Cela fait plusieurs années que le laboratoire technologique au service de l'armée américaine, la DARPA, s'intéresse aux propriétés d'adhérence fabuleuses du Gecko, au point de lancer officiellement le programme Z-Man.

zman1_afaf375b082d7d0ef0c2444d081454bd

La DARPA espère que les hommes, et plus particulièrement certaines unités militaires, pourront prochainement profiter d'une caractéristique propre au gecko : la faculté de se déplacer librement sur les murs et plafonds, y compris sur les surfaces les plus lisses comme le verre.

  Les Geckos sont de petits lézards assez fabuleux, leurs pattes sont parcourues de sétules microscopiques recourvertes elles-mêmes de milliers de spatules. Chaque sétule est capable de résister à une force de 200 micro-newtons et c'est au niveau moléculaire que l'adhérence opère, par le principe de Van der Waals.

Une force d'attirance intermoléculaire que la Darpa a réussi à reproduire à une plus grande échelle pour permettre aux hommes de s'accrocher aux murs. L'agence a développé des gants et des chaussures permettant de se déplacer dans plusieurs directions sur des surfaces verticales, mais aussi à l'envers sur des plafonds.

Lors d'une démonstration, un homme de plus de 100 kg a ainsi réussi à escalader une paroi en verre de plus de 7 mètres de hauteur tout en portant un sac de plus de 25 kg. Avec ce type d'équipement léger et passif, la DARPA espère pouvoir proposer des solutions plus fiables aux soldats devant escalader des pentes ou des bâtiments.

Notons que ce n'est pas la première fois que le Gecko inspire des systèmes adhésifs de ce genre, récemment, c'est l'Université du Massachusetts qui présentait un système similaire.

https://www.generation-nt.com/darpa-gants-chaussures-inspirees-gecko-pour-escalader-importe-surface-actualite-1891722.html