BioPhotons ~ Secrets du champ d'énergie humaine révélé!

Biophotons : le corps humain émet, communique et est fabriqué à partir de la lumière

54d789fdbc98dd3b043635065c9a90cf

De plus en plus de scientifiques s’accordent à dire que nous sommes plus que de la matière visible. Les biophotons émis par le corps humain peuvent être libérés par l’intention mentale et moduler les processus fondamentaux au sein de la communication cellule-cellule et ADN.

 

Notre existence est au départ hautement improbable. Nous avons souvent ignoré le fait que notre réalité pourrait être autre chose, voire ne pas exister. Pourquoi y a-t-il un univers ?

Considérez que le corps humain est formé de lumière, d’air, d’eau, de minéraux de base de la croûte terrestre et d’anciennes informations d’au moins 3 milliards d’années contenues dans le noyau d’une cellule zygote diploïde. Considérez aussi que dans ce corps existe une âme capable de tenter de comprendre son corps et origines spirituelles.

Notre existence terrestre est partiellement formée à partir de la lumière du soleil et exige une consommation continuelle de lumière condensée sous forme de nourriture. Est-ce alors impensable d’imaginer, au vu de notre condition existentielle, que notre corps émette de la lumière ?

biophotons

Techniquement parlant, un biophoton est une particule quantique de lumière d’origine non thermique dans le spectre visible et ultraviolet émis à partir d’un système biologique.

Généralement, c’est le résultat du métabolisme énergétique dans les cellules, ou plus formellement un sous-produit de réactions biochimiques dans lequel des molécules excitées sont produites à partir de processus bioénergétique.

De fait, le corps humain émet des biophotons d’une visibilité 1 000 fois plus faibles que la sensibilité de notre œil nu.

Ces particules de lumière font partie du spectre électromagnétique visible (380-780 nm) et sont détectables par les instruments modernes sophistiqués.

L’œil physique et « mental » émet de la lumière

L’œil est continuellement exposé à de puissants photons ambiants qui traversent les divers tissus oculaires.

Il transmet lui-même des émissions de photons ultra faibles, induites par la lumière visible et spontanée.

On a même présumé que la lumière visible induit la bioluminescence retardée dans le tissu de l’œil, fournissant une explication sur l’origine de l’image rémanente négative.

Ces émissions de lumière sont également mises en lien avec le métabolisme énergétique cérébral et le stress oxydatif dans le cerveau des mammifères.

Pourtant, les émissions de biophotons ne sont pas nécessairement des épiphénomènes. L’hypothèse de Bókkon suggère que les photons libérés par des processus chimiques dans le cerveau produisent des images biophysiques lors de l’imagerie visuelle.

Une étude récente révèle que lorsque les sujets ont imaginé activement la lumière dans un environnement très sombre, leur intention a produit une augmentation significative des émissions de photons ultra-faibles.

Ceci est compatible avec une vue émergente qui dit que les biophotons ne sont pas uniquement un sous-produit métabolique cellulaire. L’intensité des biophotons peut être considérablement plus élevée à l’intérieur des cellules qu’à l’extérieur. Il est possible pour l’esprit d’accéder à ce gradient d’énergie pour créer des images biophysiques intrinsèques pendant la perception visuelle et lors d’une projection de l’imagination.

Nos cellules et l’ADN utilisent les biophotons pour stocker et communiquer des informations

Apparemment, les biophotons sont utilisés par les cellules de nombreux organismes vivants pour communiquer, ce qui facilite le transfert d’informations. Une étude réalisée en 2010 par des chercheurs à Wuhan, en Chine, a pu démontrer que différentes stimulations (infrarouge, rouge , jaune, bleu, vert et blanc) à une extrémité du système nerveux sensoriel ou moteur entraînent une augmentation significative de l’activité biophotonique à l’autre extrémité.

