6b4888df4c5dbe60c81fb97fb4898b06

Un documentaire effarant

La maladie de Lyme, une maladie classée émergente,est source de débats et depolémiques. Un sujet qui a attiré l’attention d’Andy Abrahams Wilson et qui s’en est inspiré pour produire le film «Under our skin», qui est basé sur des faits réels. Ce documentai remet à l’évidence une histoire choquante qui met la Borréliose de Lyme sous les projecteurs.
   

La maladie de Lyme, une maladie trop souvent incomprise

Parmi les maladies capables de créer la discorde au sein de la société, la réalité de la Borréliose de Lyme choque aussi bien de part la souffrance silencieuse des sujets atteints que par ses statistiques. Médecins, politiciens, pharmaciens et industriels ont du mal à semettre d’accord sur son diagnostic et sont mis en scène dans «Under Our Skin». Le fait est que les manifestations de l’infection sont trop atypiques et nombreuses pour que de simples symptômes isolés puissent les identifier ou les différencier par rapport à d’autres pathologies. Souvent, elle est en effet confondue avec certaines maladies, comme la Fibromyalgie, l’arthrite, l’encéphalite, la maladie de Crohn, ainsi que beaucoup d’autres qui présentent les mêmes syndromes. Il arrive même qu’on la considère comme une maladie fictive ou psychiatrique, tellement, elle est incomprise. La mise en corrélation de ces fausses pistes et de ces erreurs de diagnostics a mené à un résultat évident : la propagation rapide de la maladie de Lyme.

Et selon le Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, quelque 27 000 nouveaux cas sont identifiés en France, soit un taux d’incidence annuel moyen estimé à 43 cas pour 100 000 habitants (http://www.sante.gouv.fr/maladie-de-lyme.html). Et d’après le CDC (centre de contrôle et de prévention des maladies), les cas ont doublé au cours de la période de surveillance de 1992 à 2006 aux États-Unis (http://repli.net/larticle/maladie-de-lyme). Une multiplication alarmante qui propulse la Borréliose de Lyme à la première place devant le VIH et le cancer du sein.

La borréliose de Lyme, source de controverses

Mise à jour, l’épidémie de Lyme devrait être maitrisée assez facilement, bien qu’elle soit répandue à l’échelle mondiale. Seulement, les efforts sont perdus dans des débats inutiles et des conflits d’intérêts, basés sur une faiblesse apparente du diagnostic biologique conventionnel, une absence de standardisation qui empêche toute forme de recherche unifiée cohérente, et des solutions hasardeuses qui penchent plus vers une logique commerciale que pour le service de la santé publique. Non-légitimés, des méthodes de diagnostic plus sensibles et des traitements plus efficaces sont malgré tout prônés par des laboratoires et des médecins, comme ceux du film documentaire «Under Our Skin», basé sur des histoires réelles.

Les experts mondiaux, les sociétés savantes reconnues par les autorités médicales et politiques tels que l’EUCALB pour l’Europe, le CDC et l’IDSA pour les États-Unis n’arrivent pas à se mettre d’accord. Tout cela, malgré l’apparition de nombreux éléments probants qui devraient les amener à trouver un terrain d’entente. «Under Our Skin» désigne du doigt les conduites scandaleuses qui incriminent les aspirations financières de ceux qui sont censés nous guérir.

De l'ombre à la lumière

En visionnant «Under our skin», il est facile de constater que l’histoire n’est pas uniquement jonchée de fatalité et de désespoir. C’est aussi un témoignage du courage et de la détermination dont doivent faire preuve de nombreuses personnes liées à la maladie de Lyme. 
Une attitude qui met à l’honneur les patients qui ont décidé de lutter jusqu’à la guérison, et leurs médecins qui n’ont jamais baissé les bras malgré les pressions du système de santé et de ses principaux industriels. Un montage de 104 minutes qui a gagné la place du meilleur film documentaire de Houston World Fest, de SONOM, de CAMDEM, d’OKANAGAN, de FARGO et du Health & Medical Media Awards.
 
REMEDES EFFICACES /

Les huiles essentielles peuvent être utilisées efficacement avec un NÉBULISEUR.

