Un bracelet pour soulager les tremblements causés par Parkinson

3AD3EB6B00000578-3979182-image-a-12_1480350666609

La conférence Build annuelle de Microsoft traite en priorité de développement d'applications ou de l'intelligence artificielle notamment avec l'assistant Cortana. D'autres projets peuvent retenir l'attention des particuliers comme ceux qui permettent d'aider les personnes touchées par des maladies.

La technologie peut en effet aussi servir à des fins médicales et pas seulement pour assister les médecins. Le projet qui a été présenté par Microsoft a été mené par une de ses chercheuses, Haiyan Zhang, qui a rencontré Emma Lawton, une graphiste de 33 ans touchée par la maladie de Parkinson. Un des symptômes de la maladie provoque des tremblements de certains membres qui empêche, entre autres, de pouvoir dessiner ou écrire.

3AD305BB00000578-3979182-An_emotional_Emma_breaks_down_after_using_the_device_for_the_fir-a-27_1480360959888

Les recherches de l'équipe Microsoft de Haiyan Zhang se sont focalisés sur l'utilisation de capteurs et de l'intelligence artificielle et la façon dont ils pouvaient être utilisés pour détecter et réduire les tremblements. Cela a abouti à la création d'un bracelet, encore à l'état de prototype, baptisé du nom de la personne atteinte "Emma". La démonstration en vidéo montre des résultats plus qu'encourageant puisque Emma a réussi à mener à bien une tâche qu'elle ne peut plus faire en temps normal : écrire son nom.

 

Posté par rusty james à 13:52 - - Permalien [#]
Tags : , , ,


Un ovaire imprimé en 3D pourrait pallier l’infertilité

atelier-ovaire

Des scientifiques de l’université de Nothwestern, à Chicago, ont implanté un ovaire imprimé en 3D à des souris stériles qui ont mis au monde des bébés en bonne santé. Un espoir pour les femmes infertiles ?

L’impression 3D semble être la baguette magique des temps modernes. Elle nous fait rêver de Mars, de réparation et semble investir des domaines de l’activité humaine. On le sait, l’impression 3D a bien avancé dans la reconstitution artificielle d’organes humains, notamment pour combattre les maladies. Un pas de plus vient certainement d’être franchi. Les chercheurs de l’université de Northwestern à Chicago viennent en effet d’utiliser l’imprimante 3D pour imprimer des ovaires dans un but reproductif. Le but étant de permettre à des femmes stériles de pouvoir enfanter. Pour ce faire, les chercheurs ont imprimé avec une encre gélatineuse, un ovaire artificiel dans lequel a été placé des follicules ovariens. Cet ovaire synthétique a ensuite été implanté chez des souris n’ayant pas d’ovaire. Et magie des sciences et des techniques, cela a permis aux souris d’ovuler et donc d’enfanter. La manœuvre a été couronnée de succès, les souris implantées ont donné naissance à des bébés en parfaite santé.

Il s’agit donc d’une avancée majeure qui pourrait permettre à des femmes infertiles d’avoir des enfants. Dans le monde, l’infertilité touche près de 80 millions de couples. Ils représentent en France, 15% de la population totale du pays. Une nouvelle qui devrait donc les réjouir. Toutefois, il est encore très tôt pour adapter l’expérience à des situations d’infertilité humaine. D’autant plus que la question est épineuse. La procréation est toujours une question sensible qui divise. En effet, il convient de toujours penser à l’intérêt supérieur de l’enfant à naître et de toujours garder à l’esprit que le corps humain est aussi le socle de la dignité humaine et qu’une éthique en la matière est essentielle.

http://www.atelier.net/trends/articles/un-ovaire-imprime-3d-pourrait-pallier-infertilite_445875

Posté par rusty james à 13:15 - - Permalien [#]
Tags : , ,

DARPA : des gants et chaussures inspirées du Lezard gecko pour escalader n'importe quelle surface

Cela fait plusieurs années que le laboratoire technologique au service de l'armée américaine, la DARPA, s'intéresse aux propriétés d'adhérence fabuleuses du Gecko, au point de lancer officiellement le programme Z-Man.

zman1_afaf375b082d7d0ef0c2444d081454bd

La DARPA espère que les hommes, et plus particulièrement certaines unités militaires, pourront prochainement profiter d'une caractéristique propre au gecko : la faculté de se déplacer librement sur les murs et plafonds, y compris sur les surfaces les plus lisses comme le verre.

  Les Geckos sont de petits lézards assez fabuleux, leurs pattes sont parcourues de sétules microscopiques recourvertes elles-mêmes de milliers de spatules. Chaque sétule est capable de résister à une force de 200 micro-newtons et c'est au niveau moléculaire que l'adhérence opère, par le principe de Van der Waals.

Une force d'attirance intermoléculaire que la Darpa a réussi à reproduire à une plus grande échelle pour permettre aux hommes de s'accrocher aux murs. L'agence a développé des gants et des chaussures permettant de se déplacer dans plusieurs directions sur des surfaces verticales, mais aussi à l'envers sur des plafonds.

Lors d'une démonstration, un homme de plus de 100 kg a ainsi réussi à escalader une paroi en verre de plus de 7 mètres de hauteur tout en portant un sac de plus de 25 kg. Avec ce type d'équipement léger et passif, la DARPA espère pouvoir proposer des solutions plus fiables aux soldats devant escalader des pentes ou des bâtiments.

Notons que ce n'est pas la première fois que le Gecko inspire des systèmes adhésifs de ce genre, récemment, c'est l'Université du Massachusetts qui présentait un système similaire.

https://www.generation-nt.com/darpa-gants-chaussures-inspirees-gecko-pour-escalader-importe-surface-actualite-1891722.html

Posté par rusty james à 12:54 - Permalien [#]
Tags : , ,

Pentagramme caché dans la cathedrale de chartres

visoterra_rosace_nord_de_la_cathedrale_de_chartres_2826Rosace nord de la cathédrale Notre-Dame de Chartres. Vue de l'intérieur de la cathédrale. Au centre se trouvent Marie et Jésus. Autour, sont marqués les noms des rois de Juda et les noms des 12 petits prophètes. Cette rosace a été offerte par Blanche de Castille.

La présence de ce pentagramme est une preuve de l'infiltration de la religion catholique par les satanistes .on comprend mieux les nombreux massacres perpétrés au nom de leur Dieu maintenant nous connaissons  son vrai visage...

Etoile du berger = Vénus associée à vendredi parmi les jours de la semaine. Les spécialistes d'astrologie ésotérique disent que Venus, en tant qu'étoile du matin, est associée à Lucifer (le porteur de Lumière)

 

 

Le champignon Chaga permet d’inhiber la croissance du cancer du colon,

cueillette-champi-750x500

Un Complément Alimentaire Plein de Nutriments Importants

Le champignon Chaga est une merveilleuse source naturelle de vitamines et minéraux essentiels requis pour être en bonne santé. Le Chaga est riche en vitamines B, D et K, qui sont essentielles à la santé. Très souvent, il est absolument nécessaire de maintenir des niveaux sains de ces vitamines.

De plus, le Chaga contient de nombreux minéraux dont le corps a besoin pour être en bonne santé. Le zinc, le fer, le calcium, le magnésium et le potassium sont quelques uns des minéraux nécessaires à la santé et que l’on trouve dans ce complément alimentaire. Avoir un taux approprié de ces nutriments aide à être en bonne santé, et ce à tous les niveaux ; que ce soit avoir une belle peau, un métabolisme sain, un système immunitaire fort et bien plus encore.

Des Propriétés Antiallergiques

Une récente étude a démontré que l’extrait de Chaga permettait d’empêcher une réaction anaphylactique de se produire. L’étude a également démontré une diminution du taux d’IgE. Le taux d’IgE augmente en présence des allergènes et cause des réactions inflammatoires et allergiques extrêmes. Réduire ce taux est essentiel pour ralentir et enrayer une réaction allergique.

Bien que plus d’études soient nécessaires, il est déjà évident que ce complément alimentaire serait très bénéfique pour les personnes souffrant d’allergies chroniques. Ce champignon est un merveilleux complément alimentaire, de source naturelle, bénéfique au niveau nutritionnel et capable d’aider à réduire ces horribles symptômes d’allergies, sans tous ces indésirables effets secondaires provoqués par les médicaments antiallergiques habituels.

Soulage le stress

Depuis les années 1950, des études ont montré que les éléments présents dans les extraits de Chaga ont la capacité d’aider à réduire le stress. Connues sous le nom d’adaptogènes, certaines substances végétales ou naturelles ont la capacité de vraiment réduire les sentiments écrasants associés au stress.

Le Chaga est un adaptogène puissant. Il est facile à consommer, complètement naturel, dispose d’autres particularités utiles, est fiable sur le plan nutritionnel et offre une façon plaisante de combattre le stress. Il est reconnu que la réduction du stress a un impact positif sur la santé en général. Le stress peut causer de nombreux troubles physiques. Consommer ce complément alimentaire est une formidable façon de surmonter son stress et ainsi de ne pas endommager sa santé.

Combat le Vieillissement

En vieillissant, notre corps subit des changements significatifs qui sont souvent assez déplaisants. Les radicaux libres s’accumulent, la peau est moins saine, des maladies inflammatoires telles que l’arthrite se manifestent et notre santé globale est sur le déclin. Les extraits de Chaga peuvent aider à contrer ces processus et à réduire les effets de l’âge.

Certaines substances présentes dans ces extraits permettent de combattre les inflammations et de réduire la quantité de radicaux libres présents dans le corps. La peau est en meilleure santé et de nombreuses conditions cutanées sont grandement améliorées par une prise régulière de ce complément alimentaire. Une santé globalement améliorée vous fera certainement sentir plus vivant et vous donnera une apparence plus jeune.

Aide Enormément le Système Immunitaire

Le Chaga contient des éléments qui permettent de combattre les inflammations et la fièvre. Il contient également des éléments aux propriétés antibactériennes, et peut-être même antivirales. Un des éléments de ce complément alimentaire est l’acide bétulinique, connu pour avoir plusieurs des propriétés mentionnées ci-dessus, mais également pour peut-être avoir des propriétés permettant d’empêcher le développement des tumeurs.