Selon l’étude, « les chercheurs expliquent que la stimulation lumineuse peut générer des biophotons qui se dirigent sans doute le long des fibres nerveuses des signaux de communication neuronaux. »

Les biophotons s’activent en suivant le cycle circadien

Étant donné que le métabolisme du corps se modifie en suivant le cycle circadien, les émissions de biophotons varient également sur cette base.

La recherche a tracé des emplacements anatomiques distincts à l’intérieur du corps où les émissions de biophotons sont plus ou moins fortes en fonction du moment de la journée. En général, le matin, l’émission est plus faible que l’après-midi.

Par exemple, la région du thorax-abdomen émet moins de biophotons mais le fait constamment. Les extrémités supérieures et la région de la tête augmentent leurs émissions au cours de la journée.

En conclusion, les études sur la pensée et la conscience apparaissent comme des aspects fondamentaux. Elles ne devraient donc pas être comprises comme de simples épiphénomènes, mais entraîner un profond changement dans les paradigmes de la biologie et de la médecine.

La peau humaine capture l’énergie et l’information provenant du soleil

Il est possible que les cellules de notre peau soient capables de piéger efficacement l’énergie et l’information des rayons ultraviolets. La mélanine est capable de transformer en chaleur l’énergie de la lumière ultraviolette, potentiellement génotoxique (endommageant l’ADN) ; plus de 99,9 % du rayonnement UV absorbé est transformé en chaleur inoffensive.

Si la mélanine peut convertir la lumière en chaleur, se pourrait-il que notre corps transforme le rayonnement UV en d’autres formes utiles au corps ?

Le professeur Gerald Pollack a identifié que les molécules d’eau, qui constituent plus de la moitié de notre corps, sont capables de stocker l’énergie de la lumière solaire et de la conduire à l’intérieur de notre corps.

Méditation et phytothérapie ont un impact sur l’émission de biophotons

La recherche a trouvé une différence de stress oxydatif entre les personnes méditant régulièrement et ceux qui ne méditent pas.

biophotons et méditation

L’émission des biophotons est également inférieure chez les personnes qui pratiquent la méditation. Il semblerait qu’ils aient moins de radicaux libres actifs dans le corps.

L’analyse spectrale suggère que l’émission des biophotons est probablement, au moins en partie, un reflet de réactions des radicaux libres dans un système vivant. Il a été démontré que la pratique à long terme de la méditation induit divers changements physiologiques et biochimiques. La méditation pourrait avoir un impact sur l’activité des radicaux libres.

Par ailleurs, une étude publiée en 2009 dans la revue Phytotherapeutic Research s’est intéressée aux effets du rhodiola, une plante bien connue pour son utilisation dans la réduction du stress (baisse mesurable du cortisol) et du stress oxydatif accru associé. Des tests cliniques ont constaté la réduction du niveau de biophotons émis par les humains. En une semaine, on observe déjà une diminution significative de l’émission de biophotons par rapport au groupe placebo.

L’émission des biophotons est régie par les forces solaires et lunaires

Il semble que la science moderne reconnaisse seulement maintenant la capacité qu’a le corps humain à recevoir et émettre de l’énergie et des informations directement à travers la lumière dégagée par le soleil.

Il y a aussi une prise de conscience croissante selon laquelle le soleil et la lune affectent les émissions des biophotons au moyen d’influences gravitationnelles.

Récemment, les émissions de biophotons d’un semis de blé en Allemagne et au Brésil se sont révélées être synchronisées selon le rythme des marées luni-solaires.

En fait, la force des marées luni-solaires, auxquelles le soleil contribue à 30 % et la lune à 60 %, règle un certain nombre de caractéristiques dans la croissance des plantes.

http://www.epochtimes.fr/

 

 

Posté par rusty james à 13:43 - - Permalien [#]
Tags : , ,


Comment augmenter l'énergie humaine selon Tesla

 

 

cropped-tumblr_lz604w4m361r1fhyjo1_1280

Pouvons-nous apprendre à exploiter notre énergie?

Le principe le plus fondamental, le programme de base de toute vie, est de faire des économies d'énergie. Quoi que vous fassiez, quoi que vous aimiez, tout ce qui vous fait du bien, ce sont toutes des réponses psychologiques qui vous montrent comment être plus économe en énergie.

