un seul but, dévoyer un autre électron, sur l’orbite d’une molécule voisine, pour s’associer avec lui et reformer une paire. 
Mais il y a un problème : lorsqu’un électron est arraché à sa molécule d’origine par un électron libre, cette molécule devient instable. 
L’électron libéré par la fuite de celui qui a quitté son orbite va chercher à son tour un électron sur une molécule voisine, et ainsi de suite : une réaction en chaîne se produit alors dans le tissu où le processus s’effectue, provoquant une oxydation des cellules, ce qui accélère leur vieillissement. 
On peut comparer cette oxydation cellulaire à la rouille qui attaque la carrosserie d’une voiture, marque de son vieillissement. Une cellule oxydée est une cellule rouillée.

Heureusement, de la même façon que l’on peut protéger la carrosserie de sa voiture avec un produit antirouille, on peut protéger nos cellules contre l’oxydation avec un nutriment antioxydant (anti-radicalaire) comme l’astragale.


Les radicaux libres causent bien des dégâts au sein de l’organisme

Les tissus les plus exposés sont les membranes des cellules car elles sont riches en lipides, éléments plus fragiles que les autres.
En effet, les longues chaînes moléculaires des acides gras constituant les lipides présentent des signes de faiblesse au niveau des doubles liaisons entre les atomes de carbone, lorsqu’il y a une insaturation en hydrogène. Les doubles liaisons fixent l’oxygène libre. 
Cette oxydation lipidique provoque un phénomène que l’on connaît bien dans l’alimentation, le rancissement. 
Un corps gras rance est impropre à la consommation. Il a mal vieilli. Il en est ainsi des cellules.

On distingue plusieurs radicaux libres :

  • Le radical superoxyde O2 : c’est le plus courant. Il s’agit d’une molécule d’oxygène ayant fixé un électron supplémentaire sur son orbite externe. Il affecte surtout les mitochondries cellulaires. Il provoque ce que l’on appelle le stress oxydatif qui est un accélérateur du vieillissement de l’organisme
  • Le radical hydroxyle HO, extrêmement toxique et réactif
  • Le radical hydroperoxyle HOO
  • Le radical acyloxyle RCOO
  • Le radical peroxyle ROO.L’oxygène singulet : il provoque de gros dégâts. C’est une molécule d’oxygène au sein de laquelle il y a un transfert d’un électron interne vers l’orbite externe où il se retrouve en surnombre, acte initial d’une réaction en chaîne destructrice.

 


Dans le cas du superoxyde O2 l’électron libre vient de l’extérieur, alors que dans le cas de l’oxygène singulet l’électron libre vient de l’intérieur mais le résultat est le même, le déclenchement d’un processus oxydatif.
Ces réactions en chaîne oxydatives provoquent des cascades radicalaires.

Lorsque l’oxygène libre est fixé au niveau des doubles liaisons des acides gras insaturés omniprésents dans les membranes cellulaires il se forme des radicaux carbonés qui à leur tour entraînent des désordres en cascade. On appelle cela la péroxydation lipidique.

Une membrane péroxydée ne remplit plus sa fonction principale qui est de faciliter l’osmose, c’est à dire les échanges du milieu extracellulaire vers la cellule pour nourrir celle-ci et du milieu intracellulaire vers l’extérieur pour évacuer les déchets métaboliques.
Leur vieillissement est accéléré.
Les radicaux libres agressent aussi les protéines qui constituent l’épithélium cutané, la kératine et la mélanine. 
C’est ainsi que la peau perd sa souplesse et son éclat, des rides se forment, stigmates du vieillissement.


Quels sont les effets des radicaux libres sur l'organisme ?

Les radicaux libres entraînent la formation d’une substance très nocive nommée lipofuschine, qui est constituée d’agrégats de molécules d’acides gras oxydées et de mélanine oxydée. 
Cette lipofuschine attaque non seulement l’épithélium cutané mais aussi celui d’autres tissus comme la membrane rétinienne, accélérant la détérioration de la vision. 
Le taux de lipofuschine dans le plasma sanguin est un marqueur de l’âge physiologique réel de chaque personne.
Les radicaux libres attaquent et détruisent l’architecture moléculaire protéique des tissus conjonctifs. Les cartilages articulaires sont les premiers détruits car leur matrice est de nature entièrement protéique (collagène, élastine, protéoglycanes).
Les radicaux libres attaquent l’endothélium vasculaire, accélérant les risques d’accidents cardio-vasculaires par une intensification du processus athéroscléreux.
Les radicaux libres seraient en cause dans le processus de la démence sénile de type Alzheimer. En effet, le cerveau est l’organe le plus exposé à l’oxydation étant donnée la forte teneur en phospholipides des membranes des neurones.