Les polysaccharides présents dans ce complément alimentaire sont également connus pour stimuler la production des globules blancs, impératifs pour un système immunitaire sain. Parce que combattre les maladies est la fonction du système immunitaire, et que ce dernier peut parfois être facilement débordé, ces compléments alimentaires peuvent réellement apporter une aide bien nécessaire au système immunitaire. Préserver un système immunitaire fort est essentiel pour un corps en bonne santé.

Combat le Cancer

Des études ont démontré que le Chaga peut aider à combattre le cancer, et ce de plusieurs façons. Certains des éléments chimiques présents dans le Chaga semblent permettre d’inhiber la croissance du cancer du colon, de l’enrayer et même de tuer d’autres cellules cancéreuses. En plus de ralentir ou même de bloquer la croissance de la tumeur, il a été démontré que cet extrait permet de réduire les effets secondaires négatifs de la radiothérapie.

Dans au moins une étude, il a été démontré que les éléments présents dans le Chaga inhibaient la croissance de la tumeur et tuaient même les cellules cancéreuses, et ce sans endommager les cellules saines. Etre capable d’utiliser une substance naturelle, sans effets secondaires néfastes, pour aider à combattre le cancer est une propriété extrêmement positive du champignon Chaga.

Soins de la Peau

Le Chaga aide vraiment à maintenir l’éclat de la peau et à réduire les signes du vieillissement tout en assainissant la peau à son niveau cellulaire. Consommer ce complément alimentaire donne à la peau une apparence plus saine et de manière générale plus belle. Une peau saine est importante car la peau est une bonne indication de notre santé générale.

Il a été démontré que consommer du Chaga quotidiennement améliore l’apparence et l’état de la peau. Des conditions difficiles à soigner telles que la rosacée et le psoriasis semblent répondre favorablement à l’utilisation de ce complément alimentaire incroyable. Avoir une peau saine donne une meilleure apparence et avoir une meilleure apparence permet tout simplement de se sentir bien jour après jour.

Améliore la Santé Cardiovasculaire

Les phytostérols présents dans l’extrait de Chaga seraient susceptibles d’aider à réduire le cholestérol et cela peut représenter un bénéfice important pour la santé cardiovasculaire. Les propriétés anti-inflammatoires d’autres éléments chimiques présents dans les extraits de Chaga, sont également importantes car ces derniers favorisent la santé du cœur et des poumons. Les bénéfices santé sont nombreux car les composants présents dans l’extrait sont certainement capables de favoriser une bonne circulation,

une bonne santé cardiaque et cardiovasculaire.

Certaines études ont suggéré que le Chaga pourrait également être efficace contre les varices, aidant ainsi le système circulatoire à rester en bonne santé et permettant de réduire les problèmes de douleurs et de démangeaisons associées à ces conditions. La santé cardiaque et circulatoire est d’importance vitale. Consommer quotidiennement du Chaga est une façon simple et naturelle de garder ces systèmes en bonne santé.

Aide à avoir un Système Digestif Sain

Le Chaga peut favoriser un système digestif sain, et ce de nombreuses façons. Tout d’abord, plusieurs préparations contiennent des fibres alimentaires qui aident l’appareil digestif à rester en mouvement. Ensuite, les propriétés anti-inflammatoires de nombreux de ces composants présents dans cette substance naturelle, aident à résoudre les problèmes d’estomac.

Enfin, le Chaga favorise la santé des autres organes qui constituent le système digestif avec l’estomac comme le foie, les intestins et la vésicule biliaire. Ces trois propriétés des composants présents dans le Chaga s’associent et, non seulement permettent réellement une digestion plus facile, mais conduisent également à moins de gastrites, moins de troubles de l’estomac et favorisent même la régularité.

Source: https://chaga.ca/Les-Bienfaits-du-Chaga

Posté par rusty james à 03:28 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Nos aliments contiennent la vie sous forme d’ondes vibratoires

1b94e9c4cfa4bd6cd43c37691b153a78Moyenne

Notre Univers et notre planète sont faits d’énergie. Tout ce que nous voyons est énergie. Nous sommes constitués d’énergie et tout ce qui nous entoure l’est aussi : les animaux, les végétaux, les minéraux, les lieux et même les objets. Le taux vibratoire (mesure de cette énergie) se mesure en Unités Bovis (UB). Il est commun de dire que le taux vibratoire « normal » d’un être humain oscille entre 6000 et 9000 UB. Comme nous sommes tous différents, nous avons tous par conséquent notre propre taux vibratoire, qui varie en fonction de notre état du moment (santé, humeur, émotions…etc.).

On s’est rendu compte que lorsque le niveau vibratoire de l’organisme baisse, l’individu est plus enclin à développer des maladies. Voici ce que nous savons aujourd’hui de ce phénomène[1].

Tout notre corps est formé d’énergie. Chaque cellule est un mini-circuit oscillant comme l’ont démontré les admirables travaux de Georges Lakhovsky il y a près d’un siècle. Les membranes cellulaires présentent des charges négatives à l’intérieur et positives à l’extérieur produites par des différences de concentration de minéraux (sodium et potassium) entre les milieux intérieur et extérieur. Les charges électriques constatées sont très importantes : elles sont de l’ordre de 106 volts par mètre (V/m). C’est ensuite la moyenne des vibrations de toutes les cellules du corps qui donne le taux vibratoire d’un individu.

On considère que la zone de bonne santé correspond à un taux vibratoire moyen entre 7 000 et 9 000 Unités Bovis (UB) mesuré par radiesthésie. Depuis plus de dix ans, on observe que le taux moyen a tendance à augmenter vers 10 000 UB, voire 12 000 UB. Un état qui porte pour certaines personnes à la surexcitation, alors que pour d’autres elle conduit à l’ouverture de l’esprit et de la conscience sur d’autres dimensions.

Malheureusement, la baisse de ces fréquences vibratoires est beaucoup plus fréquente. Les causes proviennent d’un mode de vie déséquilibré comme on le connaît trop bien dans notre société : stress, alimentation industrielle, sédentarité, mauvaise respiration, tabac, drogue… Mais entrent aussi en ligne de compte, les pensées négatives sur soi-même et sur les autres, les perturbations géobiologiques des lieux de vie, les champs électromagnétiques artificiels, la présence d’entités, de sangsues ou de trous dans les corps énergétiques… Autant d’éléments qui pompent ou qui font perdre les énergies de l’organisme.

Ainsi, lorsque le taux vibratoire passe en dessous de 6 000 UB, la personne arrive dans une zone propice à la maladie. Chaque maladie correspond à un niveau vibratoire qui lui est propre, et plus celui-ci est bas, plus la maladie est grave.

double-barometre-de-bovis

QUEL RAPPORT ENTRE TAUX VIBRATOIRE ET ALIMENTATION ?

Il existe de nombreuses façons d’élever son taux vibratoire (faire de l’exercice, méditer, faire des activités qui vous plaisent, être dans la nature, rire…) et le choix de son alimentation en fait partie. Nous nous référons notamment ici à l’ouvrage d’André Simoneton[2].

417DX0PXC2L

 

Ingénieur de formation, André Simoneton considère que tout, dans l’univers, émet des ondes. Nous connaissons les ondes de la radio, longues de plusieurs mètres, celles de la lumière et de ses différentes couleurs, et celles des éléments dits “ radioactifs ” dont la longueur d’onde est calculée en “ angströms ”, unité de mesure équivalent à un dix millionième de millimètre. Et le vivant, d’après Simoneton, n’échapperait pas à cette règle, et chaque organisme se caractériserait par l’émission d’une certaine longueur d’onde spécifique qui, en baissant, entraînerait dégénérescence, maladie et mort. Ce sont peut-être les aliments, qui assurent, le plus ordinairement, le maintien ou l’appauvrissement de notre énergie physique. Car les aliments, provenant d’organismes vivants, sont eux aussi dotés d’une longueur d’onde particulière qui ajoute ou retranche à la longueur d’onde de l’organisme qui les absorbe. Simoneton utilise d’ailleurs volontiers le terme de “ radiovitalité ” pour qualifier la radiation du vivant. Et, toujours selon Simoneton, la radiovitalité d’un organisme humain en bonne santé se situerait entre 6200 et 7000 angströms. De la même manière, une pomme ou un grain de blé possèdent leur propre longueur d’onde de santé, que les divers traitements que nous leur faisons subir peuvent modifier. L’hypothèse de Simoneton n’est toutefois pas démontrée scientifiquement. Les mesures auxquelles il s’est livré relèvent en fait de la radiesthésie, mais elles méritent toutefois qu’on s’y attarde car elles sont pleines de bon sens.

Manger ne doit pas être un acte sans conscience[3], parce qu’on à « l’habitude », que c’est obligé chaque jour alors on mange juste ce que l’on a sous la main. Chaque aliment a aussi son énergie, et vous « rempli » ou vous « vide ». Certains aliments ont une fréquence négative ou très basse et nuisent donc à votre santé et bien-être. (Sucre blanc, farine blanche raffinée, conservateurs, pesticides, produits chimiques, fritures, viande et produits animaux issus d’animaux maltraités ou mal-nourris, etc). Il est impératif de prendre la décision d’adopter une alimentation « vivante » et haute en énergie (beaucoup de fruits et légumes, céréales non transformées et biologiques, réduction maximale de produits animaux, augmentation des protéines végétales, noix, bonnes huiles etc…).

Nos aliments sont vivants[4], il faut vraiment en avoir conscience pour le comprendre au-delà de nos considérations habituelles qui sont le plaisir de manger, la faim, le désir de tel ou tel aliment, le partage etc. Nos aliments contiennent la vie sous forme d’ondes vibratoires  qui interfèrent avec nos propres vibrations. Nous les consommons tous les jours, ils sont issus de la terre et ils émettent un taux vibratoire qui est calculé en Angströms (A°).

Ce taux vibratoire définit quatre catégories d’aliments en fonction de leur longueur d’onde par rapport à celle de l’organisme humain:

  • Les aliments supérieurs
  • Les aliments de soutien
  • Les aliments inférieurs
  • Les aliments « morts ».

Leur classification a été établit selon quelques principes fondamentaux comme leur digestibilité et leur assimilation qui permettent notamment de stimuler l’énergie vitale de l’organisme.