La vie aspire à l'énergie, et inconsciemment, vous choisirez toujours le chemin de moindre résistance à cause de cela. C'est pourquoi les aliments riches en calories ont meilleur goût, pourquoi chaque fois que vos croyances sont mises en question, vous refusez naturellement tout argument, et pourquoi les gens se sentent plus déprimés quand il n'y a pas de soleil dehors.

Mais quelle est la source de notre énergie? Comment pouvons-nous gagner plus d'énergie? Comment pouvons-nous élever notre conscience et augmenter notre intelligence?

Nikola Tesla a parfaitement conclu la principale source d'énergie humaine, la plus fondamentale, et comment augmenter notre énergie et évoluer en tant qu'espèce:

Demandons-nous d'abord: d'où vient tout le pouvoir moteur? Quel est le ressort qui anime tout le monde? Nous voyons l'océan monter et descendre, les fleuves coulent, le vent, la pluie, la grêle et la neige battent nos fenêtres, les trains et les bateaux à vapeur vont et viennent; on entend le bruit des voitures, les voix de la rue; nous sentons, sentons et goûtons; et nous pensons à tout cela. Et tout ce mouvement, de la poussée de l'océan puissant, à ce mouvement subtil impliqué dans notre pensée, n'a qu'une cause commune.

Toute cette énergie émane d'un seul centre, d'une seule source, le soleil. Le soleil est le ressort qui conduit tout. Le soleil maintient toute la vie humaine et fournit toute l'énergie humaine.

sun-hands

 Le soleil est la source de toute énergie.

3 étapes pour cultiver votre énergie

Ce qui suit vous fera comprendre presque tout sur le style de vie de Nikola Tesla; pourquoi il était végétalien, pourquoi il était obsédé par l'énergie libre, pourquoi il méprisait l'ignorance et les imbéciles. Mais comment pouvons-nous augmenter l'énergie humaine? Il y a 3 étapes.

1. Augmenter la masse humaine

Afin d'augmenter l'énergie, nous devons penser en termes de vitesse. Si par exemple, il y a un train et que vous ajoutez un autre wagon, 3 choses peuvent arriver. Soit le wagon se déplace à la même vitesse que le train, auquel cas la vitesse du train augmentera légèrement . Le wagon a une vitesse moindre, auquel cas le train entier diminuera sa vitesse . Ou le wagon a une vitesse plus élevée, auquel cas le train entier augmentera significativement sa vitesse . Nous pouvons penser comme ça:

S'il y a une famille avec des enfants du même degré d'illumination que les parents, c'est-à-dire une masse de la même vitesse, l'énergie augmentera simplement proportionnellement au nombre ajouté. Si elles sont moins intelligentes ou avancées, ou masse de «plus petite vitesse», il y aura un très léger gain d'énergie; mais s'ils sont plus avancés, ou masse de «plus grande vitesse», alors la nouvelle génération ajoutera très considérablement à la somme totale de l'énergie humaine.

Selon Nikola Tesla, construire une masse musculaire (avec des poids) équivaut à ajouter une masse de «vélocité moindre» et je ne la recommanderais pas « mais un exercice modéré » assurant le bon équilibre entre l'esprit et le corps et la plus grande efficacité de performance , est, bien sûr, une exigence primordiale ".

strecting-arms-up

 Tesla recommande un exercice équilibré et conscient par rapport à la construction musculaire.

La nourriture est l'un des éléments les plus importants de l'augmentation de votre masse. Ce que nous considérons comme de la nourriture n'est que de la lumière solaire traitée. Les plantes, avec leur photosynthèse, combinent le carbone, l'hydrogène et l'oxygène, et les lient à la lumière du soleil, formant la molécule CHO (graisse) que nous consommons à travers la nourriture et brûlons pour l'énergie. Cependant, l'énergie réelle provient de la libération des photons de lumière entre les liaisons chimiques. C'est ce qui produit de la chaleur. C'est ce qui donne des calories, qui sont des photons stockés. Nous mangeons la lumière du soleil pour l'énergie!