 

Le nébuliseur est un appareil médical qui sert à prendre un remède liquide sous forme de fines particules, par voie nasale ou buccale. C'est beaucoup plus efficace qu'une inhalation. Le nébuliseur transforme le liquide (ici eau + huile essentielle) en une fine vapeur froide qui sort en jet très doux pas un embout nasal (ou buccal). Dans cette vapeur se trouve les particules micronisées de l'huile essentielle. Ces particules sont directement absorbées par la muqueuse nasale, partent dans le sang, et vont très rapidement atteindre le cerveau mais aussi les alvéoles pulmonaires. Cette méthode est donc a privilégier en cas de neuroborréliose (symptômes neurologiques avec atteinte du cerveau), et atteinte pulmonaire (mycoplasmes pneumoniae par exemple). Ce n'est pas pour un traitement de fond, mais plus pour un traitement ponctuel ou de courte durée. Pour une utilisation plus régulière vous devez impérativement demander conseil. Certaines HE ne doivent pas être utilisées sur le long terme.

 

Cette méthode s'est avérée très efficace pour stopper ou apaiser des symptômes neurologiques violents.

Important : il faut utiliser l'embout nasal qui pénètre dans les narines, seule méthode efficace pour atteindre rapidement et efficacement le cerveau. Les "masques" ne donnent pas de résultat probant et la peau est trop exposée. L'embout buccal peut être utilisé pour les atteinte pulmonaires.

Respirer quelques SECONDES seulement, puis pause env. 30 secondes (stopper l'appareil), et de nouveau quelques secondes, et ainsi 3 ou 4 fois, pendant 2-3mn. La première fois ne faites qu'une seule respiration et attendez un moment pour voir les effets.

Une goutte d'huile essentielle suffit, dans 1 ou 2ml d'eau. Il faut utiliser une HE spécifique pour Lyme, ou éventuellement un complexe spécifique.

Le fait que les particules soient micronisées rend le passage à travers les muqueuses instantané, cela ne brûle pas, juste une sensation un peu piquante les 2-3 premières secondes. Bien rincer le réceptacle après chaque utilisation afin de ne pas endommager les pièces plastiques.

NB : le nébuliseur peut aussi être utilisé pour l'argent colloïdal (pur) par voie nasale, ou des eaux florales.

 

Achat : marque OMRON ou autre marque professionnelle de qualité. Beaucoup moins cher sur Amazon par exemple que sur certains sites de matériel médical. Il existe des modèles à compresseur (un peu bruyant), ou des modèles à ultra sons.

 

 

  • COMPLEXES PHYTO-AROMATIQUES

 

 

- ANTI'BACT HUILES ESSENTIELLES "3D" du laboratoire Phytofrance L.A.P.H.T.

 

- AROMATIC du laboratoire Alpin'essences - Jema-BJHSA (appeler le labo au tél)

 

- AZEOL AF du laboratoire Phyto-Prevent - Pilèje

 

- DEFENS NAT du laboratoire Bionops

 

- SYNERGY LYME de BioSimples (teintures mères)

 

- ALTERNATIV'AROMA et DYSBIOS'AROMA du laboratoire Salvia

 

- AROMAFOREST du laboratoire Prânarom

 

- LMB COMPLEX du laboratoire Labo SP

 

TIC-TOX du laboratoire Nutrivital (vendu en Allemagne)

 

Liste non exhaustive

 

 

  • COMPLEXES DE PLANTES

 

- HERBASTAT pour Lyme et soutien du système immunitaire - Achat sécurisé

   attention il y a 2 formules Herbastat, il faut prendre la formule pour Lyme.

 

 

  • EXTRAIT DE PEPIN DE PAMPLEMOUSSE (EPP) de haute qualité,  garanti sans benzéthonium ni pesticides

 

Exemples de marques de qualité en boutique ou sur le net : Bio Grapex, La vie naturelle, Citro Plus 800, Bio Citrucid de Phytofrance (attention contient de l'alcool), ab-sante, notre-sante.ch.

