20170222-140119-g

Si beaucoup de mères vivent mal le fait que leur bébé refuse d'être allaité, Sarah Boyle, une jeune mère de famille de 26 ans, a été sauvée grâce à cela.

Son fils Teddy refusait systématiquement d'être allaité par sa mère quand celle-ci voulait le nourrir avec le sein droit.

Elle a alors décidé de consulter un spécialiste pour savoir quel était le problème. Résultat, les médecins ont diagnostiqué que Sarah était atteinte d'un cancer du sein triple négatif. Un cancer réputé pour être agressif qui doit être pris en charge tôt pour qu'il soit traité avec succès.

Interrogée par le Daily Mail, elle a souhaité remercier son fils: «Teddy est mon héros. Je n'aurais jamais suspecté d'avoir un cancer. Mon médecin m'a dit que l'allaitement permet à une mère de créer des liens. Dans mon cas ça a été encore plus loin: cela m'a sauvé la vie.»

Il semblerait que Teddy pouvait sentir que le lait provenant du sein droit, infecté, avait un goût différent que celui du gauche. C'est pourquoi il n'en voulait pas.

D'après une étude américaine publiée en 2013 dans le Journal of American Medicine Association, les cancers du sein touchent 10 % des femmes de moins de 40 ans. Mais les formes sévères de cancers du sein, comme celui qui a touché la jeune Sarah, augmentent depuis 1976 chez les femmes de 25 à 39 ans.