LES ALIMENTS SUPÉRIEURS

En général, les aliments supérieurs possèdent un taux vibratoire supérieur à celui du corps humain c’est à dire entre 6500 A° et 10000 A°. Ce sont, en général, les aliments les plus riches en vitamines et oligo-éléments ; aliments que l’on consommera donc en priorité si l’on veut conserver une bonne santé, voire en exclusivité en cas de maladie. On trouvera dans cette première catégorie :

  • les légumes crus de bonne qualité et les fruits mûrs ainsi que leur jus
  • les légumes cuits à la vapeur douce (95° maxi) dans des ustensiles adaptés ou alors à l’étouffée (au-dessous de 70°)
  • les légumes lacto-fermentés comme la choucroute par exemple, la betterave…
  • les fruits crus
  • les oléagineux naturels comme les noix, les noisettes, le raisin sec, la noix de coco, le soja, les amandes, la figue… ceux-ci ne doivent pas être transformés par un procédé industriel (grillés)
  • le blé sans OGM bien sûr, les farines fraiches artisanales, le pain complet au levain naturel, la pâtisserie artisanale et familiale (à base d’ingrédients naturels et complets)
  • les céréales germées et complètes
  • les poissons et crustacés issus de la mer
  • le beurre cru non pasteurisé et frais
  • les huiles de première pression à froid dont la température de pression n’excède pas 40°
  • les œufs frais de poules vivant à l’extérieur, recevant une alimentation naturelle et dont la durée de conservation est inférieure à 8 jours
  • le miel artisanal non chauffé.

La radio-vitalité de ces aliments est la plus élevée car ils sont les plus sains, les plus riches en nutriments essentiels : vitamines, oligoéléments, protides, glucides, lipides. Bien entendu, la qualité nutritive de ces aliments peut être altérée par le procédé de transformation, de conservation et de cuisson étant entendu que la vapeur sous pression (cocotte-minute), la cuisson à l’eau bouillante prolongée, la cuisson ou le réchauffement des aliments au micro-onde, les grillades, la friture altèrent significativement la qualité de ces aliments voire la détruisent complètement. Un seul procédé est acceptable : il s’agit de la déshydratation par simple séchage qui préserve la qualité vibratoire des aliments à forte radio-vitalité.

Deux choses importantes sur les fruits et les légumes : un fruit doit être consommé à pleine maturité pour bénéficier de sa radio-vitalité qui est de 8000 à 9000 Angströms ; les légumes demandent une préparation parfois longue et la meilleure façon de les consommer est crus ou alors cuits lentement à l’étouffée ou à la vapeur douce. Il faut également tenir compte de leur fraîcheur et de leur maturité. La pomme de terre est un cas à part car sortie de terre, elle ne vibre qu’à 2000 A° alors que si on la cuit au four, à la vapeur ou même à l’eau, sa radio-vitalité grimpe de 6000 à 9000 A°. Tous les tubercules ont cette particularité. Les salades quant à elles, ont besoin d’un mélange pour afficher une bonne longueur d’onde : huile de première pression à froid, aromates, mélange de crudités. Enfin, les jus de légumes sont particulièrement intéressant car chaque légume possède ses propres vertus : ex. l’artichaut est un draineur hépatique, le poireau aide à lutter contre les excès d’acide urique, l’oignon est actif contre les œdèmes et la prostate…

Un aparté sur les légumes lacto-fermentés : il s’agit d’un procédé de conservation qui utilise des bactéries pour améliorer la qualité nutritive de l’aliment grâce à l’acide lactique qu’il produit. Celui-ci devient plus assimilable par l’organisme activant les sécrétions pancréatiques, favorisant une meilleure régularisation du transit intestinal. Mais n’oublions pas que les légumes lacto-fermentés sont acidifiants donc contre-indiqués pour certains terrains particuliers.

Second aparté sur les graines et céréales germés : ils sont bien entendu intéressants car ils contiennent tous les éléments nutritifs et ne nécessitent qu’une petite quantité journalière. Il faut compter entre 3 à 5 jours pour obtenir la germination d’une céréale.

LES ALIMENTS DE SOUTIEN

Leur fourchette de longueurs d’onde couvre un champ compris entre l’organisme sain et l’organisme malade. Ils ont une radio-vitalité comprise entre 3000 et 6500 Angströms. A condition de ne pas en abuser, surtout en cas de maladie, et de consommer, par ailleurs, suffisamment d’aliments supérieurs, ils peuvent encore contribuer à notre alimentation. On trouvera dans cette catégorie :

  • les fruits et les légumes cuits autre qu’à la vapeur douce tout en sachant que la cuisson leur fera perdre irrémédiablement une partie de leur vitalité
  • le sucre roux : produit raffiné donc moins bon mais tout dépend du raffinage et il est préférable de toute façon de se limiter en sucre de cette façon et en tout cas, de le préférer complet
  • le vin : il reste un produit transformé de la main de l’homme et a donc perdu une partie de sa vitalité cependant il reste culturellement et nutritivement un bon produit à condition qu’il soit de terroir, élevé en fûts de chêne, non coupé. Lorsqu’il est soumis aux produits chimiques, il devient un aliment « mort » passant de 6000 A° à 1000°.
  • la bière : elle contient beaucoup de vitamines notamment du groupe B, du houblon, du malt d’orge. Sa radio-vitalité est moindre que le vin et culmine à 4000 A°
  • les jus de fruits : ils sont conservés par pasteurisation ce qui détruit globalement leur radio-vitalité. Mieux vaut donc se rabattre sur les jus de fruits frais non traités, fraichement pressés et bus dès leur confection à distance des repas (voir incompatibilités alimentaires)
  • le lait frais : On préférera le lait végétal en cas d’intolérance au lactose et le lait maternel pour les bébés

LES ALIMENTS INFÉRIEURS

Leur radio-vitalité n’excède pas 3000 angströms. Ils vibrent en dessous du niveau de radiation d’un corps humain en vie. Ils sont généralement privés de la moindre vitamine, et ne doivent en aucun cas être donnés à un malade, ni même à toute personne souffrant du moindre trouble digestif, allergique ou autre. Ce sont les aliments que nous consommons malheureusement le plus souvent car ils sont compatibles avec notre mode de vie et bien pratique :

  • la viande, les charcuteries, poissons le lait bouilli, les fromages fermentés, les oeufs pondus en batterie et stockés au-delà de 8 jours. Éviter quoi qu’il en soit la viande qui conserve les mémoires de l’animal, notamment les peurs qu’il a ressenti lors de l’abattage. Ces énergies négatives pénètrent ses chairs, y restent inscrites (même après cuisson) et sont ensuite absorbées dans votre organisme lors du repas.
  • Fruits crus : tous les fruits, verts, blets ou en voie de pourriture, tels qu’ils sont vendus dans les grandes villes.
  • Légumes crus : artichauts crus, pomme de terre crue, légumes fanés.
  • Légumes cuits : tous les légumes trop bouillis.
  • Céréales et farineux : farines (de quelques mois), farine de châtaigne, biscottes (vieilles), crèmes au lait.

Ce sont des aliments qu’il n’est pas nécessaire de consommer quotidiennement ; ils sont plus lents à digérer, fatiguent l’organisme qui doit puiser dans sa propre énergie pour compenser leur taux de radio-vitalité moindre.

LES ALIMENTS MORTS

Il faut à tout prix les éviter dans sa consommation quotidienne. Ils n’émettent aucune radio-vitalité, fatiguent l’organisme et finissent par l’encrasser sérieusement ce qui est le début de l’intoxication. Parmi eux on trouve :

  • le sucre blanc 100% raffiné et sans aucune qualité nutritive, il sera transformé en acide pyruvique, résultat de la décomposition incomplète du glucose par carence en vitamine B1 notamment. Cet acide reste stocké dans les gaines nerveuses.
  • le pain blanc composé de farines incomplètes, le pain de mie
  • toutes les conserves : la stérilisation détruit les micro-organismes mais aussi les vitamines et les minéraux. Les moyens de conservation valables sont le salage au sel de mer non raffiné, le froid et la déshydratation. Le procédé de séchage naturel par évaporation au soleil pour les fruits est un bon moyen de conservation.
  • le chocolat : il faut distinguer le chocolat industriel courant de celui fabriqué artisanalement avec un bon sucre non raffiné, un chocolat de maître en quelque sorte.
  • les confitures : produites industriellement cela va sans dire.
  • le café et le thé : c’est le procédé de torréfaction qui en fait des aliments à faible radio-vitalité. De plus, leur mode de culture nécessite souvent l’emploi de nombreux produits chimiques interdits en France mais autorisés dans leur pays d’origine. Le thé vert est non torréfié et contient de nombreux antioxydants et des flavonoïdes.
  • les alcools : résultants d’une distillation et non d’une fermentation ; décomposition artificielle
  • les huiles raffinées avec un solvant, l’hexane produit nocif qui s’intègre fortement aux corps gras. Riches en acides gras insaturés de type « trans » que l’organisme n’arrive pas à métaboliser
  • les margarines.

Souvenez-vous que, lorsque vous consommez chaque jour une bouchée de chacun des aliments que vous avez dans votre assiette, cette portion est un aliment vivant ou partiellement « mort ». Il contribuera bien entendu à satisfaire votre désir ou votre plaisir mais intérieurement, il aura une influence invisible sur le bon déroulement de votre métabolisme vous permettant ainsi d’être soit un individu qui s’intoxiquera progressivement, soit un individu en bonne santé avec une énergie vitale optimale.

88fbb1d82e00027dcf3a42bfbd5bbdda

COMMENT MESURE-T-ON LE TAUX VIBRATOIRE DES ALIMENTS ?[5]

 

Pour mesurer la vibration d’un lieu de vie, les radiesthésistes se servent d’un demi-cercle gradué de 0 à 14000 unités Bovis et pour mesurer la vibration des aliments et boissons, d’un demi-cercle gradué de 0 à 36000 unités Bovis.

On peut mesurer la vibration des aliments et boissons en se servant d’un graphique et d’un pendule.

Pour mesurer et comparer la vibration des aliments et boissons, il faut placer un graphique gradué de 0 à 36000 unités Bovis sur une table et orienté-le vers le nord. Puis poser ensuite l’aliment ou la boisson à mesurer à gauche du graphique. Placer la main gauche en amplificateur à cinq centimètres au-dessus de l’aliment ou de la boisson à mesurer, paume tournée vers le bas. En même temps, il faut donner une légère impulsion dans le sens nord-sud au pendule en le faisant partir du centre du demi-cercle du graphique. Il va osciller et se positionner sur une graduation. On observe alors sur quelle graduation il se stabilise et on note le chiffre obtenu. Les gauchers placeront l’aliment ou la boisson à droite du graphique et se serviront du pouce et de l’index de la main gauche pour travailler avec le pendule. Inscrire sur une feuille le nom et la vibration des aliments et boissons et faire la comparaison.

