5u1j0c68njgowcg80kgog8swc-source-12373362

Laissez - moi vous conter une histoire : Il y a 1000 ans, les Maoris quittent Hawaiki, leur terre natale située au coeur de la Polynésie tropicale à la recherche de terres nouvelles. Après plus de 3000 km de traversée ép ique, ils découvrent les côtes d’une terre qu’ils baptisent Aotearoa, long nuage blanc. Ils viennent d’accoster en Nouvelle Zélande. A leur arrivée, les maoris apprivoisent progressivement leur environnement, plus particulièrement les végétaux que le Tohun ga (guérisseur Maori) observe, goûte et utilise peu à peu dans la Rongoa Maori, la médecine traditionnelle. Plusieurs espèces, inconnues jusqu’alors, s’offrent à lui. Il les étudie et les met à l’épreuve.

Certaines s’avèrent très efficaces et révèlent un g rand potentiel curatif. Elles sont alors intégrées à sa médecine traditionnelle. Parmi elles, un arbuste aux feuilles odorantes et aux petites fleurs blanches et roses très parfumées, qui abonde sur ces îles. Les Maoris le nomment Manuka ou Kahikatea. Le manuka est un arbrisseau de la famille des Myrtacées qui pousse à l’état sauvage sur les terres vierges de Nouvelle Zélande dans des conditions climatiques difficiles.

Sa courte fleuraison (6 semaines) ne laisse que peu de temps aux abeilles pour prélever le précieux pollen. Le Tohunga observe que le manuka est efficace contre un nombre étonnamment important de maladies. Il utilise les feuilles et l’écorce pour soigner fièvres, problèmes urinaires, bronchites et asthme. Appliquées sur la peau, les feuille s ont des propriétés cicatrisantes et une action bénéfique contre plusieurs types de problèmes comme l’eczéma, les mycoses, ou des irritations chroniques. Les jeunes pousses sont mâchées pour lutter contre la dysenterie. Bouillies et ingérées en décoctions , les feuilles de manuka aident à combattre les rhumatismes ou encore à soigner les entorses.

C’est au retour de violents combats contre une tribu ennemie que le manuka joue son rôle le plus bénéfique. Le Tohunga dispense alors ses soins sur les guerriers épuisés et blessés. Il utilise largement le manuka pour rétablir ces hommes usés mais fiers d’avoir défendu corps et âme l’honneur de la tribu. Les guérisseurs ne pouvaient expliquer scientifiquement les raisons de son efficacité. Ils ont néanmoins constat é que le manuka possédait des propriétés exceptionnelles, faisant de lui un véritable don de la nature dont ils savaient tirer partie. James Cook est le premier européen à explorer et cartographier la Nouvelle Zélande au 18ème siècle. Les botanistes qui voyagent avec lui dessinent la faune et la flore du pays et découvrent à leur tour, comme les maoris quelques siècles auparavant, un petit arbuste aux fleurs délicatement parfumées : le manuka. Il leur a fallu attendre près de trois siècles pour enfin disp oser des outils indispensables qu’offre la science et les technologies contemporaines pour étudier, analyser et enfin lever le voile sur les secrets du miel de manuka des maoris....

Plus de 20 années de recherche, dont celles menées par le Pr P. Molan de l’u niversité de Waikato en Nouvelle Zélande, ont mis en évidence les propriétés antiseptiques uniques de certains miels de manuka, et mis au point une méthode rigoureuse de mesure de leur efficacité : L’indice UMF . L’indice UMF®, garantie d’une efficacité p rouvée UMF® est l’abréviation de «Unique Manuka Factor». Il indique le niveau d’activité antiseptique du miel de manuka. L’indice UMF® apposé sur l’étiquette des pots de miel apporte la garantie de propriétés antiseptiques comparées à celles d’une solution au phénol (molécule antiseptique très largement utilisée dans la pharmacopée moderne). Chaque production est systématiquement testée en laboratoire et clas sée par ordre croissant d’efficacité sur une échelle allant de 0 à 25. Plus l’indice est élevé, plus le miel de manuka est puissant et actif.

