Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
rusty james news
rusty james news
  • Je suis convaincu qu’il y a un tel complot, d’envergure internationale, en planification depuis plusieurs générations, et de nature incroyablement maléfique. » Lawrence Patton McDonald (1935-1983), congressiste assassiné dans un avion coréen
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog

 

90243223_3015402811831487_8561877086778687488_o (1)

3323033

coronavirus-patentes

images (19)

219-2199429_love-heart-beautiful-wallpapers-happy-valentines-day-nature

1025600_652515874786871_1894874949_o


nVskOPKB

téléchargement (100)

universal-biometric-identity-1024x576

91848411

téléchargement (11)

tree_horizon_sunset_128367_5000x2830

f04543b60ef77267e2b31c5f3920fbb0

photo-1542805700-2fadb851b97a

qxJUj0O

 

pIHMc8u

7kKizZj

ZcuYl3V


sea-beach-sunset-boats-red-sky-1080P-wallpaper-middle-size

night-sky-background-7047

sky-wallpaper-38

18557077_1435376306500820_5842715664996553589_n

 

 

798041343248-national-geographic-wallpaper-zealand-photo-waikawau-desktop-bigest-images

Firefox_Screenshot_2017-02-18T13-56-14

16195622_1077703329024709_5740688279216232976_n

sf

 

Pyramides-Gizeh

atlantide-compressor

Ancien-arbre-1

Ancien-arbre-2 - Copie

Ancien-arbre-3 - Copie

h21

h25

h25

h26

h27

SDSDS

SZSDFZFS

ZDZD

931270ecd7_50010171_bohr-heisenberg-aip-niels-bohr-library

don

 

1a686c3b37ddba12f5e282679288047b

62e74d09a526f5250c3c16f5bbb7d342

3a2057e1930aac61c9451db179973253

5aa85f74b15975d75e8a6d4e547b40b0

5c3e0b7842f37a0d63504d0a032ca422

5f6fce1a34d9027bdedb78ef0658a5af

9dbf5fc4a80275b619f44e3e7a8314d2

a37cf9c85664975cf3660c8f21f70899

a96a954487d536bd6f75942a6d02f5b9

a977356a4e04ae0cdaf4c67ca90d1939

ad9ee9f2e4a1d0e83945b78313c60f27

b7e27913185d0679a669ce0f634d95f0

Archives
30 mars 2017

En Tasmanie, ces vagues bleues et bioluminescentes sont aussi belles qu’inquiétantes

LenasLensPhotography-758x511

 

Le phénomène est splendide pour les yeux : des vagues illuminées de bleu scintillant qui échouent sur les côtes de Tasmanie. Ce phénomène naturel est pourtant un signal du danger qui pèse sur l’environnement.

Dans la baie de Tasmania’s Preservation et au Cap Rocky, au large des côtes sud de l’Australie, il est possible d’admirer l’un des spectacles les plus beaux qui soient : le littoral habillé d’un bleu scintillant. Il s’agit d’un phénomène naturel appelé bioluminescence et provoqué par le Noctiluca scintillans, un plancton microscopique plus communément connu sous le nom d’étincelle des mers.

Si ces organismes produisent cette lumière, il s’agit d’un mécanisme de défense émis chimiquement lorsqu’ils sont « dérangés ». Dans le mouvement des vagues, ils produisent cette lumière pour effrayer d’éventuels prédateurs voire pour attirer d’autres espèces qui pourraient les protéger. Ces algues ne sont pas toxiques pour les humains même si elles peuvent provoquer quelques irritations. Si ce phénomène est beau, il est cependant très inquiétant.

plancton1

Crédit : Lena’s Lens Photography

« Ces apparitions sont un symptôme du réchauffement climatique », explique au journal New Scientist Anthony Richardson, du CSIRO, l’agence nationale scientifique d’Australie. Il n’y a encore qu’une vingtaine d’années, ces organismes n’existaient pas dans cette région du monde. Mais « comme l’océan Austral se réchauffe, il est devenu suffisamment chaud pour que Noctiluca survive », poursuit Anthony Richardson.

plage-tasmanie-cover-1300x722

11616

C’est également tout l’écosystème qui est menacé, ces organismes pouvant bousculer toute la chaîne alimentaire. En se nourrissant de plancton, elles provoquent la disparition d’autres algues en les affamant. Ce changement à la base de la chaîne alimentaire peut en modifier l’ensemble et même déranger les poissons plus gros que les gens mangent. Cet organisme se nourrit notamment des diatomées, des microalgues qui représentent également la nourriture des krills, une espèce proche de la crevette présente dans la région.

« Cela perturbe la chaîne alimentaire au détriment des pêcheries régionales et de la santé à long terme d’un écosystème soutenant une population côtière de près de 120 millions de personnes », écrivaient déjà en 2014 les chercheurs, dans la revue Nature. « Aussi merveilleuse et amusante que soit Noctiluca, il s’agit également d’une espèce qui pourrait causer la mort de poissons », ajoute aujourd’hui Gustaaf Hallegraeff, de l’Université de Tasmanie.

https://sciencepost.fr/2017/03/tasmanie-vagues-bleues-bioluminescentes-belles-quinquietantes/

Publicité
Publicité
Commentaires
Publicité