Cette méthode de comparaison de la vibration des aliments, bien qu’elle ne soit pas scientifique, est très rigoureuse et démontre nettement que plus les aliments et boissons sont crus, frais et non traités, plus leur énergie est élevée et plus elle vous apporte de la vitalité et vous maintient en bonne santé. Les personnes qui mangent à longueur d’année des produits stockés ou en conserve sont en manque d’énergie et laissent la porte ouverte aux maladies.

Ce qui différencie la vie de la mort, c’est l’énergie.

Manger des aliments « vitalisants » vous apporte de l’énergie et vous évite cette sensation de somnolence et de fatigue durant la journée. Vous pouvez aussi comparer quels sont les médicaments, huiles essentielles, tisanes… qui ont un fort pouvoir vibratoire. Plus la vibration de vos aliments et boissons est élevée et plus vous aurez d‘énergie.

Et n’hésitez plus et choisissez de VIBRER HAUT EN ÉNERGIE grâce vos choix alimentaires 

N1yTP4j

[1] http://www.reiki-toulouse.net/archives/2012/12/20/26073599.html

[2] SIMONETON André, Radiation des aliments, ondes humaines et santé, Le Courrier du Livre, 1990

[3] http://lauramarietv.com/15-techniques-pour-rester-positif-pourquoi-et-comment-elever-sa-frequence-vibratoire/

[4] http://www.esprit-naturopathie.fr/alimentation-2014/39-la-radio-vitalite-des-aliments-pourquoi-est-ce-si-important.html

[5] http://www.reiki-toulouse.net/archives/2012/12/20/26073599.html

Posté par rusty james à 12:44 - - Permalien [#]
Tags : , ,

Tatouage et micropuce un systeme de tatouage connecté par bluetooth

Firefox_Screenshot_2017-05-22T13-08-14

La jeune pousse texane Chaotic Moon présente un « tatouage connecté », qui fournit des prestations de tracker d’activité en tirant profit de son intégration au plus près du corps humain… Une innovation aussi intrigante que déconcertante.

Trop encombrant, un bracelet connecté ? Faites-vous donc greffer un tracker d’activité dans le bras… C’est en somme l’offre de la start-up américaine Chaotic Moon, qui surprend le marché des objets connectés en présentant son tatouage connecté. Ce tatouage technologique utilise une encre électro-conductrice pour enregistrer de façon détaillée les constantes du corps. Pouvant s’insérer partout sur le corps, ces tatouages sont à coup sûr plus discrets que les trackers d’activité classiques. Notons bien qu’il ne s’agit pas d’un tatouage permanent, mais d’un tatouage provisoire qui se fixe avec de l’eau.

 

 

Chaotic Moon imagine déjà pléthore d’applications pour son invention : suivre la santé des soldats sur le champ de bataille, par exemple, ou encore surveiller en temps réel la forme des enfants. Selon l’entreprise, c’est là le futur des objets connectés portatifs, représentant une alternative plus commode et discrète aux bracelets connectés. Le tatouage, comme n’importe quel tracker d’activité, se connecte en Bluetooth à un smartphone pour lui transmettre les informations recueillies.big brother est très ingénieux pour nous faire accepter la puce de façon ludique et branchée ....

Posté par rusty james à 15:09 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

Témoignage sur les pratiques trompeuses du YOGA

 

11616

 

Shiva, « seigneur » du yoga – (démon en chef du yoga)

Le yoga rend un culte aux démons 

Quand vous commencez à faire du yoga, vous entrez dans la fausse religion de l’hindouisme.

Quand vous commencez à faire du yoga, vous êtes de suite attelé ou lié au dieu païen hindou Shiva, et vous le serez davantage à mesure que vous continuerez, et vous vous éloignerez davantage de Jésus-Christ qui est Seul le Rédempteur et Sauveur, vous vous éloignerez de votre salut éternel pour aller vers l’enfer.

Yoga signifie joug, s’atteler ou s’appliquer à une tâche, à quelque chose auquel on est attaché. Pratiquer le yoga est réellement s’atteler à des faux dieux hindous ou démons ! Le Yoga fait partie de la religion hindoue qui vénère des millions de faux dieux, c’est-à-dire des démons. Les postures du yoga (hatha yoga) sont effectivement des postures d’adoration ou de culte rendu aux différents faux dieux hindous ! La déité hindoue Shiva est le « seigneur » du yoga.

La plupart sont très naïfs à propos de cela et croient bien faire. Les chrétiens ne s’atteleraient jamais aux démons hindous mais c’est exactement ce que font ceux qui pratiquent le Yoga fait pour le culte de dieux hindous. Les autres «dieux» sont en fait des faux dieux ou des démons. Le yoga est une pratique qui les infestent et les pratiquants deviennent réellement possédés et l’ignorent.

Satan se présente avec des choses qui peuvent sembler tout à fait innocentes au premier abord. Le mal a toujours l’apparence de bien. La plupart des gens croient que le yoga est seulement un exercice, mais voulez-vous risquer votre âme éternelle ? Dieu dit de rester loin des pratiques des païens, et les hindous qui ont créé le Yoga l’utilisent pour s’atteler à des milliers de démons hindous qu’ils appellent dieux. Voulez-vous vous atteler à des démons ? Alors continuez à faire du yoga créé par les hindous pour adorer les démons. Cependant, il existe des pratiques alternatives au yoga et ne présentant pas ces caractéristiques spirituelles démoniaques.

Le yoga est une pratique trompeuse enveloppée dans un joli paquet vous ouvrant aux démons hindous .

Qu’est-ce que le yoga ?

Yoga est un groupe de pratiques spirituelles originaires d’Inde. Beaucoup d’écritures dharmiques (voir dharma) parlent des différents aspects du yoga. Dans le contexte de la Bhagavad Gita, le Yoga décrit une vision unifiée, la sérénité d’esprit et d’action et la capacité à rester à l’écoute de la gloire du Soi (Atman).

Pour beaucoup en Occident qui ne comprennent pas l’histoire derrière, le yoga est tout simplement un moyen d’exercice physique, de renforcement et d’amélioration de la flexibilité des muscles. Cependant, la philosophie derrière le yoga est beaucoup plus que de s’améliorer soi-même physiquement. C’est une pratique ancienne provenant d’Inde, considérée comme la voie de croissance spirituelle et d’illumination.

Les branches usuelles du Yoga sont : Hatha Yoga, le Yoga du Karma, Jnana Yoga, le Bhakti Yoga et le Raja Yoga. Le plus populaire en Occident est le Hatha Yoga qui est pratiqué principalement pour la santé mentale et physique.

Le Hatha Yoga est considéré dans l’hindouisme comme un moyen pratique pour les hauteurs du Raja Yoga (l’école de la philosophie hindoue) ; il est une étape préparatoire de pratique physique qui forme le corps pour la méditation.

Le Sens de « Yoga »

Yoga est un mot sanskrit qui signifie littéralement « s’atteler » et il renvoie à des pratiques – originaire de l’hindouisme – dont le but est d’unir l’esprit de l’individu avec la Divinité, qui est, la seule vraie réalité et qui est appelée Brahman. En d’autres termes, le yoga se compose de certaines pratiques conçues spécifiquement pour induire un état de transe qui permet soi-disant à l’esprit d’être tiré vers le haut en s’attelant avec Brahman. Le yoga est un moyen de retrait du monde de l’illusion (car, selon l’hindouisme tout est illusion) pour chercher la seule vraie réalité.

Le Yoga se compose de huit étapes dont le but est de libérer l’esprit de l’individu de ses impuretés qui entravent l’homme pour réaliser et connaître l’Atman qui est en lui. Selon l’Hindouisme, Atman est Dieu qui est dans tous les êtres humains qui ne sont rien, ce qui est appelé Brahman (l’Atman universelle qui imprègne l’univers) car Atman et Brahman sont une seule chose. Par conséquent, au cœur du yoga – peu importe quel est le type de yoga – se trouve la doctrine suivante : la Divinité est en tout homme, et à moins de purifier (ou libèrer) son esprit de toutes les impuretés qui l’empêchent de réaliser sa Divinité il ne peut pas se rendre compte qu’il est divin. Le yoga est un moyen par lequel un homme peut se rendre compte qu’il est Brahman (qui est faussement appelé Dieu). En outre, il faut dire que le yoga est strictement lié à la doctrine de la réincarnation car il est le moyen par lequel on peut atteindre la moksha, qui est la libération du cycle de réincarnation. Cette libération est obtenue quand on se rend compte de son union essentielle avec Brahman.

Les huit étapes du yoga sont les suivantes : yamas, niyamas, asanas, pranayama, pratyahara, dharana, dhyana et samadhi. Les yamas et les niyamas ne sont et ne font pas grand chose. Les asanas sont les postures méditatives. Pranayama est le contrôle du souffle. Pratyahara est le retrait des sens, qui est l’étape à laquelle un adepte apprend à contrôler les «tentacules» de la conscience que l’on appelle indriyas en Sanskrit. Dharana est la discipline de concentration. Dhyana est la discipline de la méditation qui mène au samadhi. Samadhi est une conscience de pur détachement du monde dans lequel l’âme demeure dans son essence seule, et dans laquelle le yogi découvre sa véritable identité quand l’esprit transcendé, il perçoit l’unité fondamentale de l’existence. Ensuite, le yogi obtient le Nirvana, qui est un fusionnement stable avec la Conscience de Dieu. Le terme « Nirvana » signifie « combustion complète », à savoir l’effacement de l’individualité dans la Fusion avec Dieu ; un homme qui, après s’être élargi et dissous en Lui, se sent etre Dieu.

Grâce au samyama (par dharana, dhyana et samadhi), on peut obtenir des pouvoirs occultes. En plus de cela, il faut dire que le but du pranayama est non seulement de contrôler le prana, qui est l’énergie vitale, mais aussi d’éveiller la kundalini. La kundalini est la puissance latente que l’on croit se reposer à la base de la colonne vertébrale. Quand elle est suscitée, elle fait rage comme un serpent vicieux à intérieur d’une personne avec une force « à laquelle il est impossible de résister ». Le kundalini produit des pouvoirs psychiques surnaturels ayant leur source dans les êtres démoniaques.