En résumé, les répercutions pathologiques induites par les radicaux libres accélèrent le vieillissement général de l’organisme, ce qui diminue progressivement les capacités fonctionnelles. 

Certains facteurs de risques aggravent l’action des radicaux libres et justifient la prise d’astragale antiradicalaire :

  • L’abus du tabac
  • La consommation excessive d’alcool
  • L’exposition au rayonnement ultraviolet du soleil, photo-activation et oxydation allant de pair pour 
  • accélérer plus vite encore le vieillissement
  • L’exposition aux radiations, accidentelle ou lors de fréquentes radios
  • La pollution qui asphyxie les cellules et encrasse les tissus, autre phénomène amplifiant les méfaits de l’oxydation pour accélérer le vieillissement.
  • La concentration de métaux lourds : plomb, mercure, etc.

La meilleure façon de se protéger contre les dégâts oxydatifs provoqués par les radicaux libres est de prendre un produit antioxydant comme l’astragale capable de s’opposer à l’oxydation des cellules et des tissus attaqués par les radicaux libres.

 

Télomérase, TA 65, Astragaloside IV, Epitalon et Cie

 

2690298443

Les produits censés rallonger les télomères et procurer une réjuvénation sont l'objet actuellement d'un fort battage publicitaire.Un de mes correspondants a commandé un flacon de 90 gélules et en a consommer la moitié et s'est retrouvé avec un fort mal de ventre. Il a arrêté, le mal a disparu. Il a repris et la douleur est revenue. Nous n'avons aucune explication de cet effet secondaire.

 

TA65 un produit ruineux

 

La TA65 revient entre 219 et 600 $ par mois.il vous est proposé sans vergogne sur des sites soit disant spirituelle qui n'en sont pas a leur premier bobard pour vous vendre leur fausse lumière ,celui qui vous ment une fois volontairement est un menteur et il recommencera ,alors éloignez vous de ces pseudos personnes qui ne vibrent que par le profit

synthese sur les produits et leur bienfaits :

Un aspect qui semble évident est que le silicium a une action nutritive, surtout chez les personnes âgées. Un organisme qui manque de silicium disponible perd une partie de son potentiel et certaines de ses fonctions s’affaiblissent. Lui apporter du silicium assimilable peut avoir des conséquences dans divers domaines (articulations, os, artères, peau, cheveux, système immunitaire, yeux) car le silicium intervient dans de nombreuses structures et fonctions.

A votre santé !

Pour en savoir plus :
https://www.santenatureinnovation.com/arthrose-la-solution-silicium-organique/#moz

le silicium organique est peut-être une solution très intéressante pour les personnes soignant l’arthrose, et pourrait soigner de nombreuses autres maladies, comme l’ostéoporose, l’athérosclérose (lésions des artères augmentant le risque d’infarctus), de nombreux problèmes de peau et de cheveux, et renforcer le système immunitaire. C’est pourquoi nous lui consacrons aujourd’hui un article approfondi.
Les origines du silicium organique

Le sable, le quartz, et de nombreuses roches sont faites à base de silicium, qui est le deuxième élément le plus abondant dans la croûte terrestre, après l’oxygène et avant l’aluminium.

Or, il se trouve que vous avez aussi du silicium dans votre corps, et singulièrement dans vos tissus conjonctifs, c’est-à-dire les os, le cartilage, la peau et les tissus de soutien.

Le silicium est même un des principaux minéraux présents dans le corps humain : l’organisme en contient environ 7 grammes, contre 2 grammes pour le zinc et 4 grammes pour le fer, pourtant très importants eux-aussi.

Avec l’âge, les réserves de silicium diminuent de façon inquiétante. Et l’alimentation moderne, comme d’habitude, aggrave les choses puisque nous ne consommons plus beaucoup d’aliments riches en silicium : enveloppe des céréales, fruits et légumes de qualité, eau de source. L’eau du robinet, en particulier, est aujourd’hui systématiquement floculée par l’aluminium qui enlève une grande partie des silicates.

