Propriétés énergétiques des plantes,

 

fc1817c2986939c50fa1cca8bb539370




La question des propriétés énergétiques de telle ou telle plante fascine dans le domaine spirituel et ésotérique. Il en est de même dans les questions de pharmacognosie, et vous verrez que certains des critères rentrent en direct ligne de compte aussi pour les propriétés pharmaceutiques. 

Le problème c'est que la plante a beau être une plante, elle est aussi le fruit de tout ce qu'elle a vécu. Tout. Vraiment tout. 
Un humain est le fruit de sa vie, l'étant, et de ce qu'il est, l'être. Génétique et épigénétique. 
La plante, c'est pareil. Et donc énormément de critères sont à prendre en considération quand on souhaite étudier en profondeur la nature énergétique d'un végétal. Depuis le caractère généraliste, au caractère spécifique. Caractère spécifique que l'on peut parfaitement rechercher, amplifier, exploiter.
Un jardinier peut ainsi avoir trois plants de sauge officinal dans trois coins du monde, qui auront un caractère généraliste : purifiant, mais des caractères spécifiques totalement différents : purifiant de l'environnement, purifiant du corps, purifiant des entités. Parce qu'il aura travaillé à cet aspect, de la récolte de la graine, à la question de plants qui ont des tendances naturelles, jusqu'aux éléments de la récolte.

L'homme, depuis la fin du nomadisme, avec le début de l'agriculture, a su apprendre à exploiter les végétaux : sélectionner les plants les plus adaptés, ceux qui supportent un climat, qui ont un rendement suffisant.
Et cette capacité à comprendre l'agronomie est parfaitement applicable à l'ésotérisme, dans une quête de recherche de perfection énergétique dans la précision et/ou la puissance de la plante.
Inutile d'inventer le fil à couper le beurre, beaucoup a été fait au fil des millénaires pour comprendre les modalités de choix d'un végétal. Mais des éléments ne sont pas à négliger spécifiques aux énergies.

La façon dont on va moduler les éléments en présence ne va pas forcément influencer toute la plante de la même façon. Racine, feuille, fleur, graine exprimerons de façons différentes.


Petite revue non exhaustive des éléments influençant et donc à prendre en considération :
 

TERRESTRE :

La nature du sol va directement intervenir. Tous les composants vont influencer par leur nature : 
bactérie, champignon, insecte, nature du sol : calcaire, argile, autre. 
Une terre pauvre n'est pas directement un problème, certaines plantes poussent sur les cailloux, mais d'autres ne le supporteront pas. Ce n'est pas que la nature du sol physique qui est à prendre en considération, aussi ses courants énergétiques sous-jacent, dans lesquels les racines des plantes vont s'installer. Et certains éléments du sol vont directement intervenir dans la circulation des énergies : une poche d'eau, un bloc de granit, une falaise de calcaire...Connaitre sa terre est aussi important que connaitre sa plante.

Les renforcements : selon les ajouts à la terre (poudre de corne, humus, plantes décomposées comme le colza...) on peut tout à fait renforcer un élément de la plante. Système racine, engendrer plus de fruits, produire plus de feuilles. Les éléments biochimiques du composé du sol auront aussi un impact énergétique. Et donc améliorer une qualité spécifique.
Rappelons que fleurs, feuilles, racines n'ont pas les mêmes qualités biochimiques et énergétiques. 

Les associations végétales : faire pousser deux espèces différentes l'une à coté de l'autre, que ce soit pour des questions de préservation face à un insecte, ou dans une complémentarité énergétique. Associer c'est engendre des synergies. Qui là encore peuvent s'étudier. Le but n'est pas de coller deux plantes de purification l'une à coté de l'autre, elles ne sont pas forcées de "s'entendre", mais par exemple une plante qui a tendance à tempérer le feu (verveine), avec une plante qui peut être trop solaire et qui a une visée de guérison (le souci).

Pierres : Il est facile de modifier la couleur des fleurs du rhododendron avec de l'ardoise disposé au pied de la racine (les fleurs passent de rose à bleu sur ces plants). 
Il est possible de faire pareil, en ajoutant des pierres précises au niveau des racines d'une plante : pointe de quartz (idéalement placée pointe en dehors de la terre, pour véhiculer la lumière solaire/lunaire jusqu'aux racines), ou autre élément de votre choix (faites vos recherches, ça vaut le détour).