Il y a une dizaine de formes de yoga. Les noms de certains d’entre eux sont : raja-yoga, bhakti-yoga, jnana-yoga, karma-yoga, tantra-yoga, kundalini-yoga et hatha-yoga. La plus célèbre forme de yoga dans le monde occidental est le hatha-yoga, que beaucoup considèrent comme une simple forme neutre d’exercice, une alternative apaisante et efficace pour ceux qui abhorrent le jogging.

Quelle est la vision chrétienne du Yoga ?

Pour beaucoup de chrétiens occidentaux qui ne comprennent pas l’histoire derrière, le yoga est tout simplement un moyen d’exercice physique, de renforcement et d’amélioration de la flexibilité des muscles. Cependant, la philosophie derrière le yoga est beaucoup plus que de s’améliorer soi-même physiquement. C’est une pratique ancienne provenant d’Inde, considérée comme la voie de croissance spirituelle et d’illumination.

Le mot «yoga» signifie «union», et l’objectif est d’unir son soi transitoire (temporaire) avec l’infini Brahman, le concept hindou de «Dieu». Ce dieu n’est pas un être littéral, mais est une substance spirituelle impersonnelle qui ne fait qu’un avec la nature et le cosmos. Ce point de vue est appelé le panthéisme, la croyance que tout est Dieu et que la réalité ne se compose que de l’univers et de la nature. Parce que tout est Dieu, la philosophie du yoga ne fait aucune distinction entre l’homme et Dieu.

Le Hatha yoga est l’aspect du yoga qui se concentre sur le corps physique à travers des postures spéciales, des exercices de respiration et de la concentration ou de la méditation. Il est un moyen de préparer le corps pour les exercices spirituels, avec moins d’obstacles, afin d’atteindre l’illumination. La pratique du yoga est basé sur la conviction que l’homme et Dieu ne font qu’un. C’est peu plus que l’adulation de soi-même déguisée comme un haut niveau de spiritualité.

La question devient : est-il possible pour un chrétien d’isoler les aspects physiques du yoga comme une simple méthode d’exercice, sans intégrer la spiritualité ou la philosophie derrière ? Oui, mais alors cela ne serait pas appelé Yoga, cela serait tout simplement appelé normalement : étirements et exercices de respiration. Tout dans le yoga est lié à la philosophie païenne, à savoir : les postures étranges, la respiration exerce une personne à devenir «élevée», les méditations indépendantes ou des expériences hors du corps ou des transes, doivent être complètement évitées par les chrétiens. Le Yoga a son origine dans une philosophie ouvertement anti-chrétienne, et que la philosophie n’a pas changé. Il apprend à se concentrer sur soi-même plutôt que sur le seul vrai Dieu. Il encourage ses participants à rechercher les réponses aux questions difficiles de la vie au sein de leur propre esprit au lieu de la Parole de Dieu et de l’Église. Il laisse aussi une porte ouverte à la tromperie de l’ennemi de Dieu, qui cherche des victimes qu’il puisse détourner de Dieu (1 Pierre 5, 8).

Quoi que nous fassions, ce devrait être fait pour la gloire de Dieu (1 Corinthiens 10, 31), et nous serions bien avisés d’écouter les paroles de l’apôtre Paul : « Fixez vos pensées sur ce qui est vrai et honnête et droit. Pensez à des choses qui sont pures et belles et admirables. Pensez à des choses qui sont excellentes et dignes de louanges. (Philippiens 4, 8)

Le Yoga : une discipline spirituelle hindoue (païenne)

Le yoga est une discipline spirituelle hindoue (païenne) qui tente d’unir quelqu’un avec le divin en soi-même et d’unir quelqu’un avec toute la création par la respiration, les exercices physiques, de la concentration, etc. L’idée que le divin est à chercher et à trouver en soi est, bien sûr, occulte. L’idée que le divin imprègne toute la création – l’idée sur laquelle la pratique du yoga est basée et vers lequel il est orienté – est le panthéisme

Dieu est distinct dans la réalité et l’essence de sa création. Le panthéisme enseigne que Dieu et l’univers sont un. Le panthéisme enseigne que l’herbe, les arbres, les rivières, les lacs, les océans, etc., étaient tous unis avec le Christ, en vertu de l’Incarnation. Le panthéisme « divinise » le monde matériel et conduit à la croyance « Gaia » du New Age, que le monde matériel vit et a une âme, et au radicalisme de l’environnement dans lequel les arbres et les baleines ont plus de droits que les bébés humains.

Puisque la pratique du yoga est basée sur l’idée d’union avec le divin en soi-même et dans toute la création, la pratique du yoga est donc une expression de la croyance en l’hérésie panthéiste condamnée seloçn laquelle Dieu et Sa création sont une seule chose. Pratiquer le yoga, par conséquent, c’est pratiquer une fausse religion et exprimer la croyance en un faux dieu.

La pratique du yoga est païenne, au mieux, et au pire occulte. Pour la première fois dans l’histoire, il est largement pratiqué à travers le monde occidental et en Amérique. Il est ridicule que même les maîtres yogis portant une croix ou un symbole chrétien trompent les gens en disant que le yoga n’a rien à voir avec l’hindouisme et disent qu’il accepte seulement d’autres cultures. Certains ont masqué le yoga avec des gestes chrétiens et l’appeler « le yoga chrétien ». Ici, il n’est pas question d’accepter la culture d’autres personnes; il est question d’accepter une autre religion. Le Yoga est mauvais parce qu’il conduit à un culte de l’hindouisme et d’autres religions orientales païennes.

Le Yoga est du diable

Le Yoga est du diable car son but est de conduire l’homme à se rendre compte qu’il est Dieu (que lui et Dieu sont une seule et même chose) ou de découvrir en lui-même sa divinité. Parce que, selon la philosophie qui sous-tend le yoga, l’homme est ignorant de sa nature divine et a donc besoin de la découvrir, le yoga est le moyen qui le mènera à cette découverte ! Écoutez ce que ce frère Rabindranath R. Maharaj, qui a pratiqué du yoga tous les jours quand il était gourou, dit dans son livre Death of a Guru  (mort d’un gourou) :

« Ce que j’ai éprouvé dans la méditation a été en accord avec l’enseignement Védique du Brahmane, mais mon expérience vécue à d’autres moments n’a pas été en accord. Dans la transe Yogique j’ai senti une unité avec l’univers entier ; j’ai été similaire à une punaise ou une vache ou une étoile éloignée. Nous avons tous pris la même Essence. Tout était Brahman et Brahman était tout. « Et tu es cela ! » comme disent les Védas, me disant que Brahman était mon vrai Soi, le Dieu intérieur que j’adorais assis devant un miroir ». (Rabindranath R. Maharaj avec Dave Hunt, Mort d’un gourou, Hodder and Stoughton, Grande-Bretagne, 1986, p. 97)

Considérez que l’Écriture sainte enseigne que l’homme est juste une créature de Dieu et ne peut jamais devenir Dieu

 Faites attention à ce qu’il dit dans son livre Death of a Guru :

« À la fin de ma troisième année au lycée, maman et ma Tante Revati ont invité un grand groupe de voisins et de parents à se joindre à nous pour une puja spéciale dans notre maison. Les arrivants approchaient en faisant leurs saluts respectueux et rappelant un peu la grandeur de mon père. Leurs commentaires, entendus çà et là,  la pièce se remplissant, ont confirmé l’admiration que j’ai lue dans leurs yeux. J’étais un Yogi qui apporterait la gloire à notre ville, un gourou qui un jour aurait beaucoup, beaucoup d’adeptes. Mes conflits intérieurs ont été oubliés dans le pur plaisir d’être adoré. Bien que je n’avais pas tout à fait 15 ans, je savais que déjà j’avais atteint un statut parmi les hindous qui était l’objet d’envie de quelques experts. Cela m’a donné un bon sentiment, honnête, de savoir que je n’étais pas parmi les hypocrites que mon Oncle Deonarine méprisait. Notre Baba, Pundit Jankhi Prasad Sharma Maharaj, mon conseiller spirituel et plus grande inspiration, le leader hindou reconnu pour toute la Trinité, a célébré la cérémonie élaborée. Je l’ai aidé fièrement. Ce fut une grande occasion pour moi. Doté d’une grande guirlande parfumée de fleurs autour de mon cou, je me tenais près de l’autel saluant les invités après la cérémonie. Une voisine posa plusieurs pièces de monnaie les unes après les autres à mes pieds, et se prosterna pour recevoir ma bénédiction – le tapotement de Shakti dont chaque adorateur était avide à cause de son effet surnaturel. Je la connaissais comme une pauvre veuve qui gagnait pitoyablement peu pour ses longues heures de dur labeur. Les offrandes que je recevais à une cérémonie dépasseraient de loin son salaire pendant un mois. Les dieux avaient décrété ce système de donner aux brahmanes, et les Vedas ont déclaré que c’est d’un grand avantage pour le donateur, alors pourquoi devrais-je me sentir coupable ? Les paroles de l’oncle Deonarine sont montéesé vivement devant moi dans tout leur venin : «C’est l’affairee avec chacun d’eux ; ils ne font rien sans payer … principalement des pauvres ! Je regardai sa petite offrande de pièces, mal à l’aise. Bien sûr, j’avais beaucoup à lui donner en échange. Tendant la main pour toucher son front pour donner ma bénédiction, je fus surpris par une voix d’autorité omnipotente inimitable : «Vous n’êtes pas Dieu, Rabi ! Mon bras a gelé en l’air. «Vous … n’êtes … pas … Dieu ! Les paroles me frappèrent comme le flan d’un coutelas d’abattage de haute canne verte. Instinctivement, je savais que le vrai Dieu, le Créateur de tout, avait dit ces paroles, et je commençais à trembler. C’était une fraude, une tromperie flagrante de feindre de bénir cette femme saluante. Je retirai ma main, conscients du fait que beaucoup d’yeux regardaient et s’émerveillaient. Je sentais que je devais tomber aux pieds sacrés du vrai Dieu et lui demander pardon, mais comment pourrais-je expliquer cela à tous ces gens ! Brusquement je me suis tourné et ai passé mon chemin à travers la foule, laissant la pauvre femme me regardant dans la confusion. Dans ma chambre, je fermais la porte, j’ai déchiré la guirlande de fleurs autour de mon cou de mes doigts tremblants, je me jetai sur le sol, et je tombai sur mon lit, sanglotant ». (R. Rabindranath Maharaj avec Dave Hunt, Mort d’un gourou, Hodder and Stoughton, Grande-Bretagne, 1986, pages 107-108)

Comme vous pouvez le voir, Dieu résiste à ceux qui croient qu’ils sont Dieu. Et puisque le but du yoga est de conduire les hommes à croire qu’ils sont Dieu, nous en concluons que le père du yoga est le diable.