 

"L'EPP,  agent puissant contre les  formes mobiles et les formes kystiques de la borrelia (in vitro)" : 

Grapefruit seed extract, powerful agent against motile and cystic forms of borrelia (in vitro) 

L'EPP va non seulement agir contre les formes cystiques et les formes actives des bactéries de Lyme, mais il va aussi assainir tout le terrain des bactéries et levures, et empêcher le développer de candidose pendant les traitements antibiotiques ou anti-infectieux perturbant la flore intestinale. Il ne peut en aucun cas représenter un traitement unique contre la maladie de Lyme, mais il est un excellent composant dans l'approche globale, par cures renouvelables après des temps de pause (comme pour tout remède).

A noter : l'EPP est un extrait du pépin du pamplemousse. Cet extrait du pépin ne contient pas l'enzyme incriminée dans l'interaction avec les médicaments, mais peut cependant interagir avec certains médicaments spécifiques comme le Levothyrox.

 

 

  • ARGENT COLLOÏDAL de haute qualité  

  

   Exemples de marques de qualité : argent colloïdal ionique HVAC, notre sante.ch, argentyn23, ab-sante.com    

 

Important : l'argent colloïdal peut être utilisé conjointement aux antibiotiques, car il améliore leur efficacité - 2e article en anglais.

Demandez conseil votre médecin si vous souhaitez prendre de l'argent colloïdal avec votre traitement antibiotique. Je déconseille formellement de fabriquer son propre argent colloïdal "maison" pour la consommation par voie interne.

 

>> L'argent colloïdal se prend par voie orale, toujours pur, en sublingual à garder 3mn (c'est très important, avaler directement de l'argent colloïdal n'aura aucune efficacité).

Il peut aussi se prendre en bain de bouche, en spray nasal, en gouttes pour les yeux ou par nébuliseur  (voir plus haut).  

>> Secouer vigoureusement la bouteille pendant quelques secondes avant chaque utilisation, ne jamais utiliser d'ustensiles en métal.

  

Ab-sante.com propose de l'argent colloïdal en pastilles, plus facile à emporter avec soi et se conserve plus longtemps.

 

  • ARTEMISIA ANNUA (la plante)  (= "Sweet wormwood" ou "Sweet Annie" en anglais, "Qing Hao" en chinois)

  

Cette plante est un des meilleurs remèdes contre la Babésiose. Elle est très connue dans la lutte contre le paludisme et le neuro-palu (parasite du sang de la même famille que Babesia). Elle agit aussi dans le traitement de la toxoplasmose. Plus d'infos : lien 1 : voir page 8 ce qui est surligné - lien 2  - lien 3.

 

Elle peut être prise pour traiter Babesia ou toxoplasma gondii, mais aussi de façon générale en soutien du traitement de la borréliose. Elle a de nombreuses propriétés. Notez qu'elle permet aussi de traiter l'hémochromatose (excès en fer). 

 

Ne pas confondre avec "Artemisia Absynthium" (Wormwood), aussi appelée Absinthe, qui est utilisée dans les protocoles anti-parasitaires avec le brou de noix noire. Ni avec l'Artémisinine qui est un extrait chimique. Par contre l'armoise vulgaire "Artemisia vulgaris" peut éventuellement être utilisée, elle est juste un peu moins puissante et spécifique.

 

Protocole d'attaque : 3 à 5 grammes le premier jour (en plusieurs prises tout au long de la journée et même nuit si possible, avec de l'eau chaude), puis diminuer de 0.5g chaque jour jusqu'à la dose de maintien de 0.5g, 1 à 3 fois par jour pendant 3 semaines. Arrêt 10 jours. Puis ensuite faire le protocole pulsé. 

Protocoles pulsé  : prendre 0.5g, 1 à 3 fois par jour pendant 4 à 7 jours d'affilé, alternés avec 3 jours de pause. Cure de 3 semaines, puis pause de 7 jours avant de reprendre. 3 mois au total. Normalement cela suffit pour éradiquer l'infection. Si besoin de refaire la cure, attendre au moins 1 mois.

 

Prendre de haute dose unique ne sert à rien. La plante agit sur une très courte durée, donc ce sont les petites doses répétées tout au long de la journée qui vont agir de façon très efficace. Vérifier les quantités exacte de poudre de plante dans les gélules pour calculer les quantités.