La nature conserve une part de mystère D’un arbre à l’autre, d’une année à l’autre, d’une ruche à l’autre, la p résence du pouvoir antiseptique du miel de manuka diffère. C’est pour cette raison que chaque production doit être analysée par un laboratoire agrée afin de déceler l’indice d’efficacité. Les facteurs induisant l’UMF® dans le manuka restent, aujourd’hui en core, partiellement un mystère bien que des pistes soient avancées comme la présence du Methylglyoxal. Methylglyoxal et effet de synergie Les recherches menées par le Professeur Henle de l’Université de Dresden en Allemagne montrent que le Methylglyox al est un des éléments qui permettent d’expliquer l’activité antiseptique unique du miel de manuka. Ces études suggèrent que certains miels de manuka peuvent contenir jusqu’à 700mg de Methylglyoxal par kilo, soit une concentration 70 fois plus importante q ue dans un miel classique. Le Methyglyoxal n’explique pas à lui seul l’activité antiseptique du miel de manuka. Quelque chose dans ce miel, qui ne présente aucune activité antiseptique propre, agit en synergie avec le methylglyoxal pour créer un effet bien plus puissant que l’effet seul du Methyglyoxal. Un goût et une texture unique...

En plus de lui offrir des propriétés exceptionnelles, la fleur de manuka don ne au miel un goût unique, différent de celui des miels que nous connaissons. Il présente des notes d’eucalyptus et une texture crémeuse qui en font un miel très gourmand. Posologie : 2 à 3 cuillères quotidiennement pour profiter de tous ses bienfaits. E n application externe : Utilisé sur les plaies, sur les piqûres Voici deux astuces beauté 100% miel de manuka! 1 - Vous voulez vous débarrasser d’un bouton disgracieux? Utiliser le secret des maoris ! Sous un pansement, appliquer une noisette de miel de manuka UMF 15+ sur votre bouton et laisser agir pendant la nuit. 2 - Une cicatrisation rapide et sans trace, une brûlure, une coupure, une plaie infectée? Appliquer du miel de manuka UMF 15+ directement sur votre blessure et la protéger avec une compress e. Antiseptique naturel à spectre large, le miel de manuka, dont l’efficacité a été prouvée scientifiquement, est enfin disponible en France

 

Le miel de manuka est un antifongique (il lutte contre les infections locales ou profondes à champignons microscopiques). C’est aussi un antibactérien grâce à sa forte teneur en méthylglyoxal, un antibiotique mais aussi un anti-inflammatoire. Cela s’explique de par sa production de peroxyde d’hydrogène qui est reconnu pour ses vertus antiseptiques.

Il va de soi que le miel de manuka vient s’ajouter aux traitements médicamenteux habituels, avec un avis médical professionnel recommandé. Le miel n’est pas interdit aux diabétiques et bien au contraire, puisqu’il semble être un excellent produit pour participer au traitement du diabète. En effet, plusieurs études ont montré que la consommation de miel, stabilise voire baisse le taux de glycémie. Vous avez donc plutôt intérêt à sucrer vos aliments avec du miel qu’avec du sucre.

Afin d’obtenir des effets bénéfiques, il est impératif d’utiliser un miel de manuka d’un indice en adéquation avec vos besoins.

Boostez votre énergie

Le glucose contenu dans le miel vous rendra votre forme olympique.

Pour cela, chaque matin, à jeun, prenez une cuillère à café de miel de manuka.

Maux de gorge, rhumes et angines

De par ses actions antivirales et antibactériennes, le miel de manuka apaisera vos maux de gorge ainsi que votre rhume et angine.

Prenez une cuillère à café de miel de manuka deux fois par jour : le matin et avant le coucher.

Balayez coupures, plaies, brûlures

Miel de manuka blessure

Il faut savoir que l’ensemble des miels ont un pouvoir cicatrisant car ils drainent la lymphe ainsi que le plasma vers l’extérieur. Cela entraîne les déchets ainsi que les débris de tissus et donc, nettoie la plaie.