Fruits, légumes, viande; tout ce que nous mangeons a consommé les molécules CHO (glucides) que les plantes ont créées. L'énergie que nous consommons à travers notre nourriture est en fait la même énergie - ou la même lumière du soleil - que les plantes ont utilisée pour forger ces éléments ensemble.

Lorsque nous mangeons de la viande, nous consommons des molécules CHO déjà consommées et inutilisées (inutilisées parce que la CHO n'est créée que par la photosynthèse). C'est en quelque sorte un CHO de seconde main. Consommer de la CHO directement à partir de plantes, de fruits et de légumes équivaut à ajouter une masse de «plus grande vitesse»,

Il est certainement préférable d'élever des légumes, et je pense donc que le végétarisme est un éloge louable de l'habitude barbare établie. Le fait que nous puissions subsister avec de la nourriture végétale et réaliser notre travail même de manière avantageuse n'est pas une théorie, mais un fait bien démontré. De nombreuses races vivant presque exclusivement de légumes ont un physique et une force supérieurs. Il ne fait aucun doute que certains aliments végétaux, comme la farine d'avoine, sont plus économiques que la viande, et supérieurs à ceux-ci en ce qui concerne les performances mécaniques et mentales.

veggie-market-stall

 Les fruits et légumes sont, dans un sens, juste la lumière du soleil traitée.

La consommation de nourriture d'occasion est l'une des principales limites que nous nous imposons pour évoluer vers une espèce plus intelligente, plus aimable et moins animale. Nikola Tesla dit:

Pour nous libérer des instincts et des appétits de l'animal, qui nous retiennent, nous devons commencer à la racine même de laquelle nous nous élançons: nous devons opérer une réforme radicale du caractère de la nourriture.

Le jeu, la ruée vers les affaires, et l'excitation, particulièrement sur les échanges, sont des causes de beaucoup de réduction de masse.

Le whisky, le vin, le thé, le tabac et d'autres stimulants sont responsables du raccourcissement de la vie de nombreuses personnes et devraient être utilisés avec modération. Mais je ne pense pas que des mesures rigoureuses de suppression des habitudes suivies à travers de nombreuses générations sont louables. Il est plus sage de prêcher la modération que l'abstinence.

Consommez de la nourriture plus proche du soleil, évitez les grossissements inutiles de votre corps qui utilisent invariablement plus d'énergie, évitez les habitudes de gaspillage d'énergie et les addictions malsaines qui ne servent qu'à votre ego. Chaque homme qui pratique ce conseil ajoute un «wagon» avec une vitesse plus élevée au «train humain» que nous sommes tous.

2. Réduire la force qui retient la masse humaine:

La force qui retarde le mouvement de l'homme est en partie frictionnelle et en partie négative.

Pour illustrer cette distinction, je citerai, par exemple, l'ignorance, la stupidité et l'imbécillité comme certaines des forces purement frictionnelles , ou des résistances dépourvues de toute tendance directive.

D'un autre côté, la vision, la folie, la tendance autodestructrice, le fanatisme religieux, etc., sont toutes des forces négatives , agissant dans des directions définies.

Pour réduire ou surmonter complètement ces forces retardatrices dissemblables, des méthodes radicalement différentes doivent être employées. On sait, par exemple, ce qu'un fanatique peut faire, et l'on peut prendre des mesures préventives, l'éclairer, le convaincre et, peut-être le diriger, transformer son vice en vertu; mais on ne sait pas, et on ne peut jamais savoir, ce que peut faire une brute ou un imbécile, et il faut traiter avec lui comme avec une masse, inerte, sans esprit; lâché par les éléments fous.

Une force négative implique toujours une certaine qualité, souvent assez élevée, bien que mal dirigée, qu'il est possible de tourner à bon escient; mais une force de friction sans direction implique une perte inévitable. Evidemment alors, la première réponse générale à la question ci-dessus est: tournez toute la force négative dans la bonne direction et réduisez toute force de frottement.

man-rocking-chair-train-track

 L'ignorance est sans direction et finit inévitablement par une perte d'énergie.

