6e61d60a4e646b6b4c32e42961f14e92

LE TRINÔME SODIUM - POTASSIUM - IODE

J’ai eu beaucoup de difficultés à comprendre la chose. Au cours des traitements que j’avais mis au point pour la tuberculose, j’ai dû ajouter du potassium et de l’iode pour aider le corps et le foie à rétablir le niveau de potassium. Au début, on donne au patient un régime qui contient le moins de sel (sodium) possible, afin que le corps puisse en évacuer le maximum. Pendant les premiers jours, le corps en évacue 3, 5 et même jusqu’à 8 grammes par jour, alors que les patients ne reçoivent qu’un demi gramme de sodium dans leur nourriture. On donne également une solution de Lugol. Les expériences de Gudenath m’ont appris que l’iode est nécessaire pour faciliter et accroître le phénomène d’oxydation. Nous avons aussi donné d'importantes quantités de potassium. Il nous a fallu procéder à environ 300 expériences pour trouver la bonne combinaison de potassium. Il s’agit d’une solution à préparer dans 1 litre d’eau avec : 33 gr de gluconate de potassium.33 gr de phosphate de potassium (monobasique) 33 gr d'acétate de potassium Attention, vous ne trouverez pas ces produits en pharmacie, mais le mélange tout prêt est (légalement) diffusé par Source Claire (T 01 64 58 64 82) sous le nom de KALI’CLAIRE. Il convient de prendre 2 cuillères à café de ce mélange en même temps que 5 jus de légumes. On introduit ainsi effectivement, une grande quantité de potassium dans le corps. Il faut prendre aussi 5 fois 3 gouttes de Solution de Lugol demi-force (se fait préparer en pharmacie), en même temps que le potassium, mais à part dans un peu d’eau.

NOTA : Personne n'a jamais eu de palpitations cardiaques à cause de cette prise d’iode et, de plus, toutes les allergies disparaissent ! Lorsque la détoxification intervient, accompagnée de grandes quantités de potassium, les gens ne sont plus allergiques. Allergies et hypersensibilités sont éliminées. Quand elle est introduite dans le corps, la solution de Lugol pénètre immédiatement la masse cancéreuse. Ces cellules matures la prennent rapidement, et grossissent peut-être un peu vite en absorbant tout ce quelles peuvent avec une grande avidité, et vraisemblablement, avec aussi un peu de sodium. Mais rapidement, le sodium venant à manquer, ces cellules prennent le potassium ainsi que les enzymes oxydantes et finissent par mourir. Il faut bien réaliser que les cellules cancéreuses vivent essentiellement de fermentations, alors que le potassium et les enzymes oxydantes introduisent l’oxydation. Et c’est ainsi que nous tuons ces cellules cancéreuses, parce que nous éliminons les conditions qui leur sont nécessaires pour continuer à vivre. 

LES CONDITIONS D'ÉLIMINATIONS

²Et nous voilà maintenant confrontés à une masse de cellules mortes dans tout le corps et dans le flux sanguin, doivent être éliminées, où qu’elles soient. Les cellules matures ne sont pas normales du tout et peuvent être beaucoup plus facilement détruites que les autres cellules qui ne sont pas encore très développées, donc pas encore matures. Il y a aussi des cellules cancéreuses dans les vaisseaux lymphatiques, bloquées de toutes parts, qui ne peuvent être atteintes ni par la lymphe ni par le sang ; il y en a aussi dans les glandes, qui se cachent là, protégées du reste de la circulation et pas faciles à débusquer ! C’est d’abord une grosse masse de cellules qui est détruite et qui doit être résorbée où qu’elle se trouve -peut-être dans l’utérus, les reins, les poumons ou le cerveau - qu’importe, cette masse doit être résorbée. Cette résorption n’est possible que dans le flux sanguin, et je l’ai baptisée « digestion parentérale ». La digestion habituelle se passe dans le tractus intestinal, alors que la digestion parentérale se passe à l’extérieur du tractus, dans le flux sanguin. C’est pour cela qu’il est important de poursuivre jour et nuit la détoxification pour permettre à la digestion parentérale d’atteindre son plus haut niveau, même jusqu’à « l’hyperfonctionnement ». 