Le Yoga est du diable car à travers lui un homme atteint un état altéré de conscience, qui est la porte de l’occulte. En d’autres termes, le yoga est du diable car il permet à ceux qui le pratiquent de contacter les mauvais esprits (démons), pour les voir, parler avec eux, et recevoir des pouvoirs occultes de leur part. Dans certains cas, le yoga mène à possession démoniaque, comme dans le cas de ceux en qui le pouvoir de la kundalini est éveillé. Je citerai à nouveau quelques mots de frère Rabindranath R. Maharaj, qui a pratiqué du yoga tous les jours quand il était un gourou, pour vous montrer combien est dangereuse la pratique du yoga :

« Avant l’âge de dix ans, en plus de ma méditation quotidienne, je pratiquais le yoga – des positions, des exercices de respiration et de méditation – sur la véranda à l’extérieur de ma chambre de minuit à 1h30, quand tout le monde dormait. Je faisais soit Brumadhya Drishti ou Madhyama Drishti. Cette concentration, combinée avec les exercices de respiration, m’a projetée dans des royaumes de la conscience totalement sans rapport avec le monde autour de moi. Grâce au Yoga j’ai vécu de plus en plus en présence d’êtres spirituels qui me guidaient me donnant des pouvoirs psychiques. Le dieux étaient réels !  » (Rabindranath Maharaj R., op cit, pages 89-90)

« Rien n’était plus important que notre méditation transcendantale quotidienne, au cœur du Yoga, que Krishna a préconisé comme le plus sûr moyen d’éternelle félicité. Mais cela pourrait aussi être dangereux. Des expériences psychiques effrayantes attendaient le méditant imprudent, semblables à un mauvais voyage par la drogue. Les démons décrits dans les Védas avaient été connus pour prendre possession de certains yogis déclarant que le pouvoir de Kundalini enroulée comme un serpent à la base de la colonne vertébrale, pourrait produire des expériences extatiques lorsqu’il était libéré dans la méditation profonde – ou s’il n’était pas correctement contrôlé, il pourrait faire beaucoup de tort mental et même physique. La ligne entre l’extase et l’horreur est très fine. Pour cette raison, nous initiés étions étroitement surveillés par le Brahmacharya et son assistant. Pendant la méditation quotidienne, je commençais à avoir des visions de couleurs psychédéliques, entendre de la musique surnaturelle, et visiter des planètes exotiques où les dieux conversaient avec moi, m’encourageant à atteindre des états de conscience encore plus élevés. Parfois, dans ma transe je rencontrais les mêmes horribles créatures démoniaques qui sont représentées par les images hindoues, bouddhistes, shintoïstes, et d’autres temples religieux. Ce fut une expérience effrayante, mais le Brahmacharya a expliqué que c’était normal et m’a poussé à poursuivre la quête de la réalisation du Soi. Parfois, j’ai éprouvé un sentiment d’unité mystique avec l’univers. J’étais l’univers, le Seigneur de tous, omnipotent, omniprésent ». (Ibid, p. 56-57)

« Souvent pendant que j’étais dans une profonde méditation les dieux sont devenus visibles et ont parlé avec moi. Parfois il me semblait être transporté par la projection astrale aux planètes lointaines ou pour des mondes d’autres dimensions. Il faudrait des années avant que je n’apprenne de telles expériences dupliquées dans des laboratoires sous les yeux vigilants de parapsychologues à l’aide de l’hypnose et du LSD. Dans mes transes Yogiques le plus souvent j’étais seul avec Shiva le Destructeur, me reposant craintivement à ses pieds, le cobra énorme lové autour de son cou me regardant fixement, sifflant et dardant sa langue de manière menaçante ». (Ibid., page 75).

Ayant ainsi démontré que par le yoga on est amené à croire qu’on est Dieu (ainsi qu’à travers lui, on peut obtenir la libération du cycle de la réincarnation, ce qui est un autre mensonge), et que le yoga induit un état de transe dans lequel les démons se manifestent en apparaissant à ceux qui pratiquent le yoga et en prenant possession d’eux,

pour Finir regardant de plus pres les postures corporelles conseillés par le YOGA une image vaut dix mille mots :

là le comble de la tartufferie 8 signes de la main que les maitres de Yoga utilisent pour se débarrasser de la migraine, de l’anxiété et de la dépression ! Ces  signes sont les signes qui appellent les demons après cela ce n'est plus a votre tete que vous aurez mal

salut-cornu-des-stars

mangermediterraneen-8-signes-de-la-main-696x464

les mudras sont des gestes de la main et des doigts qu' adoptent les yogis  pendant la méditation. Elles sont considérées comme des gestes rituels. Cependant, les mudras peuvent également impliquer tout le corps. Selon la tradition, les mudras dirigent le flux d’énergie vers le corps et stimulent différentes zones du cerveau.

dans leur enseignement les gestes sont effectués que de la main gauche jamais de la main droite on comprend bien pourquoi ,la moitiée de ces signes sont des signes de Magie noire tres puissant qui finissent de decredibiliser ces pratiques venu de l'ombre pour tromper l'humanité ...si vous avez succombé a cette mode qui a commencé dans les années 80 avec le film sur le tibet etc et que vous avez senti une intrusion dans vos centres energetiques ou pour etre certain  de ne pas etre infesté ecoutez ces prieres tres puissante de desenvoutement si vous reagissez vous sentez un deplacement d'energie ou mouvement cest positif alors il faut ecouter chaque jour jusqu'à disparition totale des symptomes ,l'intrusion se caracterise par une baisse d'appetit tristesse isolement reves tres rare cauchemards pleurez souvent sans raison odeur douleur a un membre entendre des voix voir des formes noires ou des points dans la pieces et entendre des bruits chaque jour dans la salle de bain ou cuisine sans raison ....

 

Posté par rusty james à 14:25 - - Permalien [#]
Tags : , ,

Le curcuma, l'épice qui empêche le fluorure de détruire votre cerveau

 

hs

 

C'est l'anti-inflammatoire naturel le plus puissant identifié à ce jour. Il est reconnu pour agir notamment au niveau des articulations tout en protégeant le système cardiovasculaire en ralentissant les dépôts de graisses au niveau des artères.

Seul, le curcuma est très mal absorbé par l'organisme. La curcumine reste bloquée par la barrière intestinale. Pour faciliter l’absorption de la curcumine par l’organisme, il est recommandé de l'associer (solubiliser) à un peu d’huile d'olive et du poivre noir.

En pratique, vous pourrez ajouter votre curcuma dans une sauce, une vinaigrette, un plat cuisiné (soupes, légumes, riz, curry, pâtes…) contenant ces ingrédients.

slide1

slide2

slide3slide4

slide5slide6

slide8

slide34

Comment utiliser le curcuma frais ?
En dehors de son utilisation en tant qu’épice ou colorant, le curcuma, issu du rhizome charnu de Curcuma longa, est connu essentiellement pour ses nombreux bienfaits pour la santé. Ses puissants effets anti-inflammatoires et antioxydants, ainsi que ses présumés vertus « anti-cancer » le rendent particulièrement intéressant pour une utilisation dans l’alimentation quotidienne. Cependant, le curcuma en poudre a un goût très spécifique et on a souvent du mal à l’inclure dans des plats qui ne sont pas issus de la cuisine indienne. La saveur du curcuma frais est très différente de celle du curcuma séché (tout comme la saveur du gingembre frais, cousin proche du curcuma, est très différente de la saveur du gingembre séché). Elle est beaucoup plus subtile, parfumée et délicate, et est complètement dénuée de la note boisée et un peu lourde du curcuma en poudre, ce qui permet de la glisser beaucoup plus facilement dans un grand nombre de préparation culinaires salées ou sucrées.

Mais avant de se lancer dans les recettes, il faut prendre quelques précautions. En fait, le jus du curcuma frais a un pouvoir colorant extrêmement élevé et il peut laissez des taches jaunes sur vos mains pendant plusieurs jours ! Mettez des gants solides (ou superposez deux paires de gants) avant de commencer toute manipulation, et ne les enlevez pas avant de nettoyer tout ce qui vous servi à éplucher, râper ou broyer le rhizome. En tout cas, habituez-vous à l’idée que vos ustensiles seront durablement colorés par le pigment, ainsi que tout ce que vous toucherez par accident.

Quand vous commencez à épluchez le curcuma (la meilleure manière de faire cela, c’est de gratter la peau à l’aide d’une petite cuillère ou d’un couteau), il exhale immédiatement un arôme envoutant, très doux, suave et appétissant, et laisse apparaître la chair à la couleur très vive, rappelant tout ce qui est le plus orange au monde, comme les pétales de fleurs d’œillets d’Inde ou le soleil levant. Par ailleurs, le jus de ce rhizome peut être utilisé pour teinter des tissus (comme ceux qui sont destinés aux habits des bonzes, par exemple), ou pour colorer des pâtisseries sans danger. Dans l’industrie alimentaire, on utilise fréquemment les curcumines (des produits dérivés du curcuma que l’on peut repérer sur les étiquettes sous le code E100) ; cependant, elles ne sont pas totalement anodines, en raison surtout de leur mode d’extraction. Certains compléments alimentaires contiennent également de fortes doses le curcuma, mais les effets des principes actifs des plantes sont en général plus élevés quand ils sont consommés ensemble avec leurs autres composées. C’est le moment de rappeler que le poivre noir améliore l’absorption du curcuma par l’organisme et de ce fait, son effet bénéfique sur la santé : on parle d’une multiplication par 100, voire par 2000 ! La prise simultanée de matières grasses augmenterait également l’absorption de l’épice.