 

De plus en plus de formules apparaissent, dans divers labos. Choisissez des laboratoires contrôlés. Il faut bien faire la différence entre quantité de plante et quantité du principe actif s'il s'agit d'extrait concentré.

La plante peut aussi être prise conjointement au médicament (anti-palu) sur avis du médecin.

- Plante entière : Laboratoire Bimont, Swanson, ... (taper "Artemisia Annua" sur Amazon)

- Teinture mère : BioSimples, sur iHerb

- Extraits : Vita World, ...

- Artemisinine : Nutricology  (ne jamais prendre l'artémisinine seule, toujours avec la plante entière à côté, en adaptant les dosages)

 

Demander conseil à votre médecin ou herboriste connaissant bien cette plante.

 

 

  • LAPACHO = Pau d'Arco :

Très nombreuses propriétés, agit contre Lyme, la candidose, certains parasites intestinaux, mais aussi pour soutenir le système immunitaire, et bien d'autres choses (vous trouverez des articles sur le net)

En tisane, teinture, etc...

 

  • CARDERE - Racine de cardère sauvage en teinture :    (voir le protocole de Wolf-Dieter Storl, page "Protocoles")

attention : il faut commencer à toute petite dose, 1 goutte par jour. Surtout utile pour les personnes qui ont des douleurs articulaires.

Achat : CardereshopYvette Bernard 

 

  • CUMANDA et BANDEROL du laboratoire Nutramedix - deux remèdes de choix pour le traitement de la borréliose

 

Dr Hopf-Seidel mentionne Banderol comme efficace sur les formes kystiques (étude in vitro du Dr Sapi).

Nombreux témoignages positifs sur les forums ou sites d'achat (américains).

Achat : iHerb ou Yvette Bernard

 

  • HOUTTUYNIA CORDATA 

 

Pour le traitement de Lyme et co-infections, tout particulièrement Bartonella (et la cascade de cytokines). Voir "Formule Lyme n°2 / extrait livre Françoise Heitz " - extrait livre W.Jacobs

        Achat : iHerb ou Cardereshop.

 

  • Autres REMÈDES NUTRAMEDIX (cf protocole du Dr Cowden plus haut)

 

Achat : iHerb ou Yvette Bernard

iHerb : voir la rubrique "comment payer moins cher" plus bas sur la page pour plus de précisions

 

  • Racine de CRYPTOLEPIS (teinture)

Anti-infectieuse, surtout donnée pour traiter Babésia car son efficacité est prouvée contre la malaria (paludisme) : lien.  Achat : Woodland Essence.

 

  • GRIFFE DU CHAT (Uncaria tomentosa) :

Attention : A éviter en cas de maladie ou réactions auto-immunes / état inflammatoire aiguë / déséquilibre du système immunitaire Th1 dominant (voir en haut de la page). Certaines personnes réagissent très mal avec cette plante, il faudra donc tester à petite dose et très graduellement, en cas d'aggravation ne pas insister.

 

Info pratique : Il faut ajouter un peu de jus de citron ou de vinaigre de cidre, pour assurer la biodisponibilité des éléments actifs de la plante. 

 

Certaines personne semblent répondre plus positivement au SAMENTO (Nutramedix) = griffe du chat sans TOA. Seule l'expérience  permet de savoir ce qui est bon pour chacun. Les réactions aux traitements sont souvent très différentes d'une personne à l'autre, mais aussi en fonction de l'avancée du traitement et de l'infection.    

 

  • SALSEPAREILLE (Smilax), ancien remède contre la Syphilis

Les bactéries de la Syphilis sont de la même famille que celles de la maladie de Lyme

 La salsepareille agit contre l'infection mais aussi pour capter et éliminer les toxines - en macérat glycériné ou en gélules - Achat : divers sites en proposent, ou sur cardereshop

 

  • BUIS (Buxus sempervirens), ancien remède contre la Syphilis , en teinture mère - lien 1 - lien 2 

Attention : plante très toxique, à utiliser avec prudence et conseils avisés d'un herboriste

Achat : on trouve la teinture mère chez Biosimples.