Or, le silicium est nécessaire pour la biosynthèse de nombreuses molécules comme le collagène, l’élastine et l’acide hyaluronique, éléments essentiels des cartilages, des os, de la peau et du système immunitaire. Le silicium intervient également dans la constitution des cheveux et des ongles.

Passons en revue brièvement ses effets sur les différentes maladies :
Comment le silicium pourrait soigner plusieurs maladies

Arthrose : le silicium est indispensable à la synthèse des glucosaminoglycanes, qu’on trouve en abondance dans le cartilage. Le déficit en silicium peut donc provoquer de l’arthrose, qui est causée par un problème de régénération du cartilage. Des études sur les cartilages embryonnaires montrent que leur croissance est liée à la présence de silicium, qui catalyse la prolyl-hydroxylase, indispensable à la biosynthèse du collagène et des glucosaminoglycanes.

Maladies cardiovasculaires : le silicium intervient dans la synthèse et l’arrangement des fibres d’élastine et de collagène constitutives des parois artérielles, dont elles améliorent la souplesse. Il serait donc un excellent protecteur contre l’athérosclérose, une maladie cardiovasculaire pouvant provoquer l’infarctus, et diminue l’hypertension. Les analyses de la composition d’artères saines et d’artères fortement lésées par l’athérome ont clairement montré une baisse du taux de silicium dans les artères malades.

Problèmes de peau : plus la peau est riche en silicium, plus elle est souple, épaisse, peu ridée, et cicatrise facilement. En effet, le derme, tissu qui se trouve sous la peau et la nourrit, comporte une matrice extracellulaire qui est constituée de fibres de collagène, d’élastine et de glycosaminoglycanes. Comme nous l’avons vu, le silicium est indispensable à la constitution et au renouvellement de ces fibres. Une faible teneur en silicium est aussi associée aux problèmes de peau comme le psoriasis.

Cheveux : le silicium prévient la chute des cheveux et pourrait favoriser la repousse, en intervenant sur les phanères.

Pour en savoir plus :
https://www.santenatureinnovation.com/arthrose-la-solution-silicium-organiqueLes liposomes sont un système de délivrance de médicaments et/ou de substrat actif de dimensions nanoscopiques, qui permettent une absorption complète dans l’intestin. Leur caractère lipophile leur permet de contourner la régulation de la concentration de vitamine C plasmique sanguine et d’atteindre des niveaux très élevés, ce qui leur permet d’exercer des effets pro-oxydantes sur les cellules tumorales tout en protégeant les cellules saines de la toxicité associée aux radiations. De plus, ils ont un avantage supplémentaire par rapport à la vitamine C par voie intraveineuse : ils ont des propriétés pharmacocinétiques améliorées, qui leur permettent de rester en circulation beaucoup plus longtemps, jusqu’à 8 heures après l’ingestion.

Goldman Laboratories conçoit des produits issus de la technologie liposomale, parmi lesquels une forme de vitamine C hautement disponible, LA VITAMINE C LIPOSOMALE. En utilisant une qualité prémium, il est possible d’obtenir des mégadoses appropriées de vitamine C sans avoir recours à l’administration par voie intraveineuse, et de profiter des avantages de la synergie avec les traitements classiques des cancers tout en éprouvant moins d’effets secondaires.

 

Un aspect qui semble évident est que le silicium a une action nutritive, surtout chez les personnes âgées. Un organisme qui manque de silicium disponible perd une partie de son potentiel et certaines de ses fonctions s’affaiblissent. Lui apporter du silicium assimilable peut avoir des conséquences dans divers domaines (articulations, os, artères, peau, cheveux, système immunitaire, yeux) car le silicium intervient dans de nombreuses structures et fonctions.

A votre santé !

 

Avantages de l’or colloïdal pour la santé

Propriétés anti-inflammatoires : La recherche montre que l’or colloïdal peut soulager le gonflement associé à des conditions inflammatoires comme l’arthrite, bursite, les rhumatismes et les tendinites. Par exemple, une étude menée par le Dr Peter Himmel et le Dr Guy Abraham dans l’édition de 1997 du Journal of Nutritional and Environmental Medicine a révélé que les patients qui ont été traités avec pour des douleurs ont déclaré souffrir beaucoup moins que ceux qui ont reçu le placebo.