 

Voici 6 plantes qui plantes qui attirent les énergies positives et rendent votre habitat plus serein.

 

1. Le bambou (Lucky bamboo)

 

bambou-300x200

Très utilisée dans le feng-shui, il s’agit de la plante porte-bonheur par excellence.

 

Elle symbolise la prospérité, la chance et repousse les ondes négatives.

 

Le bambou est une plante étonnante qui apporte la paix et la sagesse dans une pièce.

 

De part sa nature intrinsèque, elle nous apprend la sagesse ultime : comment être souple face à la vie, rester ouvert à l’intérieur tout en gardant un attachement profond à la terre et au moment présent.

 

Comme toutes les plantes elle représente l’élément bois qui influence notre énergie, notre vitalité.

 

Selon son nombre de tiges, le bambou à des propriétés particulières :

 

– 2 pour l’amour
– 3 pour le bonheur
– 5 pour la santé
– 8 pour la richesse et l’abondance
– 9 pour la chance.

 

Le bambou ne nécessite que très peu d’entretien. On le place généralement dans une pièce avec un faible éclairage et à l’abri du soleil.

 

Les positionnements idéaux sont le sud-est et l’est.

 

2. La Crassula Ovata

 

energie-positive-300x225

Littéralement, la plante de la richesse.

 

À ce titre, on la voit souvent dans les entrées de restaurant ou de magasins chinois.

 

La Crassula Ovata est une plante réputée pour attirer la prospérité, mais également pour ses propriétés dépolluantes de l’intérieur.

 

Elle grandit très rapidement et sa croissance ne doit jamais être altérée (tout un symbole).

 

À placer de préférence au sud-est et à l’est de son logement.

 

Elle nécessite très peu d’entretien (un arrosage toutes les deux semaines) et se place préférablement dans un angle. La Crassula Ouata aime la lumière naturelle.

 

3. La sauge

 

sauge-300x225

La sauge est utilisée pour se débarrasser des émotions négatives.

 

Peur, colère, anxiété sont en effet annihilées par les propriétés purificatrices de la sauge.

 

Les chamans d’Amérique du nord brûlent la sauge blanche pour dissiper les énergies négatives.

 

La sauge est également utilisée comme remède de part ses propriétés antibactériennes, antifongiques, antiseptiques, antispasmodique etc.

 

Ne la placez pas dans les zones sèches.

 

4. Le basilic sacré

 

basilic-sacre-300x215

Une plante très utilisée de la médecine Ayurvédique où elle est utilisée à des fins médicales et religieuses.

 

Se tenir à ses côtés constituerait une pratique saine car elle “expire” de l’air purifié.

 

La tradition souligne également que le simple fait de la toucher purifie un individu aussi bien mentalement que physiquement.

 

L’Ayurveda définit les propriétés curatives du basilic sacré dans de nombreux livres. Elle est comme un «Elixir de vie» et a d’immenses propriétés anti-stress, anti-bactériennes, anti-inflammatoires.

 

Du point de vue du feng shui, elle purifie l’air ambiant des énergies négatives et attire les ondes positives.

 

Elle doit préférablement être placée au nord, à l’est ou au nord-est.

 

5. L’orchidée

 

orchidee-300x199

Pour le Feng Shui l’orchidée est le symbole de la fertilité.

 

Elle symbolise la quête de la perfection dans tous les domaines de sa vie : abondance, perfection, croissance spirituelle, beauté, pureté.

 

Dans les cultures anciennes on offrait l’orchidée aux jeunes mariés en guise de porte-bonheur pour une vie épanouie.

 

L’orchidée absorbe le dioxyde de carbone et libère de l’oxygène, elle convient donc à toutes les pièces de la maison, y compris les chambres.

 

Cette plante doit toujours avoir un sol légèrement humide.

 

6. Le lys de la paix

 

lys-de-la-paix-300x195

Cette plante favorise l’épanouissement spirituel, mental et physique. Elle permet la bonne circulation de l’énergie dans une pièce.

 

Le lys de la paix est aussi un moyen efficace pour purifier l’air intérieur. Elle neutralise les polluants émis par les tapis, les peintures, les vernis à bois et autres matériaux. Ces polluants irritent la gorge, perturbent le sommeil et causent des maux de tête.