Maintenant, on trouve du curcuma frais assez facilement. On peut le garder dans une barquette bien fermée dans le bac à légumes du réfrigérateur, il se conserve pendant plusieurs semaines. On peut planter les rhizomes pour obtenir une belle plante…

L'AGENDA DRACONIEN : un plan orchestré par un ordre noir dirigé depuis l'astral

07-Left-of-Me

>(Merci pour son aimable autorisation de reproduction de l'article)

 

Avertissement : l'ensemble de ces informations n'ont encore jamais été diffusées au grand public.gardez votre discernement avec ce texte il ya desvérités mais tout n'est pas exact procédez par recouppement avec des articles plus anciens.

Pour être, avec ANA, ma Bien-Aimée (Mery), la cible des "Maîtres du Monde", usurpateurs de l'Histoire n'ayant eu de cesse que d'interférer en notre relation intîme, sans aucun sentiment éprouvé ni aucun considération pour la notion de libre-arbitre, mais aussi pour être né héritier spolié d'une certaine Lignée, je n'ai d'autre choix que de délivrer témérairement au public la vérité quant aux "Fils de Bélial" ou "familles de l'Ombre", bien mal nommés "Illuminati" par les conspirationnistes eux-mêmes manipulés, constituant les dirigeants de l'Emporium judéo-romano-babylonien, manipulateurs de la Conscience Humaine depuis près de 5.000 ans. Ceci est mon humble contribution au salut des Âmes humaines captives de l'Illusion avant que la Justice de Ma'at ne frappe et que la nouvelle Sekhmet ne martèle une fois pour toutes leurs esprits pervers et foncièrement mauvais !

Vous allez connaître l'origine de la caste sacerdotale de l'Ordre Noir H.B.R.. et pourquoi les Européens sont devenus les esclaves du système technocratique nommé "Union Européenne", quels furent les premiers Empires d'Amérique Centrale et de Chine, et quels liens furent tissés entre nos lointains ancêtres, les Olmèques et l'Ancienne Égypte, tout sur la Charte originale de Londres, les démoniaques Nations Unies, les "planeurs" extranéens, et plus...

Prêts au décollage ? Attachez vos ceintures !



L'AGENDA DRACONIEN :

 

C'est un plan machiavélique, d'une perversité absolue, élaboré dans le plus grand secret par des extranéens, entités astrales (sans corps physiques) qui se nourissent principalement de l'énergie négative engendrée par la peur et le stress qu'elles génèrent sur l'espèce humaine, depuis une autre dimention de l'espace-temps. Ces entités furent et sont encore invoquées en tant que dieux, esprits ou djinns au moyen de sacrifices humains par les adeptes de sociétés secrètes obnubilés par l'obtention de "pouvoirs magiques". Le but principal du plan draconien est d'empêcher à tout prix l'ADN humain d'être régénéré, c'est à dire restauré en ses 12 filaments, par le Rayon énergétique d'Éli émané du coeur galactique de notre Voie Lactée. Ces entités négatives sont en effet à l'origine de LA CHUTE de l'Ange (perte de sens tels que le 3ème Oeil) qu'était l'être humain parfait de l'Âge d'Or d'un lointain passé, pour avoir attenté à notre ADN et provoqué l'inversion du sens de rotation des chakras (turbines d'énergie nous reliant à l'Energie du Tout = concept de Dieu). Depuis cette CHUTE, le corps humain à l'origine éthéré, multi-dimentionnel et éternel, s'est figé en une lourde matérialité mortelle fixée aux plus basses fréquences énergétiques de l'Océan de Vie qu'est le Cosmos. Au moyen de visions télépathiques, de "canalisations" (channeling), ou de possession, ces entités, nommées "PLANEURS" par Carlos Castaneda, ont mis en place un Gouvernement Mondial dont les décisions se concentrent sur l'entretien de l'Illusion, l'usage poussé à l'extrême de la technologie et de la chimie industrielle pour empoisonner l'être humain, ainsi que les autres espèces, de toutes les manières possibles. L'enjeu ici est bien la Libération de ces forces ténébreuses.

Cette Noblesse Noire manipulée par les "Planeurs" extranéens tient son origine de l'ancienne Chaldée, territoire des Mages.

 


LA CHARTE ORIGINALE DE LONDRES :

Si vous ne le saviez pas, cette Charte constitue la gouvernance secrète des pseudo-Illuminati ou de ce que l'on peut plus précisément nommer les 13 dynasties de l'Argent que sont ces familles constituantes de la royauté de l'Ombre. La Charte de Londres n'aurait cependant pas vu le jour sans l'accord des principales familles aristocratiques de la Noblesse Noire qui réduisirent à l'esclavage tout d'abord les Noirs, puis les Amérindiens, et enfin les Européens. Ce terme ESCLAVE était utilisé il y a fort longtemps pour décrire les travailleurs indo-européens captifs des Nobles Noirs, le 1er peuple de la Terre. En vérité, les 1ers esclaves de l'histoire du monde furent donc bien des Indo-Européens, pas des Noirs !

 


La plupart d'entre-nous pense à tort que, dans le déroulement de l'histoire du monde, seuls les noirs furent les esclaves des colonisateurs de race blanche. Les tenants du système européen veulent nous faire croire à cette version falsifiée de l'histoire, c'est à dire que les noirs actuels sont les descendants d'esclaves africains, colonisés notamment par la France et importés massivement aux Etats-Unis en 1555, comme main d'oeuvre corvéable à merci. Ce qu'ils vous cachent, c'est qu'historiquement, le peuple noir fut la toute 1ère race venue au monde sur la planète Terre : les noirs ne peuplèrent pas seulement l'Afrique, mais toutes les terres émergées du globe à leur lointaine époque, et les premières royautés terrestres furent noires !


MÛ - ATLAN - KUSH - SUMER - ÉGYPTE :

Le delta égyptien et le croissant fertile mésopotamien sont souvent mentionnés, en une vision bien réductrice, comme étant les lieux d'émergence de la civilisation humaine. C'est faux ! La vie humaine était alors aussi florissante aux Amériques, particulièrement le long des côtes de Géorgie, de la Caroline du Sud et de la Floride, tout autant que plus au nord, en l'actuel province canadienne du Québec.

Cette première civilisation terrestre d'un peuple uniformément noir de peau (ou brun foncé) est connue des seuls Initiés du nom de Mûviens (ou Lémuriens). Maîtrisant les quatre Eléments, vivant en étroite symbiose avec la Nature, et vouant un culte de type matriarcal puisque dédié à la Grande Déesse-Mère, l'Âme du Monde, ce peuple accédait alors à des dimensions vibratoires plus éthérées. Il advint cependant qu'au terme de son cycle, cette civilisation disparue par cause de l'engloutissement de ses territoires sous les eaux océaniques du Pacifique Sud. De nos jours, des vestiges de la civilisation de Mû sont visibles au large du Japon, en Micronésie, en Amérique du Sud, en l'île de Pâques, etc...

 


 

Alors si vous prenez la peine de chercher au fond de vos mémoires, guidés par l'intuition du coeur, de vieux souvenirs peuvent ressurgir la nuit dans vos rêves, ou la chair de poule accompagnée d'un grand frisson sera un signe complémentaire que oui, vous y étiez en des temps immémoriaux ! Car nos Grands Ancêtres vinrent de Mû, puis d'Atlantis, pas d'Afrique !

Certaines ethnies d'Amérique du Sud, à la peau brune ou marron, sont constituées des descendants à la fois de Lémuriens et d'Olmèques, venus plus tard d'Afrique.

Il y a plus de 250.000 ans, les actuels états américains que sont la Géorgie, la Caroline du Sud, la Floride, l'Arizona, l'Arkansas, le Tennessee, l'Oklahoma le Mississipi, le Missouri, l'Alabama et une partie du Nouveau-Mexique faisaient corps à cette civilisation Olmèque du Royaume d'UTLA, présente également en Aethiopia/Égypte.

Plus tard, UTLA fut tournée en ATLAN, d'où découlera ATLANTIS. Les pyramides à degrés sont des édifices qui parsèment encore la totalité de la planète; nous ne provenons ni du singe, ni d'Afrique ! Nos ancêtres, les Grands Anciens, étaient PARTOUT ! La réalité, c'est que Kémèt ou Khemet, la TERRE NOIRE, aujourd'hui nommée l'Égypte, ne fut que le DERNIER des Grands Royaumes des Anciens. De fait, l'histoire véritable des premières dynasties égyptiennes se dévoile aujourd'hui, les faits authentiques étant finalement rendus publiques au compte-gouttes, à savoir, entre-autres que ces ingénieux Maîtres-Bâtisseurs furent Aswud Nanya Netert-aat Wa Neteraat, venus spécialement d'Amérique Centrale.

L'Empire Égyptien fut l'oeuvre des Nuwbun du Royaume de Kush, partie de l'Empire Olmèque régit à Assouan au Soudan ou Ta Nehisi. Cet empire était alors formé de l'actuelle Éthiopie, du Soudan, de la Nubie, de l'Ouganda et du Kenya, bien avant la création de l'Égypte. En fait, les initiateurs de l' Égypte Ancienne n'en étaient pas natifs, mais venaient de Méroé, et de Kush en Mésopotamie. Ils migrèrent en Égypte, construisant temples et pyramides. Certains d'entre-eux firent même le voyage depuis l'actuel désert du Sahara, que certains historiens pointent comme l'un des hauts-lieux Atlantes où était établi le royaume de la reine Antinéa. C'est pourquoi Mû, la Lémurie, Atlantis, et les bases souterraines de ces civilisations paraissent encore si mystérieux...



Pratiquement personne ne sait que les Rois (pas des pharaons) fondateurs de l'Empire d'Égypte n'étaient pas des égyptiens, mais les descendants d'une ancienne et brillante civilisation. Si l'on s'en tient à la thèse officielle, Osiris (Asar, Asaru, Ousir, Wosiré) et Isis (Aset) sont mentionnés en la période de la 4è dynastie et les plus vielles archives les concernant datent de 2.500 ans avant notre ère. Hors, si l'on se donne la peine d'investiger plus avant, l'on remonte à Ma'at, de la 3è dynastie de l'Ancien Royaume datée à env. 2.780 - 2.250 avant notre ère, et là, nous découvrons qu'il est dit de Tehuti ou Thoth qu'il vient de Teotihuacán en l'actuel Mexique, État d'Amérique Centrale, là où les Olmèques vivaient aux environs de 3.100 avant notre ère. Et les archives olmèques précisent bien que Tehuti fut exilé d'Égypte et dû revenir à Teotihuán au Mexique, là où tous les Dieux se réunissaient, et là où les hommes devaient se rendre pour devenir des "dieux". L'empereur olmèque Meci (Messie) apparaît aussi dans le Popol Vuh des Mayas comme vivant en Amérique Centrale aux environs de 3.113 avant J.C.; ce qui pose un sérieux problème aux chercheurs européens de l'officialité !