Simplement dit, une force de frottement est ignorante, sans direction, et sans qualité, contrairement à la force négative qui est de haute qualité mais dans une mauvaise direction. La plupart du temps, une force de friction n'entraîne qu'une perte d'énergie, peu importe où elle est dirigée, tandis qu'une force négative peut entraîner une augmentation significative de l'énergie humaine si elle est orientée vers une direction stratégique appropriée. Tesla conclut:

Il ne fait aucun doute que, de toutes les résistances frictionnelles, celle qui freine le plus le mouvement humain est l'ignorance. Non sans raison dit l'homme de sagesse, Bouddha: "L'ignorance est le plus grand mal du monde". La friction qui résulte de l'ignorance, et qui est considérablement augmentée en raison des nombreuses langues et nationalités, ne peut être réduite que par la propagation de connaissance et l'unification des éléments hétérogènes de l'humanité. Aucun effort ne pourrait être mieux dépensé.

Individuellement, cela peut s'expliquer par le maintien d'un équilibre constructif entre nos talents et nos défauts; établir la paix entre nos ténèbres et la lumière, et les unir dans un but mutuel et plus grand. Ceci, bien sûr, doit être accompagné d'apprentissage, de curiosité et de réduction de l'ignorance individuelle à propos de l'Univers qui nous entoure.

Nettoyer vos chakras est aussi essentiel que de prendre un bain dans le contexte de la réduction de la force qui retarde votre énergie. Permettre à l'énergie de circuler librement à travers votre propre corps assure une réduction de la friction. Il diminue le gaspillage de votre énergie en luttant contre les émotions négatives qui obstruent vos pools énergétiques.

girl-nature-chakras Vous pouvez nettoyer vos chakras avec du yoga, des cristaux, de l'exercice et de la visualisation.

Selon Nikola Tesla, la guerre ne devrait pas être interrompue soudainement car cela peut entraîner quelque chose de pire que la guerre.

La guerre est une force négative, et ne peut pas être tournée dans une direction positive sans passer par les phases intermédiaires. C'est un problème de faire une roue; tourner dans un sens, tourner dans la direction opposée sans le ralentir, l'arrêter et l'accélérer de nouveau dans l'autre sens.

Par conséquent, nous ne devrions pas viser à arrêter la guerre, mais plutôt la réorienter vers un but mutuel de l'humanité. Par exemple, au lieu de nous battre nous-mêmes, nous pouvons rediriger notre énergie vers une exploration des différentes parties de notre galaxie. Bien sûr, doucement et progressivement, et avec un bon entretien.

Nikola Tesla explique pourquoi la guerre n'est pas une force de frottement mais un caractère négatif:

Il est douteux que des hommes qui ne seraient pas prêts à se battre pour un principe élevé seraient bons pour n'importe quoi.

À son avis, la guerre serait mieux faite en échangeant de la main-d'œuvre pour les machines qui prendront le coup.

missile

 Comme la guerre, ce missile est une puissante force négative.

Pour comprendre comment cela peut arriver, nous devons d'abord comprendre comment la guerre a commencé. Il a commencé avec la loi du plus fort, où les hommes physiquement plus faibles ont été complètement mis à la merci des hommes physiquement plus forts. Cependant, les hommes les plus faibles ont développé l'intelligence, en raison de leur efficacité énergétique, et ont développé des moyens d'utiliser des pierres et des bâtons et de fabriquer des armes. Aujourd'hui, les guerres sont tenues par des hommes assis dans une pièce fumant des cigares, contrôlant complètement les forces physiques avec leur intelligence. Le futur verra que l'intelligence crée des machines, qu'ils contrôleront à la place des hommes, jusqu'à ce que la guerre soit principalement intellectuelle et que le facteur physique soit complètement hors de propos.

