3AD3EB6B00000578-3979182-image-a-12_1480350666609

La conférence Build annuelle de Microsoft traite en priorité de développement d'applications ou de l'intelligence artificielle notamment avec l'assistant Cortana. D'autres projets peuvent retenir l'attention des particuliers comme ceux qui permettent d'aider les personnes touchées par des maladies.

La technologie peut en effet aussi servir à des fins médicales et pas seulement pour assister les médecins. Le projet qui a été présenté par Microsoft a été mené par une de ses chercheuses, Haiyan Zhang, qui a rencontré Emma Lawton, une graphiste de 33 ans touchée par la maladie de Parkinson. Un des symptômes de la maladie provoque des tremblements de certains membres qui empêche, entre autres, de pouvoir dessiner ou écrire.

3AD305BB00000578-3979182-An_emotional_Emma_breaks_down_after_using_the_device_for_the_fir-a-27_1480360959888

Les recherches de l'équipe Microsoft de Haiyan Zhang se sont focalisés sur l'utilisation de capteurs et de l'intelligence artificielle et la façon dont ils pouvaient être utilisés pour détecter et réduire les tremblements. Cela a abouti à la création d'un bracelet, encore à l'état de prototype, baptisé du nom de la personne atteinte "Emma". La démonstration en vidéo montre des résultats plus qu'encourageant puisque Emma a réussi à mener à bien une tâche qu'elle ne peut plus faire en temps normal : écrire son nom.