UNE ALIMENTATION BIO INDISPENSABLE

J’ai découvert que, pour permettre à la digestion parentérale de fonctionner de façon optimale, il fallait tout d’abord s’occuper... de la terre ! On doit maintenir la terre dans son état naturel, sans fertilisants artificiels, sans poisons, sans pulvérisations qui pénètrent le sol et l’empoisonnent. Tout ce qui pousse sur une terre empoisonnée porte aussi du poison. Il en est ainsi de notre nourriture, de nos fruits, de nos légumes. Je suis convaincu que la terre constitue notre métabolisme EXTERNE. Elle n’est pas si éloignée de nos corps, nous en dépendons. Mais notre nourriture moderne, la nourriture « normale », habituelle, n’est plus normale du tout ! Elle est mise en bouteilles, en conserves, elle est aspergée, empoisonnée, colorée, surgelée, imprégnée d’acides et d’additifs. Nous n’avons plus accès à une nourriture normale, vivante. Notre nourriture et nos boissons sont des matériaux morts, empoisonnes. Il n’est pas possible de guérir des gens très malades en mettant des poisons dans leur organisme. Il nous est impossible de détoxifier nos corps quand la nourriture apporte régulièrement de nouveaux poisons. Ceci est une des raisons qui expliquent pourquoi le taux de cancers ne cesse d’augmenter. Economiser du temps à la cuisine est magnifique, mais les conséquences sont terribles. Au début du XXe siècle, le cancer était  essentiellement une maladie de personnes âgées, et seules celles dont le foie ne fonctionnait plus très bien - dont le foie était « usé » - devenaient malades et développaient un cancer à 60 ou 70 ans, mais le cancer restait, malgré tout, une maladie rare. Tout le monde sait cela, alors qu’aujourd’hui, une personne sur trois meurt du cancer et dans les générations suivantes, cela risque d’être pire.

UNE EXPÉRIENCE QUI DONNE À RÉFLÉCHIR

Pour prouver l'exactitude de ma théorie, j'ai eu l'idée de réaliser une expérience animale dans laquelle on reliait un rat cancéreux à un autre qui était en bonne santé. Par une ouverture sur le flanc, on reliait les vaisseaux sanguins de ces deux rats et on recousait. Le sang du rat en bonne santé circulait jour et nuit chez le rat malade et finissait par le guérir. Nous avons donc montré qu'avec un métabolisme sain on peut guérir le cancer. Mais ce type d’expérience n'a, en fait, jamais été réalisé jusqu'ici sur des humains...

Comment éliminer les toxines et les éléments de décomposition des tumeurs.

L’alimentation thérapeutique détoxifiante et les lavements au café permettent de garder l’intestin libre des déchets et toxines qui se trouvent à l’origine de nombreuses maladies, de garder le foie propre et de jouir d’un corps vigoureux. C’est le célèbre hydrothérapeute allemand Louis KUHNE qui disait déjà : « Seule la pureté guérit ». Les lavements au café ont régulièrement permis d’arrêter quasi instantanément la prescription de médicaments antidouleur et de calmants. La caféine administrée par voie rectale stimule l'action du foie, augmente le flux de bile chargée de toxines, ouvre les canaux biliaires et stimule le système enzymatique connu sous le nom de « glutathione S- Transférase » (GST). L'activité de ce système qui permet l'élimination des radicaux libres est augmentée de 650 à 700%. Aucun autre produit ou médicament ne peut sur ce point rivaliser avec le café, même pas le co-enzyme Q-10. Pendant le lavement, le café est retenu dans les intestins et durant ce temps, tout le sang du corps est filtré au moins 5 fois par le foie . Le lavement au café est utilisé dans un but bien spécifique dans les maladies dégénératives : faire baisser le taux de toxines du sérum sanguin et débarrasser de leurs poisons les fluides qui 27 nourrissent les cellules. Ce sont les systèmes enzymatiques du foie et de l'intestin grêle qui assurent la neutralisation de la plupart des toxines. Le rôle de ces systèmes est fortement activé par les lavements au café. Ceux-ci permettent le soulagement de la tension nerveuse, de la dépression, des symptômes allergiques et surtout la sédation de fortes douleurs . NOTA. Petit truc pour retenir le café ; Souvent il se produit de furieux spasmes pour éjecter le café. Pour éviter cela, laisser la canule en place durant les 15 minutes - étonnant, mais ça marche. C’est un fait connu en physiologie que la bile est normalement réabsorbée jusqu’à 10 fois avant de sortir des intestins. L’intensification de l’activité enzymatique que permettent les lavements au café est unique, parce qu’elle empêche la réabsorption de la bile toxique par le foie au travers de la paroi intestinale. Elle constitue donc un moyen extrêmement efficace de détoxifier le sang. Le lavement est généralement tenu 12 à 15 minutes. Comme la totalité du sang traverse le foie toutes les 3 minutes, on peut affirmer que les lavements au café présentent véritablement une forme de dialyse. L’atténuation du taux des toxines dans le sang par l’administration des lavements au café contribue de façon majeure à la production d’énergie, à l’amélioration de la circulation et de l’immunité, à une meilleure réparation et  régénération tissulaire

Merci à Michel Dogna