 

  • STEVIA du Laboratoire Nutramedix

Extrait alcoolique de la plante entière (ce n'est pas l'édulcorant de couleur blanche), testé in vitro par un groupe  de chercheurs (dont Eva Sapi) : l'étude "in vitro" révèle que cette formule de Stévia est aussi efficace que trois antibiotiques combinés, et permet aussi d'attaquer les biofilms. Voir l'étude. Il semble cependant que les résultats "in vivo" ne montrent pas la même efficacité. A tester....

 

  • HUILE DE HAARLEM
Information sur l'huile de Haarlem : lien 1   
Une personne témoigne sur un forum avoir soigné Lyme et Palu avec l'huile de Haarlem. Agit aussi contre le candida albicans. Attention : bien choisir la "Véritable huile de Haarlem" du laboratoire Lefèvre.

 

  • AIL FRAIS   -attention en cas d'hypotension-

L'ail doit être frais et cru, écrasé et consommé de suite, ou bien frais en gélules gastro-résistantes - ex : "Ail'actif" de Nutrixeal, ou "Ail extra-fort" de Bakanasan. L'ail en poudre ou l'ail cuit n'a pas d'action anti-infectieuse.

L'ail est anti-bactérien, il aide à l'élimination des toxines et soutien du système immunitaire. Plus d'infos : lien 1 - lien 2.

Action efficace sur les spirochètes de Lyme confirmée par le Dr Klinghardt.

L'ail empêche la formation des biofilms, traite les biofilms existants, article en allemand  - Traduction
Il neutralise les toxines

Il améliore l'efficacité des antibiotiques : lien 1, lien2, lien 3

 

  • PROPOLIS PURE (en teinture liquide pure ou gélules) - lien 1 - lien 2 - voir protocole du Dr Willem

 

  • MANUKA :

Miel de Manuka (marques : Comptoirs et Compagnies ou Dr Theiss) ou huile essentielle de Manuka. 

Peut être associé aux antibiotiques - Propriétés de HE Manuka.  Le miel pose cependant problème en raison de la forte concentration en sucre rapide.

 

  • Oxygène Stabilisé E.D. Goodloe's = Aerobic Stabilized Oxygen "ASO"    

Anti-infectieux, soutien le système immunitaire, facilite la détoxification de l'organisme et améliore l’absorption des substances propice à l’organisme. Achat à la boutique Navoti - Réduction de 20% avec le code LYMESVASO à rentrer lors de la commande dans la case "Bon de réduction" en bas.

Je suis très intéressée d'avoir votre retour sur les effets de ce produit. Une personne a eu une amélioration notable et durable avec une cure suivie d'une petite dose de maintien. ATTENTION : commencer avec une seule goutte et augmenter lentement. Ne pas prendre en même temps que des antibiotiques ou médicaments sans l'avis de votre médecin.

 

  • TÉRÉBENTHINE - essence liquide 100% pure de qualité ou huile essentielle - Propriétés 

Voir "Turpentine for Lyme disease" sur les sites américains. A utiliser en massage dans de l'huile de coco, à respirer avec le nébuliseur, le bol d'air jacquier...

A ne pas confondre avec le produit utilisé pour la peinture qui est un sous produit toxique.

 

  • AUTRES HUILES ESSENTIELLES intéressantes en massage :

Oliban (Boswellia Carteri) (chercher "Franckincense for Lyme") 

Bois de Gaïac (Guaiacum officinale ou Bulnesia Sarmientoi, Guaiacum Sanctum), ancien remède de la Syphilis.

Huile essentielle de bois de Gaïac     

 

  • Tout type de tisanes et remèdes à base de plantes anti-bactériennes et anti-virales, mais aussi plantes aux propriétés anti-inflammatoires, adaptogènes, soutien du système immunitaire…

 

Remèdes de Byron White - Byron White Formulas (mais il faut un prescripteur américain pour y avoir accès)  https://www.lyme-sante-verite.fr/Remedes_naturels_pour_soigner_Lyme.e.htm#Remedes_naturels_pour_soigner_Lyme.e