Humeurs renforcée : Puisque l’or a un effet harmonisant sur notre corps, il peut aider les personnes qui souffrent d’états émotionnels ou mentaux déséquilibrées comme l’anxiété, la dépression, la frustration et la tristesse. Par conséquent, si vous souffrez de dépressions ou de coup de blouse, envisager de prendre entre 15 et 30 mg par jour pendant au moins un mois pour voir si votre humeur s’améliore. Amélioration de la fonction cognitive – Une étude menée par Souhaila McReynolds et le Dr Joel Dill pour le Journal des Sciences Frontier a montré que les sujets qui ont ingéré 30mg/jour d’or colloïdal sur une période de 4 semaines ont démontré des améliorations considérables de QI qu’avant l’or ai été administré . Malheureusement, l’étude a également montré que les scores de QI des sujets retournés à leurs niveaux antérieurs entre 1-3 mois après avoir cessé d’en prendre. Ainsi, les personnes qui souhaitent l’utiliser pour améliorer le fonctionnement du cerveau devront l’utiliser à long terme ou pour une période ciblée.

Propriétés Rajeunissante : l’effet sur la santé le plus connue de l’or est son impact positif sur les fonctions biologiques les plus importantes de l’organisme. Tout d’abord, il est connu pour rajeunir les glandes et influer positivement sur les mécanismes de chaleur de notre corps (résultant en une diminution de questions ayant trait à la température, comme les bouffées de chaleur, des frissons et sueurs nocturnes). D’autre part, il stimule les nerfs, résultant en une diminution de la pression nerveuse. Et troisièmement, il tonifie les organes sexuels, la réduction de l’impuissance et le fonctionnement comme un aphrodisiaque. Sans surprise, donc, sa consommation régulière a également été liée à l’augmentation de la longévité.

il faut également savoir que le premier consommateur d’or dans notre organisme est notre cerveau ce qui explique qu’une cure d’or colloïdal agit sur l’ensemble de notre corps et de notre bien être.

en savoir plus :

Dr Kozyrev a découvert que les pensées et les ... - rusty james news

rustyjames.canalblog.com › insolites esotérisme
Note : 5 - ‎1 vote
21 déc. 2016 - Il n'existe pas de matière organiques susceptible de protéger ces ..... révélé des cathédrales · Detox Aluminium et Silicium un puissant antidote.
Note : 5 - ‎1 vote

24 oct. 2016 - Mg Magnécaps 90mg 3x2 gélules/j; TM coriandre 3x20 gouttes/j; Silicium organique; Vit. C acérola pour la forme et le sommeil; boldo pour ..

 

Prévenir le cancer : 11 conseils pour diminuer ... - rusty james news

rustyjames.canalblog.com › Santé maladie cures et remedes
Note : 5 - ‎1 vote
9 mars 2016 - Toutefois, c'est de son potentiel en tant qu'agent anti-cancer dont je vais .... Comment fabriquer soi meme de la vitamine liposomal soluble a ...

L'Histoire de la Vitamine B17 (Laetrile) - rusty james news

rustyjames.canalblog.com › Big Pharma
15 août 2015 - Eh bien, la vérité sur cette question, c'est que l'Industrie du Cancer a .... Comment fabriquer soi meme de la vitamine liposomal soluble a 99% ...

Ces plantes qui font trembler Big Pharma - rusty james news

rustyjames.canalblog.com › Big Pharma

18 oct. 2014 - Des plantes aux champignons, il n'y a qu'un pas, et c'est l'occasion ... Comment fabriquer soi meme de la vitamine liposomal soluble a 99% ...
https://www.santenatureinnovation.com/arthrose-la-solution-silicium-organique/#moz

References

[1] : Fuchs-Tarlovsky V. Role of antioxidants in cancer therapy. Nutrition. 2013 ;29(1):15-21.

[2] : Ma Y, Chapman J, Levine M, Polireddy K, Drisko J, Chen Q. High-Dose Parenteral Ascorbate Enhanced Chemosensitivity of Ovarian Cancer and Reduced Toxicity of Chemotherapy. Science Translational Medicine. 2014 ;6(222):222ra18-222ra18.

(Zhang D, Wang D. “Antioxydant activity of total flavonoids of Astragalus”. Zhongguo Zhong Yao Za Zhi. 2010 Jan;35(2):253-6.