Le calendrier découvert par Goodman Martinez Thompson en le site olmèque d'Izapa, dans la province de Vera-Cruz au Mexique, prouve que les Olmèques donnèrent naissance au système de calendrier Mésoaméricain et qu'ils vivaient en cette zone bien avant la date officielle de 1.500 av. J.C. puisque la date du 13 août 3.113 av. J.C. y est inscrite ! L'écart de datation est de plus de 1.600 ans, ce qui n'est pas rien, et l'on doit admettre que l'existence des Olmèques est donc forcément antérieure à celle d'Osiris, Isis, Horus et Ma'at dès l'instant où l'on se conforme à cette vraie datation.

Khemet ou Kémèt, fils d'Utnaphistim - c'est à dire le Noah ou Noé sumérien, protégé d'Enki - Ea, le dieu Ptah égyptien - ne naquit pas en Égypte, mais y émigra depuis l'Empire Olmèque de Nuwbun en Nubie. Son père était cependant originaire de Sumer, l'actuelle Iraq. La lignée Olmèque et le sang royal des Anous ont été d'ailleurs tracés par les spécialistes jusqu'à Utnaphistim (Noah - Noé) en Mésopotamie. Ce fut Maluk Narmer, le Roi Narmer, aussi connu du nom de Ménès, le fondateur de la 1ère Dynastie d'Égypte, ses parents dirigeant l'Éthiopie et la Mésopotamie, mais pas encore l'Égypte. Khnoum, l'un des quatre Suprêmes Grands Hiérophantes ou Maîtres de Tama Rê (Égypte) vint aussi de Ta Nehisi, et il lui fut donné la Charte Chimique de l'ADN michotondriaque; car c'est en Nubie que Khnoum - connu du nom de Dedun "le Procréateur" - fut responsable de la création génétique de spécimens humains faits à l'image des "Dieux".



Une trop grande confusion, savamment entretenue, règne sur l'histoire de l'Ancienne Égypte, confusion orchestrée par les Conjurateurs de l'Histoire. Tout lien entre l'Égypte, les Olmèques et les Sumériens est systématiquement évité : ce sujet est tabou ! L'empire de Kush (déformé en Kish), qui devint ensuite le Royaume de Kush ou l'Empire Coushite, fut élaboré par les Nuwbuns, que l'on nomme les Olmèques. Kush fut l'un des 14 Royaumes initialement formés par les Olmèques au Ganawa, c'est à dire l'Afrique ET la Mésopotamie réunies. Le nom original donné à l'Afrique était alors Ganun El Nuwba ou plus simplement Ganawa. Référence : El Katub Shil El Mawut par Amunnubi Ruakhtah.

L'on a tort, une fois de plus, de croire aveuglément que l'Afrique fut nommée par Tirus Afrik, empereur du Zingh, il y a 15.000 ans. Ce ne fut pas le cas : le mot Afrique provient de l'arabe Afriqqiya ou Ifriqqya, signifiant "diviser" ou "séparer", parce que l'ensemble de ce continent fut effectivement séparé du continent américain, après la cassure en plusieurs plaques du Gondwana, le continent primordial. Cette division continentale n'existait pas encore lorsque le Peuple de Mû migra aux Amériques pour fonder Atlan, en fait Utla signifiant "terre vacante" en langage olmèque ou Ku-Shi.

Le Peuple de Mû nomma ainsi UTLA le continent américain (à noter que l'Utah est l'un des états des États-Unis d'Amérique), plus tardivement nommé ATLAN et ATLANTIS; l'Amérique du Sud quant à elle fut nommée XIAN (nom attribué à une province de CHINE où subsistent de mystérieuses pyramides à degrés), puis AFMURRICAN, et bien après AMEXEN; Les Mûviens ou Lémuriens appelèrent l'Amérique Centrale ULMAN ou OLMAN et l'Afrique, GANUN EL NUWBA, c'est à dire "la Terre de l'Or"; CIBOLA, l'Impériale Cité de l'Or, fut transformée en les légendaires 7 Cités d'Or d'Amérique du Nord. Toutes ces informations sont authentiques, pour le grand public malheureusement inaccessibles, parce que uniquement lisibles à l'intérieur même des pyramides, seuls des archéologues et historiens, spécialistes assermentés du Système, en ayant eu l'accès.

 


 

Les Wa-Shi-Taw formèrent la première branche du peuple Olmèque aux Amériques, et les Washitaw, Ku-Shi ou Coushites, la branche de Kush qui se fixa sur un territoire englobant l'Éthiopie et la Nubie. Ces deux branches d'un même peuple partage le mot "SHI" ou "XI" - signifiant Énergie Divine, Déesse-Mère, Honneur, Respect - que l'on retrouve dans la dynastie impériale chinoise des Xi, autant qu'aux Indes dans la lignée "divine" des Marichi (le nom de mon grand-père maternel était Marichy). À chaque fois que le mot Xi ou Shi apparaît, son origine a à voir avec le peuple Olmèque. En la culture chinoise, l'on trouve les mots Shidoshi (Maître ou Enseigneur), Mitsubishi, Xian, etc... Sachez enfin que les Mayas, pour leur part, utilisaient les termes Xibalba, Xihi, Xiy pour désigner la divinité solaire : une fois encore 'Xi étant racine de ces mots. Et ce n'est pas un hasard si "Xi" se retrouve dans la culture Aztèque en des termes tels que Xiuhcoatl (le Serpent), Xiuhtecuhtli (déité du Feu) et Xihuitl (l'année solaire). "Xi" est aussi la 14è lettre de l'alphabet grec, alors que "Nu" est la 13è, Mu est la 12è et "Chi" est la 22è. Simple coïncidence ? Pas du tout : les Ku-Shi et les Wa-Shi formaient la branche Olmèque des hommes grands tandis que les Pygmés, les Ptahites (Nuwbun) étaient les petits hommes.

L'Empire de Koush - créé depuis Kush en Mésopotamie par les Anous, lignée royale des Olmèques Mûviens - s'étendit à l'Afrique, devenant Kush avant d'être nommé Cush, l'Éthiopie biblique. Les preuves en sont inscrites en le Livre d'Ether Kish gravé sur la tablette de la croix, à Palenque au Mexique ainsi qu'à San Lorenzo Tenochtitlan, au sud du Mexique, sur une pierre gravée connue du nom de "Monument 47" décrivant le roi Olmèque nommé Kush, qui s'assit sur le trône le 25 mars de l'an 967 av. J.C. : l'Empire de Kush original eut une existence de plusieurs milliers d'années, et ce, AVANT la création de l'Empire d'Égypte.

De fait, en 750 avant notre ère, le roi Kashata de Napata, actuelle capitale du Soudan, dû se déplacer en Égypte pour rétablir l'ordre, suite à des troubles politiques provoqués par le vol de certains secrets au profit de prêtres étrangers. Lors de ces évènements, Tefnout, fille d'Atum Rê et de Khepri, n'eut d'autre choix que de quitter l'Égypte à destination de la Nubie, où elle devint la divine Femme-Chatte (Cat Woman) ou la reine Jaguar de la Terre.

Au cours de l'histoire mouvementée de l'Egypte, les cruels et belliqueux rois-pasteurs menant les Hyksos Pisidiens, marchands nomades sino-sémites envahisseurs de l'Égypte, suivis des empereurs Romains et des Grecs, TOUS reçurent ou s'accaparèrent de grandes portions des Connaissances des Anciens dont les ultimes gardiens furent les Rois des dernières authentiques Dynasties Égyptiennes. La résultante en fut l'assassinat de ceux-ci, par convoitise et jalousie, entraînant par suite l'usurpation des fonctions royales et sacerdotales par ces conquérants étrangers avides du pouvoir qu'ils étendirent au fil des siècles à l'Europe par leur "saint" Empire Romain-Germanique, puis au monde, au moyen des religions, des sociétés secrètes fomentatrices des guerres, et des colonisations. Cette élite faussement juive (Ashkénazis, de groupe sanguin A négatif) vola l'héritage des vrais Yehouds de Nubie et de ceux, Sépharades d'Espagne, du Maroc, du Niger, et d'Éthiopie. Aujourd'hui, cette fraction du même Savoir des Anciens est utilisé en des technologies contraires à notre bien-être et provocatrices de la fin prochaine d'une civilisation humaine dégénérée et sans repères.

 


 

Les Olmèques et leurs descendants se sont bien gardés cependant de tout se laisser voler par ces gens là. C'est pourquoi leur langage est encore une énigme, et qu'il reste impossible de savoir pourquoi ni où ils disparurent soudainement (ainsi que les Mayas). Malgré leur acharnement à tout piller, les usurpateurs de la Noblesse Noire ne savent pas non plus construire selon les règles de la Géométrie Sacrée, ni ouvrir les Portes multi-dimentionnelles, ni voyager dans l'Univers, mais ce qu'ils savent pertinemment, c'est que leur domination malsaine se termine et que l'heure de la Justice a sonné. Il ne leur servira à rien de se terrer en leurs blockaus souterrains; et l'or et les milliards accumulés sur la misère humaine ne sauveront pas les Fils de Bélial et de Brutus...

La vérité, c'est que les Nuwbuns de Nubie ne dirigèrent l'Égypte qu'une dizaine d'années, après quoi ils la quittèrent pour se déplacer aux Indes, en Asie et aux Amériques. Ces faits historiques n'ont encore jamais été révélés au grand public. Et il est très difficile d'accepter la vérité après des millénaires d'endoctrinnement mensonger. Mais si vous vous donner la peine d'effectuer quelques recherches, vous découvrirez vite les structures de complexes et de villes immergées au large de l'Asie, du Japon, et de Chine; vous trouverez aux quatre coins du globe des cités vieilles de plus de 10.000 ans, aux monuments et aux temples dont les pierres sont gravéees de visages toujours identiques... Le plus énorme des mensonges qu'est l'histoire officielle de l'humanité ne deviendra jamais la Vérté.