Pour conclure: Utilisez vos talents pour guider vos défauts. Trouvez la paix et éliminez les forces de friction avec la raison, en vous et autour de vous.

3. Augmenter la Force Accélérant la Masse Humaine:

Parmi les trois solutions possibles au problème principal de l'augmentation de l'énergie humaine, celle-ci est de loin la plus importante à considérer, non seulement en raison de sa signification intrinsèque, mais aussi en raison de son influence intime sur les nombreux éléments et mouvement de l'humanité.

Comment augmentez-vous la force qui déplace la masse humaine?

Il suffit d' exercer plus d'énergie et de l'exercer dans la direction la plus efficace possible.

Notre monde est conduit par des machines sous un système créé par notre «force motrice» ou travail. La masse des gens ne bouge pas chaotique mais systématiquement, suivant un ordre comme une horloge. Si nous diminuons notre puissance motrice, nous serons involontairement emprisonnés par le même système que nous avons créé seul.

C'est pourquoi l'augmentation de la puissance motrice est la clé pour augmenter l'énergie humaine. L'augmentation constante du pouvoir moteur entraînera une augmentation constante de l'énergie humaine. Tesla dit:

La puissance motrice signifie le travail. Augmenter la force en accélérant le mouvement humain signifie donc effectuer davantage de travail.

Mais comment un homme peut-il augmenter constamment son énergie? N'y aura-t-il pas un moment où l'homme ne pourra plus travailler? N'y aura-t-il pas un point où faire plus de travail devient nuisible à l'homme, peut-être même malsain?

Il y a un secret. Quand un homme applique son effort dans la direction du mouvement humain collectif, l'effort devient le plus efficace, et avec moins d'énergie est accompli plus.

Cela signifie qu'au fur et à mesure que de plus en plus de gens travaillent vers un objectif mutuel, on en fait plus, avec moins d'effort, ce qui entraîne une augmentation de l'énergie mutuelle.

beached-whale-rescue

 Lorsque les gens concentrent leur énergie sur un objectif commun, on en fait plus avec moins d'effort.

Pensez-y comme faire tourner une roue. Au début, pour commencer à déplacer la roue à une fraction de sa vitesse potentielle, vous devez dépenser beaucoup d'efforts et d'énergie. Lorsque vous commencez à déplacer la roue et à appliquer un effort dans la direction de son mouvement, moins d'effort est requis et plus elle tourne vite. En fin de compte, avec moins d'effort que ce qui était initialement requis, vous pouvez le faire tourner d'innombrables fois, plus rapidement.

C'est la même chose avec l'énergie humaine!

Le secret de l'énergie est qu'elle est éternelle dans l'Univers, où presque rien n'est. Votre énergie, peu importe où vous la dépensez, restera pour toujours et s'étalera si elle n'est pas dirigée. C'est pourquoi il est crucial de concentrer vos efforts. Comme vous dépensez votre énergie dans une direction, avec le temps, cette énergie s'accumulera et moins d'effort et d'énergie seront nécessaires pour accomplir beaucoup plus. C'est vrai globalement et individuellement.

wind-turbines

 Faire de grands changements dans le monde n'est possible qu'avec un effort et une énergie combinés.

Imaginez ce que nous pouvons accomplir si nous concentrons tous nos efforts sur la création de moyens plus durables de produire de l'énergie, de nettoyer la terre, de réduire la faim, de trouver des solutions pour les voyages interstellaires et d'éduquer. Concentrer votre force motrice et vos efforts sur un seul objectif, dans la bonne direction du mouvement, accélérera la vélocité et vous rapprochera de votre objectif. Avec le temps, vous dépenserez moins d'efforts et réaliserez plus. Gagnez plus, gaspillez moins, dépensez efficacement, apprenez. C'est la formule secrète pour augmenter l'énergie humaine collective, selon le grand esprit de Nikola Tesla. C'est ainsi que nous élevons notre intelligence et évoluons en tant qu'espèce.

Par Dejan Davchevski http://upliftconnect.com/

Posté par rusty james à 13:07 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,