Vous pouvez utiliser le miel de manuka en tant que pansement sur une plaie, une brûlure ou une coupure.

Afin d’obtenir les effets escomptés, il faut nettoyer la plaie et déposer une couche de miel de manuka d’environ un demi-centimètre puis la protéger avec un pansement. Ce pansement est à changer toutes les 24 heures.

Afin de bénéficier de tous les bienfaits, vous devez utiliser un miel de manuka ayant un UMF de 18+.

Dites au revoir à l’acné

Grâce à son action antibactérienne mais aussi cicatrisante, le miel de manuka aide à faire disparaître vos boutons d’acné et cicatrices.

Appliquez tous les soirs et ce durant 15 jours, le miel de manuka sous forme de masque, sur l’ensemble de votre visage. Laissez poser durant 30 minutes.

Réduire les rides

Miel de manuka rides

Une fois par jour, appliquez sur les zones à problèmes, le miel de manuka et laissez-le agir durant 30 minutes. Rincez-vous à l’eau claire.Grâce à sa forte teneur en méthylglyoxal, le miel de manuka accélère le renouvellement de la peau. Vos rides seront lissées et votre peau sera douce et hydratée.

Fini les herpes

La menthe fraîche exerce une activité antivirale ainsi qu’anesthésiante. Grâce à sa propriété antibactérienne, le miel de manuka va faire disparaître l’herpes.

Mélangez une cuillère à café de miel de manuka avec trois gouttes d’huile essentielle de menthe fraîche dans un bol.

Cette solution est à ajouter à un rinçage de bouche régulier. Vous effectuerez ces deux opérations trois fois par jour jusqu’à disparition de l’herpès.

Vaincre l’eczéma

Le miel de manuka étant un anti-inflammatoire, il aide la peau sujette à l’eczéma à s’apaiser.

Appliquez le miel de manuka sur les zones en question. Laissez agir durant 30 minutes puis rincez à l’eau claire.

Jetez vos crèmes pour cheveux

Vous pouvez utiliser le miel de manuka comme après shampoing. Il hydrate, adoucit, et redonne de la brillance à vos cheveux.

Pour cela, mélangez 1 cuillère à café de miel de manuka avec 2 cuillères à café d’huile d’olive vierge. Frictionnez le mélange entre vos mains et passez uniformément le mélange le long de vos cheveux. Rincez au bout de 30 minutes.

Le miel de manuka ne doit pas être chauffé à plus de 28° car il perdrait l’enzyme qui est responsable de ses qualités curatives. De plus, ce miel ne doit pas être donné aux enfants âgés de moins d’un an.

Cultiver un manuka

Vous pouvez cultiver chez vous un manuka, il suffit de le planter au printemps et le placer à un endroit ensoleillé, à mi-ombre. Durant l’été, veillez à bien l’arroser afin qu’il soit suffisamment enraciné afin de supporter l’hiver.

La première année, un paillage sera nécessaire durant la période hivernale. Ce n’est qu’à trois ans que le manuka supportera la sécheresse et les vents violents.

Si vous êtes dans une région argileuse, un apport de sable permettra de corriger le drainage. En revanche, si vous êtes dans une région où le gel atteint les -5°C, il est préférable de cultiver le manuka en pot,  afin qu’il soit mis à l’abri du gel durant l’hiver.

La fleur

 

La couleur des fleurs du manuka dépend des 80 espèces existantes. Certaines espèces ont les fleurs roses, d’autres blanches, certaines jaunes, avec des couleurs doubles.

La fleur de manuka composée de cinq pétales arrondis a une odeur très douce mais fleurit uniquement durant 6 semaines de mai à juin.les principaux effets sont attribués à

celui issu du nord de la Nouvelle-Zélande.
http://www.cari.be
sergio.desixfours.free.fr/site-sante.
www.hippocratus.com/